.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto

Articles : Tutoriels sur la technique photo Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Note de l'article : 5 votes - moyenne : 4.0000.

Quelle optique utiliser en macro ?

[SIZE=3][B]Bonnette, bague allonge, objectif macro... Pour quelle solution opter pour faire de la macro ?[/B][/SIZE] [I]Macrophotographie : Ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille.[/I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6858"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/40004663fcec27e55.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.flickr.com/photos/28066275@N00/526173880/"][B]Zigari44[/B][/URL] -- [I][URL="http://www.flickr.com/"][B][COLOR=RoyalBlue]flick[/COLOR][COLOR=Magenta]r[/COLOR][/B][/URL] / License CC[/I] N'importe quel photographe s'est trouvé un jour confronté à ce problème simple : [I][B]Mon sujet est trop près, je ne peux pas régler la netteté ![/B][/I] Après quelques recherches, on se rend alors compte que la photo de près s'appelle la macro, et qu'il existe pléthore de solutions pour arriver à photographier des objets petits à des distances courtes. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6860"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/40004664052a32b01.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.flickr.com/photos/dalantech/513521098/"][B]Dalantech[/B][/URL] -- [I][URL="http://www.flickr.com/"][B][COLOR=RoyalBlue]flick[/COLOR][COLOR=Magenta]r[/COLOR][/B][/URL] / License CC[/I] [SIZE=4][B][U]Les solutions[/U][/B][/SIZE][LIST] [*] l'objectif spécialisé macro [*] la bague allonge ou le soufflet [*] la bague d'inversion de l'objectif [*] la bague pour joindre deux objectifs bout à bout [*] la bonnette [*] autres ? [I](n'hésitez pas à faire part de vos suggestions)[/I][/LIST] [SIZE=4][B]1. L'objectif macro[/B][/SIZE] [I]Cette solution n'est malheureusement valable que pour les heureux détenteurs d'appareil reflex. [/I] [IMG]http://www.canon.fr/Images/79_26961.gif[/IMG] [IMG]http://www.europe-nikon.com/resources/A%7E%7E/DaJquIALgFokITW7BKBJlrDMzawEl-a4/7AYTSk66MQyabwgfyw6r5z7ArYLcvJFK/FzLI21-Ohi3TxuwXkLkz9.jpg[/IMG] Sur certains [B]zooms[/B] communs, on trouve la mention [I]macro[/I]. Ce n'est pas vraiment ce que l'on appellerait des objectifs spécialisés. Néanmoins, c'est déjà une bonne approche de la macro. On se rendra assez vite compte des limites de ce genre d'objectifs. Les [B]objectifs spécialisés[/B] sont en général des objectifs à focale fixe. Cette focale est souvent comprise entre 50 à 120 mm. La conception de ces objectifs (la façon dont sont ordonnés les lentilles et groupes de lentilles) est particulièrement optimisée pour les mises au point sur des objets proches. Etant donnée leur grande qualité optique, ces objectifs peuvent heureusement être aussi utilisés pour d'autres applications (voir différents posts sur virus à ce sujet). Ces objectifs sont des objectifs professionnels ou semi-professionnels, ils sont donc [B]très onéreux[/B]. La qualité rendue avec ce genre de matériel, est par contre, [B]irréprochable[/B]. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6863"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/4000466407a02a705.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.flickr.com/photos/jasperng/526091904/"][B]Jasper Ng[/B][/URL] -- [I][URL="http://www.flickr.com/"][B][COLOR=RoyalBlue]flick[/COLOR][COLOR=Magenta]r[/COLOR][/B][/URL] / License CC[/I] [SIZE=4][B]2. La bague allonge ou le soufflet[/B][/SIZE] [I]Cette solution n'est malheureusement valable que pour les heureux détenteurs d'appareil reflex. [/I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6864"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/4000466409b9d6f16.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.photo-nature.fr/catalogue/catalogue_frame_articles.asp?rub=5"][I](Photo-nature)[/I][/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6866"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/400046640c772ac81.jpg[/IMG][/URL] Ce sont des éléments que l'on rajoute entre un objectif standard et le boitier. Il existe des bagues-allonge de différentes tailles. Elles sont cumulables. Les soufflets font en général une longueur minimale de 30 à 50 mm pour une longueur maximale de parfois 200 mm. Ces éléments ne contiennent [B]aucune partie optique[/B] (lentille, filtre). C'est simplement une chambre vide qui [B]permet d'éloigner l'objectif du capteur[/B]. Le net avantage du soufflet par rapport au tube allonge est que l'on peut en régler la longueur. Avec les bagues-allonge, il faut changer la bague ou en retirer une ou en ajouter une quand on change de configuration. Attention, il existe des bagues et soufflets avec [B]report de l'électronique[/B] (autofocus, diaphragme), d'autres sans. C'est à dire que lorsque vous prenez des photos avec une bague ou un soufflet sans le raccord éléectronique entre le boitier et l'objectif, la photo se fera toujours à pleine ouverture. Un critère marketing du report de l'électronique est par ailleurs que vous conservez aussi l'autofocus. En pratique, en macro, on fait quasi toujours la mise au point à la main. [I]Avec des bagues ou soufflets qui n'ont pas le report d'électronique, pour les utilisateurs de Canon EOS, vous n'oublierez pas de vous mettre en position Av ou M, sinon l'exposition peut être faussée suivant votre modèle de boitier.[/I] La pleine ouverture est avantageuse question [B]lumière[/B] (il n'y en a jamais assez en macro), mais pour ce qui est de la [B]profondeur de champ[/B], ça peut poser problème (c'est un autre problème majeur de la macro). Toujours shooter en pleine ouverture n'est donc pas forcément un avantage. Les bagues-allonge sans électronique sont faciles à trouver. Pour les bagues avec les raccords électronique, on s'orientera vers Kenko ou Jessop. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6867"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/40004664107814347.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.flickr.com/photos/martin_heigan/306845976/"][B]Martin Heigan[/B][/URL] -- [I][URL="http://www.flickr.com/"][B][COLOR=RoyalBlue]flick[/COLOR][COLOR=Magenta]r[/COLOR][/B][/URL] / License CC[/I] La [B]qualité optique[/B] est bien [B]moindre[/B] avec cet artifice qu'avec un objectif conçu spécialement pour la macro. Le piqué est moins bon, les bords d'images moins nets. Les [B]prix[/B] sont par contre nettement [B]plus abordables[/B]. Néanmoins, utiliser une bague ou bonnette en association avec un objectif macro dédié permet d'avoir des grossissements plus forts tout en conservant une bonne qualité. Si vous trouvez les prix du marché encore trop élevés, allez jeter un oeil sur ce [I][B][URL="http://www.virusphoto.com/4627-fabriquer-un-objectif-macro-avec-une-boite-de-conserve.html"]tuto[/URL][/B][/I] de [I]Jeff[/I]. [SIZE=4][B]3. La bague d'inversion de l'objectif[/B][/SIZE] [I]Toujours réservée aux appareils reflex...[/I] [URL="http://www.enjoyyourcamera.com/Bague-dinversion-dobjectif:::51.html"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/400046641474856c2.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.photo-nature.fr/catalogue/catalogue_frame_articles.asp?rub=5"][IMG]http://www.photo-nature.fr/img-articles/NVEOSRETRO-V.JPG[/IMG][/URL] Cette méthode, comme la bague-allonge ou le soufflet, permet d'[B]utiliser un objectif standard[/B] pour faire de la macro. Le principe est simple : à l'aide de cet ustensile, [B]on fixe son objectif à l'envers[/B] sur le boitier. Sans rentrer dans les détails du fonctionnement optique, cela permet d'atteindre des distances de mise au point impossibles avec l'objectif dans le bon sens. Par contre, l'objectif n'étant pas fait pour travailler sur de si courtes distances de conjugaison (distance entre l'objet et le capteur), la [B]qualité[/B] n'est [B]pas optimisée[/B] et comme avec les bagues-allonge et soufflet (voire plutôt pire), on perd en netteté sur le bord d'image et en piqué. Comme avec les bagues-allonge, il est possible d'avoir un [B]report des connexions électroniques[/B]. Etant donné le prix à ajouter pour cette option, mieux vaut-il peut-être dans ce cas investir dans autre chose... Les bagues inverseuses nous permettent une nouvelle fois de faire de la [B]macro à moindre coût[/B]. Il faut par contre prévoir une bague par objectif si les diamètres de filtre sont différents (peu pratique !). [SIZE=4][B]4. La bague pour joindre deux objectifs bout à bout [I](macro coupling rings)[/I][/B][/SIZE] Voir le [I][B][URL="http://www.virusphoto.com/1216-macro-la-technique-des-objectifs-couples.html"]tuto[/URL][/B][/I] de [I]Major Fatal[/I]. C'est propre, c'est complet, c'est magique. [SIZE=4][B]5. La bonnette macro (close-up lens)[/B][/SIZE] L'avantage de cette solution est qu'elle est [B]applicable à tout type d'appareil photo[/B] ! Que vous ayez un reflex, un bridge ou un compact, vous trouverez votre bonheur. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6878"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/400046641cfaa4de1.jpg[/IMG][/URL] Le principe est assez proche de celui des objectifs couplés. Ici, au lieu de prendre un deuxième objectif, on prend [B]une lentille ou un doublet de lentilles[/B]. [I]Le doublet de lentilles est certes plus cher, mais il permet de s'affranchir des aberrations chromatiques. [/I] On utilise son appareil photo en [B]mode normal[/B] et on ajoute cette lentille au bout de l'objectif. L'autofocus marche toujours (bien qu'on ait déjà vu que ce n'est pas un point important pour la macro), le diaphragme sera toujours fonctionnel, bref, tout se profile bien. Pour des questions de flexibilité, pour pouvoir gérer des grandissements différents, il est fortement conseillé d'utiliser les bonnettes sur des zooms. Pour les bonnettes du commerce, la "puissance" est donnée en dioptries. Le rapport (1/dioptries) donne la distance de mise au point maximale en mètres pour une macro (l'autofocus de l'appareil photo est alors réglé sur l'infini). En théorie, les hypermétropes qui ont des verres de quelques dioptries pourraient utiliser leurs lunettes devant leur objectif pour faire de la macro (à tester !) [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6879"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/400046642219a55b1.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.flickr.com/photos/larrywfu/473474383/"][B]Larry Wfu[/B][/URL] -- [I][URL="http://www.flickr.com/"][B][COLOR=RoyalBlue]flick[/COLOR][COLOR=Magenta]r[/COLOR][/B][/URL] / License CC[/I] Les bonnettes bas prix à [B]simple lentille[/B] sont généralement [B]à déconseiller[/B] étant donné les indésirables aberrations chromatiques qui peuvent s'immiscer et gâcher la photo. Les bonnettes à [B]doublet[/B] sont réputées proposer une alternative de [B]qualité[/B] au coûteux objectif spécialisé. Raynox propose des bonnettes en 3 éléments (en deux groupes) avec une monture spéciale qui s'adapte à différentes tailles de filtres. Ca semble être le meilleur choix pour commencer la macro tout en restant assez exigeant sur la qualité. Ce [URL="http://forum.hardware.fr/hfr/Photonumerique/Accessoires/complements-olympus-raynox-sujet_11284_1.htm#t1250940"]post[/URL] est assez complet sur les bonnettes (forum hardware.fr). Pour ceux qui veulent une solution bas prix basée sur cette méthode (bonnette), allez absolument voir ce [I][B][URL="http://www.virusphoto.com/3771-bricolage-fabriquer-soit-meme-une-bonnette-macro.html"]tutoriel[/URL][/B][/I] d'[I]Andeton[/I]. [I]N'hésitez pas à apporter de nouvelles infos (comparatif des techniques) ou à signaler une discussion ou un tuto que j'aurais oublié de mentioner. Je me ferai un plaisir de les ajouter à cet article. [/I] :hi: [...]
Lire la suite de "Quelle optique utiliser en macro ?"
Commentaires Lectures Dernière activité
76 33 155 24/01/2015 14h42 par jacky24 Aller au dernier message
 
