.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto

Articles : Développer sa créativité Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
12 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 12 votes - moyenne : 4.0833.

Faire du Light Painting

[CENTER][B][SIZE=3]Light painting [/SIZE][/B][/CENTER] Il existe plusieurs sortes de light painting. Celle que je vais vous expliquer consiste à dessiner avec une lampe de poche dans un espace. [B]Matériel nécessaire :[/B] Un appareil photo (toujours mieux pour faire des photos :p) Un lampe de poche Et un lieu sans sources de lumière (intérieur ou extérieur) Un trépied ou un lieu stable [B]Le principe :[/B] Le principe est très simple il consiste a photographier un lieu ou il n’y a aucune lumière et de venir avec une lampe de poche pour éclairer certain endroit ou dessiner dans l’espace. [B]La technique :[/B] Dans une pièce, imaginer ce que vous aller faire avec votre lampe de poche et faite votre cadrage en fonction (vous pouvez allumer la lumière ça sera plus simple pour vous installer) Pensez a utiliser un lieu stable pour poser l’appareil, le trépied étant le mieux pour faire ce genre de photos. Faite la mise au point et mettez votre appareil en mise au point manuel (dans le noir il aura du mal a faire ça mise au point.) Vous pouvez aussi utilisé le retardateur surtout pour les compact qui non point de mise au point manuelle. Mais ça permet aussi de ce déplacer dans la pièce pour être prêt a faire la photo et "le truc" va consister a mettre un temps de pose le plus long possible genre 30" ca nous laisse le temps de faire le guignolo Quand la photo ce déclenche, il vous suffit ensuite de faire le pitre avec une lampe de poche bien entendu vous pouvez dessiner des formes et tout ce qui vous passe par la tete. Voila quelque exemple que j’ai pu réaliser [URL="http://img215.imageshack.us/my.php?image=img5401tj1.jpg"][IMG]http://img215.imageshack.us/img215/2315/img5401tj1.th.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://img105.imageshack.us/my.php?image=img0199vb6.jpg"][IMG]http://img105.imageshack.us/img105/2410/img0199vb6.th.jpg[/IMG][/URL] Et un "Avant / Apres" pour bien voir la différence ;) [URL="http://img105.imageshack.us/my.php?image=img7313be7.jpg"][IMG]http://img105.imageshack.us/img105/3554/img7313be7.th.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://img215.imageshack.us/my.php?image=img7318yd3.jpg"][IMG]http://img215.imageshack.us/img215/383/img7318yd3.th.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://img227.imageshack.us/my.php?image=img7319df9.jpg"][IMG]http://img227.imageshack.us/img227/6672/img7319df9.th.jpg[/IMG][/URL] [...]
Lire la suite de "Faire du Light Painting"
Commentaires Lectures Dernière activité
263 249 455 09/12/2013 15h39 par françois hansli Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

