VirusPhoto, apprendre la photo ensemble

VirusPhoto, apprendre la photo ensemble (https://www.virusphoto.com/forum-photo.php)
-   Le marché de la photo (https://www.virusphoto.com/le-marche-de-la-photo/)
-   -   vente photos de concert (https://www.virusphoto.com/167284-vente-photos-de-concert.html)

©MaRioNjongle 01/10/2010 18h50

vente photos de concert
 
Bonjour, j'explique mon cas...
Je suis photographe de concerts non pro...
Je bosse "oficiellement " pour deux salles ou je couvre les concerts sur l'année... Je fais ça gratuit, et eux me finance des expos chez eux.
Bref, j'ai shooté un groupe "Les Yeux Noirs" et ils sont prêt à m'acheter les photos pour en faire un usage professionel...
Je n'ai aucune notion des tarifs sachant que je ne suis pas pro...
Je fouille sur le net mais je me perd parmis toutes les infos...
Si vous pouviez m'aider simplement....
Merci !!

camarguephotos 01/10/2010 19h09

Vente signifie facture avec un N) de TVA et SIRET, donc soit tu t'inscris en tant qu'auto entrepreneur et acquitte les charges associées, soit auteur, ou artisan. Quel que soit le satut de déclaration tu devra acquitter les charges liées au staut.
Dans le cas contraire, travail au black et merci pour le trou de la sécu!!!

YannB 01/10/2010 21h43

+1 !!
Soit tu payes tes charges et tu déclare, soit tu met un clou de plus dans le métier, c'est toi qui vois.

Azergoth 01/10/2010 23h13

... beh, là n'étais pas sa question... c'est son problème si il veut faire un black ou pas :-)

camarguephotos 02/10/2010 07h06

Citation:

Posté par Azergoth (Message 1623549)
... beh, là n'étais pas sa question... c'est son problème si il veut faire un black ou pas :-)


Pas d'accord, car là est le problème! Je ne suis pas d'accord que l'on institue un monopole en faveur des professionnels en ce qui concerne les photos d'identité, par contre il est inadmissible que des nons professionnels cherchent à se faire du fric en vendant leurs photos alors qu'ile ne payent ni charges ni impôts sur ces revenus! Le travail au noir est un délit, il creuse encore plus tous les déficits publics et je considère que c'est un vol! En effet, ceux qui s'y adonnent profitent de la sécu, des services publics qui sont encore là grâce à ceux qui qui cotisent normalement!

staboolx 02/10/2010 09h26

N'étant pas pro tu ne peux pas facturer, par contre tu peux peut être négocier des places gratuites de leurs futurs concerts.

camarguephotos 02/10/2010 09h50

ce groupe veut des photos pour une utilisation commerciale? qu'ils fassent appel à un professionnel (c'est leur travail et gagne pain) et qu'il paye le coût réel!!

Matteo 02/10/2010 10h14

Bonjour l'accueil...

Elle cherche à vendre des photos et on l'accuse de creuser le trou de la sécu...

Donc pour répondre un peu plus précisément, comme l'a dit camarguephotos, pour éviter de creuser le trou de la sécu, il faut d'abord te déclarer pour pouvoir te permettre de vendre tes photos. Il y a plein de discussions là-dessus sur virusphoto, je te conseille de faire une recherche sur le forum.
Après, pour les tarifs, le mieux c'est de suivre les tarifs de l'UPC: http://www.upp-auteurs.fr/DOCS/bareme_upc2009.pdf

Tchi 02/10/2010 11h19

Faut pas écouter les idioties que disent les autres au-dessus. Si c'est ponctuel tu peux très bien vendre et rajouter les bénéfices résultats de cette vente sur ta déclaration d'impôts sur le revenu en fin d'année. Vraiment aucun besoin d'avoir un statut quel qu'il soit pour une à deux ventes dans l'année.

Pour les tarifs, cela dépend de plusieurs choses : le temps pour lequel tu cèdes les droits sur tes photos, et l'utilisation qu'ils souhaitent en faire. Les barêmes sont disponibles sur le site de l'UPP.

J'adore toutes les conneries que l'on peut lire sur ce forum, surtout celles de Camarguesphotos. Surtout sur ses histoires de pseudo monopole des photographes.

Pour la personne qui suggère les places de concert gratuit, quand on est photographe pour des salles de concert (ce qui est aussi mon cas) on ne paye jamais les places. Manquerait plus que l'on doive payer pour aller bosser en plus!

Ha oui, et contrairement aux idées reçues, évitez le statut d'auto entrepreneur :

Citation:

Auto-entrepreneur c'est un régime qui convient pour plusieurs activités mais pas du tout celle de Photographe Auteur (celui qui fait des images et vends des droits d'auteurs dessus pour des entreprises, des institutions, des associatifs...).

En effet pour être Photographe Auteur, il existe déjà un régime sociale et il est plus simple, moins couteux et moins rigide (pas de chiffre d'affaire plafonnés comme en AE) que l'auto-entrepreneuriat.

Qui plus est, l'État a rappelé qu'on ne pouvait être auto-entrepreneur pour pratiquer une activité de photographe auteur.

Si aujourd'hui ce régime a la cote c'est en raison de la publicité qui lui est faite, du sentiment "d'american dream" qu'il donne (lancer son entreprise simplement, gagner de l'argent rapidement) et du fait qu'on peut se déclarer en quelques clics sur internet.

Or pour être photographe auteur, rien de plus simple.

