.

virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto

Articles : Reportages et Interviews Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Note de l'article : 2 votes - moyenne : 3.0000.

Cedric Tosoni, photographe professionnel

Cedric TOSONI [URL="http://www.cedric-tosoni.fr"]Cédric TOSONI, Photographe Professionnel Mode, Beauté, Portrait, Publicité TOULOUSE[/URL] [B] - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? [/B] Cédric TOSONI, 27 ans, photographe indépendant depuis 1 an sur Toulouse. Je me spécialise dans la mode, beauté, portrait, publicité, et parallèlement à ça je réalise des reportages photos. [B] - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? [/B] Non, pas du tout, c’est après avoir passé 8 années chez les Paras que je me suis reconverti sans trop de difficultés dans la photographie. Avant 2003 je n’aurais jamais imaginé que 4 ans plus tard je serais là où je suis. [B] - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ? [/B] J’aimais bien la photo avant mais j’en faisais comme monsieur tout le monde avec des jetables durant les vacances. Un déclic en septembre 2003, après avoir tourné une page personnelle, je me suis installé à Toulouse et je me suis investi de plus en plus dans la photographie. Tout d’abord en rencontrant une association photo. Après un an d’investissement de mon temps et un poste décroché au bureau de cette association je me suis évadé pour échapper au comportement plus que douteux d’une poignée de membres pas que là pour faire des photos ! J’ai décidé de faire mieux, et de créer ma propre Association. Plus de la moitié de l’ancienne asso m’a suivi dans l’aventure et m’a accordé sa confiance. Le collectif Image-In était né. Parallèlement à cela j’ai bouffé des heures et des heures de prise de vue, des bouquins, de la technique. Cela m’a permis de prendre confiance en moi, d’améliorer mes photos. Perfectionniste je ne suis et je ne serais jamais satisfait des images, il y a toujours quelques chose à travailler, c’est ce qui me motive à faire toujours mieux. Je suis totalement autodidacte. J’ai eu la possibilité d’abandonner l’armée et ses contraintes en 2006, j’ai fait une étude de marché : 30% de pervers véreux qui confondent Meetic et photographie… 30% de mauvais qui s’étonnent pourquoi ils n’ont pas de clients ! En effet, aucun diplôme n’est nécessaire pour être photographe, l’arrivée du numérique à facilité la chose. 20% d’escrocs, qui tournent et ne cherchent pas à fidéliser le client, mais plutôt fidéliser les dollars. Et le reste, qui tournent biens, sont bons photographes et surtout sérieux et respectueux. Alors je n’ai pas longtemps hésité et me suis dit pourquoi pas moi ? [B] - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ? [/B] Beaucoup de photographes fins techniciens matérialistes m’ont fait l’apologie du Moyen format, des flash studio hors de prix, des Appareils à 39Mp etc… C’est cool mais je ne suis pas persuadé que c’est grâce à ça que l’on réalise de belles images, ça y contribue certes pour quelques détails techniques, mais si on a pas un minimum d’imagination et un savoir faire technique pour placer les lumières au bon endroit ou pour réaliser une retouche de qualité, ben ça ne sert à rien. J’ai réalisé des affiches de pub en très grand format et des pleines pages pour Elle et Marie Claire avec un 350d et un 50mm à 80€! Comme quoi ! Pour l’heure je possède un 30D avec un 17-85mm is + un 50mm à 1,8mm et un 75-300mm lambda. J’envisage l’achat d’un 24-70 L et d’un 100 macro. Concernant la question argentique / numérique, je suis totalement en numérique afin de contrôler toute la chaîne de production et les coûts, pour le développement je passe par un labo en ligne qui me livre les tirages en trois jours dans la boite aux lettres. - Etes vous amené à retoucher vos photos ? ou sont elles