10 astuces pour faire de bonnes photos de Noël

[B][SIZE=3]1. Préparez vous[/SIZE][/B] Soyez sûr que vous serez prêt à prendre de bonnes photos : - Les choses évidentes d'abord : ne pas oublier son appareil (ça arrive souvent... :p), soyez certain d'avoir des batteries chargées, des cartes mémoires en nombre suffisant, etc... Faites attention à lumière de la pièce où vont se dérouler les festivités. Y a t-il assez de lumière ? Aurez-vous besoin d'un flash ? Les arrières plans sont ils assez homogènes ? [B][SIZE=3]2. La balance des blancs pour Noël[/SIZE][/B] Faites attention au type de lumière, et adaptez votre balance des blancs en fonction. Utiliser une balance des blancs plus chaude permet d'ajouter une touche créative qui colle à "l'esprit de Noël". A utiliser avec prudence, et en faisant quelques tests avant... [SIZE=3][B]3. Prévoyez un mini studio pour les portraits[/B][/SIZE] Vous pouvez prévoir un mini studio dans la maison où vous allez prendre des photos des invités, en mettant en place quelques lumières et un fond. Et pourquoi ne pas y ajouter un peu de déco de Noël pour l'athmosphère des images. Vous pouvez demander à toute la famille de passer, un par un ou en couple avec les enfants. Ce sera un excellent souvenir pour tout le monde et une excellente occasion pour faire des portraits. A prévoir en début de soirée... :thumbup: [B][SIZE=3]4. Prenez des photos des préparatifs[/SIZE][/B] Le repas de Noël est la meilleure partie de la journée, mais il y a d'autres opportunités, notamment la préparation de la fête : - Préparation du repas - Mise en place de la décoration - Ouverture des cadeaux - Etc... Les photos prises avant le début de la fête sont souvent les meilleures parce qu'elles montrent la décoration et toutes les choses lorsqu'elles sont en place, alors que les éléments ont tandence à devenir assez désordonnés en fin de soirée... [B][SIZE=3]5. Avant/Après[/SIZE][/B] Vous pouvez vous amuser à prendre des photos de la pièce avant et après la fête. Gardez le même cadrage pour les photos des mêmes endroits. [B][SIZE=3]6. Faites une "vidéo" accélérée à partir de photos[/SIZE][/B] En plaçant une webcam dans le coin de la pièce, en plongée, visant la table du repas, et en la paramétrant pour faire une photo toutes les 5 minutes pendant toute la journée, vous pourrez faire une "vidéo accélérée" de toute la journée, avec le déplacement des invités. [B][SIZE=3]7. Photos de groupe : faites les "fraiches"[/SIZE][/B] Le type de photos le plus courant à Noël, ce sont les photos de groupe. Généralement, elles sont faites une fois que la soirée est terminée, ou en milieu de soirée. En les faisant dès que tout le monde est arrivé, vous aurez des visages plus frais et plus vifs. [B][SIZE=3]8. Ouverture des cadeaux : shootez en rafale[/SIZE][/B] C'est certainement le moment le plus important du point de vue photographique. Les émotions et les expressions du visage sont une excellente opportunité pour le photographe, surtout avec les enfants. Mettez l'appareil photo en mode rafale, et prenez un maximum d'images, jusqu'à la fin de ce moment. En faisant le tri, vous aurez certainement des images magnifiques, prises sur le vif. [B][SIZE=3]9. Diffusez ou réfléchissez la lumière du flash[/SIZE][/B] Une des principales erreurs faites en photo d'intérieur, c'est d'écraser le visage du sujet avec un flash direct. Utilisez un diffuseur si vous avez un compact, vous pouvez placer un papier calque devant le flash (faites des essais avant). Si vous avez un reflex, avec un flash externe, dirigez ce flash vers le plafond ou un mur pour réfléchir la lumière. [SIZE=3][B]10. Faites de la macro[/B][/SIZE] Les décorations de noël se prêtent bien à la macro. N'hésitez pas à faire quelques images en plan rapproché sur les boules de noël, les éléments de déco, pour traduire l'ambiance de la fête. [B][SIZE=3]Joyeux Noël à tous ! :dribble:[/SIZE][/B] [...]
Lire la suite de "10 astuces pour faire de bonnes photos de Noël"
Commentaires Lectures Dernière activité
15 9 952 24/12/2012 18h51 par Jef974 Aller au dernier message
 
3 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 7 votes - moyenne : 3.4286.

Photographier un feu d'artifice

Il y a peu d'opportunités pour prendre des photos de feux d'artifice, une ou deux fois dans l'année peut être. D'où l'intérêt de ne pas les rater quand on a l'occasion d'en prendre. Il y a peut être un feu d'artifice près de chez vous pour le passage à la nouvelle année, c'est le moment ou jamais :good: Ce n'est pas très difficile d'avoir de bons résultats, et vous n'avez pas besoin d'un appareil cher ou "professionnel", mais il y a quelques points précis à connaître. Tout d'abord, votre appareil photo doit être capable de garder l'obturateur ouvert pour plusieurs secondes : le but est ici de capturer à la fois l'explosion initiale, mais aussi les trainées lumineuses créées par les particules du feu d'artifice. L'idéal, c'est d'avoir un mode "Bulb" (signalé par la lettre B). C'est le cas de la plupart des reflex numériques. Lorsque vous utilisez ce mode, l'obturateur reste ouvert aussi longtemps que vous tenez le déclancheur appuyé. [U][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14587b1bd89bdd.jpg[/IMG] [/U][SIZE=1][I]Rennes, 14 juillet 2006, par Jeff[/I][/SIZE] Réglez la vitesse sur "Bulb" et laissez le déclancheur ouvert depuis l'explosion initiale d'un élément jusqu'au moment où il commence à disparaitre. Vous capturez ainsi l'ensemble de la trainée. Si vous souhaitez avoir plusieurs feux sur la même image, mettez le couvercle sur l'objectif entre deux feux, tout en laissant l'obturateur ouvert. Si vous avez un appareil photo qui n'offre pas beaucoup de possibilités de réglages, utilisez un mode "nuit" ou "vitesse lente" qui permet d'avoir un temps de pose d'au moins 3 secondes. Pour la mise au point, passez en mode manuel, et faites la mise au point une fois pour toutes sur l'infini (ou sur un élément qui est à la même distance que le feu d'artifice). [U][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14587b20b91155.jpg[/IMG] [/U][SIZE=1][I]Rennes, 14 juillet 2006, par Jeff[/I][/SIZE][URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=71"] [/URL] Il va de soi que l'utilisation d'un trépied est indispensable lorsqu'on utilise des vitesses aussi lentes. Utilisez également une télécommande si vous en avez une, pour éviter de faire bouger l'appareil en appuyant sur le déclancheur. Ne lancez pas forcément la prise de vue dès le début d'une explosion parce que certaines explosions sont très lumineuses et vont surexposer l'image. Au lieu de voir les trainées, vous ne verrez que l'explosion initiale (à tester, c'est différent en fonction des types de fusées). Vous également surexposer volontairement, pour faire apparaitre le décor, comme je l'ai fait ici : [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=70"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/14587b1609adbc.jpg[/IMG][/URL] [SIZE=1][I]Rennes, 14 juillet 2006, par Jeff[/I][/SIZE] Bonnes photos ! [...]
Lire la suite de "Photographier un feu d'artifice"
Commentaires Lectures Dernière activité
75 48 974 09/12/2013 15h49 par John.Beara Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 2.6667.