4 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 4 votes - moyenne : 5.0000.

Comment prendre les éclairs d'un orage

[I]Cela parait très technique, mais pour ceux qui ont déjà réalisé des photos de nuit, le principe est assez similaire. Donc vous retrouverez certainement quelques consignes similaires. Prêt ? Allons-y...[/I] [IMG]http://www.fusina.net/demo/_DSC7414rr-book.jpg[/IMG] [color=#666666][b]Nom de l'image:[/b] _DSC7414rr-book.jpg[/color] [color=#666666][b]Appareil:[/b] NIKON D200 (NIKON CORPORATION) - [b]Vitesse:[/b] 1/1e [b]à[/b] f:8 - 100 ISO - [b]Focale:[/b] 16 mm.[/color] [SIZE="3"][B]Tout d'abord, localiser l'orage[/B][/SIZE] Quand il y a "éclairs", c'est qu'il y a "orage" dans l'air. Selon sa proximité, on subit pluie, grêle, vent et tout le tintouin. Le plus intéressant, mais aussi le plus dangereux, c'est de prendre l'orage au plus près. Plusieurs techniques d'approche existent. Certains plus expérimentés (les chasseurs d'orages) peuvent prédire les lieux qui seront touchés et localisent à l'avance des points d'observation situés à quelques kilomètres de là. Ils peuvent alors prendre des vues panoramiques assez étonnantes. [I]Je vous invite à ce propos de consulter ce site web [URL="http://www.chasseurs-orages.com/"]des chasseurs d'orages[/URL] en France qui peuvent vous prédire les lieux qui seront touchés et est un puit d'information en tout genre ;)[/I] Plus simplement, lorsqu'on "subit" un orage, l'occasion vous est donné de pouvoir capturer quelques beaux spécimens d'éclairs. [SIZE="3"][B]La préparation [/B][/SIZE] En premier lieu, observez le sens du vent et des nuages. Cela vous permettra de vous placer au bon endroit. Il n'est pas nécessaire de sortir dehors sous la pluie et donc de s'exposer aux intempéries. Personnellement, je le fais sous abri. Il suffit de disposer d'un angle de vue approprié, par exemple, à partir d'un balcon ou d'une simple fenêtre. Les plus téméraires pourront se positionner en extérieur afin de dominer un lieu précis. Mais je conseille vivement d'être très très prudent car la foudre frappe au hasard (ou presque) et les consignes de sécurité restent les mêmes que l'on soit avec ou sans un appareil photo. L'orage ne vous épargnera pas sous le prétexte que vous êtes un photographe :) Tout d'abord, il est toujours plus spectaculaire et simple de prendre en pleine nuit. [U]Coté matos[/U] - Prévoyez un pied très stable - une télécommande (évitez le mode "retardateur"...) - un APN qui puisse opter pour un temps de pose long (mode "bulb" ou "B"), cad au delà de 30" et qui est géré par la télécommande (temps de pose indéfini) [U]Côté optique[/U] Je privilégie une focale grand angle: de 10mm à 30mm. Cela évite la déception au début de la photo... sans aucun éclair :) Une optique fixe est un plus car les aberrations chromatiques sont généralement mieux gérées. Quand vous gagnez en assurance, rien ne vous empêche de tester avec d'autres optiques. Pensez à mettre le pare-soleil. Cela parait stupide au premier abord, mais un éclair génère une lumière violente : le pare-soleil limitera quelques reflets disgracieux. [u]Côté post-traitement[/u] Prévoyez un logiciel adéquat pour traiter correctement le bruit si nécessaire et éventuellement dé-rawitiser (dématricer) vos fichiers RAW. [B][SIZE="3"]Où poser le pied ? Quoi viser ?[/SIZE][/B] Dites-vous que généralement, la foudre frappe un peu en aveugle mais privilégie les reliefs les plus proches du ciel (vous savez bien, l'électricité choisit toujours le chemin le plus court ! Rappel du cours de Sciences Physiques du collège... Mince, je dormais :p) Choisir pour cible un batiment élevé comme une église ou bien un toit équipé d'un paratonnerre, ou encore un arbre à la cime élevée peut s'avérer judicieux. Si vous saviez le nombre de fois où la foudre peut s'abattre sur un clocher d'église, c'est effrayant ! :o En fait, soyez observateur. C'est payant. La foudre tombe souvent aux mêmes endroits ou presque. Les conditions idéales sont lorsque vous précédez l'orage, qu'il ne pleut pas encore. l'image sera plus nette et la lumière moins diffuse. [img]http://www.fusina.net/demo/_DSC9483r-book.jpg[/img] [color=#666666][b]Nom de l'image:[/b] _DSC9483r-book.jpg[/color] [color=#666666][b]Appareil:[/b] NIKON D200 (NIKON CORPORATION) - [b]Vitesse:[/b] 1/1e [b]à[/b] f:9 - 100 ISO - [b]Focale:[/b] 13 mm.[/color] [SIZE="3"][B]Les réglages [/B][/SIZE] Mettez-vous en mode "pose longue" ("bulb" ou "B") et utilisez, de préférence, une télécommande. Au niveau de l'ouverture, en fonction de la violence des éclairs, faites en sorte de fermer votre diaphragme afin de gagner en netteté et en profondeur de champ (PDC). Pour cela, n'hésitez pas à jouer sur l'hyperfocale (voir sujet "[URL="http://www.virusphoto.com/20-le-diaphragme.html"]diaphragme[/URL]" de Jeff) C'est pourquoi un grand angle est très pratique à utiliser car sa PDC est nativement importante. Donc pour la MAP, faites-là en partant du minimum et en jouant sur une petite ouverture (f5.6 à f13). Pensez à faire [U]la MAP en manuel[/U] (important : déconnectez l'AF !!!) Ce type de réglage convient très bien pour [U]un orage situé en ville[/U] où les éclairage urbains sont omniprésents. Le temps de pose est au jugé. C'est pourquoi vous devez faire des essais au préalable (tout l'intérêt de l'APN numérique). Mais comptez environ 20 secondes avant de refermer l'obturateur. Selon la sensibilité de départ, je suis arrivé à shooter avec 3 secondes de pause : dans ce cas, le mode rafale est un atout. Au niveau ISO, de 100 à 200 ISO sont suffisants afin d'éviter la montée de bruit. [U]En pleine nature[/U], vous allez devoir augmenter la sensibilité et augmenter un peu l'ouverture, mais pas trop (pas inférieur à f11 si possible). Au mieux, jouez sur le temps de pose (cela peut aller de 30" à plusieurs minutes). S'il fait sombre (aucune lumière), c'est l'idéal car vous ne fermerez qu'au moment où l'éclair a jailli. D'où l'intérêt d'avoir une télécommande. [U]Pensez à une chose :[/U] plus l'orage est lointain, plus l'intensité de l'éclair est faible et inversement. Adaptez vos réglages en fonction de cette donnée, en augmentant la sensibilité ou l'ouverture. Soyez stable (d'où un pied) afin d'éviter les floues de bouger. Et plus votre temps de pose est long et plus le risque d'en faire existe. Si besoin, réglez votre APN avec le "miroir relevé" ce qui limite le flou dû au mouvement du miroir. Au niveau [U]balance des blancs[/U], restez neutre. Sauf en ville où vous pouvez à la rigueur opter pour un réglage froid (lumière à incandescence) Enfin, si vous avez la possibilité de shooter en format "RAW", ne vous en privez pas ;) La dynamique sera plus facile à gérer par la suite. [B][SIZE="3"]La capture de l'éclair[/SIZE][/B] En fait, ne vous y trompez pas : on n'appuie pas sur la bouton au moment de l'éclair ! :D C'est impossible à faire, promis ;) Le principe consiste à laisser l'obturateur ouvert un certain temps et d'attendre l'éclair... le bon ! Une technique basique consiste à compter les intervalles entre les éclairs afin de déclencher au moment le plus opportun. Il ne faut pas laisser ouvert l'obturateur trop longtemps ni trop peu. Quoiqu'il en soit, vous laissez ouvert et attendez patiemment l'éclair... Comptez dans votre tête le temps de pause. Si rien n'arrive refermez, visionnez rapidement au début pour vérifier que tout va bien au niveau exposition, et relancez immédiatement la prochaine. Dès qu'un éclair apparaît, fermez et visionnez. Si besoin, corrigez vos réglages (ouverture mais surtout temps de pose et angle de vue). Très souvent, l'éclair peut ne pas "s'imprimer" sur le capteur :) Cela peut provenir de l'intensité trop insuffisante de l'éclair ou encore de votre sensibilité (ISO ou ouverture). Corrigez et recommencez. Dans tous les cas, sachez que des éclairs ont d'autres intérêts : celui d'éclairer le ciel de mille et une lumière, parfois aux effets surréalistes, de donner du relief aux nuages et aux batiments. Sachez aussi jouer sur les superpositions d'éclairs : en pleine campagne, laissez votre obturateur ouvert et capturez plusieurs éclairs. Ne fermez qu'au bout du 2 ou 3eme... ;) [IMG]http://www.fusina.net/demo/_DSC7448rr-book.jpg[/IMG] [I]Ici, pas d'éclair, mais une lumière singulière générée par l'éclair alors que le ciel était normalement noir. D'accord, elle est aussi sur-ex :D[/I] [B]Bon shoot ! ;)[/B] [...]
Lire la suite de "Comment prendre les éclairs d'un orage"
Commentaires Lectures Dernière activité
102 82 431 23/07/2013 11h33 par Freedomforkids Aller au dernier message
 
