.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto

Articles : Développer sa créativité Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

Photographier l'enfance

Nous prenons tous nos photos d'enfants avec seul espoir d'obtenir une photo souvenir impérissable pour mère grand alors que nous devrions être aussi inventif que pour nos autres prises de vue ! Je sais que nous en avons déjà parler ici, mais nous allons voir ici le côté artistique et lucratif. [B][COLOR=RoyalBlue]S'organiser :[/COLOR][/B] Tout est question d'organisation, car nous parents savons à quel point il est difficile de prendre un beau cliché du premier coup de nos petits diables. Le choix d'une focale longue, hormis pour les portraits de bébé, est sans doute le choix le plus judicieux. [COLOR=RoyalBlue][B]Se distancer : [/B][/COLOR]Avec de la distance, il est plus facile de passer inaperçu pour les observer dans leurs moindres gestes. Sans oublier les règles de composition, nous allons tout de même outre passer certaines d'entres elles et utiliser à bon escient la retouche photo. [COLOR=RoyalBlue][B]Inventer, jouer, composer : [/B][/COLOR]La meilleur façon d'obtenir des photos sortant de l'ordinaire est d'éviter les portrait trop statiques. Pour celà, laissez leur libre champs dans leur activité, prenez plusieurs clichés à la suite, et si l'enfant se prête aux jeux, n'hésitez pas à en créer ! A la fin de la scéance, vous pourrez faire de beau montage amusant. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11610"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b115edd6994.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de [URL="http://www.chromasia.com/"]Chromasia[/URL] [/I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11611"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b116289c9cc.jpg[/IMG][/URL] [I]photo de [URL="http://www.virusphoto.com/member-ladybird.html"]ladybird[/URL] [/I][COLOR=RoyalBlue][B]Un esprit, une couleur : [/B][/COLOR]la composition ne réside pas uniquement aux sujets de la scène, mais aussi à la couleur. Une couleur donne le ton, une émotion. Si pour un bébé le rose est très adéquat par sa douceur pâle, les couleurs vives iront à ravir à une enfant espiègle ! [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11612"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b116d53aaf4.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de [URL="http://www.chromasia.com/"]Chromasia[/URL][/I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11613"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b116e17e272.jpg[/IMG][/URL] [I]photo de [URL="http://www.virusphoto.com/member-ladybird.html"]ladybird[/URL][/I] [COLOR=RoyalBlue][B]Tout est question d'âge :[/B][/COLOR] Arrêter de prendre sans cesse le portrait de votre nouveau né en espérant trouver une quelconque ressemblance avec votre famille. Comparez plutôt la peau de votre grand père à celui de votre bébé tout aussi frippée et immortalisez cet instant. [B][COLOR=RoyalBlue]Petite profondeur de champs, grand effet :[/COLOR][/B] Une profondeur de champs minimale n'est pas exclusivement réservée aux objets. Un nourrison peut être représenté par une partie de son corps et la joie d'une fillette par un sourire. Visez juste et capturez l'essentiel au bon moment. Juste l'essentiel ... [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11614"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b1188151eff.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de [URL="http://www.chromasia.com/"]Chromasia[/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11615"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646b118ccd5afe.jpg[/IMG][/URL] [/I][I]photo de [URL="http://www.virusphoto.com/member-ladybird.html"]ladybird[/URL] [/I]Vous voici avec toutes les clés en main pour réussir des photos pas ordinaires de vos enfants extraordinaires. Et n'oubliez pas que les yeux de vos bébés sont fragiles, l'utilisation du flash est donc proscrit ! A vous de jouer ! [...]
Lire la suite de "Photographier l'enfance"
Commentaires Lectures Dernière activité
53 17 198 16/02/2012 10h33 par PiiiXel Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 1.0000.

Exploiter son ultra grand angle

Si certains d'entre vous pensent que le grand angle est résevé à l'architecture, détrompez vous ! Avec un tel objectif, un monde créatif s'ouvre devant vous ! Les distorsions ne sont pas toujours disgracieuses et peuvent donner un bel effet à vos photos, voir même une note d'humour. Les sujets seront déformés sur les bords de la photo, étirant tout ce qui s'y trouve. Regarder les belles et longues jambes d'Elodie : [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11016"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a8a695dc8fd.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de photojunkie [/I]Rapprochez vous de votre sujet pour accentuer les distorsions, en inclinant votre appareil vous accentuez les lignes de fuites et sur un visage vous obtiendrez de belles caricatures : [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11022"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a8b082ea969.jpg[/IMG][/URL] [I]Autoportrait (On se moque pas hein !!!) [/I]Le grand angle vous permet de faire de faux panorama. En recadrant vos photos d'architecture au format "16/9" vous élargissez d'avantage les surfaces, comme le carrelage de cette place à Tours. En décentrant le sujet, ici la fontaine, vous pourrez ajouter à votre cliché un effet de grandeur et de profondeur, sans que la distorsion ne gêne vraiment la qualité de la prise de vue.[I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11023"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a8b16d7ae14.jpg[/IMG][/URL] Photo de Photojunkie [/I]Toujours dans un format panoramique très approprié, donner un effet hollywoodien à vos photos d'extérieur. Le grand angle allonge la photo si vous prenez votre cliché sur le devant de la scène, et même si la géométrie n'est pas parfaite, avouez que cette photo parle plus qu'un format classic. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=11025"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a8b3d5288db.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de Photojunkie [/I]Si vous n'avez pas de grand angle, sachez qu'il existe sur le marché des convertisseur que l'on fixe à l'avant des objectifs qui permettent de faire des prises de vues extra-larges pouvant se rapprocher d'un Fish-eye. [COLOR=RoyalBlue][B]Pour info :[/B][/COLOR] Toutes ces photos ont été prise avec un "ultra" grand angle 10-20. A vous de jouer ! [...]
Lire la suite de "Exploiter son ultra grand angle"
Commentaires Lectures Dernière activité
70 28 829 21/06/2009 18h54 par Tux iN tHe wOod Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