10 astuces pour améliorer ses photos

[B][SIZE=3]1. Regardez votre modèle dans les yeux[/SIZE][/B] Le contact direct avec les yeux est aussi important dans une photo que dans la vie réelle. Quand vous faites un portrait, amenez l'appareil photo à la hauteur des yeux du modèle. Pour les enfants, baissez-vous pour être à leur niveau. Votre modèle n'a pas besoin de toujours regarder l'objectif. L'angle du regard crée une ligne qui permet de sortir du cadre de l'image. [B][SIZE=3]2. Utilisez un fond uni ou harmonieux[/SIZE][/B] Un fond uni met en valeur le sujet que vous photographiez. Cherchez un endroit où aucun objet ne se distingue vraiment en arrière plan, et où les couleurs du fond sont unies ou harmonieuses. Assurez-vous que rien n'attire l'attention en dehors de votre sujet, à moins que celà soit voulu. [B][SIZE=3]3. Utilisez le flash en extérieur[/SIZE][/B] Le soleil peut créer de fortes ombres sur les visages. En plein soleil, vous pouvez réduire ces ombres en utilisant le flash pour éclairer le visage. Vous avez le choix : utiliser le flash en mode "fill-in" si la personne est proche de vous, ou à une plus grande puissance si elle est plus éloignée. Les jours nuageux, utilisez le flash en mode fill-in pour faire ressortir vos pesonnages. Vous pouvez alterner les images avec et sans flash pour choisir celles qui présentent le meilleur résultat. [B][SIZE=3]4. Approchez-vous ![/SIZE][/B] Si votre sujet est plus petit qu'une voiture, approchez vous et zoomez sur votre sujet. Votre objectif est de remplir l'espace de l'image avec le sujet que vous photographiez. Les plans rapprochés peuvent révéler des détails qui feront toute la différence. [B][SIZE=3]5. Ne placez pas votre sujet au centre[/SIZE][/B] Le centre d'une image n'est pas la meilleure place pour votre sujet. Donnez de la vie à votre photo en le déplaçant simplement du milieu de l'image. L'idéal est de le placer à l'intersection des lignes qui découpent l'image en tiers : c'est à ces endroits qu'il aura le plus d'impact : [IMG]http://www.virusphoto.com/img/tiers.jpg[/IMG] [B][SIZE=3]6. Bloquez l'autofocus[/SIZE][/B] Si votre sujet n'est pas au centre de l'image, vous devez bloquer l'autofocus sur votre sujet. La plupart des appareils photo proposent une fonction qui permet : 1°/ De viser le sujet et de bloquer l'autofocus dessus en appuyant à mi-course sur le déclancheur 2°/ De recadrer tout en maintenant le doigt à mi course sur le déclancheur, puis de prendre la photo tout en gardant le focus mémorisé à l'étape 1. [B][SIZE=3]7. Connaissez la portée de votre flash[/SIZE][/B] La plus grande erreur faites avec les flash, c'est de les utiliser sans connaitre leur portée maximale. Pourquoi est-ce une erreur ? Parce que les photos prises au-delà de la zone qu'ils peuvent couvrir sera trop sombre. Par exemple, on voit souvent sur des stades ou lors de grands évènements sportifs ou musicaux, des gens prendre des photos à 300 mètres de leur sujet, en utilisant un flash qui ne couvre qu'une dizaine de mètres. C'est une erreur, puisque l'appareil photo va faire le calcul d'exposition en fonction du flash, alors que le flash n'éclairera pas le sujet, situé trop loin. Il aurait mieux fallu ne pas utiliser le flash du tout. [B][SIZE=3]8. Regardez la lumière[/SIZE][/B] Après le sujet, la plus importante chose dans une image, c'est la lumière. Elle affecte l'apparence de tout ce qui se trouve sur votre photo. Vous n'aimez pas la lumière qui apparait sur votre sujet ? Déplacez-vous, ou faites déplacer le sujet. Pour les paysages, essayez de prendre des photos tôt le matin, ou tard dans la soirée, quand la lumière met en valeur le plus de reliefs. [B][SIZE=3]9. Prenez des photos verticales[/SIZE][/B] Par habitude, la plupart des images que l'on prend naturellement sont horizontales. Or, beaucoup de sujets ont un meilleur rendu dans une image verticale. Faites l'effort d'essayer à chaque fois un cadrage vertical, en plus du traditionnel cadrage horizontal. [B][SIZE=3]10. Soyez metteur en scène ![/SIZE][/B] Prenez le contrôle de la scène que vous photographiez. Devenez metteur en scène, et pas seulement un photographe passif. Choisissez le lieu, l'heure, et dirigez vos modèles. [...]
Lire la suite de "10 astuces pour améliorer ses photos"
Commentaires Lectures Dernière activité
21 31 242 13/03/2013 20h52 par Photolivier82 Aller au dernier message
 
Note de l'article : 4 votes - moyenne : 4.0000.