7 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 8 votes - moyenne : 4.5000.

10 astuces pour prendre des photos de poisson d'aquarium

Il n'est jamais évident de prendre des photos d'aquarium: la faible luminosité, les problèmes liés au flash, la paroi de verre, la taille souvent réduite de nos différents pensionnaires (guppys, néons...) et leurs déplacements parfois incessants ( chez les Cichlidés certaines espèces s'avèrent très faciles à photographier (Discus, Aulonocara) d'autres vont se cacher à la vue de l'appareil ou perdent leurs couleurs ( mon mâle Ophtalmotilapia ventralis kitumba !). [CENTER][IMG]http://www.icones.free.fr/ALBUM6/slides/sspilurus1.jpg[/IMG][/CENTER] [B]1: S'assurer que les vitres de l'aquarium soient bien propres[/B], à l'intérieur comme à l'extérieur.Vérifiez que votre aquarium est parfaitement propre. Beaucoup d'images sont gâchées par les traces d'algues ou de doigts sur les vitres (et ça , ça ne se voit pas dans le viseur...).Le sol doit être propre et l'eau limpide sinon la qualité de vos images s'en ressentira. L'idéal est de bien nettoyer l'aquarium les jours précédents afin de pouvoir prendre de belles photos le jour J.On peut utiliser le post-traitement avec un bon logiciel de traitement d'images pour améliorer mais c'est souvent fastidieux de retirer les traces d'algues en utilisant le tampon ... [B]2: Eteindre toutes les lumières de la pièce [/B]et faire l'obscurité en fermant les volets pour éviter les reflets indésirables. [B]3: Utiliser un objectif adapté[/B].En aquariophilie compte tenu de la taille de certains poissons il est bon de disposer d'un objectif macro si vous disposez d'un reflex ou d'un mode macro et d'un bon zoom optique si c'est un compact ou un bridge un objectif 100 macro est donc utile mais pas indispensable un 50 mm peut convenir pour l'ensemble de l'aquarium ou pour des plantes ou poissons de bonne taille. [B]4: Pour l'ouverture fermer au maximum [/B]tout en conservant une vitesse minimale par exemple le 1/125 eme. J'obtiens ainsi une bonne PDC, j'ouvre au contraire au maximum si je veux que mon fond soit flou. [CENTER][IMG]http://www.icones.free.fr/ALBUM6/slides/platyvariatusmale1.JPG[/IMG][/CENTER] [B]5: Utiliser la MAP manuelle [/B]car l'autofocus est souvent à la peine,à cause de la vitre et du manque de lumière. [B]6: Jouer sur la sensibilité de la prise de vue[/B]: en principe j'utilise le 100 ISO mais dans certains cas (par exemple aquariums publics où le flash est interdit) un réglage à 800 ISO permet de prendre quand même quelques clichés même si le bruit apparait. [B]7: Eclairer correctement[/B]: les bacs récifaux éclairés de façon puissante avec les HQI permettent souvent de se passer du flash, parfois en ajoutant un ou deux tubes supplémentaires en eau douce on peut aussi se passer de flash. Attention au flash unique et direct qui mal réglé peut "brûler" les photos ! On peut déporter un flash avec un diffuseur placé au dessus du bac. Un seul flash placé au dessus de l'appareil peut produire une ombre plus ou moins gênante comme sur ma photo ci-dessous ;) [CENTER][IMG]http://www.icones.free.fr/ALBUM6/slides/lcaeruleussauvage.JPG[/IMG][/CENTER] [B]8: Eviter le reflet du flash dans la vitre [/B]on peut "coller" l'objectif contre la vitre ou prendre avec un certain angle. [B]9: Oser prendre des photos [/B]avec votre appareil.Le réflex est un plus pour la qualité des images et pour la vitesse de déclenchement, cependant on peut réussir des photos tout à fait correctes avec un simple compact ou un bridge. [B]10: Choisir l’objectif le plus lumineux possible [/B]et ouvrir au maximum dans le cas où vous utilisez un reflex, et voulez éviter le recours au flash. [CENTER][IMG]http://www.icones.free.fr/ALBUM6/slides/ocubicus2.JPG[/IMG][/CENTER] [B]En conclusion[/B],soyez [B]un bon aquariophile[/B]: aimer les poissons pour bien les soigner,(un poisson en bonne santé et non stressé est toujours beaucoup plus beau ) bien les connaître et savoir anticiper les comportements (pariade, ponte, défense du territoire...) beaucoup de patience pour réussir de belles photos pour pouvoir saisir le moment important. [CENTER][IMG]http://www.icones.free.fr/ALBUM6/slides/INCUBATION.jpg[/IMG][/CENTER] Personnellement je suis un dingue d'aquariophilie notamment de cichlidés même si j'ai aussi un bac d'eau de mer et quelques vivipares rares j'ai une trentaine d'aquariums et plusieurs sites bien connus consacrés à cette passion. [URL="http://www.cichlidae.free.fr/"]Cichlidae: [/URL] [URL="http://www.cab31.free.fr/"]Cab31:[/URL] Robert MARCEL [URL="http://www.icones.free.fr"]Traces de Lumière[/URL] [scoop]http://www.virusphoto.com/8087-10-astuces-pour-prendre-des-photos-de-poisson-daquarium.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "10 astuces pour prendre des photos de poisson d'aquarium"
Commentaires Lectures Dernière activité
177 66 180 Aujourd'hui 09h19 par RMARCEL Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4.3333.