Changer l'époque de vos photos

Adoucir une ambiance ou donner un ton intemporelle à vos photos peut ajouter un petit plus qui fera ressortir les détails et donnera une ambiance plus proche de ce que vous voyez à travers celle ci. L'appareil enregistre ce qu'il voit et pas ce que vous vous voyez. Il m'arrive souvent de regarder un endroit en m'imaginant une autre ambiance, une autre époque, et c'est là que le sujet devient interessant à photographier et lui changer son "époque" redonne souvent toute la beauté de l'endroit. Cette boutique prise à Sospel prend tout son intérêt en lui rendant son âme d'antan. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10844"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a5ca10c4b58.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10845"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a5ca6106839.jpg[/IMG][/URL] [I]Photos de photojunkie[/I] Il y a plusieurs façons d'adoucir une scène. Soit avec un filtre que l'on applique directement sur l'ojectif soit en retouchant la photo et en jouant avec les différents ton sépia, comme je préfère le faire. Le noir et blanc est plus contrasté, plus dur, il faudra alors l'adoucir comme je l'ai fait ici ce joueur de basket, semblant sortir tout droit des années 40 ! La photo est légèrement floutée sur les côtés. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10850"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/18646a5cd74b5fd7.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de photojunkie [/I] En donnant cet effet à une image, elle dure plus dans le temps, vous lui redonner une vie. Essayez vous sur vos clichés "ratés" je suis certain que vous allez en sauver plus d'une ! A vous de jouer avec une bonne dose de nostalgie. [...]
Lire la suite de "Changer l'époque de vos photos"
Commentaires Lectures Dernière activité
13 10 862 13/10/2010 00h18 par Minib3b Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 4.0000.

Comment faire des photos en apesanteur ?

[B]Non nous n'allons pas aller dans l'espace. Nous allons tricher un peu. Dans ce tuto je vous propose quelques astuces et idées pour faire des photos d'objets volants plus ou moins identifiés. Sachant qu'en photo TOUT peut voler ! Vous allez voir, faire ces photos va bien vous amuser.[/B] [I][SIZE=4] [/SIZE][/I][SIZE=4][B][SIZE=3] 1 Trouver un assistant[/SIZE][/B][/SIZE] Bien qu'il soit possible de réaliser ces photos tout seul, [U]avoir un ami n'est pas de trop[/U]. Vous resterez concentré sur les réglages pendant que votre ami lancera les objets en question. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/371446a1a696a2dc9.jpg[/IMG] [I][SIZE=4] [/SIZE][/I][SIZE=3][B] 2 Mode opératoire[/B][/SIZE] Commencez par vous entraîner sur quelque chose de simple : un lâcher d'objet. [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/371446a1a6c7c3429.jpg[/IMG] Pour cela, demandez à votre ami de tenir l'objet en l'air (bras assez haut) et à votre signal d'ouvrir sa main et de lâcher l'objet. Au préalable vous faites la mise au point sur l'objet, en choisissant [U]la vitesse la plus élevée[/U] (mode S, augmenter légèrement les ISO) et maintenez le déclencheur à mis parcours. Oubliez le mode rafale, sauf si il est TRES rapide. Ce qui va compter c'est de déclencher [U]au bon moment[/U]. [I][SIZE=4] [/SIZE][/I][B][SIZE=3] 3 Le bon moment[/SIZE][/B] Tout est la : déclencher pile au bon moment. Ce qu'il faut c'est [U]être précis[/U]. Il faut prendre la photo au début de la chute de l'objet, lorsque sa vitesse de chute est lente ou au sommet de sa trajectoire si l'objet est envoyé vers le haut comme sur l'exemple ci dessous : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/371446a1a7dae8c90.jpg[/IMG] Il sera indispensable de faire plusieurs essais. Pour cela, demandez au lanceur d'objet de [U]reproduire toujours le même mouvement[/U] si possible. Essayez de repérer sur l'écran de votre appareil si vous avez été trop tôt ou trop tard, et recommencez en vous décalant. Vous allez très vite y arriver ! [I][SIZE=4] [/SIZE][/I][SIZE=3][B] 4 Les astuces ![/B][/SIZE] Un objet trop rapide est plus difficile à figer. Et une trajectoire trop aléatoire rend la mise au point trop difficile. Commencez donc par des objet légers lancés de manière à rester à la même distance de vous. C'est à dire à la verticale la plupart du temps. Comme je l'ai dit, il faut utiliser le mode S (évitez le mode sport sur un compact car il fera la mise au point en continu ce qui n'est pas bon). Lancez un flash si la lumière n'est pas suffisante. Mais l'astuce toute simple et la plus importante c'est [B]de vous baisser[/B] ! Et oui comme ça vous dégagerez plus de ciel et votre objet paraîtra plus haut sans pour autant avoir à le lancer très haut (ce qui rendrait sa trajectoire plus aléatoire). Après il ne reste plus qu'à expérimenter... vous allez pouvoir faire voler n'importe quoi, comme cet avion en papier alu (qui vole comme une enclume) : [IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/371446a1aa0eaa51e.jpg[/IMG] [COLOR=Red]Et bien entendu évitez les objets de valeur, fragiles ou pouvant blesser des gens :eek: ![/COLOR] N'hésitez pas à montrer vos résultats et de proposer d'autres astuces ! [...]
Lire la suite de "Comment faire des photos en apesanteur ?"
Commentaires Lectures Dernière activité
38 27 695 06/02/2016 06h09 par xakran Aller au dernier message
 