Faire des photos de Spectacle

[CENTER][B]Faire des photos de spectacle ou de concert[/B][/CENTER] bon étant habitué de prendre des photos durant divers concerts, je vous propose un petit guide (sans prétention) si vous pensé que j'ai pus oublier certain détail n'hésité pas a me le dire [B]l'entré aux salle de concert :[/B] bon deja sachez qu'avec ce tout petit guide, vous ne pourrez pas prétendre aller prendre le dernier concert d'un grand artiste au Zenith de bercy, mais deja ca vous permettra d'approcher les salle de concert dans un esprit plus "zen" :p donc le premier truc qu'il faut savoir c'est que vous aller photographier des personne dans un lieu qui appartien a quelqu'un, donc pour éviter tout problème, n'hésiter pas a demander aux personne concerné les autorisation n'éccéssaire. pour des concert gratuit vous aurez habituellement aucun problème pour rentrer avec un appareil photo. Bien entendu le videur pour vous demander de vérifier le sac et si vraiment il ne sait pas quoi faire il demandera au patron de la salle de concert (mais bon pour un concert gratuit ca met jamais arrivé) expliquer au patron la raison de votre venu, et surtout venez un peu en avance pour pouvoir parler avec les groupes et présenter votre travail. l'avantage c'est que vous rentrez facilement, mais les groupe sont souvent débutant donc il n'ont pas forcement les moyen de vous payer par la suite pour les petit concert payant, la ca commence a ce compliquer, il va vous falloir vous m'unir d'un peu plus d'autorisation. préalablement, penser à contacter les groupe via mail ou téléphone, vous trouverais les contact ou sur les fly ou sur les site officiel des groupe. si vous pouvez contacter des maison de disque ou de production (selon votre travail deja réaliser bien sur) c'est le mieu car ils s'occupe habituellement de plusieurs groupes. les entré sont assez facile a avoir et il y a un possibilité pour que les groupe achete des photos ou vous prenne pour des photo et autre, hors du context concert. pour les gros concert, la ca devient de plus en plus compliquer car il vous faudra contacter les groupe, ce qui devient un peu plus dur donc vous passerais plus souvent par les maison de prod ou maison de disque. un fois l'autirisation du groupe il faut prévenir la salle de concert que vous viendrais prendre des photos pour tel ou tel groupe avec les info et autorisation n'éssaicaire. il faut savoir que vous etez normalement a prendre les photo des 3 premières chansons a l'intérieur du barrièrage (si il y a lieu) et le reste du concert se fera parmis la foule (sauf autorisation spéciale bien sur) voila les trois schéma que j'ai pu rencontrer durant mais sessions photo en concert. je n'est pas encore eu la chance de faire de concert au zenith ou dans ce genre de salle [B]Les photos :[/B] alor deja il vous faut un matériel approprier pour prendre des photo dans des condition d'éclairage sombre. bon ca c'est dans le meilleur des cas, mais perso j'utilise un Canon 300D avec des objectif qui ouvre a 3,5 (bien mais pas top) pour les réglages il vous faudra faire en fonction des lumière. a savoir que dans une salle de concert il existe 5 type principaux couleur de lumière : - [COLOR=Red]Rouge [/COLOR]: qui ressort tres mal a la photo avec des réglage on va dire basic (mais pour arranger ca il faut investir dans de bon appareil) - [COLOR=Blue]Bleu [/COLOR]: une couleur super froide qui éclaire tres peu - [COLOR=SeaGreen]Vert [/COLOR]: une bonne lumiere - [COLOR=Yellow]jaune [/COLOR]: une bonne lumière surtout mélanger au