laissées brutes ? Je retouche mes photos obligatoirement dans le sens ou je travaille en fichiers bruts, ces fichiers sortent à 90% terminés de mon logiciel de traitement, reste à virer quelques pétouilles. Il s’agit donc essentiellement de recadrages, et de colorimétrie, je ne retouche jamais la plastique du modèle. [B] - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ? [/B] Oui, J’ai réalisé mon site Internet et le fait évoluer régulièrement, il est visible à l’adresse suivante : [URL="http://www.cedric-tosoni.fr"]Cédric TOSONI, Photographe Professionnel Mode, Beauté, Portrait, Publicité TOULOUSE[/URL] Vous y trouverez des vidéos back Stage notamment, et des infos sur la photo de mode. Le site est en cours de traduction en plusieurs langues également. [B] - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ? [/B] 75% de mes clients sont des sociétés, et 25% des particuliers. Je travaille en collaboration avec l’agence de mannequin VIP Models Toulouse qui m’ont accordé leur confiance depuis le début, et je suis extrêmement satisfait du travail que nous réalisons ensemble. Les particuliers peuvent me passer commande, et pour mon travail personnel je travaille avec des mannequins de l’agence. Quelques modèles ont du mal à comprendre que l’on refuse de travailler gratuitement, et inversement ma propriétaire à du mal à comprendre que je paye mon loyer en photographie ;) Ma façon de travailler est simple et fluide, quand une photo sert au modèle, elle me paye, quand une photo doit me servir, je passe par l’agence. [B] - Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ?[/B] Je ne connaissais pas avant, Le site à l’air clair, sobre et facile au niveau navigation. Je ne suis pas un aficionados des forums pour deux raisons, les gens prennent des libertés planqués derrière un clavier qui dépasse parfois mes limites, et je n’ose pas trop critiquer, j’ai souvent l’impression d’heurter la sensibilité de chacun, et j’ai l’impression que certaines personnes n’arrivent pas à prendre à leur juste valeur les critiques, il faut en prendre et en laisser au risque de déteindre sur le critiqueur et perdre en personnalité. Mais je vais venir un peu plus souvent pour lire les articles intéressants. [B] - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ? [/B] Ne pas être matérialiste, j’ai trop vu des techniciens photographes super calés en hyperfocales, calcul de profondeur de champs etc… avec 3 ans d’école privée derrière eux qui n’avaient aucune imagination, des photos très moyennes, par contre ce sont des bêtes de l’optique ! La meilleur façon de progresser, c’est de faire de la pratique, de la pratique, et ce remettre en question constamment. Parallèlement à cela bosser des bouquins pour apprendre la technique quand on est confronté à un problème c’est beaucoup plus simple que d’apprendre des formules dans le vide ! [B] - Un coup de geule ? [/B] Oui oui ! Je voudrais pousser un coup de gueule contre les fauxtographes manipulateurs qui se disent photographes de mode et profitant du stress de la séance propose des photos « d’art » attachés à des cordes dans leur cuisine, nue sur le carrelage avec le kleenex qui traîne et le radiateur qui prend la moitié de la photo... et tout les gens malhonnêtes qui pourrissent le milieu. Conclusion personnelle Oui, quand vous demandez à des photographe des conseils pour vous lancer, la plupart vous diront : « Le marché est bouché, on à plus de clients etc… » N’y prêtez pas attention, c’est juste pour ne pas avoir de concurrence en plus :p Si vous êtes sérieux, respectueux, perfectionniste et déterminé, y a un marché à prendre. Merci [B] Propos recueillis par Kamaki34[/B] [...]
Lire la suite de "Cedric Tosoni, photographe professionnel"
Commentaires Lectures Dernière activité
22 7 009 29/02/2012 18h44 par VirginieLB Aller au dernier message
 