Il faut faire une déclaration d'existence (début d'activité au centre des impots de son domicile ou de son bureau de photographe (si on en a un). Cette déclaration se fait via l'intermédiaire d'un formulaire, le P0i, qui fait juste deux pages et dont le remplissage est expliqué pas à pas dans le très bon livre d'Eric Delamarre.

Ensuite, une fois qu'on a fait ça. On reçoit un numéro de SIRET et on peut commencer à excercer son activité. Concrétement c'est surtout pouvoir établir des "factures" qu'on appelera "Note d'auteur". Sur ces factures, on mentionne un montant HT et sur ce montant HT on doit enlever environ 5% qui correspondent à des cotisations sociales qui seront reversés par votre client à l'AGESSA (qui est un organisme qui dépend de l'URSSAF). On appel cela le précompte et on dit qu'on est "auteur au précompte, assujettis à l'Agessa)

Grosso modo ça s'arrête là. A la fin de l'année, vous recevez une déclaration annuelle de Bénéfices, dite déclaration 2035. Dans cette déclaration vous mettez tout ce que vous avez gagné, tout ce que vous avez dépensé (facture tel, achat matos, déplacements), vous faites le bilan et vous le déclarez. Vous reportez ensuite le chiffre dans votre déclaration de revenue annuelle. Ce qui fait qu'être photographe auteur peut tout à faire être compatible avec un boulot salarié à coté. C'est notamment mon cas puisque je touche aussi des salaires (piges) quand je travail comme photographe avec des journaux (entreprises de presse).

Voilà pour le début, vous pouvez aussi choisir d'opter pour le régime de la TVA, ce qui vous permettra d'appliquer une TVA à 5,5% sur vos notes d'auteurs et de récupérer à la fin de l'année la TVA à 19,6% qui est présentes lors d'achats de matos photos par exemple. Très avantageux puisqu'on achète souvent du matos, à titre d'exemple, depuis 2008, cela m'a permis de récupérer environ 300 euros chaque année. Ça implique cependant d'avoir une comptabilité rigoureuse mais rien de bien sorciers.

Contrairement à l'AE, il n'y a aucun plafond de chiffres d'affaires maximum et au bout d'un an, si vous avez un bon CA, vous pouvez devenir affilié (membre) à l'AGESSA ce qui vous ouvre droit à la sécurité sociale, à la retraite. Rien de tel en AE.

Bref, ce régime du photographe auteur (qui n'est pas un vrai statut sociale, pas plus qu'AE) est très bien adapté à nos métiers et il n'y a aucune raison de se mettre en AE pour cela.

Liens pour plus d'infos :
http://www.upp-auteurs.fr/profession_photographe.php
http://www.upp-auteurs.fr/faq.php?question=24
http://www.edelamarre.com/FORMATION/page23.htm
http://www.eyrolles.com/Entreprise/L...-9782212673081

En espérant avoir été clair.

Azergoth 02/10/2010 12h40

Citation:

Posté par camarguephotos (Message 1623841)
ce groupe veut des photos pour une utilisation commerciale? qu'ils fassent appel à un professionnel (c'est leur travail et gagne pain) et qu'il paye le coût réel!!


"Qu'ils fassent appel a un pro..." genre il n'est pas capable de faire un travail correcte :clap1: super attitude entre gens qui "au final sont derrière un boîtier pour faire ce qu'ils aiment". Tant qu'il déclare ce qu'il a gagné, il ne fait pas du noir.

Caramel 02/10/2010 12h48

Citation:

Posté par Azergoth (Message 1624009)
"Qu'ils fassent appel a un pro..." genre il n'est pas capable de faire un travail correcte :clap1: super attitude entre gens qui "au final sont derrière un boîtier pour faire ce qu'ils aiment". Tant qu'il déclare ce qu'il a gagné, il ne fait pas du noir.


.... Elle...:laughing:

Azergoth 02/10/2010 12h50

Citation:

Posté par Caramel (Message 1624017)
.... Elle...:laughing:


:whistling: oeps... milles excuses :angel_not:

C'était "en général" hein ;-) :P

©MaRioNjongle 02/10/2010 19h18

Oui elle !!! Bon merci pour tout vos temoignage /reponses...
Pour ce qui est de la sécu, vous inquietez pas, j'y cotise depuis 10 ans... Oui je travaille pour de vrai à côté....
Je suis photographe dans deux salles de concerts, je ne paye pas les entrées et je file mes photos aux salles... Ca reste interne et on expose parfois...
Pour ce qui est de ce groupe en question, s'ils sont interessé par mes photos c'est qu'elles doivent leur plaire... Je n'ai jamais touché un rond pour mes photos.... Et ce n'est absolument pas mon but... Maintenant si j'ai la possibilité de gagner 50 euros bin pourquoi pas... 50 euros au black juste pour ma pomme.... Franchement c'est pas grand chose....
Bref, tout ça est un sujet passionant et compliqué !! Voili voilou

petitefonc 02/10/2010 22h03

merci tchi pour ces info....
moi qui comptait passer "pro" en prenant l'AE, je vois ça plutot d'un autre oeil maintenant...

Joëlle Verbrugge 03/10/2010 00h42

Bonjour
Tiens, pour ce qui est de connaître les limites de ce que tu peux faire sans un statut pro, il y a déjà cette lecture :
http://droit-et-photographie.over-bl...-42068058.html

Et si tu as un peu de patience : début novembre sortira un bouquin rempli de détails à ce niveau..
Surveille le blog, j'en parlerai dès qu'il est dispo ;-)


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 22h48.

Editeur : VirusPhoto SRL. Plateforme : Jelsoft Enterprises Ltd.


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.