rouge car elle permet de l'aténuer et d'obtenir de belle couleur - Blanc : tres rare de voir a fond de blanc sur le visage du chanteur ou d'un autre membre du groupe mais si cette lumière se met en marche c'est la qu'il faut prendre le plus de photo car elle sont souvent tres réussi donc en voyant les lumière vous pouvez réglé votre appareil en fonction (réglage donner a titre d'exemple) [CENTER][B]1/50s pour du blanc tres intense[/B] [URL="http://img220.imageshack.us/my.php?image=img4330wl0.jpg"][IMG]http://img220.imageshack.us/img220/5491/img4330wl0.th.jpg[/IMG][/URL] [I]Mypollux - 24_11_06 - Antirouille (montpellier)[/I] [B]1/25s pour du jaune[/B] [URL="http://img85.imageshack.us/my.php?image=xweaponantirouille09110np5.jpg"][IMG]http://img85.imageshack.us/img85/2982/xweaponantirouille09110np5.th.jpg[/IMG][/URL] [I]X-weapon - 09_01_06 - Antirouille (Montpellier)[/I] [B]1/15s pour du rouge par exemple[/B] [URL="http://img135.imageshack.us/my.php?image=img3948vp0.jpg"][IMG]http://img135.imageshack.us/img135/8646/img3948vp0.th.jpg[/IMG][/URL] [I]Dugs - 24_11_06 - Antirouille (montpellier)[/I] [B]1/13s Pour du bleu[/B] [URL="http://img68.imageshack.us/my.php?image=img1953wo9.jpg"][IMG]http://img68.imageshack.us/img68/298/img1953wo9.th.jpg[/IMG][/URL] [I]Les Chiens Noir du Mexique - 02_10_05 - Antirouille (montpellier)[/I] [B]1/10s pour du vert[/B] [URL="http://img514.imageshack.us/my.php?image=roultaboul2004antirouilsd5.jpg"][IMG]http://img514.imageshack.us/img514/8999/roultaboul2004antirouilsd5.th.jpg[/IMG][/URL] [I]Roultaboul et les banaboo - 20_04_06 - antirouille (montpellier)[/I] [/CENTER] les ISO utiliser pour ces photo : ISO 800 vous remaquerez que souvent plusieurs lumière sont mélanger. [B]les ISO :[/B] bon vu les temps de pose que je prend, vous avez bien compris que je suis a la limite du flou mais ca me permet d'avoir une certaine luminosité. j'utilise le plus régulièrement un ISO 800 mais dès que je peu baisser mes ISO je le fait sans hésitation [B]Le Flash :[/B] bon n'étant pas fan du flash a la base j'ai un peu du mal a mis mettre. de plus le flash intégré du 300D n'tant pas des plus exeptionnel, ca réduit mon envie de l'utilisé mais si vous faite des photo avec des sources de lumière colorer, vous pouvez figer votre sujet tout en gardant les lumière autour. pour cela, je règle mon appareil a une ouverture de F/9 pour evité de cramé mon sujet avec le flash et pour récup les lumière, un temps de pose a 1/4 voir 0"3 suffit largement [CENTER][URL="http://img396.imageshack.us/my.php?image=img5984mp1.jpg"][IMG]http://img396.imageshack.us/img396/7571/img5984mp1.th.jpg[/IMG][/URL] [I]X-Weapon - 19_01_06 - Antirouille (montpellier)[/I][/CENTER] donc pour résumer, si on veut réusir des photo il va falloir capter un moment ou le sujet et a fond dans son action, il faudra en meme temps que la lumière soit comme vous le souhaiter, il ne faudra surtout pas bouger au moment de déclencher et que le sujet bouge lui aussi le moins possible maintenant c'est sur que si pouvez montez a des ISO 1600 ou voir 3200 sans trop de grain prenez ca sans hésiter vous pourrais ainsi réduire le temps de pose (logique) j'espere avoir pu vous aidez avec ce petit guide :hi: si vous voulez d'autre photo, mon site est fait pour ca ;) [CENTER][I][SIZE=1] les textes est photos sont la propriété de Cirius[/SIZE][/I][/CENTER] [...]
Lire la suite de "Faire des photos de Spectacle"
Commentaires Lectures Dernière activité
70 31 122 15/03/2012 15h05 par Giorgi Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 3.0000.