Note de l'article : 2 votes - moyenne : 2.0000.

JCG, photographe "gothique", entre autres

JCG [URL="http://www.jcg.book.fr"]JCG Photographie - Le book[/URL] - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis un photographe de Bondy qui travaille surtout pour son propre plaisir, je suis plus connu sous les pseudo Showa et JCG, je photographie tout ce que je vois ou presque. - Quelles sont vos images de prédilection ? Les chats, les chevaux, les femmes et aussi la macrophotographie. J'aime aussi la photographie fantastique et les thèmes Gothiques Vampires. - Faite vous des images en Noir et Blanc ? Je fais beaucoup de photo en noir et blanc et avec les modèles je fais du portrait, du nu artistique et dernièrement j'ai un engouement pour la photo de style gothique romantique. - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? Non j'ai effectué pas mal de métier dans ma vie mais la photographie a toujours été une de mes grandes passions. Je ne travaille en pro que pour les salons de l'aéronautique. - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ? En fait ce n'est pas ma profession car je n'en vis pas, je n'ai aucune formation, je suis un vrai autodidacte, ce qui en France est assez mal perçu, si vous n'avez aucun diplôme vous êtes totalement rejeté du système, la photo numérique n'a rien arrangé au problème. - Dans votre métier de photographe, vous arrive t il de travailler avec des banques d’images ? Si oui, est ce sur des thèmes imposés, ou le choix des sujets vous est il laissé à votre libre vision ? Je ne travaille avec aucune banque d'image. - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ? J'utilise un appareil photo numérique de gamme Expert pro Nikon D200 avec des objectifs de marque Sigma. Mais avant je travaillais avec de l'argentique, Olympus et Minolta. J'ai commencé avec le numérique sérieusement par un Olympus E10, puis un Nikon D70 et pour finir un D200 Faite vous de la photo en studio ? Je déteste la photo en studio car trop impersonnel, je préfère un décor qui donne de la vie. Quel type d'éclairage utiliser vous ? J'utilise la lumière naturelle avec adjonction de flash. - Etes vous amené à retoucher vos photos ? Ou sont elles laissées brutes ? Cela dépend de ce que je recherche à créer, mais il est assez rare que je donne une photo à l'état brut. De plus comme j'aime la perfection je retravaille mes images pour leurs donner plus de valeur. - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ? Vous pouvez voir mon travail sur : [URL="http://www.devloweb.com"]Gicquel Jean Claude Photographe - devloweb[/URL] [URL="http://www.art-jc.com"]Art-JC.com[/URL] [URL="http://www.photo-lys.com"]Photo-lys[/URL] [URL="http://www.jcg.book.fr"]JCG Photographie - Le book[/URL] - Avez-vous déjà exposé ? Si oui, çà quels endroits ? Non je n'ai jamais fait d'exposition par manque de moyen. - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ? Mes clients sont surtout des magazines de presse à l'étranger et exclusivement pour l'aviation, sinon je fais des mariages et des books pour des modèles et quelquefois des couvertures de livres. Toute personne appréciant mon travail peut me contacter car je touche tous les types de photographie. - Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ? Je me suis inscrit récemment et je trouve ce site très convivial - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ? Bien maîtrisé son matériel et surtout avoir de la patience. Ne jamais oublier que ce n'est pas l'appareil et son prix qui fait une bonne photographie. Ne pas oublier les règles de la photographie, le cadrage et la lumière. - Sans publicité mais plutôt dans un esprit critique, quel type d’appareil préconiseriez vous pour quel type de photographie ? Question plus que difficile car cela dépend aussi du budget et aussi du degré de connaissance du photographe. Etant Nikoniste je préconiserais bien sur un Nikon parce que ces boîtiers offrent une grande ergonomie et une construction de très bonne facture, avec un prix intéressant Conclusion personnelle J'ai beaucoup de mal à trouver des modèles bénévoles pour mes photos Gothique et de nu artistique donc s'il y a des volontaires qui veulent travailler avec moi, elles peuvent me joindre a tout moment. Commentaires libres : Je remercie [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] pour cette interview Propos recueillis par Kamaki34 [...]
Lire la suite de "JCG, photographe "gothique", entre autres"
Commentaires Lectures Dernière activité
10 7 230 30/11/2006 18h53 par aurely Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

