VirusPhoto, apprendre la photo ensemble

VirusPhoto, apprendre la photo ensemble (https://www.virusphoto.com/forum-photo.php)
-   Les démarches administratives (https://www.virusphoto.com/les-demarches-administratives/)
-   -   majoration si le client refuse que j'utilise ses photos (https://www.virusphoto.com/161735-majoration-si-le-client-refuse-que-jutilise-ses-photos.html)

gothiais 25/08/2010 17h05

majoration si le client refuse que j'utilise ses photos
 
Dans le cadre de mon entreprise, je me demandais si c'était légal de faire payer une majoration si le client refuse que j'utilise les photos prises lors d'une séance lambda. En clair, je lui restitue ses photos sans que j'ai une copie pour ne jamais les afficher sur mon site web par exemple
Au final, ça nuit à ma pub, à ma vitrine. Choix que je respecte bien entendu mais en contrepartie, il y a majoration de 10% sur le prix final.



Je pense que c'est réglo mais peut être que je me trompe.

Clovis 25/08/2010 17h25

Alors attention, il faut que reste conscient que tu es l'auteur des photos : tu ne lui vend pas les images, tu lui loue un droit d'exploitation !
De se fait, tu reste entièrement libre d'utiliser les images pour ta promo…

Par contre, tu peux négocier une clause d'exclusivité, mais celle-ci ne tiens que 6mois…

gothiais 25/08/2010 17h50

où puis-je trouver ce texte qui parle de la clause d'exclusivité?

Daccord, je reste libre d'utiliser ces images mais c'est "par respect". la personne refuse que j'utilise donc je majore, c'est reglo?faut-il faire signer un papier?

Clovis 25/08/2010 18h05

J'ai pas remis la main sur un texte qui parle de la clause d'exclusivité, je sais qu'elle se pratique et qu'elle est généralement de 6mois…

C'est pour quel type de travail au fait ? Et le client t'as donné une raison de ne pas utiliser la photo pour ta propre com ?

gothiais 25/08/2010 18h55

événementiel:mariage, naissance,...

Ils n'ont pas trop de raison, il ne veulent pas apparaitre sur le net, c'est tout

camarguephotos 25/08/2010 19h00

le client a tout fait le droit de refuser que son image soit publique (droit à l'image), surtout pour une utilisation commerciale : pub et valorisation d'un site sur le net!
En ce qui concerne le prix, tu ne peux facturer que ce qui est prévu au contrat (devis signé) et si aucune clause ne prévoyait un supplément en cas de non publication pour ton usage, tu ne peux pas facturer un kopek de plus.

Clovis 25/08/2010 19h15

Le droit à l'image n'a rien à voir là dedans, à partir du moment où la prise de vue est autorisé dans le cadre d'un travail de commande, et que la photo est réalisé, c'est le droit d'auteur qui prédomine…

Citation:

Posté par Code de la Propriété Intellectuelle
Art. L. 122-1. Le droit d'exploitation appartenant à l'auteur comprend le droit de représentation et le droit de reproduction.


gothiais 25/08/2010 19h28

dans le contrat, je compte ajouter cette mention avec signature

Clovis 25/08/2010 19h34

faudrait que tu nous dise aussi de quel type de travail il s'agit si tu veux qu'on t'aide plus… Parce ce que si tu dois passer tout la partie législative du CPI dans ton contrat, il va faire un peu épais après…

camarguephotos 25/08/2010 19h35

Citation:

Posté par Clovis (Message 1567069)
Le droit à l'image n'a rien à voir là dedans, à partir du moment où la prise de vue est autorisé dans le cadre d'un travail de commande, et que la photo est réalisé, c'est le droit d'auteur qui prédomine…


Je ne suis pas en accord avec toi : le client paye pour faire des photos d'un événements particulier et la fourniture des tirages correspondants et non pour que l'auteur ai le droit de s'en servir commercialement.
Le droit d'auteur ne peut faire obstacle au droit à l'image.
Par ailleurs, les parties doivent s'en tenir aux termes du devis et si ce dernier ne comporte aucune clause d'utilisation des clichés par l'auteur à usage de pub et de com, son droit d'auteur ne lui donne pas ce droit.
Article 1134 du Code Civil
Créé par Loi 1804-02-07 promulguée le 17 février 1804
Les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites.
Elles ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel, ou pour les causes que la loi autorise.
Elles doivent être exécutées de bonne foi.

Clovis 25/08/2010 19h48

Je veux bien te croire, mais on bataille pour rien là : on sait même pas quel type de commande, ni même où en est le devis. Tant qu'on aura pas plus d'infos…

Ca peux être une séance mode avec un couturier qui utilisera les images pour sa propre promo, du packaging pour un produit couvert par le secret-defense, ou tout simplement une séance de portrait pour une utilisation strictement privée… pour chacun de ces cas, il y aura une approche différente…

gothiais 25/08/2010 22h14

un exemple concret:

séance de portrait, dans mon contrat une mention est à cocher:autorise ou n'autorise pas l'exploitation des clichés a des fin publicitaire.......si n'autorise pas: 15% de majoration.

Je reste dans le domaine événementiel du type: mariage, grossesse, maternité,...

demouche 25/08/2010 23h39

comme dit précédemment il y a le droit du photographe amis aussi le droit à l'image de l'entreprise qui fait appel au photographe voir le droit à protéger des process industriels ou des brevets.

ça se discute et se négocie à toi de voir.

Caramel 26/08/2010 00h22

C'est surtout commercialement que c'est un peu léger...
Personnellement je vois ce genre de clause dans un contrat je change de commerçant...
Soit le client accepte quelque chose qu'il n'a pas envie, soit il paye plus cher... c'est un peu le couteau sous la gorge !!!

A la limite 15% de mois si le client autorise l'utilisation de son image, ça peut se concevoir...

gothiais 26/08/2010 06h15

Citation:

Posté par Caramel (Message 1567707)
C'est surtout commercialement que c'est un peu léger...
Personnellement je vois ce genre de clause dans un contrat je change de commerçant...
Soit le client accepte quelque chose qu'il n'a pas envie, soit il paye plus cher... c'est un peu le couteau sous la gorge !!!

A la limite 15% de mois si le client autorise l'utilisation de son image, ça peut se concevoir...


commercialement, que ce soit léger ou pas, c'est comme ça car je conçois que c'est un peu "tiré par les cheveux mais j'ai des client qui m'ont déjà payé en + pour ça!!. Mais légalement, c'est ça qui m'importe!comment le justifier, donner la phrase qui va bien...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h47.

Editeur : VirusPhoto SRL. Plateforme : Jelsoft Enterprises Ltd.


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.