Utiliser les styles d'images de l'EOS et les personnaliser

[B][SIZE=3]Qu’est-ce que les styles d’images ?[/SIZE][/B] Les styles d’images servent à paramétrer votre reflex sur différents réglages tels que la netteté, le contraste, la teinte, la saturation… tout cela dans le but de simplifier les réglages de l’appareil et d’obtenir dans une situation donné le résultat escomptée. Par défaut, sur votre Canon, vous avez 6 styles d’images fournis (plus 3 que vous pourrez personnaliser à votre guise (Déf.Ut 1, Déf.Ut 2, Déf.Ut 3), ce que nous verrons un peu plus tard) : - [B]Standard [/B](rendu vif et net, à utiliser si vous souhaitez directement imprimer) - [B]Portrait [/B](netteté adoucie et couleur de la peau optimisée) - [B]Paysage [/B](netteté et saturation renforcées et couleurs bleus et vertes optimisés) - [B]Neutre [/B](aucun traitement, à utiliser si vous envisager le post-traitement) - [B]Fidèle [/B](balance des blancs fixé à 5200°K, afin de retranscrire la lumière du jour) - [B]Monochrome[/B] ( mode noir et blanc) [I]Remarque [/I]: Changer de style d’image c’est comme changer de film en argentique. [B][SIZE=3]Comment changer de style d'image ?[/SIZE][/B] Pour changer rapidement de style d’image, il suffit d’enfoncer la touche [SET] situé au centre du joystick (dans le cas de l’EOS 400D). [I]Sur l’illustration ci-dessous, la touche [SET] est entourée d’un cercle rouge. [/I] [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/1.png[/IMG] Pour choisir un style d’image il suffit de le sélectionner avec les touches montante/descendante du joystick (encadré en rouge sur la photo) celui que vous désirez, de le mettre en surbrillance. Pas besoin de valider votre choix, du moment qu’il est en surbrillance. Vous pouvez directement « shooter » ou bien sortir de ce menu en réappuyant sur la touche [SET]. [SIZE=3][B]Une autre façon de choisir un style d’image et qui est intéressante à souligner :[/B][/SIZE] Appuyez sur le bouton [MENU] (sur la gauche de l’appareil), allez dans la seconde colonne rouge, descendez avec le joystick sur « Styles d’image », appuyez sur [SET] pour entrer dans le menu : [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/2.jpg[/IMG] [I]Illustration montrant le menu du Canon EOS 400D[/I] La liste des styles d’image apparaît. Là vous pouvez bien sur appuyez sur [SET] pour choisir le style d’image que vous désirez mais je tiens à développer un autre point : Appuyez sur la touche [JUMP] pour régler les styles d’images : [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/3.jpg[/IMG] [I]Illustration montrant le menu réglage manuel du style d'image "Monochrome"[/I] Vous pouvez alors régler manuellement la netteté, le contraste, la saturation et la teinte. [I]Attention toutefois[/I] : ne croyez pas que vous allez « détruire » un style d’image prédéfini en modifiant ces valeurs. De une, vous pourrez les remettre à l’état initiale en sélectionnant « Rég. Défaut ». De deux, ce ne sont pas les « vrais » paramètres des styles d’images que vous modifiez… En effet, les styles d’images par défaut ont des paramètres cachés que Canon ne fournit pas hélas (des paramètres qui permettent d’exploiter le capteur numérique de l’EOS et de « jouer » sur le résultat final de la photo). Bien, maintenant vous savez ce qu’est un style d’image et comment changer de style d’image en fonction de notre sujet. Nous allons maintenant apprendre comment ajouter de nouveaux styles d’images (les fameux Déf.Ut 1, Déf.Ut 2 et Déf.Ut 3 de tout à l’heure) et à en télécharger. [SIZE=3][B]Personnaliser et télécharger des styles d'image[/B][/SIZE] Pour pouvoir ajouter des Styles d’images de votre composition ou que vous avez téléchargé, il vous faut impérativement le logiciel « EOS Utility ». Ce logiciel est normalement présent sur le CD Canon fourni à l’achat de votre reflex EOS. Si vous ne l’avez pas installé, vous pouvez également le télécharger ici : [URL="http://fr.software.canon-europe.com/"]Canon Software Centre[/URL] [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/4.png[/IMG] Lancer Eos Utility après avoir relié votre Reflex EOS à votre PC/MAC. Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur « Paramètres d’appareil photo /Prise de vue à distance». Puis, suivez les instructions de l’illustration suivante : [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/5.png[/IMG] Après ces 3 étapes, la fenêtre ci-dessous s’affiche : [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/6.png[/IMG] Dans le menu déroulant apparaît les 9 styles d’images disponibles. Je choisi « Déf.Ut 1 ». [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/7.png[/IMG] Il apparaît que j’ai déjà sur cet emplacement un style d’image défini qui est ici « CLEAR ». En effet, j’ai déjà ajouté un style d’image nommé « CLEAR » sur l’emplacement Déf.Ut 1 qui permet de faire « Péter les couleurs » grâce à une forte saturation. Mais si vous n’avez pas encore personnalisé Déf.Ut 1, vous pouvez lui attribuer les réglages que vous désirez en jouant avec les outils de mise à niveau netteté, contraste, saturation, teinte… Ou bien, vous pouvez télécharger des styles d’images. [SIZE=3][B]Télécharger des styles d'images[/B][/SIZE] Canon propose quelques styles d'images supplémentaires ici : [URL="http://web.canon.jp/Imaging/picturestyle/file/index.html"]Canon:Picture Style[/URL] Hélas, ces styles d’images sont peu nombreux puisqu’il n’y en a que 5 proposés pour le moment, mais qui sont d’excellentes qualités. Ainsi on vous propose [I]Nostalgia, Clear, Twilight, Emerald, Autumn Hues… [/I]Je vous laisse découvrir par vous même chacune de leurs caractéristiques. Si l’un d’entre eux vous intéresse, cliquez sur son image et dans la page qui s’ouvre, descendez tout en bas, où se trouve les liens pour les télécharger. [I]Attention :[/I] Deux formats de styles d’images sont proposés par Canon, le *.pf2 (pour le EOS-1D MARK III ou pour la Version 2 de Eos Utility) ou le *.pse (pour les autres EOS (spécifiez le votre dans la liste déroulante ainsi que votre système d’exploitation). Puis cliquez sur télécharger. Ensuite, toujours dans Eos Utility, dans la fenêtre déjà ouverte et intitulée « Paramètres de styles d’images », cliquez sur le bouton « Ouvrir » et allez chercher votre fichier *.pf2 ou *.pse… puis cliquez sur Appliquer. [IMG]http://entraks.free.fr/ici/photos/tutos/virusphoto/eos/7.png[/IMG] Voilà, votre style d'image est enregistré sur votre appareil. A noter que si vous travaillez sur du fichier RAW, vous pouvez utilisez les styles d’image avec Digital Photo Professionnal. N'hesitez pas à demander des infos supplémentaires ;) [scoop]http://www.virusphoto.com/7875-utiliser-les-styles-dimages-de-leos-et-les-personnaliser.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Utiliser les styles d'images de l'EOS et les personnaliser"
Commentaires Lectures Dernière activité
42 33 299 10/12/2012 16h00 par Elo Photography Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 5.0000.

Méthodes simples pour réfléchir la lumière d'un flash externe

L'avantage incomparable d'un flash externe, c'est la capacité qu'on a à pouvoir l'orienter dans un autre angle que celui de l'objectif. Ainsi, on peut refléter sa lumière sur une surface, et obtenir un rendu qui n'écrase pas les ombres, comme c'est le cas avec un flash intégré. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465bfbad51869.jpg[/IMG] [SIZE=3][B]Méthode 1 : réfléchir la lumière sur le plafond[/B][/SIZE] C'est certainement la méthode la plus simple à utiliser. Il suffit d'orienter le flash vers le plafond, qui va agir comme un réflecteur. Sur l'image, on aura une lumière qui proviendra donc du haut, et qui sera répartie sur une large zone, au lieu de venir d'un point fixe. On obtiendra donc un rendu beaucoup plus intéressant qu'avec un éclairage direct, sans pour autant se compliquer la vie. Le désavantage de cette méthode : on peut avoir des ombres marquées, par exemple sous les yeux, le nez, etc..., puisque la lumière vient du haut. Nous allons voir par la suite comment éviter l'apparition de ce phénomène. [B][SIZE=3]Méthode 2 : réfléchir la lumière sur un mur ET sur le plafond[/SIZE][/B] On positionne le flash à 45° vers l'arrière, de manière à éclairer le mur derrière soi, et une partie du plafond. Celà donne une surface de diffusion plus grande que celle utilisée dans la méthode 1, et on évite les ombres grâce à la double réflection mur + plafond. On perd de la luminosité, étant donnée l'importance de la zone de réflection, mais la lumière est très adoucie. [SIZE=3][B]Méthode 3 : réfléchir la lumière sur un mur latéral[/B][/SIZE] Ici, on va orienter le flash à 90° et sur le côté, pour éclairer un mur situé à droite ou à gauche. L'avantage par rapport aux autres méthodes : la lumière vient d'une direction précise. On obtient donc des ombres marquées, et on renforce les textures. A utiliser selon vos choix créatifs. [SIZE=3][B]A savoir :[/B][/SIZE] - Si le mur ou le plafond n'est pas blanc, vous devrez sans doûte ajuster la balance des blancs. En effet, un mur jaune donnera une lumière jaune, etc..., ce qui est parfaitement logique. - Encore un point logique : plus la surface de réflection est grande, plus vous perdez de la lumière. Veillez donc à bien contrôler vos réglages et à faire quelques tests. - En fonction de la teinte du sol, et de son pouvoir de réflection, les ombres données par une lumière venant du haut seront plus ou moins marquées. Par exemple, un carrelage blanc va refléter à nouveau la lumière verticale, et atténuera donc les ombres. Une moquette sombre va quand à elle accroître ces ombres, puisqu'elle "absorbe" la lumière. - Une fois que l'on a compris et pris en main les méthodes ci-dessus, on peut improviser un réflecteur, qui ne soit pas un mur ni un plafond. Ce peut être un drap, un écran, voire un t-shirt... bref, quoi que ce soit du moment qu'il soit blanc. Bonnes photos ;) [scoop]http://www.virusphoto.com/7780-methodes-simples-pour-reflechir-la-lumiere-dun-flash-externe.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Méthodes simples pour réfléchir la lumière d'un flash externe"
Commentaires Lectures Dernière activité
11 17 073 16/09/2009 12h54 par nectar Aller au dernier message
 
Note de l'article : 8 votes - moyenne : 3.6250.