JP Montiel

JP Montiel [URL="http://www.jp-montiel.com"]JP Montiel Photographe Sportif, Photoreporter, Reporter, Photographie Sport[/URL] - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Photographe touche à tout ,bidouilleur,amoureux des belles choses,des belles lumières,des paysages ,des gens qui en valent la peine,toujours a la recherche de nouveautés dans l image et ailleurs !!!!! épicurien !!!!!! et un peu sportif le sac a dos est très lourd. - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? Oui ,ça fait juste trente ans - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ? La passion de la photos depuis l age de 12 ans , apprentissage labo NB et assistant d un grand reporter de Paris Match - Dans votre métier de photographe, vous arrive t il de travailler avec des banques d’images ? Si oui, est ce sur des thèmes imposés, ou le choix des sujets vous est il laissé laissé à votre libre vision ? Uniquement sur du 2 choix - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ? 24/36 EOS, Numériques objectifs du 15mm au 400 2/8.Moyens format 6/8 - Etes vous amené à retoucher vos photos ? ou sont elles laissées brutes ? Elles sont toujours brutes,suffisamment bonnes et bien cadrées pour les utiliser tel quel. La retouche c set pas mon problème - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ? http:// jp-montiel.com - Avez-vous déjà exposé ? Si oui, çà quels endroits ? Plusieurs fois Paris Arles Perpignan mais ce n est pas ma priorité, la reconnaissance je m’en fou un peu, l essentiel c est de me faire plaisir et de scotcher les gens qui voient mes photos dans les mags - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ? Tout ce qui tourne autour du sport fringues, matos,actions,voir sur mon site mes clients,je crois que c est dans références - Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ? Non, mais dés que j ai du temps je vais aller voir - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ? Regarder, imaginer, attendre le meilleur moment la meilleure lumière et faite vous plaisir - Sans publicité mais plutôt dans un esprit critique, quel type d’appareil préconiseriez vous pour quel type de photographie ? Les miens Canon !!!!! Conclusion personnelle C’est un métier génial ( de fou !!! ), pas facile pour une vie de famille normale Pour le faire il faut être très très motivé Propos recueillis par Kamaki34 [...]
Lire la suite de "JP Montiel"
Commentaires Lectures Dernière activité
1 2 336 28/11/2006 14h25 par Jeff. Aller au dernier message
 

[interview] Josélito Tirados

Josélito Tirados , [URL="http://www.prestakom.com"]Prestakom Photographie Aix en provence - Accueil[/URL] et [URL]http://www.le-photographe.eu[/URL] . - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je m’appelle Josélito TIRADOS. Je suis né à Paris il y a 36 ans. J’ai vécu entre la France et l’Espagne. Aujourd’hui je réside dans le sud de la France. - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? Non, j’ai eu un parcours professionnel très riche et variés avant d’être photographe. - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ? Après plusieurs années dans des fonctions divers et variés, je me suis interrogé sur ce que j’aimais faire le plus. Etant de nature curieuse, j’ai écris une longue liste de domaine d’activités, de passions, de hobbies ; La photographie est arrivée en premier sur le liste. J’ai quitté mon job et j’ai sauté le pas. N’ayant aucune formation au départ, j’ai suivi des stages, et démarcher mes premiers clients. Après, c’est la réalité du métier, le terrain qui m’a permis de former. Il arrive un temps ou la formation se fait au fil de l’eau en fonction des besoins du moment. - Dans votre métier de photographe, vous arrive t il de travailler avec des banques d’images ? Si oui, est ce sur des thèmes imposés, ou le choix des sujets vous est il laissé laissé à votre libre vision ? Je collabore avec des banques d’images. Je propose mes images et les banques prennent ou ne prennent pas. - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ? J’utilise essentiellement un reflex numérique. Il m’arrive aussi pour certains besoins particuliers d’utiliser de l’argentique (sur des sites sensibles par exemples où les appareils électriques sont interdits) - Etes vous amené à retoucher vos photos ? ou sont elles laissées brutes ? Pour ma part je ne suis pas un fan de la retouche à tout va. Les corrections que j’apporte sont des corrections de base : luminosité, contraste et recadrage. Le numérique offre la possibilité de travailler avec plus de confort, toutefois une photo ratée est une photo ratée et la retouche n’y peut rien. - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ? [URL="http://www.prestakom.com"]Prestakom Photographie Aix en provence - Accueil[/URL] pour les photos aériennes. [URL]http://www.le-photographe.eu[/URL] pour mes travaux en studio (mode, portrait). - Avez-vous déjà exposé ? Si oui, çà quels endroits ? Je ne suis pas un photographe qui expose. J’estime manqué encore d’expérience pour cela. - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ? Mes clients sont des entreprises et des particuliers. - Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ? Je découvre virusphoto…..c’est propre et bien fait ! - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ? Au niveau technique, je conseillerais aux amateurs de l’oublier et de regarder !!!!!!! - Sans publicité mais plutôt dans un esprit critique, quel type d’appareil préconiseriez vous pour quel type de photographie ? Il n’y pas de réponse toute faite à cette question. Le choix de l’appareil dépend surtout des envies de chacun. En vacances je trimballe mon fourre tout. 15 kilos de matériel en permanence, partout, tout le temps. Ma femme me dit que je ne suis pas en vacances. L’année prochaine c’est promis, un bridge et rien d’autre !!!. Conclusion personnelle : Faites vous plaisir !!!!!!!! [...]
Lire la suite de "[interview] Josélito Tirados"
Commentaires Lectures Dernière activité
1 2 017 27/11/2006 14h26 par Jeff. Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 5.0000.