Prendre des photos de nuit

[B][SIZE=3]Particularités de la photo de nuit[/SIZE][/B] Le premier problème à résoudre pour la photo de nuit est celui du contraste. Dans de très nombreux cas, le fond de la photo est noir ou en tous cas très sombre, tandis que d'autres zones sont violemment éclairées. Souvent, d'ailleurs, les sources de lumière figurent dans le cadre et parfois, ce sont elles qui constituent le sujet principal. Les écarts de luminances entre les zones claires et les zones sombres sont presque toujours largement supérieurs à ce que peuvent enregistrer les films ou les capteurs numériques, il faudra donc sacrifier obligatoirement les unes ou les autres. Les contrastes sont moins importants si l'on choisit de tricher un peu et d'opérer juste avant l'obscurité totale, car les fonds complètement noirs et privés de détails sont peu esthétiques. [IMG]http://www.virusphoto.com/img/nuit2.jpg[/IMG] [I]Photo Donovan Govan, sous licence Creative Commons.[/I] [SIZE=3][B]Quelle sensibilité ISO choisir ?[/B][/SIZE] S'il faut [B]figer un mouvement[/B], le manque de lumière conduit invariablement à choisir un [B]objectif très lumineux[/B] et une [B]sensibilité élevée[/B], ce qui présente le double inconvénient de diminuer la profondeur de champ et d'obtenir des images dégradées par la granulation de la pellicule ou le bruit du capteur. Le flash, qui casse les ambiances, ne doit être utilisé qu'en dernier recours, s'il est vraiment impossible de faire autrement. Cette situation peut se présenter lors d'un concert, d'un spectacle de rue, ou encore lorsque le photographe est lui-même en mouvement, par exemple à bord d'un bateau. Dans ces conditions, il ne faut pas hésiter à adopter des sensibilités de 800 ou 1600 ISO, voire davantage ; pour autant, cela ne dispense généralement pas d'utiliser un pied ou un autre appui. La présence d'un stabilisateur dans l'objectif ou dans le boîtier est évidemment un élément favorable. Dans tous les autres cas, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, il vaut mieux adopter une pellicule de [B]faible sensibilité[/B] (100 ISO est une bonne valeur) ou laisser le capteur de son appareil numérique sur sa sensibilité nominale, qui équivaut habituellement à des valeurs de l'ordre de 80 ou 100 ISO. Un bon support est alors indispensable et dans le cas des appareils réflex, il conviendra d'éviter autant que possible les valeurs du temps de pose comprises entre 1/30e s et 1/2 s car c'est dans cet intervalle que les vibrations dues à la remontée du miroir sont les plus néfastes. [B][SIZE=3]Inclure la lune dans le cadre[/SIZE][/B] Les photographes ont essayé depuis longtemps de réaliser des compositions nocturnes en incluant la Lune mais ce n'est guère que vers le milieu du XXe siècle que les améliorations de la technique ont enfin permis d'obtenir des résultats satisfaisants. On peut maîtriser beaucoup de choses mais pas les phases de la Lune. Si en principe le Soleil est toujours visible pendant la journée, il n'en va pas de même la nuit pour la Lune. Il n'est pas inutile de se préoccuper de ce petit problème avant de s'embarquer pour une séance de prises de vues nocturnes ...[LIST] [*]L'appareil devra impérativement permettre d'effectuer des poses longues, il sera réglé sur 100 ISO ou sur une sensibilité aussi basse que possible. Les fortes sensibilités produisent des images trop granuleuses ou trop bruitées. [*]Un pied rigide est absolument indispensable. [*]On peut aussi conseiller quelques autres accessoires : un déclencheur souple, un chronomètre, un carnet de notes pour inscrire les conditions de la pose (utile surtout si l'on utilise du film ... et si l'on n'a pas oublié sa lampe de poche).[/LIST]Lors de vos premières tentatives de photo de nuit vous passerez probablement beaucoup de temps à faire des essais mais cela ne doit pas vous décourager ; par la suite, avec l'expérience, les séances seront probablement plus fructueuses. La meilleure période dure à peu près une semaine et elle est centrée sur la date de la pleine Lune. De nombreux facteurs peuvent faire varier les conditions de pose, par exemple la présence de nuages ou de brouillard, la hauteur de la Lune sur l'horizon, le caractère plus ou moins réfléchissant des sujets photographiés, etc. Les torrents et les cascades donnent souvent de bons résultats en pose longue. Si la Lune est brillante devant un ciel très noir, il est possible de la masquer pendant une partie de la pose afin qu'elle ne soit pas surexposée : un disque de carton de quelques cm de diamètre tenu au bout d'une tige mince est le bon outil pour ce faire, il suffit de le tenir de façon que son ombre se projette sur l'objectif. Inversement, on peut accroître l'éclairement de certaines parties du sujet, un arbre, une maison abandonnée, un rocher ... à l'aide d'un ou plusieurs éclairs de flash ou même d'une simple lampe de poche. La présence des étoiles, les traces des phares de voitures, peuvent apporter des éléments intéressants dans la composition des images. [B][SIZE=3]Quelques trucs[/SIZE][/B] Le pied est un « accessoire essentiel » mais gare aux vertèbres, tous les pieds stables et rigides permettant de travailler à hauteur d'homme sont lourds, très lourds. Un monopode n'assure qu'une stabilisation partielle et généralement insuffisante. Un accessoire qui se révèle souvent intéressant est une pince rigide (genre serre-joint de menuisier) munie d'une rotule, à condition évidemment de trouver un support adéquat. Le déclencheur souple, électrique ou à retardement, vous permet de déclencher avec le minimum de vibration. Utiliser le retardateur est une bonne idée, à condition que le sujet soit fixe. Pas de panique si, pendant une pose longue, un événement imprévu se produit. Par exemple, alors que l'on veut enregistrer les traînées produites par les phares des voitures, l'une d'entre elles s'arrête : pour éviter d'obtenir une tache lumineuse très désagréable, il suffit de fermer temporairement l'objectif avec son bouchon ou de couvrir l'appareil avec un tissu noir. En cas de ratage, il est parfois possible de refaire la prise de vue plus tard. Si vous n'avez pas noté les paramètres de la prise de vue, vous risquez de