Photographier un président : le cas Sarkozy, et un petit tour du monde

[B]La photo officielle du nouveau président français, réalisée par Philippe Warrin (qui avait également été en charge des photos des affiches de sa campagne électorale), est loin de faire l'unanimité.[/B] Sur internet, les réactions des internautes sont très mitigées : voir les réactions des [URL="http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-823448,36-913649@51-823374,0.html"]visiteurs du site du journal Le Monde[/URL] par exemple. Je vais tenter ici de faire une analyse succinte de l'image, sur un plan technique. [B] [COLOR=Red]Avertissement[/COLOR] : cet article ne porte pas de jugement sur la politique, ou les idées de tel ou tel président. Merci de ne pas entrer dans ce type de débat en le commentant.[/B] [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146554eb16ba04.jpg[/IMG] [SIZE=3][B]- Le cadrage et la composition :[/B][/SIZE] La première chose qui dérange, c'est le manque d'équilibre de l'image. On a ici 3 lignes majeures, qui s'articulent en donnant un sentiment de fausse note. Elles ne sont ni réparties proportionnellement sur l'image, ni symétriques : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14655548c556fd.png[/IMG] Voici l'image divisée en tiers, où l'on voit le défaut de proportions de l'image : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146554fc04651a.jpg[/IMG] Pour équilibrer la photo, on aurait pu placer le "modèle" un peu plus sur la droite, pour éviter l'espace vide sur le côté. Mais la règle des tiers n'est pas forcément la meilleure à appliquer sur ce type d'image. Nous allons donc nous intéresser à une possible symétrie : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465550763b6e2.png[/IMG] L'image ne présente donc pas non plus de symétrie : le sujet de l'image est décentré vers le côté gauche et vers le bas, en laissant un espace gênant sur le côté droit, et en haut de l'image. On aurait pu trouver un équilibre autour d'une symétrie, en cadrant comme ceci : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14655517d53c3a.jpg[/IMG] Ou encore, en choisissant un cadrage qui laisse aux drapeaux un tiers de l'espace (il aurait fallu dans ce cas rapprocher les deux drapeaux pour qu'ils soient visibles) : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14655525d35ce6.jpg[/IMG] [SIZE=3][B]- La mauvaise organisation de l'arrière-plan :[/B][/SIZE] On peut remarquer autre élément plutôt gênant : le livre qui se distingue derrière le visage du président, et qui perturbe la lecture de l'image : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465553c4116f9.png[/IMG] Pourquoi avoir choisi d'avoir ce livre à cet endroit précis ? Il vient ajouter une forme distincte sur laquelle vient se chevaucher le visage du président, alors qu'aucun autre livre ne vient se démarquer . On se demande également pourquoi la barre verticale de la bibiothèque apparaît à cet endroit. Comme on l'a vu plus haut, cette barre vient "comme un cheveu sur la soupe", et perturbe la lecture de la photo : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465555a73da9a.png[/IMG] De la même manière, la partie du bas de la bibliothèque marque une délimitation mal placée, qui ne se situe ni au tiers, ni à la moitié de l'image, et qui perturbe encore plus la lecture : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14655562b1ed86.png[/IMG] Peut être que ces deux délimitations sont utilisées pour créer un "cadre dans l'image" ? En réalité, ce n'est pas le cas, puisque l'image reste déséquilibrée lorsque l'on retire ce cadre : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465556b708b84.png[/IMG] Le mystère reste donc entier... On peut également se poser la question de l'intérêt du vignettage, qui est certainement voulu par le photographe, puisque très marqué. [SIZE=3][B]- L'attitude du modèle, comparée à celle de ses prédecesseurs : [/B][/SIZE] La pose est très classique. C'était, aux dires du photographe, une volonté du président. On ne pourra donc pas lui reprocher. Mais si l'on compare aux portraits de ses prédecesseurs, on note une nette différence d'attitude : [B]Jacques Chirac, photographié par Bettina Rheims[/B], adoptait une pose plus détendue : les mains derrière le dos, le visage moins crispé : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465558500ad54.jpg[/IMG] François Mitterrand, photographié par Gisèle Freund, sans doute devant la même bibliothèque, avait adopté lui aussi une pose moins crispée : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465558de11fb6.jpg[/IMG] Valéry Giscard d'Estaing lui aussi (même si la composition de la photo est là aussi plus que discutable) : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14655594403221.jpg[/IMG] La pose du président actuel s'approche en réalité plus des présidents Pompidou et De Gaulle, sans les insignes, et avec les drapeaux français et européen en plus : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465559ad88ade.jpg[/IMG] [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465559da5e2bb.jpg[/IMG] [SIZE=3][B]- Un petit tour à l'étranger :[/B][/SIZE] Pour terminer la comparaison, voici quelques portraits officiels de présidents et personnalités autour du monde, dans des styles radicalement opposés : George Bush pose devant le drapeau américain, en adoptant une attitude détendue : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146555af8abeb1.jpg[/IMG] Stephen Harper (premier ministre du Canada), pose sans drapeau, et sans aucun symbole national (ce qui ne s'est jamais fait en France) : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146555d04462b6.jpg[/IMG] Le président chinois a choisi le style "photo d'identité" : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146555ed014ea8.jpg[/IMG] Quand au roi du Maroc Mohamed VI, il utilise souvent cette photo, qui accompagne ses communiqués de presse : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/146555f7ed347e.jpg[/IMG] Enfin, en Roumanie, le président Traian Basescu n'a pas choisi la meilleure des compositions, ni l'attitude la plus intéressante : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1465560110d4dd.jpg[/IMG] [B] [COLOR=Red]Avertissement[/COLOR] : cet article ne porte pas de jugement sur la politique, ou les idées de tel ou tel président. [/B] Merci de ne pas entrer dans ce type de débat en le commentant. [scoop]http://www.virusphoto.com/7380-photographier-un-president-le-cas-sarkozy-et-un-petit-tour-du-monde.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Photographier un président : le cas Sarkozy, et un petit tour du monde"
Commentaires Lectures Dernière activité
81 45 811 07/02/2009 21h54 par P.L.B. Aller au dernier message
 
Note de l'article : 5 votes - moyenne : 3.2000.

Comprendre les options de l'autofocus

Les technologies des autofocus se sont énormément améliorées ces dernières années, mais demandent toujours au photographe de faire des choix. [IMG]http://www.virusphoto.com/avis/data/32/atx124afprodx.jpg[/IMG] Le choix essentiel : autofocus "single" ou "continu". [B]- L'autofocus "single" (S-AF)[/B] consiste à faire la mise au point sur un sujet, à la suite de quoi l'appareil va bloquer le réglage jusqu'au moment de la prise de vue. C'est l'option standard, que l'on utilise pour faire des portraits, des photos de paysage, d'objets... [B]- L'autofocus "continu" (C-AF)[/B] consiste à laisser l'appareil photo ajuster la mise au point en suivant le mouvement du sujet, en "temps réel" : si le sujet se rapproche, ou s'il s'éloigne, la mise au point est automatiquement corrigée. Cette option, on s'en doute, est particulièrement utilisée dans le cas d'un sujet en mouvement, comme par exemple dans la photo de sport, ou encore pour photographier des enfants. Le choix entre ces deux modes peut se faire, selon les modèles, par un bouton de l'appareil photo, ou par les menus. Au-delà de ces deux options, on peut aller encore plus loin : [B]- L'autofocus en mode "dynamique"[/B] permet ceci : si le point d'autofocus actif s'écarte du sujet, l'appareil va automatiquement chercher si l'un des autres points "touche" le sujet et permet de faire la mesure. [B]- L'autofocus en mode "sujet le plus proche"[/B] (noms différents selon les modèles) permet de faire la mise au point sur le sujet le plus proche de l'objectif, qui est "touché" par un des points d'autofocus. [B]- Le "flash AF" [/B]envoie des éclairs pour aider à la mise au point. Il est totalement indépendant du choix ou non d'activer le flash pour la prise de vue. Cette option permet de faire une mise au point lorsqu'on a peu de lumière, sans forcément utiliser le flash pour la prise de vue. Bonnes photos ! [scoop]http://www.virusphoto.com/7314-comprendre-les-options-de-lautofocus.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Comprendre les options de l'autofocus"
Commentaires Lectures Dernière activité
14 20 341 15/12/2014 21h39 par jacline Aller au dernier message
 
Note de l'article : 9 votes - moyenne : 3.2222.