[interview] Maxime Stange, photographe à découvrir 1/2

Maxime Stange ([url=http://www.maxime-stange.com]http://www.maxime-stange.com[/url]) [B] - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? [/B] Je m'appelle Maxime Stange, 24 ans habitant à Strasbourg, photographe bientôt professionnel. [B] - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? [/B] Non, du tout. Mon parcours est plutôt celui d'un homme qui est passionné depuis son plus jeune âge, mais qui a réalisé récemment que c'était un besoin vital. [B] - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ? [/B] J'ai fait des études en Informatique (Bac+2), en Marketing (Bac+3), et après 2 ans de chomâge, j'ai bien compris que même si je trouvais -par miracle- un emploi dans ce domaine là, je n'allais pas m'y plaire. Car ces domaines me laissaient même à la fin du cycle d'étude. Comme je voulais vivre d'un métier qui me passionne, j'ai donc cherché ensuite des formations pour Photographe dans ma région, cependant cela m'aurait fait retourné en niveau de Bac Pro. Je n'avais pas le courage à mon âge de retourner 6 ans en arrière. Je n'ai donc aucune formation de l'état. La seule "formation" était celle du terrain où j'ai contacté un photographe professionnel pour devenir son assistant. Chose qui s'est faite, où j'ai appris énormément. (Un grand merci à Sandra Mesrine et à Alexis Cherigny.) [B] - Dans votre métier de photographe, vous arrive t il de travailler avec des banques d’images ? Si oui, est ce sur des thèmes imposés, ou le choix des sujets vous est il laissé laissé à votre libre vision ? [/B] Je n'ai jamais encore eu l'occasion de travailler avec une banque d'images. [B] - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ?[/B] A l'heure actuelle j'utilise un Nikon d200 accompagné de son grip que je trouve indispensable. Il est suivi par : Le "18-70mm 3,5-5,6" Nikkor que je trouve plutôt mauvais en terme de piqué. D'ailleurs je suis en phase de négociation avec un ami pour obtenir son "18-50m 2.8" Sigma. Et une focale fixe Nikkor 50mm 1.4. Je viens également de récupérer un Mamiya 645 (Moyen format donc) pour retrouver le plaisir de manipuler des négatifs et de retrouver le cachet de l'argentique que je trouve si particulier dans les images. [B] - Etes vous amené à retoucher vos photos ? ou sont elles laissées brutes ?[/B] Je suis bien entendu amené à retoucher mes images. Je ne connais pas de professionnel qui ne le fait pas. Comme le disait Sieff je crois "Une photo pour plaire, est condamnée à être belle." Or, on a beau photographié avec son coeur parfois, cela ne suffit pas pour se toucher soit-même ou parfois plus important toucher les autres. Que ce soit à cause d'une contrainte technique (de lumière comme de moyen), à cause d'un reflet imprévu qui vient tout gâcher, ou d'une crise de bouton sur le modèle alors que vous n'avez d'équipe derrière vous à cet instant. D'une certaine manière, on nous impose la retouche. Avec tout ce que vous voyez dans les magasines ou autres, dans les films où même toutes images est retouchée, c'est en quelques sortes une culture du parfait et du propre qui s'est mis en place avec les années. Cela n'est pas prêt de changer, il faut donc savoir s'adapter. Le tireur professionnel d'aujourd'hui c'est le logiciel de retouche d'image. Même si c'est un métier bien différent, on arrive au final à