1 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

4 astuces pour utiliser les reflets

[SIZE=2][B]Les reflets offrent de nouveaux aspect nous obligeant à voir les sujets de façon différente et faire ressortir des caractéristiques d'un immeuble ou d'une étendue d'eau.[/B][/SIZE] [B][COLOR=RoyalBlue] 1. Trouvez des sujets bien éclairés[/COLOR][/B] et essayez de garder la surface réfléchissante dans l'ombre pour accentuer les reflets. le verre ne réfléchit bien que lorsque la lumière est plus forte du côté de l'appareil que de l'autre. De même, vous aurez de meilleurs résultats en intérieur la nuit et un extérieur le jour. [B] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10448"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469f758572e49.jpg[/IMG][/URL] [/B][I]Photo de Photojunkie[/I][B] [COLOR=RoyalBlue]2. Choisissez des angles[/COLOR][/B] obliques lorsque vous photographiez des réflexions dans les vitrines ou dans l'eau. Les vues de face ne donne pas assez de brillance. De cette façon pour déformerez les sujets se trouvant face aux vitres tout en gardant une image nette. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10449"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469f75ae6cdad.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de Photojunkie [/I] [B][COLOR=RoyalBlue]3. Pensez petit [/COLOR][/B]et saisissez d'interessantes réflexions dans de petites surface, tel un capot de voiture par exemple. Le noir et blanc s'y prête très bien de plus ! [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10450"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469f7605e0528.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de photojunkie[/I] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10451"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469f76b308856.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de Greg[/I] [B][COLOR=RoyalBlue]4. Soyez créatif [/COLOR][/B]en lançant des pierres dans l'eau calme pour créer des motifs abstraits en cassant les silhouettes qui s'y reflètent, utilisez les lumières ambiantes, le soir les enseignes lumineuses donnent de jolies reflets sur le pavé mouillé, pensez-y ! A vous de jouer ! [...]
Lire la suite de "4 astuces pour utiliser les reflets"
Commentaires Lectures Dernière activité
42 11 045 24/09/2007 18h17 par bulleor Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4.0000.

La méthode pour réussir ses photos urbaines

[SIZE=2][B]Voici quelques conseils pour réussir vos prises de vue en paysage urbain. [/B][/SIZE][COLOR=RoyalBlue][B] 1. Se préparer pour réussir "LA" photo : [/B][/COLOR] Lorsque vous partez à la rencontre des gens, en ville ou en voyage, chacun de nous recherche avant tout à faire LA photo. Celle qui fera partie de votre book ou finira sur du beau papier photo. Nous avons tous connus ces moments magiques au détour d'une rue sur ce qu'il faut absolument photographier. Ce moment unique, il faut l'anticiper. Pour être prêt à pour ces instants rares, il faut choisir un mode de programme qui vous permet de vous concentrer uniquement sur cet instant. Donc, dans un environnement urbain, il est judicieux de choisir le mode programme (P) qui va prendre en charge l'ouverture et la vitesse d'obturation. Bien sûr, si la scène est immobile, il est préférable alors de passer en priorité ouverture (A), voir manuel pour les plus expert d'entre nous. Cependant j'insisterai sur le fait que vos aurez plus de chance de réussir "rapidement" une photo en mode programme. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10403"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469e33d0e86d5.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de photojunkie [/I] [COLOR=RoyalBlue][B]2. Ne négligez pas les enfants et les personnes agées[/B][/COLOR] Vous avez du déjà remarquer que les personnes les plus souvent photgraphiées dans les magazines sont les enfants très jeunes et les personnes agées, très agées. Pourquoi ? parce que ce "type" de personne ont une attitude et un aspect général qui tranche souvent avec le milieu urbain que vous visitez. Bien attendu, comme je l'ai déjà dit dans d'autres sujets, cette considération passe avant tout par la parole. Ne soyez pas timide, si l'intérêt que vous leur portez est de nature à les mettre en valeur, ils ne refuseront pas de se faire photographier. Attention toutefois que dans certains pays étrangers, il est très mal vu de photographier des enfants ou toutes autres personnes. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10399"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469e32807e406.jpg[/IMG][/URL] [I]Photo de Photojunkie [/I] [COLOR=RoyalBlue][B]3. Composer les couleurs : [/B][/COLOR]Quand vous êtes en ville, ou dans un village ancien, il y a toujours des demeures ou des ruelles aux couleurs chatoyantes. Préférez ces ruelles pour vos photos souvenirs que des murs grisés. Portes, façades, boutiques... Autant de sujet aux couleurs saisissantes. N'hésitez pas à combiner ces couleurs avec une voiture garé, un scooter, un vélo ou deux façades aux tons différents. N'oubliez pas que ces couleurs seront encore plus riches et profondes au coucher et lever de soleil. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10400"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469e32c1b9e6b.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10401"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469e32ecee2cf.jpg[/IMG][/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=10402"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186469e331430983.jpg[/IMG][/URL] [I]Photos de Photojunkie[/I] [COLOR=RoyalBlue][B]4. Choisir le bon moment : [/B][/COLOR] En règle générale, c'est à l'aube que la lumière est parfaite. Les rues sont vides et éclairées par une lumère dorée, mais vous aurez un temps limité pour faire vos photos dans ces conditions, il est préférable alors, si vous choisissez ce créneau horaire, de repérer les lieux au préalable. Personnellement, je préfère le matin. Mais chaque heure a son lot de lumière étonnante. A vous de jouer ! [...]
Lire la suite de "La méthode pour réussir ses photos urbaines"
Commentaires Lectures Dernière activité
31 19 863 19/07/2010 20h03 par benoit.rousseau Aller au dernier message
 
1 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 2 votes - moyenne : 4.0000.