refaire exactement les mêmes erreurs. [B][SIZE=3]Méthodologie pour la photo de nuit au numérique[/SIZE][/B] [B]1°/ Préparer l'appareil[/B] Le mode [I]Photo de nuit[/I] est aujourd'hui généralisé sur les appareils mais il n'est guère intéressant que pour ceux qui ne permettent aucune commande manuelle. En effet, s'il donne des résultats bien moins mauvais que le mode tout automatique de base, en revanche il pousse à fond la sensibilité du capteur, ce qui engendre un maximum de bruit numérique, et ouvre en grand le diaphragme, ce qui diminue de façon parfois inacceptable la profondeur de champ. Quand tout le reste a échoué, dit le proverbe, il est temps de penser à regarder le mode d'emploi ... Il vaudra mieux travailler en mode manuel, si toutefois l'appareil le permet, en réfléchissant bien au parti que l'on peut tirer des divers réglages possibles, qui varient beaucoup selon les modèles entre tout ou rien. La seule solution pour éviter le bruit numérique est de régler manuellement la sensibilité apparente du capteur sur les valeurs les plus basses, 50, 100 ou 200 ISO. Il ne faut jamais oublier qu'en réalité, ce réglage ne fait nullement changer la sensibilité du capteur, laquelle dépasse rarement 100 ISO, mais influe sur le logiciel de traitement du signal embarqué dans l'appareil. Le diaphragme sera suffisamment fermé pour atténuer les défauts optiques presque toujours présents aux grandes ouvertures et aussi pour obtenir la profondeur de champ souhaitable. On évitera naturellement de trop le fermer, ce qui diminuerait inutilement une lumière déjà très faible. Naturellement, ce double choix imposera la valeur du temps de pose, qui sera souvent trop long pour que l'on puisse tenir l'appareil à main levée et songer, ne fût-ce qu'un bref instant, à obtenir une image nette de sujets mobiles. [B]2°/ Installer l'appareil [/B]Tout support stable peut convenir pour immobiliser l'appareil, un mur, un poteau, le toit d'une voiture, etc. mais il est alors généralement impossible de cadrer correctement, car l'appareil ne peut pas être orienté convenablement. Dans bien des cas, on perd toute possibilité d'utiliser le viseur, quand il existe, ou même de voir l'écran de visualisation. On trouve dans le commerce des sacs souples contenant divers produits, comme des billes plastiques très légères, et sur lesquels on peut faire reposer l'appareil tout en gardant une certaine possibilité d'orientation. Il est assez facile de se confectionner un tel matériel avec un sachet en toile ou en plastique incomplètement rempli de haricots secs, de lentilles, de riz, de maïs ou tous autres produits que l'on peut avoir sous la main. Si l'on doit improviser un tel support, n'importe quel sac en plastique rempli de sable ou de graviers trouvés sur place peut faire l'affaire, mais évidemment rien ne vaut un trépied solide et rigide, qui non seulement permettra d'immobiliser l'appareil dans la position que l'on voudra, mais également le préservera dans une large mesure des chocs et des chutes. Pour mettre toutes les chances de son côté, il n'est pas inutile d'éviter les petits mouvements et vibrations dues à l'action de la main sur le déclencheur, l'idéal est de disposer d'un déclencheur souple. À défaut, le retardateur donne également de bons résultats mais la prise de vue se trouve différée de quelques secondes, ce qui est sans importance pour les sujets fixes. [B]3°/ Maîtriser la lumière[/B] En photo de nuit, on ne peut guère avoir confiance dans les systèmes de mesure automatiques de la lumière. Lorsque le contraste est trop grand, comme nous l'avons signalé plus haut, il n'existe aucune pose correcte permettant d'obtenir un rendu satisfaisant des hautes lumières en même temps que des zones sombres. La seule solution, ou presque, consiste à faire des essais pour trouver le moins mauvais compromis possible, ce que permettent sans frais les appareils numériques dont on peut effacer les images. Il se peut que l'on souhaite mettre en valeur un sujet proche, un personnage par exemple, dans un cadre nocturne. Sans précaution spéciale, ce sujet sera probablement réduit à une silhouette sans grand intérêt. Le flash intégré à la plupart des appareils, utilisé pendant une pose longue, permet d'éclairer le sujet principal, mais il faut se garder de la sur-exposition qui le transformera immanquablement en « fromage blanc ». Naturellement, cette lumière additionnelle est très directe et envoyée presque dans la direction de l'axe optique, ce qui donne un éclairage très plat, sans modelé, généralement peu flatteur. Un flash indépendant, décalé par rapport à l'appareil, ou une mieux lampe tenue à la main permettra avec un peu d'expérience d'obtenir de bien meilleurs résultats. Le sujet proche peut alors être littéralement « peint avec la lumière », mais il faut pour cela que la pose soit suffisamment longue. [B]4°/ Faire des poses multiples[/B] Si le sujet est très contrasté et [B]composé uniquement d'éléments immobiles[/B] il existe une possibilité très intéressante pour limiter les dégâts : faire plusieurs poses avec des expositions très différentes. Une des poses sera très longue, les zones lumineuses seront copieusement surexposées et inutilisables, mais un maximum de détails pourra être enregistré sans les zones sombres. Une autre pose sera au contraire relativement courte, les zones sombres seront réduites à des plages noires mais les hautes lumières seront convenablement détaillées. La combinaison des deux clichés grâce à un logiciel de traitement d'images pourra donner, avec un peu d'habileté, une photographie parfaitement utilisable... Évidemment, l'appareil ne doit absolument pas bouger et il ne faut en aucun cas toucher au diaphragme, afin que les deux images puissent être très exactement superposées. Il ne reste plus qu'à vous souhaiter d'excellentes photos de nuit ;) [IMG]http://www.virusphoto.com/img/nuit1.jpg[/IMG] [I]Photo [URL="http://www.andrewdunnphoto.com/"]Andrew Dune[/URL]. Sous licence Creative Commons.[/I] [...]
Lire la suite de "Prendre des photos de nuit"
Commentaires Lectures Dernière activité
12 27 596 15/03/2012 15h09 par Giorgi Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 5.0000.