un point où on dépasse ce que pouvait faire les grands tireur de l'époque. Et même je reconnais leur métier fantastique il souffre à l'heure actuel du numérique, j'espère qu'il restera des gens pour ne pas oublier la pellicule, ou pour y revenir. [B] - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ? [/B] Vous pourrez trouver mon modeste travail à cet adresse : [url=http://www.maxime-stange.com]http://www.maxime-stange.com[/url] [B] - Avez-vous déjà exposé ? Si oui, çà quels endroits ? [/B] Hélas, je suis un grand timide, et je n'ai pas encore demandé, ou nous ne sommes pas encore venu me chercher. J'estime que pour l'instant, je n'ai pas matière à exposer. Beaucoup de séries sont en préparation, et peut être que l'une ou quelqu'unes d'entre elles seront digne de l'être ? Du moins je l'espère fortement. [B] - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ? [/B] Comme je ne suis pas encore professionnel, je n'aborde jamais d'aspect financier. Cependant, j'ai déjà eu l'occasion de travailler avec un magazine, et avec des modèles devenus professionnels. Donc, oui, les particuliers peuvent me contacter ! [B] - Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ? [/B] A vrai dire, avant que l'on ne me propose cette interview, je ne connaissais pas ce site. Il faut dire que je ne suis très axé sur l'aspect communautaire des choses. Etant un grand solitaire dans l'âme, je pense que cela influe sur mes recherches Internet. ;) [B] - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ? [/B] Si vous êtes en séance : Regardez bien tous les éléments avant de déclencher si vous travaillez avec un modèle. Chaque chose doit être contrôlée. Tout élement vérfié, que ce soit les petites mèches de cheveux gênantes, les ombres parasites. Souvenez-vous que chaques déclenchements est une conséquence. - Si vous êtes du genre "instantané" : Suivez votre coeur ;) [B] - Sans publicité mais plutôt dans un esprit critique, quel type d’appareil préconiseriez vous pour quel type de photographie ? [/B] Avant tout, il faut se souvenir que le choix d'un appareil est personnel à tous les niveaux, certains se sentent à l'aise avec un Hasselblad, d'autres pas. Dans un esprit "urbain" : Je dirais, tous les moyens formats argentique : Rolleiflex, Mamiya, Hasselblad, ou tout autres appareils de cette époque. Je ne préconise un modèle en particulier car je pense que c'est une question de feeling avec l'appareil. Il se dégage des moyens formats un petit truc indéfini qui donne un cachet énormissime à la photo. Dans un esprit "studio" : Etant entre deux écoles ces temps-ci, je répondrai en argumentant sur les deux. Celle du numérique : Quand on débute en studio, qu'est ce qu'on est heureux d'avoir du numérique ! Tout simplement pour une question de coût très évidente, pour un accès rapide à la retouche qui sauve certaines photos, pour la possibilité de faire 200 shoots dans la séance. Quand on avance en niveau et qu'on commence à divisé le nombre de photo faites par 7 ou 8 en gardant le même nombre de photos réussies, le charme est toujours présent, du fait de la visualisation immédiate des choses, la lumière qui ne va pas on change directement et on efface la précédente. Le numérique permet de devenir plus critique sur l'instant, pas quelques heures plus tard. Ce qui permet de sauver des séances ! Après, il y a l'école Nikon et