Combiner plusieurs photos d'une action

On avait déjà parlé du fait de combiner plusieurs photos en une seule. Nous allons nous y intéresser ici dans le cadre de la photo d'action, ou plus particulièrement de sport. Plus qu'un tutorial pratique, je vous propose simplement une idée créative, facile à mettre en oeuvre. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/111/286189920_c40dad2fc6.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/nib/"]ipernity.com/home/nib[/URL][/I] - Choisissez une scène où il y a un mouvement rapide, sur le même fond. - Munissez-vous bien entendu d'un trépied solide. - Lors d'une action antérieure, faites la mise au point sur le sujet, puis bloquez-là en passant en focus manuel par exemple. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/115/300704972_da544a42cc.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/ricomoran/"]Rico Morán[/URL][/I] - Réduisez tant que vous pouvez l'ouverture de diaphragme pour être certain que la mise au point sera bonne même si le sujet ne se situe pas exactement à la même distance de l'objectif au cours de l'action. Assurez-vous tout de même de pouvoir utiliser une vitesse d'obturation suffisante selon la rapidité de déplacement du sujet, et la luminosité, bien entendu. A vous de travailler sur les réglages. - Passez en mode rafale si l'action est très rapide, ou bien déclenchez vous-même, si l'action est plus lente et que vous souhaitez sélectionner telle ou telle étape directement. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/101/286157853_38515b3f66.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/nib/"]ipernity.com/home/nib[/URL][/I] Pour le côté post-production, inspirez-vous par exemple de [URL="http://www.virusphoto.com/3624-composer-une-image-avec-plusieurs-vous.html"]ce tutorial de Chapal[/URL]. [...]
Lire la suite de "Combiner plusieurs photos d'une action"
Commentaires Lectures Dernière activité
36 21 639 15/07/2012 22h17 par Trigun17 Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4.3333.

Le guide de la photo sur la plage

Le beau temps est là, et les vacances commencent pour certains. Voici comment profiter des moments passés sur la plage en compagnie de votre appareil photo, avec quelques astuces et conseils utiles. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/57/200008568_2dae0f01e8.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I] [SIZE=3][B]1. Protégez votre matériel[/B][/SIZE] La première chose à faire, c'est de prendre ses précautions. Le sable représente une menace pour votre matériel : - Prévoyez un sac étanche, pour éviter toute infiltration de sable (vous pouvez doubler votre sac photo habituel avec des sacs plastiques, et placer vos accessoires dans des sacs de congélation munis d'un zip par exemple). - Evitez de changer d'objectif sur la plage. Si c'est vraiment indispensable, assurez-vous de toujours orienter le boitier vers le bas lors de son ouverture. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/64/200013458_74ca988949.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I] [SIZE=3][B]2. Composez vos photos de manière différente[/B][/SIZE] La plage est un sujet couvert et archi-couvert. Tout le monde possède des photos de plage dans sa collection. Et souvent, elles sont très peu créatives. Alors pourquoi ne pas se mettre au défi de faire de bonnes compositions sur la plage ? Sur la plupart des "photos de vacances", le ciel prend trop d'espace. Placez l'horizon de manière justifiée, ou de manière créative. Vous pouvez utiliser la règle des tiers, par exemple. Les plages présentent de grandes étendues, qui vous permettent d'expérimenter le travail sur l'hyperfocale : photographiez un premier plan très rapproché, tout en ayant une vue très étendue vers l'arrière plan. La luminosité des journées d'été vous permet d'obtenir une très grande profondeur de champ (= une ouverture de diaphragme très faible) sans forcément utiliser un trépied. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/70/200012233_3aa1bdd4b5.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I] [SIZE=3][B]3. Utilisez un filtre polarisant[/B][/SIZE] Le bleu est rendu plus profond et plus intense avec un filtre polarisant. Vous diminuez également les reflets sur l'eau. Le polarisant est un accessoire utile à ne pas oublier sur la plage ! [IMG]http://farm1.static.flickr.com/76/200008245_ce440ccc4d.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I] [SIZE=3][B]4. Maîtrisez l'exposition[/B][/SIZE] L'une des difficultés qui se présentent l'été sur une plage, c'est l'intensité de la luminosité. Votre appareil photo peut être tenté de sous-exposer si vous êtes en mode automatique. Utilisez plutôt le mode manuel, et jouez avec les réglages. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/69/200013093_c7960d2899.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I]Ne vous fiez pas à l'écran LCD (sa lecture est rendue difficile par la luminosité environnante), et consultez toujours l'histogramme pour vérifier que l'exposition est correcte. N'hésitez pas à utiliser le bracketing. Si votre appareil photo est équipé d'un mode spot pour la mesure d'exposition, n'hésitez pas à l'utiliser. Lorsque la lumière est très vive et que l'on souhaite exposer correctement un sujet qui représente une partie restreinte de l'image (personnes)... il est d'une aide précieuse : il effectue la mesure non pas sur la totalité de l'image mais sur un point précis (2 à 4% de l'image). N'hésitez pas non plus à utiliser le flash (fill-in) pour éclairer une partie du sujet à l'ombre ou en contre-jour. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/77/200014004_75f3a7ab7f.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff[/I] [SIZE=3][B]5. Apportez un regard différent sur la plage[/B][/SIZE] Sortez par mauvais temps, lorsque l'orage gronde et que la plage est déserte, ou au contraire, regardez la plage d'un oeil critique, extérieur... On peut jouer avec les silhouettes (en fin d'après-midi), se mettre à la macro... Bref, les possibilité thématiques et techniques sont illimitées ! [IMG]http://farm1.static.flickr.com/74/200007425_a89f6a38a2.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par Jeff [/I]Tout ce qui permet de sortir des clichés de la photo de plage est bon à prendre ! [...]
Lire la suite de "Le guide de la photo sur la plage"
Commentaires Lectures Dernière activité
32 21 988 12/06/2013 11h51 par LucieNico Aller au dernier message
 
Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3.0000.