5 astuces techniques pour améliorer ses portraits en extérieur

Voici 5 astuces pour réussir vos photos de portraits en extérieur en améliorant votre technique : [SIZE=3][B]1. Evitez la lumière qui "écrase" le visage du sujet[/B][/SIZE] Les lumières fortes et directes, comme le soleil en milieu de journée, amène des contrastes très intenses. L'oeil humain est capable de voir une gamme de tons très large, alors que ce n'est pas le cas pour le capteur d'un appareil photo : soit les tons clairs seront "cramés", soit les tons sombres seront purement noirs. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/201/494722245_3f1c5e91b0.jpg?v=1178976112[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/wiseacre/"]wiseacre photo[/URL][/I] L'expression du visage s'en ressent aussi : votre modèle n'aura pas à plisser les yeux et prendra une expression plus naturelle... En extérieur, choisissez donc plutôt une journée nuageuse, et évitez le milieu de journée. [SIZE=3][B]2. Placez le modèle à l'ombre[/B][/SIZE] Si vous êtes en extérieur et que le temps n'est pas nuageux, placez votre modèle à l'ombre. Vous devrez chercher une position qui vous permette d'avoir un fond qui soit lui aussi à l'ombre, ou au moins plus foncé que ce qui se trouve au soleil, pour éviter, encore une fois, d'avoir à gérer un contraste trop fort. Les zones d'ombres en extérieur donnent une lumière identique à celle que l'on peut avoir lors d'une journée nuageuse : les contrastes sont doux, et l'aspect de la peau est mis en valeur. [SIZE=3][B]3. Utilisez une grande focale[/B][/SIZE] Vous pouvez utiliser un téléobjectif, entre 70mm et 110mm environ. Il n'existe pas de "focale miracle", à vous de faire des essais. Les téléobjectifs modifient la perspective et donnent au visage un aspect plus plat, tout en mettant l'accent sur votre modèle en permettant de rendre l'arrière-plan flou (en utilisant une grande ouverture de diaphragme). Evitez les objectifs grand-angle, qui donnent l'effet opposé : la perspective est grandie, et le nez devient quasiment une montagne... Celà peut être un choix créatif, mais pour un portrait classique, préférez une grande focale à un grand-angle. Rappel : faites toujours la mise au point sur les yeux du modèle, surtout si vous avez une profondeur de champ réduite. [SIZE=3][B]4. Ne placez pas votre modèle devant un fond intéressant[/B][/SIZE] Ce conseil semble peut être étrange de prime abord. Mais on voit souvent des portraits effectués devant des sites remarquables (par exemple : des paysages, des sites touristiques...). L'oeil se pose alors sur le fond, et le modèle est vu comme un "accessoire esthétique" qui vient donner une dimension au fond. Dans ce cas, le modèle n'est pas du tout mis en valeur. Ce peut être un bon choix pour la photo de paysage, mais en aucun cas pour le portrait. Choisissez plutôt un fond neutre, aux couleurs douces qui ne viendront pas perturber l'attention. [SIZE=3][B]5. Utilisez le mode rafale[/B][/SIZE] Si votre appareil est équipé d'un mode rafale, ce qui est le cas pour les reflex, utilisez-le. L'expression d'un visage peut changer du tout au tout sur une période de quelques secondes. Pour obtenir des expressions intéressantes, faites vivre votre modèle, demandez-lui d'agir plutôt que de poser, et shootez en rafale. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/202/479720847_736171e715.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/wiseacre/"]wiseacre photo[/URL][/I] Vous pouvez compléter la série par des portraits plus posés, mais tant qu'à disposer d'un mode rafale, autant l'utiliser pour capturer des émotions sur le vif. [SIZE=3][B]Aller plus loin[/B][/SIZE] Nous n'avons parlé ici que des aspects techniques du portrait. Pour apprendre à diriger un modèle, et capturer de bonnes expressions, [B][URL="http://www.virusphoto.com/1346-5-astuces-pour-diriger-un-modele-photo-debutant.html"]consultez cet article[/URL]. [scoop]http://www.virusphoto.com/6579-5-astuces-techniques-pour-ameliorer-ses-portraits-en-exterieur.html[/scoop] [/B] [...]
Lire la suite de "5 astuces techniques pour améliorer ses portraits en extérieur"
Commentaires Lectures Dernière activité
22 79 251 10/10/2012 14h38 par PBK Aller au dernier message
 
Note de l'article : 4 votes - moyenne : 3.7500.

S'initier à la photo de sport

La photo de sport est l'une des spécialités les plus difficiles : l'action se déroule en général très rapidement, et celà laisse donc un temps très court pour penser à la composition et au contenu de l'image. Voici quelques astuces pour vous aider dans la pratique de cette discipline : [SIZE=3][B]Le matériel[/B][/SIZE] La photo de sport nécessite un bon équipement. Si vous souhaitez vous investir dans cette spécialité, il faudra ouvrir le portefeuille : Pour capturer une action qui s'inscrit dans un mouvement rapide, vous aurez besoin d'un objectif avec une très grande ouverture de diaphragme. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/81/233121080_a20a544be2.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/looking4poetry/"]looking4poetry[/URL][/I] Un téléobjectif très puissant sera souvent nécessaire, étant donné la distance que l'on a souvent avec le sujet. Une focale élevée, couplée à une grande ouverture de diaphragme, celà fait monter les tarifs... Vous aurez probablement besoin également d'un objectif grand angle. En ce qui concerne les boitiers, les professionnels de la photo de sport ont une préférence pour les modèles EOS 1D ou Nikon D2X, qui permettent notamment de shooter en rafale très rapidement, entre autres fonctions utiles dans ce domaine. Si vous n'avez pas le budget pour ce type de matériel, vous pouvez vous orienter vers un modèle de milieu de gamme, à condition qu'il puisse travailler en rafale avec une cadence d'au moins 5 images par secondes, et qu'il soit équipé d'un autofocus très rapide. Vous pouvez le coupler avec des objectif professionnels (par exemple : un Canon 30D ou un Nikon D200 couplé avec un objectif de 300 ou 400 mm f/2.8). [IMG]http://farm1.static.flickr.com/62/208178224_f7a92285fd.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/vikas-garg/"]Vikas GarG[/URL][/I] [SIZE=3][B]La technique[/B][/SIZE] Avant de commencer, assurez-vous de bien connaître votre appareil photo, notamment la fonction AI Servo (qui suit le mouvement, et conserve la mise au point sur le sujet en continu lorsqu'il bouge). - Assurez-vous de régler votre appareil pour avoir la cadence de déclanchement en rafale la plus élevée. - Un monopode est absolument essentiel si vous utilisez un objectif de 200mm ou plus. Un trépied est recommandé pour les focales supérieures à 500mm. - La meilleure façon de progresser en photo de sport, c'est de pratiquer le plus possible. Vous aurez beaucoup de déchets lors des premières prises de vue : il est important de les analyser une fois à la maison, pour voir quelles ont été vos erreurs. - Apprenez à anticiper l'action. Immergez-vous dans le sport que vous photographiez : savoir ce qui va se dérouler par la suite est absolument essentiel. - L'une des choses les plus difficiles : obtenir des photos vraiment nettes. Nous allons voir dans le prochain paragraphe les facteurs qui empêchent d'en obtenir. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/141/395886143_8021e68aa3.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/jcsuperstar60/"]jcsuperstar60[/URL][/I] [SIZE=3][B]Pourquoi mes photos de sport ne sont pas nettes ?[/B][/SIZE] Voici quelques causes possibles : [B]1. Les points de auto focus[/B] Le capteur de l'auto focus n'est pas sur le sujet pendant la mise au point. Utilisez les menus de votre APN pour afficher les points actifs de l'autofocus. [B]2. Bougé[/B] Votre image n'est pas nette, mais la mise au point est bien faite sur le sujet ? La cause du manque de netteté est certainement due au bougé. Utilisez un monopode ou un trépied. [B]3. Vitesse d'obturation trop lente [/B]En photo de sport, vous avez besoin d'utiliser des vitesses très rapides. Vous pouvez donc monter en ISO (400 ou plus...) pour pouvoir monter également en vitesse. Assurez-vous également d'utiliser un objectif dit "rapide" avec une ouverture maximale du type f/2.8. [B]N'hésitez pas à ajouter vos conseils en commentaire ! [scoop]http://www.virusphoto.com/6226-sinitier-a-la-photo-de-sport.html[/scoop] [/B] [...]
Lire la suite de "S'initier à la photo de sport"
Commentaires Lectures Dernière activité
44 21 797 25/04/2009 14h12 par olancelot Aller au dernier message
 
Note de l'article : 7 votes - moyenne : 4.1429.