Canon, comme d'habitude ! Rendu différent sur les capteurs, ma préférence va comme vous pouvez le deviner, à Nikon. Celle de l'argentique : Lorsque vous avez les moyens, ou que vous êtes plus confirmé dans le domaine, l'alternative s'offre de nouveau à vous. Encore une question de cachet, de définition, d'aspect, de feeling. Bizarrement, en argentique on soigne 10 fois plus les détails, on est plus attentif. Ce qui n'est pas forcement un mal. Là, si j'en avais les moyens j'opterais pour un Mamiya RZ67. Dans un esprit "sportif" : C'est un milieu que je n'ai jamais mit en parallèle avec la photo, car l'addition des deux ne m'intéresse pas. Néanmoins, j'ai très souvent entendu dans le milieu professionnel que tout le monde choisissait du Canon Eos 1D. Parait-il que c'est le boitier qui répond au mieux aux besoins de ce type de photographie. Dans un esprit "reportage" : Comme cela rejoint énormément le milieu urbain, je dirais de rester en argentique. Pas nécessairement en moyen format, mais de garder un esprit argentique sur les photos en elles-même. Les Leica dans ce domaine là sont plus que réputés notamment grace à tous les photographes du "Times" des décénnies passées, ou à d'autres photographes très connus. Pourquoi de l'argentique ? Parfois au dévellopement, on est pas forcement toujours convaincu par tel ou tel cliché. Quelques jours plus tard on y revient, et au final on préfère celle-ci à celle-là. Le fait d'avoir tout tiré sur papier (ce n'est pas très souvent le cas, mais ça se fait encore néanmoins) permet de mieux penser sur l'image à publier dans son reportage. Dans un esprit "Paysage" : Là, sans trop hésiter je dirais du reflex numérique. Les gens voulant montrer que la terre est belle il y en a, et heureusement qu'ils sont là. Seulement, si vous réfléchissez bien, le problème est le même qu'une photo de mode : l'image est condamnée à être parfaite esthétiquement. Je pense en particulier, même si c'est un travail non habituel, à la série de Yann Arthus-Bertrand "La terre vue du ciel". Les choses vues avec les yeux sur le terrain ont plus de contastes, plus de poésie. Si vous faites sortir ces images en argentique (certes c'est que Y.A-B. a fait MAIS avec retouche derrière) elles seront indéniablement plus ternes. Pour un utilisateur "occasionnel" le scanner de négatif n'est pas une priorité, donc pas de retouches possible. En numérique, si. Rien que le fait de saturer légèrement l'image peut la rendre la magnifique aux yeux de certains. Dans un esprit "animalier" : Encore un milieu que je n'ai eu l'occasion d'aborder... En y pensant je penserai à du reflex numérique car les animaux ne sont pas contrôlables, donc on a plus souvent l'occasion de rater ses photos. Dans un esprit "expérimental" : C'est un domaine que chacun devrait tenter. L'argentique s'y prête merveilleusement bien. On prend des appareils comme les Lomos (type Holga), on peut faire des choses vraiment sensationnelles niveau couleur, flou, cadrages et autres bizarreries sans l'aide d'un seul logiciel de retouche. Et ces appareils là se trouve à prix plus qu'abordables sur Ebay ! [B] Propos recueillis par Kamaki34[/B] [...]
Lire la suite de "[interview] Maxime Stange, photographe à découvrir 1/2"
Commentaires Lectures Dernière activité
6 3 704 25/11/2006 14h25 par Jeff. Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 5.0000.