Quelques astuces pour photographier la lune

La lune est un sujet difficile pour le photographe. Mais que de satisfaction lorsqu'on réussit un cliché de notre satellite naturel ! Voici donc quelques astuces pour réussir ses photos de la lune. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/156/439332751_19005ec815.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://www.flickr.com/photos/jamesdonavon/"]James Donavon[/URL][/I] [B][SIZE=3]1. Le matériel[/SIZE][/B] - Un trépied - Un bon téléobjectif (supérieur ou égal à 300 mm de préférence). - Un appareil photo muni d'un capteur avec une bonne résolution (pour pouvoir recadrer l'image). [IMG]http://farm1.static.flickr.com/38/97214206_c2b5560990.jpg?v=0[/IMG] [I]Par [URL="http://www.flickr.com/photos/jurvetson/"]jurvetson[/URL][/I] [SIZE=3][B]2. Choisir le bon moment[/B][/SIZE] Le meilleur moment pour photographier la lune : lorsqu'elle est encore visible et qu'il y a aussi un petit peu de lumière du soleil (tôt le matin ou tard le soir). Choisissez un jour où le ciel est clair, sans nuage. [SIZE=3][B]3. La technique[/B][/SIZE] - Passez en mesure d'exposition "spot" pour mesurer l'exposition uniquement sur la lune et non pas sur toute l'image (surtout si votre image contient beaucoup de ciel : avec le mode de mesure standard, la lune sera sur-exposée en raison de l'importance des zones sombres). Le mieux est de prendre la mesure en visant un cratère de la lune. - Zoomez au maximum, ou presque au maximum. - Faites la mise au point manuellement - Après la première photo, examinez l'histogramme, et changez les réglages en fonction du résultat. L'objectif est d'avoir une image sans sur-exposition, et sur laquelle les cratères de la lune sont identifiables. [SIZE=3][B]Aller plus loin[/B][/SIZE] Pour allez plus loin, vous pouvez utiliser un téléscope : lire l'article sur la [URL="http://www.virusphoto.com/1744-la-digiscopie.html"]digiscopie[/URL]. [...]
Lire la suite de "Quelques astuces pour photographier la lune"
Commentaires Lectures Dernière activité
33 52 201 27/03/2012 22h41 par christiandu57 Aller au dernier message
 
Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5.0000.

La méthode pour raconter une histoire

[SIZE=3][B]La méthode pour raconter une histoire [/B][/SIZE][URL="http://www.virusphoto.fr/pdf/Raconter-une-histoire.pdf"][B]Cet article au format PDF[/B][/URL] [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6661"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186465fe8d6928e4.jpg[/IMG][/URL] Photo de [URL="http://flickr.com/people/tamoku/"]Tamoku[/URL] Pour raconter une histoire, il faut maîtriser son sujet ce qui implique de passer du temps avec les personnes ou sur les lieux que vous souhaitez photographier de façon à offrir au public quelque chose qui lui permette de comprendre ce qui se passe sur la photo. Il ne faudra donc pas négliger les moindres détails. La photographie est un moyen très particulier pour raconter une histoire, elle permet de toucher un grand nombre de sujet comme la guerre, les catastrophes, l’amour, la tristesse ... Encore faut -il trouver les bonnes images ! l Raconter une histoire par la photo, c’est aussi se donner la possibilité d’en faire un livre et bine sût une exposition. Le plus difficile est de faire un résumer , à côté de ça, la technique est un jeu d'enfant. Cet exercice photographique peut vous amener à changer la façon dont vous prenez toutes vos photos, qu'il s'agisse de photos de vos enfants, de votre famille, de paysages ou de natures mortes. [URL="http://www.virusphoto.com/vbimghost.php?do=displayimg&imgid=6662"][IMG]http://www.virusphoto.com/imagehosting/186465fe8edd9935.jpg[/IMG][/URL] Photo de [URL="http://flickr.com/people/hughes_leglise/"]Hugo[/URL] [B]Voici huit points sans prétention pour vous aider à raconter des histoires avec votre appareil photo :[/B] 1. Souvenez-vous que pour véhiculer un sens, il faut aider le public à comprendre ce que vous savez sur le sujet. 2. Pour comprendre l'histoire, que le sujet soit grave ou non apprenez à observer, parler et écouter. 3. Une belle image n’est pas forcément le début d’une histoire. Les images qui parviennent à capturer cette histoire peuvent comporter des imperfections. 4. Retournée inlassablement sur le lieu c’est se donner la possibilité de prendre des photos avec plus de sens. 5. Accepter les contraintes techniques en se passant des règles de base tout en créant les siennes 6. Ne pas tricher en ajoutant des objets pour s’aider à raconter une histoire, sauf s'il appartient au contexte naturel du sujet. 7. Eviter de prendre directement la photo et regarder plus attentivement autour de soi, s'imprègner de l'endroit, pour comprendre ce qui se passe. Le nombre de photos prises sera sans doute faible mais mieux ciblé. 8. Etre patient [I].... A vous de jouer ![/I] [...]
Lire la suite de "La méthode pour raconter une histoire"
Commentaires Lectures Dernière activité
5 23 783 02/06/2007 03h48 par edwardwoodland Aller au dernier message
 
Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4.3333.