Améliorer ses photos de vacances

En prévision des vacances, ou beaucoup vont se retrouver en famille, voici un petit article pour améliorer vos photos de vacances. Les photos ratées sont souvent dramatiques lorsque ce sont les seules que l'on a de tel ou tel membre de la famille, ou de telle ou telle fête de famille, et qu'on ne peux pas les rattraper. Même avec du matériel de base (compact d'entrée de gamme, cameraphone...) il est possible de faire de bonnes photos pendant les fêtes ! Voici quelques conseils pour réussir ses photos de famille et de vacances : [B][SIZE=3]Rapprochez-vous ! [/SIZE][/B] En vous rapprochant du sujet, vous pouvez réduire l'impact de l'arrière-plan, qui n'est souvent pas très intéressant dans les fêtes de famille. Les sourires seront plus grands, les yeux plus brillants, et vous capturerez une réelle émotion ! (attention, l'extrème inverse (se rapprocher à quelques centimètres du visage) amène d'autres problèmes : la déformation de la perspective, et donc des visages. Rapprochez-vous, mais pas trop !) [B][SIZE=3]Surveillez l'ensemble de l'image :[/SIZE][/B] Il est important de contrôler l'ensemble de l'image. De belles photos sont souvent gâchées par l'oncle Jean qui se gratte le nez en arrière plan, ou le cousin Jacques qui somnolle affalé sur la table, à côté de votre sujet... Ayez donc toujours l'ensemble de l'image sous contrôle, et pas simplement votre sujet principal ! [B][SIZE=3]Utilisez la lumière naturelle :[/SIZE][/B] Essayez d'ouvrir les rideaux si c'est possible. La lumière naturelle est toujours préférable à la lumière des ampoules de la pièce. Cela évite aussi d'utiliser le flash, ou réduit la puissance qui sera utilisée par le flash. On évite ainsi d'écraser les contrastes des visages, effet produit par le flash direct. Préférez faire la photo souvenir dehors, plutôt que dans le salon... Si vous avez impérativement besoin du flash, et que vous avez un reflex avec flash externe, orientez le flash vers le plafond ou un mur pour diffuser la lumière, au lieu de l'envoyer dans le visage du sujet. Vous éviterez d'écraser les reliefs, en même temps que vous éviterez les yeux rouges ! [B][SIZE=3]Soyez prêt... [/SIZE][/B]Prenez le temps d'apprendre comment utiliser votre appareil, en lisant le mode d'emploi avec attention et en posant vos questions sur VirusPhoto AVANT la réunion de famille... Quand l'utilisation de votre appareil vous semblera facile, vous pourrez vous concentrer sur la composition de vos images plutôt que sur la technique ! [B][SIZE=3]Amusez-vous ! [/SIZE][/B]Dernier conseil, et tout aussi important : détendez-vous ! Amusez-vous avec vos proches, prenez le temps d'apprécier le moment, et la bonne photo viendra toute seule. Au lieu de sourires forcés et de "cheese" artificiels, vous capterez des attitudes intéressantes, réelles et spontanées sur votre carte mémoire. [B]Have fun ! ;)[/B] [...]
Lire la suite de "Améliorer ses photos de vacances"
Commentaires Lectures Dernière activité
6 10 668 18/03/2012 13h53 par Sonia Hra Aller au dernier message
 
Les 15 articles
les plus récents

Les 15 articles
les plus suivis

Les 15 articles
les plus consultés


Options d'affichage
Afficher les articles 79 jusqu'à 85 de 85
Trier par Ordre de tri
Depuis
Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Rechercher dans cette rubrique :

Recherche avancée



LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.