6 astuces pour réussir vos macros

Voici une liste d'éléments pour réussir vos photos macro : [SIZE=3][B]1. Vérifiez le réglage du viseur et soyez rigoureux pour la mise au point.[/B][/SIZE] Quand on prend une photo dans un rapport de 1:1 ou avec un agrandissement encore plus grand, la profondeur de champ est très courte. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/164/438302801_d6d47d02ce.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/otterlove/"]ap.[/URL][/I] [B] Il faut donc s'assurer que le viseur est bien réglé[/B] (la plupart des viseurs ont une fonction de réglage qui permet par exemple aux gens myopes de ne pas utiliser de lunettes pour viser, en adaptant le viseur à leur vue). Assurez vous plutôt deux fois qu'une que ce réglage est bien fait, et ne vous induira pas en erreur. [B] Utilisez le bouton de test de profondeur de champ[/B], et prenez le temps de bien vérifier que la partie du sujet qui vous intéresse est nette. Après avoir déclanché, [B]vérifiez l'image sur l'écran LCD[/B], et zoomez au maximum, pour être certain que le sujet est bien net. [SIZE=3][B]2. Eliminez le mouvement du sujet[/B][/SIZE] Si vous êtes en extérieur, par exemple dans le cas de la photo de fleurs, un mouvement donné par le vent sur votre sujet va le rendre flou. Si possible, utilisez un support (bâton ou autre) pour stabiliser votre sujet. [B] Utilisez une vitesse d'obturation la plus rapide possible[/B] en fonction de l'ouverture de diaphragme choisie. Si vous utilisez une grande ouverture de diaphragme, vous aurez besoin d'un [B]flash annulaire[/B] ou d'un couple de [B]flashs macro[/B] qui viennent se fixer sur l'objectif. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1461df5cbbaf11.gif[/IMG] [B] Si vous ne possédez pas ce type de matériel[/B], il existe des astuces comme par exemple [URL="http://www.aube-nature.com/technique_diffuseur_flash.php"]celle-ci[/URL] ou [URL="http://www.virusphoto.com/4823-faire-soi-meme-un-complement-de-flash-pour-la-macro.html"]celle-ci[/URL]. Il est en effet très simple de fabriquer soi-même quelques accessoires pour "adapter" son flash aux besoins de la macro. [SIZE=3][B]3. Eliminez le mouvement de l'appareil photo[/B][/SIZE] C'est un conseil simple, mais mieux vaut le répéter encore et encore : [B]stabilisez votre appareil photo en utilisant un trépied[/B], un sac de stabilisation (= sac rempli de sable ou autre), un mini-pied... C'est essentiel : votre sujet est petit, et vous utilisez un agrandissement important : le moindre mouvement sera agrandi, autant que votre sujet. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/149/419475117_e277274c6b.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/otterlove/"]ap.[/URL][/I] [SIZE=3][B]4. Maîtrisez la lumière[/B][/SIZE] Si la lumière du jour est trop forte et que vous souhaitez adoucir les ombres, [B]utilisez un simple parapluie blanc[/B] (un vrai, ceux qui sont faits pour la pluie...) pour diffuser la lumière placer votre sujet à l'ombre. [B] Vous pouvez également travailler avec un réflecteur[/B], qui peut venir se placer à côté ou en dessous du sujet, pour jouer avec la lumière. [B] Emporter un petit miroir avec soi[/B] peut s'avérer pratique pour jouer encore plus avec la lumière du soleil. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/185/419474481_189d8cdf70.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/otterlove/"]ap.[/URL][/I] [SIZE=3][B]5. Surveillez, maîtrisez ou changez l'arrière-plan[/B][/SIZE] L'oeil est naturellement porté à attirer son attention sur les parties les plus lumineuses d'une image. Si vous photographiez une image très contrastée, faites donc attention au fond : un élément peut se détacher et distraire l'attention portée sur le sujet principal. Changez de point de vue, approchez-vous pour remplir l'image avec votre sujet, ou encore utilisez une feuille de papier que vous placerez derrière votre sujet. [B] Certains utilisent même des photos de fonds[/B], qu'ils viennent placer dans l'image... Avec une profondeur de champ réduite, on ne verra pas les détails de ce fond, et il sera donc impossible d'identifier l'astuce : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1461df5945dd48.gif[/IMG] [SIZE=3][B]6. Soyez originaux[/B][/SIZE] Soyez originaux dans votre composition. Cherchez les couleurs et leurs assortiments, et n'ayez pas peur d'expérimenter, et de prendre aussi quelques photos abstraites. Le macro a la capacité de changer des objets classiques en quelque chose d'exceptionnel, que l'oeil ne peut pas voir, simplement par l'agrandissement de ces objets. N'hésitez pas à vous approcher du sujet, encore et encore... Bonnes photos ! [B] N'hésitez pas à compléter cet article avec vos propres conseils ! [scoop]http://www.virusphoto.com/4922-6-astuces-pour-reussir-vos-macros.html[/scoop] [/B] [...]
Lire la suite de "6 astuces pour réussir vos macros"
Commentaires Lectures Dernière activité
46 79 984 05/09/2011 10h27 par June Karou Aller au dernier message
 
Note de l'article : 2 votes - moyenne : 3.5000.

Réussir ses photos de voitures

La photographie automobile est un exercice délicat. On tombe vite dans le "banal" si on n'ajoute pas quelque chose de personnel à l'image. Voici un article qui va donner quelques pistes pour réussir cet exercice. Il est rédigé à partir de conseils donnés par [URL="http://www.mattwatkinson.com/"]Matt Watkinson[/URL], un photographe professionnel qui excelle dans cet art (en anglais). [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1461b8c9fc00f9.jpg[/IMG] [I](photo Porsche)[/I] [SIZE=3][B]1. Le concept[/B][/SIZE] La première étape : la réflexion. Cherchez une idée pour articuler vos images autour d'un concept. [B]1. Intéressez-vous au caractère de la voiture[/B], différent pour chaque modèle : classique, élégant, amusant, agressif, impressionnant... Ceci doit être le point de départ de votre série de photo. Essayez de garder toujours le caractère de la voiture en tête, et de travailler autour de cette idée. [B]2. Intéressez-vous à la forme de la voiture[/B] : en particulier les formes qui lui sont uniques, et les angles intéressants. Vous pouvez consulter les plaquettes et publicités pour le modèle, qui mettent souvent en valeur ces originalités. [SIZE=3][B] 2. Le lieu[/B][/SIZE] Le choix du lieu est capital. Souvent, on n'a pas la possibilité de choisir le lieu, ni de mettre en place une "mise en scène". Mais lorsqu'on en a la possibilité, il faut vraiment prendre le temps d'y réfléchir. [B]Deux idées pour le choix du lieu : le contraste ou la complémentarité.[/B] Par exemple, on va mettre en valeur les courbes d'une voiture dans un environnement où le fond est droit ou géométrique. On peut aussi choisir un fond avec une couleur complémentaire, ou qui comprend des couleurs similaires. On peut insister sur le caractère de la voiture par association avec le fond : une voiture de course sur un circuit, un 4x4 sur un terrain accidenté... celà paraît évident mais on peut essayer d'être un peu plus créatif en jouant à fond sur cette complémentarité d'esprit entre le caractère du modèle et l'univers dans lequel on le place (exemple d'idées : une Smart dans un parc de jeux pour enfants, pour insister sur le côté ludique, une Porsche à côté d'une voie ferrée, avec un train à grande vitesse qui passe et qui semble être en recul pour insister sur la puissance...). [SIZE=3][B]3. La composition et l'exécution[/B][/SIZE] [B]1. L'angle de vue : se positionner aux 3/4 par rapport à la voiture.[/B] Cette position donne en général de bons résultats lorsqu'on n'a pas d'idée plus créative, mais elle reste un grand classique. [B] 2. L'élévation :[/B] on peut mettre en valeur un aspect de la voiture en s'élevant (plongée) ou en s'abaissant (contre-plongée). Par exemple, la contre-plongée est idéale pour les à caractère agressif/dominant, comme les 4x4. [B]3. Choix de l'objectif :[/B] un 50mm est l'idéal. On peut aussi utiliser une focale plus longue (téléobjectif) pour compresser la perspective. Matt Watkinson ne recommande pas le grand angle, mais son usage peut tout de même être intéressant, en fonction du rendu que l'on recherche. [B]4. Remplissez l'image :[/B] C'est un conseil basique qui ne s'applique pas qu'à l'automobile, mais si vous souhaitez mettre en valeur la voiture, elle doit occuper la plus grande place dans l'image. L'arrière-plan est secondaire, et ne doit pas occuper autant de place. Remplissez donc l'image avec votre sujet, tant que faire se peut. [B]5. Contrôlez tout, en particulier les reflets : [/B]Prenez le temps de composer l'image, et ne prenez de photos que lorsque vous êtes satisfaits du cadrage. Contrôlez tous les éléments dans le viseur, pour ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite (en particuliers les réflections...). Passez-y du temps, mieux vaut corriger tous les problèmes lors de la prise de vue qu'en retouche... et la gestion des reflets est particulièrement délicate en photo automobile. Vous pouvez aussi utiliser un polarisant. [B]6. Intéressez-vous aux détails : [/B]n'hésitez pas à compléter une série en prenant des plans rapprochés des détails de la voiture, en vous intéressant notamment aux formes. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1461b8dedc6721.png[/IMG] [I](Photo Lexus)[/I] Bonnes photos ! [B]Pour trouver de l'inspiration, visitez le site de [URL="http://www.mattwatkinson.com/"]Matt Watkinson[/URL], le photographe qui est à l'origine de la plupart des conseils donnés dans cet article.[/B] N'hésitez pas à compléter avec vos propres conseils [B]:) [scoop]http://www.virusphoto.com/4820-reussir-ses-photos-de-voitures.html[/scoop] [/B] [...]
Lire la suite de "Réussir ses photos de voitures"
Commentaires Lectures Dernière activité
21 32 368 09/12/2007 00h45 par S2-D2 Aller au dernier message
 