[interview] Marc Chaminade, photographe

Comme annoncé plus tot, voici un entretien réalisé auprès de Marc Cheminade, nouvel inscrit sur VirusPhoto Marc Cheminade [URL="http://www.mch.book.fr"]Mch - Le book[/URL] ou [URL="http://www.comnact.com/marc"]Com N' Act - Talents et performances[/URL] [B] - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?[/B] Je suis Marc Chaminade, j’ai 39 ans et suis toulousain depuis 6 ans. J’ai habité aussi les Alpes, à Annecy, la Hollande, à Noordwijk ann Zee, et la région parisienne, Versailles et Elancourt. Toulouse est une ville agréable et culturellement intéressante. [B] - Avez-vous toujours travaillé dans le domaine de la photo ? [/B] Non, j’ai aussi été contrôleur de dépenses à l’ESA, commercial pour CIPE et chef de rayon à la FNAC, poste que je cumule encore actuellement avec mes activités photos. [B] - Comment en êtes vous venu à en faire votre profession ? Quelles formations cela a-t-il nécessité ?[/B] Ce n’est pas à proprement parler ma profession puisque je n’en tire pas ma source de revenus principale. La formation est celle qui prend le plus de temps : sur le tas ! [B] - Quel(s) type(s) d’appareil(s) utilisez –vous dans votre travail ?[/B] J’utilise exclusivement le numérique, un Nikon D200 pour le travail en studio, des Canon [URL="http://www.virusphoto.com/prix/appareil_photo_numerique/p6547_eos_20d.prix"]20d[/URL] et [URL="http://www.virusphoto.com/prix/appareil_photo_numerique/p15458_eos_5d.prix"]5d[/URL] pour le reste. Mes optiques préférées chez Nikon sont 12-24mm f :4, 60mm f :2.8 et 70-200mm f :2.8 vr. Chez Canon, la palette est plus vaste : 10-22mm f : 3.5-4.5, 17-40mm f :4, 24-70mm f : 2.8, 24-105mm f :4 IS, 50mm f : 1.4, 70-200 mm f :4 pour voyager léger, f :2.8 IS autrement. [B] - Etes vous amené à retoucher vos photos ? ou sont elles laissées brutes ?[/B] Quand le client veux payer moins cher, ou veut du résultat immédiat, les photos sont laissées brutes. [B] - Avez-vous un site Internet où nous pouvons voir votre travail ?[/B] oui bien sûr, Internet est un fabuleux média pour faire connaître son travail. J’ai deux sites, le premier pour montrer mon travail sur les modèles : [URL="http://www.mch.book.fr/"]Mch - Le book[/URL] et l’autre, plus axé sur la photographie d’expression : [URL="http://www.comnact.com/marc"]Com N' Act - Talents et performances[/URL] [B] - Avez-vous déjà exposé ? Si oui, çà quels endroits ?[/B] oui, et même si c’est la croix et la bannière pour trouver des lieux, le plus dur pour moi a été de trouver des cadres pour mes photos. Assurément, je tiens à citer ici la galerie Can’art au 28, rue des Polinaires 31000 Toulouse et les remercier pour leur soutien. La dernière exposition en date se déroule jusqu’au mois de janvier à la Fnac Micro, 77 rue Alsace Lorraine, 31000 Toulouse [B] - Quels sont vos clients, un particulier peut-il vous contacter également pour une commande de photographies ?[/B] Beaucoup de particuliers veulent immortaliser des moments de leur vie, soirées, mariage, grossesse, naissance, baptême, anniversaire … Ce sont des moments d’ailleurs très agréable où la photo permet de se rapprocher d’autrui. Le travail avec les entreprises est très varié, photos de chantiers, de paysage, de fissures de plafond … [B]- Connaissez vous le site [URL="http://www.virusphoto.com"]www.virusphoto.com[/URL] ? Qu’en pensez vous ?[/B] Oui je le connais, j’y suis inscrit. C’est important de partager des expériences avec une communauté d’idée. [B] - Quels conseils donneriez vous aux amateurs, au niveau technique ?[/B] Je citerais Peter Adams qui disait "Un appareil photo n'a jamais fait une grande image, pas plus qu'une machine à écrire n'a écrit un grand roman.". Soyez créatifs avec le matériel que vous avez, pensez à ce que vous pouvez faire, pas ce que vous auriez pu faire. [B] - Sans publicité mais plutôt dans un esprit critique, quel type d’appareil préconiseriez vous pour quel type de photographie ?[/B] Le reflex quand on peut l’emporter, un casio z700 ou sony t10 ou similaire quand on ne peut pas. Conclusion personnelle Percer dans la photographie est plus qu’une affaire de talent, c’est aussi une affaire de temps. Ne pas faire n’importe quoi c’est déjà un pas vers la réussite. Merci à vous pour votre intérêt dans mon travail. [...]
Lire la suite de "[interview] Marc Chaminade, photographe"
Commentaires Lectures Dernière activité
9 4 493 15/01/2007 20h46 par MCh Aller au dernier message
 
Les 15 articles
les plus récents

Les 15 articles
les plus suivis

Les 15 articles
les plus consultés


Options d'affichage
Afficher les articles 79 jusqu'à 84 de 84
Trier par Ordre de tri
Depuis
Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Rechercher dans cette rubrique :

Recherche avancée



LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.