[B]Photographie[/B] [B]Plomberie[/B]
Lumière Eau
Ouverture plus ou moins grande du diapgragme Ouverture plus ou moins grande du robinet
Vitesse d'obturation Temps pendant lequel on laisse le robinet ouvert
Exposition correcte Seau rempli jusqu'en haut, sans déborder
[B]Le seau peut être rempli de deux façons : rapidement ou lentement. Les deux options donnent le même résultat :[/B] [B]- Stratégie 1 [/B]: ouvrez le robinet à fond et laissez-le ouvert pendant une courte période. C'est l'équivalent d'une grande ouverture de diaphragme (= petit chiffre f/..), et une vitesse d'obturation rapide. [B]- Stratégie 2[/B] : ouvrez à peine le robinet, de façon à ce que seulement des gouttes en sortent. Laissez-le ouvert pendant une très longue période. C'est l'équivalent d'une petite ouverture de diaphragme (= grand chiffre f/...), et une vitesse d'obturation lente. [B]- On peut maintenant imaginer toutes les configurations possibles[/B] : pour faire entrer une quantité de lumière donnée (ou pour remplir un seau d'eau d'une capacité donnée), on peut jouer entre le facteur temps et le facteur ouverture. Lorsque l'un de ces facteurs change, l'autre change aussi en fonction du premier. [B]- A ceci, on peut ajouter un nouveau facteur : la sensibilité ISO, qui peut être comparée à la pression dans le robinet.[/B] Par exemple, avec une même ouverture et une même temps d'ouverture, le seau se remplira plus ou moins vite selon la pression dans les tuyaux qui amènent l'eau au robinet. C'est la même chose pour la sensibilité ISO, qui rend le capteur plus ou moins sensible à la lumière. [B]- Vous pouvez maintenant choisir une méthode de remplissage du seau en fonction de ce que vous recherchez :[/B] [B]- Si vous avez besoin de donner la priorité à la vitesse[/B] (si vous êtes pressé pour remplir votre seau, ou en photo, si vous avez besoin d'un temps de pose rapide pour figer un mouvement) : vous utiliserez une grande ouverture que vous réglerez en fonction d'une vitesse préalablement choisie (mode S sur un appareil photo) [B]- Si vous avez besoin de donner la priorité à l'ouverture[/B] (si vous voulez une grande ouverture pour réduire la profondeur de champ par exemple), vous utiliserez une vitesse réduite, que vous réglerez en fonction de l'ouverture préalablement choisie (mode A sur un appareil photo) [B]- Le réglage de la sensibilité ISO vous permet d'augmenter ou de réduire l'ensemble de ces paramètres[/B], comme si vous passiez sur un robinet avec plus de pression, ou moins de pression. Article rédigé d'après un texte en anglais de [URL="http://www.photips.com/proper-exposure"]Photips.com[/URL] [scoop]http://www.virusphoto.com/4291-comprendre-les-reglages-dexposition-grace-a-la-plomberie.html[/scoop]">
Note de l'article : 11 votes - moyenne : 4.0909.

Comprendre les réglages d'exposition grâce à la plomberie

[B]Les facteurs qui influent sur l'exposition sont :[/B] 1. La quantité de lumière sur la scène à photographier 2. La vitesse d'obturation 3. L'ouverture du diaphragme Et la sensibilité ISO qu'on verra à la fin de cet article. La quantité de lumière est facile à comprendre. Par exemple, lors d'une journée ensoleillée, cette quantité est abondante, et la nuit elle est minimale. [B]Pour comprendre simplement les autres facteurs, on peut faire une comparaison avec la plomberie. Remplaçons la lumière par l'eau, et l'appareil photo par un robinet. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/133/342719646_e4015e695f.jpg?v=0[/IMG] [/B][I](photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/craigczar/"]craigczar[/URL]) [/I][B] Imaginons que l'on veuille remplir un seau d'eau jusqu'en haut, sans qu'il déborde, en utilisant un robinet. [/B] On utilise des facteurs facilement comparables au cas où l'on veuille faire renter suffisament de lumière dans l'appareil photo, ni pas assez, ni trop (= avoir une exposition correcte) :
[B]Photographie[/B] [B]Plomberie[/B]
Lumière Eau
Ouverture plus ou moins grande du diapgragme Ouverture plus ou moins grande du robinet
Vitesse d'obturation Temps pendant lequel on laisse le robinet ouvert
Exposition correcte Seau rempli jusqu'en haut, sans déborder
[B]Le seau peut être rempli de deux façons : rapidement ou lentement. Les deux options donnent le même résultat :[/B] [B]- Stratégie 1 [/B]: ouvrez le robinet à fond et laissez-le ouvert pendant une courte période. C'est l'équivalent d'une grande ouverture de diaphragme (= petit chiffre f/..), et une vitesse d'obturation rapide. [B]- Stratégie 2[/B] : ouvrez à peine le robinet, de façon à ce que seulement des gouttes en sortent. Laissez-le ouvert pendant une très longue période. C'est l'équivalent d'une petite ouverture de diaphragme (= grand chiffre f/...), et une vitesse d'obturation lente. [B]- On peut maintenant imaginer toutes les configurations possibles[/B] : pour faire entrer une quantité de lumière donnée (ou pour remplir un seau d'eau d'une capacité donnée), on peut jouer entre le facteur temps et le facteur ouverture. Lorsque l'un de ces facteurs change, l'autre change aussi en fonction du premier. [B]- A ceci, on peut ajouter un nouveau facteur : la sensibilité ISO, qui peut être comparée à la pression dans le robinet.[/B] Par exemple, avec une même ouverture et une même temps d'ouverture, le seau se remplira plus ou moins vite selon la pression dans les tuyaux qui amènent l'eau au robinet. C'est la même chose pour la sensibilité ISO, qui rend le capteur plus ou moins sensible à la lumière. [B]- Vous pouvez maintenant choisir une méthode de remplissage du seau en fonction de ce que vous recherchez :[/B] [B]- Si vous avez besoin de donner la priorité à la vitesse[/B] (si vous êtes pressé pour remplir votre seau, ou en photo, si vous avez besoin d'un temps de pose rapide pour figer un mouvement) : vous utiliserez une grande ouverture que vous réglerez en fonction d'une vitesse préalablement choisie (mode S sur un appareil photo) [B]- Si vous avez besoin de donner la priorité à l'ouverture[/B] (si vous voulez une grande ouverture pour réduire la profondeur de champ par exemple), vous utiliserez une vitesse réduite, que vous réglerez en fonction de l'ouverture préalablement choisie (mode A sur un appareil photo) [B]- Le réglage de la sensibilité ISO vous permet d'augmenter ou de réduire l'ensemble de ces paramètres[/B], comme si vous passiez sur un robinet avec plus de pression, ou moins de pression. Article rédigé d'après un texte en anglais de [URL="http://www.photips.com/proper-exposure"]Photips.com[/URL] [scoop]http://www.virusphoto.com/4291-comprendre-les-reglages-dexposition-grace-a-la-plomberie.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Comprendre les réglages d'exposition grâce à la plomberie"
Commentaires Lectures Dernière activité
50 61 001 07/10/2013 19h18 par floride06 Aller au dernier message
 

Photographier un tableau en studio

On peut vouloir reproduire un tableau en studio, par exemple pour réaliser un catalogue, ou publier ses peintures sur un site web. Plusieurs d'entre nous pratiquant la peinture en plus de la photographie, ces quelques pistes leur seront certainement utiles. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/91/233943914_715870d852.jpg?v=0[/IMG] Voici quelques astuces pour réussir cet exercice : [SIZE=3][B]1. Utilisez un trépied.[/B][/SIZE] Même si vous utilisez un flash et donc une vitesse d'obturation élevée, l'utilisation d'un trépied va vous aider à vérifier que votre cadrage est bien droit par rapport au tableau. [SIZE=3][B]2. Réglez correctement la balance des blancs[/B][/SIZE] Passez du temps à régler correctement la balance des blancs : c'est essentiel pour bien reproduire les couleurs du tableau. Pensez aussi à travailler sur un écran calibré. On peut par exemple utiliser un carton gris, [URL="http://www.virusphoto.com/529-la-balance-des-blancs.html"]comme expliqué ici[/URL]. [SIZE=3][B]3. Positionnez vos sources de lumière[/B][/SIZE] Voici un schéma expliquant la position à donner aux sources de lumière. Les deux sources sont équipées de parapluies.. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/1460b874d4e4c7.jpg[/IMG] L'angle "A" est variable et dépend de la taille du tableau. Pour une petite toile, vous pouvez utiliser un angle de 45°. Pour un tableau de grande taille, utilisez un angle plus large. Si l'angle est trop large, vous aurez une différence de luminosité entre le centre du tableau et les bords. Faites plusieurs essais. Assurez-vous également que les deux sources de lumière ont la même puissance, et sont disposés à la même distance du tableau. [B] N'hésitez pas à compléter cet article avec vos propres astuces ![/B] [...]
Lire la suite de "Photographier un tableau en studio"
Commentaires Lectures Dernière activité
24 16 546 03/11/2012 23h30 par lynxdor Aller au dernier message
 
Les 15 articles
les plus récents

Les 15 articles
les plus suivis

Les 15 articles
les plus consultés


Options d'affichage
Afficher les articles 53 jusqu'à 65 de 88
Trier par Ordre de tri
Depuis
Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Rechercher dans cette rubrique :

Recherche avancée



LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2015 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.