Photographier un cours de danse

Photographier la danse ne se limite pas à la scène, un grand nombre de clichés intéressants peuvent être réalisés lors des cours, où les tenues, plus décontractées pour la plupart, sont souvent très bigarrées et originales. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/pointes_salle_de_danse_second_plan.jpg[/IMG] La connaissance de base de la structure d'un cours de danse est très utile si on souhaite savoir à l'avance ce qu'il va se produire et pouvoir anticiper les mouvements, positions et attitudes. Une leçon de danse se pratique dans une salle prévue à cet effet, qui a ses spécificités et ses codes. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/jetes_au_milieu.jpg[/IMG] Elle dispose d'un miroir mural ; Il n'est pas fait pour que les élèves puissent s'admirer, mais pour permettre à l'enseignant de tous les voir en un clin d'oeil. Il vous sera d'une grande utilité pour capter les attitudes d'un élève sans que celui-ci ne pose. Mais il sera votre ennemi juré pour les reflets !! d'un parquet en bois ; Attention, on ne marche pas sur un parquet de danse avec ses doc marten's toute crades (sauf à vouloir se faire congédier). Non seulement c'est un manque de respect, mais c'est aussi et surtout la meilleure méthode pour l'abimer. Demandez au préalable conseil au professeur, il pourra vous demander de vous déchausser pour y accéder. Si vous préfèrez éviter ceci, achetez des chaussures qui ne fassent pas de traces et dont les semelles sont molles. Le parquet de danse est l'espace réservé aux danseuses, vous y êtes un intrus et il vous incombe, à vous photographe, de veiller à ce qu'il se passe autour de vous. Ne demandez pas aux danseuses de faire attention lorsqu'elles feront des ronds de jambe, c'est à vous de savoir vous positionner pour ne pas prendre un coup de pied. Comme dans toute discipline, vous ne devez en rien perturber le déroulement du cours. A vous donc de savoir décrypter certains codes, que je tenterais de vous expliquer plus loin. Cet espace est souvent assez encombré, que ce soit de bouteilles d'eau, de vêtements, d'accessoires (chaussons, vêtements, colophane, ...) que vous pouvez utiliser en tant que tels mais ne devez en aucun cas manipuler, déplacer, .... Souvent, ce parquet est recouvert d'un tapis de danse (noir en général) légèrement brillant sur lequel des effets de reflets sympa peuvent se trouver. Pensez à regarder le sol, des surprises photographiques s'y trouvent souvent ! [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/jambes_pointes.jpg[/IMG] d'une barre ; Généralement en bois, cette barre (ou quoi que ce soit d'autre qui permette de s'appuyer) servira d'appui aux élèves lors de leurs premiers exercices. Elle fait souvent le tour de la salle et il arrive parfois qu'elle soit à plusieurs niveaux. Elle pourra, en certaines occasions, être doublée par des barres mobiles, disposées au centre de la salle. Si vous apportez avec vous des éclairages complémentaires, vous pourrez (toujours sous réserve d'avoir obtenue l'autorisation de le faire) y accrocher ces éclairages. La barre a ses propres codes, ce sont en général les élèves les plus anciens qui se mettent "devant" (plus près du miroir). Chaque élève a SA place à la barre, elles ne se gêneront pas pour vous demander (façon danseuse, donc avec une amabilité digne de l'ex URSS) de vous pousser si vous êtes à leur place. Ne discutez pas, déplacez vous. Une fois de plus, vous êtes l'intrus. de vestiaires ; Il va sans dire que vous n'avez en aucun cas à y pénétrer, c'est l'espace intime des élèves. Si néanmoins vous pensez pouvoir y réaliser de bons clichés, dialoguez auparavant avec le prof, expliquez lui ce que vous souhaitez y faire, ce que vous recherchez, combien de temps vous y resterez et demandez lui de vous dire à quel moment vous pouvez y pénétrer. En tout état de cause, demandez lui de vous y accompagner, ne serait-ce que pour vous éviter certains problèmes. En ce qui me concerne, j'ai renoncé à prendre des clichés dans les vestiaires, quand bien même l'athmosphère qui y règne puisse donner de super photos, il est beaucoup trop compliqué de gêrer "celle qui ne vous a pas vu et qui est en train de se déshabiller". de parents ; Là, le sens de la négociation, de l'empathie et la diplomatie seront vos alliés. Vous serez seul face à une horde qui verra en vous un photographe pédophile. Ils n'auront de cesse de vous coller à chaque déchargement de carte mémoire pour voir vos photos. Ils tenteront de tripoter (pas vous, désolé ;-]) votre matos, certains mêmes (les pères en général) tenteront de vous donner des conseils. Laissez les dire en les remettant en place gentiment. Là, vous n'êtes plus du tout l'intrus, vous êtes dans votre univers et vous savez ce que vous faites. Demandez l'assistance du prof, proposez aux parents de discuter une dizaine de minutes avant le cours pour leur expliquer votre projet, votre démarche et ce que vous ferez des photos. Remettez leur les autorisations idoires, laissez leur le temps de les lire et de vous poser des questions. Le plus souvent, vous aurez droit à quelques furieux qui vous interdiront de prendre en photo leur enfant. Acceptez-en le principe, tout en leur expliquant que, s'ils le souhaitent, vous supprimerez devant eux les photos de leur enfant après le cours, prétextant qu'au milieu des autres élèves, vous ne pourrez éviter celui-ci. Ca les rassurera sur votre professionnalisme, et ils ne vous demanderont aucune suppression à la fin. Souvent, j'ai récoltées les adresses E-mail des parents, leur proposant de leur envoyer quelques photos (basse résolution, biensur) quelques jours plus tard. Ca ne coute rien, ca permet de se faire un fichier de prospects et ca fait plaisir, alors pourquoi se gêner ? Passons maintenant au cours en lui même, et aux moments les plus propices aux bonnes photos. En général, une leçon de danse dure de 1 à 3 heures, selon le niveau et l'enseignant et se découpe en 3 grandes parties qu'on retrouve dans toute pratique, à savoir l'échauffement, la technique, la réalisation. [B]Echauffement ;[/B] Appelé "la barre", cette partie du cours dure en général 25 % de la leçon complète. Les élèves pratiqueront alors un échauffement de toutes les parties du corps, de façon soit déscendante (de la tête aux pieds) soit ascendante (le contraire). A vous de deviner la direction qui sera prise. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/marie_barre_map_lointaine.jpg[/IMG] Petite astuce, si les élèves portent leurs pointes dés le début de la barre, 99% de chances que l'échauffement commence par la tête. Lors de la barre, vous ne capterez que peu d'attitudes super artistiques mais très naturelles. Ne cherchez pas les sourires, mais plutôt les crispations d'articulations encore froides, les grands mouvements de jambes (attention aux "bijoux", ca fait mal), les ports de bras, ... Vous pourrez jouer avec les symétries, les élèves réalisent tous les mêmes mouvements en même temps et, si la salle dispose d'une mezzanine, servez vous en pour faire des plongés. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/danseuses_alignees_a_la_barre_grandes.jpg[/IMG] Lors de la barre, à vous de jouer avec les contrastes vestimentaires. Une danseuse qui porte des lunettes les conservera souvent à la barre, une autre portera une tenue totalement décalée, limite gothique, tandis qu'une troisième sera engoncée sous d'épaisses couches de vêtements. Profitez en, ce sera sans doute le seul moment où vous pourrez réaliser des photos naturelles. Profitez de la barre pour repèrer les meneuses et les suiveuses, les hésitantes sont souvent celles qui ont le plus de naturel et d'expressions. Trouvez la "petite du cours", c'est elle qui sera souvent la plus joviale. Attention à votre comportement, les danseuses feront tout pour vous "charmer" avec le fameux regard numéro 327 et une surenchère de "je suis la plus belle", digne de la danse d'un paon à la saison des amours s'organisera autour de vous. On prend un verre d'eau, ca fait du bien et on continue ! Evitez le regarder de face les élèves, d'une part pour ne pas les "déconcentrer", d'autre part car elles ne doivent être préoccupées que par l'enseignant, qui est le chef d'orchestre du cours, et qui risque de prendre mal que vous soyez un trouble pour ses élèves. Si vous avez remarqué un élève qui vous intéresse plus particulièrement (je parle de photo là, vous n'êtes pas sur meetic !), attendez une pause pour aller lui parler, hors de question de communiquer avec elle pendant qu'elle travaille. Deux types de barre sont possible, la petite et la grande, selon que l'échauffement sera rapide ou complet. Demandez au prof quel type de barre il prévoit de faire. Chaque exercice est réalisé deux fois, une fois à gauche et une fois à droite, à savoir donc, si les élèves sont de dos au premier coup, ils seront de face au coup d'après. Les exercices type d'une barre ont chacun un intérêt photographique : [I]1/Pliés en première, seconde, quatrième, cinquième. [/I] C'est le moment du dérouillage, le moment des retardataires et de la mise en place. Souvent encore assez bruyant et confus, profitez en pour du "sur le vif". [I]2/Petits dégagés pour les chevilles (tendre la pointe, la détendre...) [/I] On rentre dans les choses sèrieuses, le prof est un peu moins aimable et ne se gènera pas pour reprendre les élèves qui en ont besoin. C'est le moment propice à l'écoute du prof, aux réactions lisibles dans les yeux. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/danseuses_alignees_a_la_barre.jpg[/IMG] [I]3/Ronds de jambes et ronds de jambes en l'air [/I] Plus techniques, les jambes se lèvent, vous pouvez cadrer du haut de la tête aux genoux, les pieds n'ont que peu d'intérêt. [I]4/Fondus (sur demi-pointes ou pointes) [/I] Au paradis des pieds, rien que des pieds. Utilisez les ombres et les reflets, cadrez près du sol en prenant les élèves de dos, avec un peu de chance vous pourrez saisir tous les pieds sur la même ligne (attention aux lignes de force tout de même) dans la même position. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/a_la_barre.jpg[/IMG] [I]5/Frappés (sur le coup de pied ou au genou) [/I] Mouvements rapides annoncés, jouez avec les flous. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/echappe_flou.jpg[/IMG] [I]6/petits et grands battements [/I] Cadrez le haut du corps jusqu'aux cuisses, de face. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/a_la_barre_seule_en_mouvement_floue.jpg[/IMG] [I]7/Pied sur la barre [/I] Moment de calme, les attitudes seront plus douces et souriantes. Moment aussi d'étirement, les plus souples peuvent vous surprendre ! [I]8/Pied dans la main [/I] Technique, cette position requière beaucoup de souplesse et de grâce. Cadrez vertical pour allonger les lignes, attendez que l'élève regarde son pied en l'air (elle le fera, ne vous inquiétez pas). Avec un peu de chance, certains élèves le feront contre le mur. Vous aurez mal pour eux, mais vous pourrez vous amuser s'ils sont bien alignés. [I]9/adage [/I] Préparation à la suite, les mouvements deviennent plus coordonnés, les visages sont maintenant moins naturels. Les expressions de la danse (regard, port de tête, ...) commencent à apparaître. 10/Etirements C'est le moment de relaxation, les élèves sont au sol et s'étirent. Vous pouvez jouer avec la sueur sur les visages ou les corps, mais attention aux transparences !! La Barre se termine, c'est le moment où les élèves qui portent des pointes et ne les ont pas utilisées jusqu'à maintenant vont les mettre. Là, vous avez tout loisir pour prendre des images parlantes. Les filles (elles seules portent des pointes) discutent entre elles pendant qu'elles les enfile. Faites attention, les pointes sont en satin et réfléchissent beaucoup. Jouez avec le filtre polarisant pour diminuer un tantinet ces reflets. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/appuyee_barre_regarde_pointes.jpg[/IMG] [B]Technique ; [/B] Le milieu est le moment du cours de danse au cours duquel les élèves se retrouvent au centre (si si, c'est pour ca) de la salle afin de pratiquer, en groupe ou individuellement, variations et mouvements. Les attitudes, regards et positions sont plus gracieux, la technicité s'efface au profit de la discipline artistique, et le milieu laisse la place belle à l'art. Ici aussi, les codes ont leur importance, et les élèves qui se mettent devant sont, le plus souvent, les plus anciens dans l'école. Evitez tant que faire se peut de vous placer dos au miroir, vous ne capteriez d'intéressants que les visages, le relief et les mouvements sont plus aisément perceptibles depuis un des angles de la salle. Deux typologies de travail sont possibles, le manège (les élèves travaillent en cercle, autour d'un centre imaginaire) ou en diagonale. Selon que l'une ou l'autre de ces méhodes soit employée, vous pourrez vous positionner (avec l'accord du professeur biensur) au centre du manège (restez aware, le mouvement est tout autour de vous) d'où vous pourrez capter des mouvements ou dans l'angle opposé à la diagonale. Il peut être utile d'avoir entendu une fois ou deux la musique que l'enseignant utilise pour ses cours et d'avoir déja assisté à l'un d'eux, pour vous mettre en tête les moments forts à exploiter. Parfois, si un garçon participe au cours, vous pourrez, lors du milieu, assister à un entraînement de pas de deux, au cours duquel le danseur réalise des portés de la danseuse. Cette activité requiert beaucoup de travail et de force de la part de ses deux interprètes, vous pourrez saisir de superbes "moments de muscle". Autre aspect intéressant du milieu, les jetés (grands ou non), au cours desquels vous pourrez saisir d'intéressants "flous arrêtés". Un grand jeté commence toujours par quelques pas de prise d'élan (3 en général), le pied qui se trouve en arrière au moment du premier pas étant celui qui se trouvera devant au moment du jeté en lui même. La composition parralèle bras - jambes peut être intéressante. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/grands_jetes_contre_plongee.jpg[/IMG] Le milieu n'est pas, à mon goût, la partie la plus intéressante en termes photographiques - sauf à travailler avec une grande troupe - car les mouvements peuvent sembler assez répétitifs et chaotiques. Il vous faudra rechercher et saisir les expressions et l'essence de la danse, sans poursuivre à tous prix l'exploit photographique. Vous créerez beaucoup de "déchets", la lumière étant rarement votre alliée dans un cours de danse (ampoules à incandescence, tubes néon, ...). [B]Réalisation ; [/B] La réalisation est la mise en pratique de ce qui est enseigné, souvent dans le dessein d'une représentation ou d'un gala de fin d'année. Ici, le professeur sera au sommet de son exigence et de son inamabilité, que ce soit avec vous ou avec ses élèves. Faites vous tout petit, passez inaperçu, sous peine de subir le courou de l'enseignant, pour même des choses auxquelles vous ne pouvez rien (j'ai personnellement connu un professeur de danse que considèrait que le bruit du miroir de mon appareil déconcentrait ses danseuses lors de la répétition d'un gala !). C'est maintenant que votre coté artistique doit prendre le pas. Les danseurs vous présentent leur art, à vous d'y repondre. Souvent, cette partie se fait en costumes, profitez en pour shooter de superbes tutus, de face par exemple lorsque la danseuse est penchèe en avant, l'effet peut être sympa avec un léger contre-jour. Le fait d'assister et de shooter lors de cette partie vous préparera aux photos que vous réaliserez éventuellement plus tard, lors du spectacle. Prenez des notes, elles vous seront utiles alors. La réalisation met souvent en avant une danseuse, celle qui a le premier role (et qui a souvent le plus joli costume). Si elle est généralement techniquement la meilleure, elle n'est pas toujours la plus agréable à photographier. Elle a conscience de sa supposée "supèriorité" et tentera de vous faire la remarquer (attitudes surfaites, technique poussée jusqu'au ridicule, ...). Jouez avec elle, elle ne sera que plus expressive, ne la fixez pas de l'objectif, semblez vous désintéresser d'elle en faisant par exemple mine de prendre une élève moins "mise en avant" et déclenchez sur elle au dernier moment, sans qu'elle s'y attende. Elle n'aura pas eu le temps de se préparer et vous montrera ce qu'elle sait réellement faire, sans artifice. Les élèves moins doués sont tout aussi - sinon plus - intéressant que cette "première danseuse", ils seront plus réservés et moins attirants de prime abord, mais leur gaucherie a un charme indéniable qui donnera un aspect plus humain à vos photos. Surprenez les lorsqu'ils se recoiffent, relacent leurs chaussons ou ont des "trous de mémoire", vous remarquerez alors qu'elles sont capable de superbes expressions naturelles. [IMG]http://www.chaussonsdedanse.com/perso/20040303/seule_milieu_attente.jpg[/IMG] Dernier conseil, plus général, ne vous encombrez pas, soyez aussi naturel que possible et ne portez pas de vêtements trop chaud ou amples. Vous n'en serez que plus à l'aise pour shooter. J'espère que ces quelques petits conseils vous seront utiles, Olivier [scoop]http://www.virusphoto.com/7782-photographier-un-cours-de-danse.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Photographier un cours de danse"
Commentaires Lectures Dernière activité
11 11 809 05/12/2007 13h33 par ++dominik Aller au dernier message
 
1 pièce(s) jointe(s) Note de l'article : 7 votes - moyenne : 3.5714.

Photographier des silhouettes en 5 étapes

Voici quelques méthodes simples pour réussir vos photos de silhouettes. Le principe de base est le suivant :[B] Placer le sujet devant une source de lumière, et faire la mesure d'exposition sur ce fond lumineux, en ignorant le sujet. On obtiendra donc une sous-exposition du sujet, qui deviendra très sombre : seule sa forme restera identifiable.[/B] [IMG]http://farm1.static.flickr.com/65/216583066_82c15a664e.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/djof/"]Djof[/URL][/I] [B][SIZE=3]1. Choisir un sujet à la forme clairement identifiable[/SIZE][/B] On peut utiliser toutes sortes de choses pour créer une silhouette, mais certaines donneront de meilleurs résultats que d'autres. En choisissant un sujet dont la forme est clairement identifiable, la compréhension de votre image sera meilleure. Orientez-vous donc plutôt vers des sujets simples. Ignorez donc la couleur, la texture et les détails du sujet : intéressez-vous uniquement à la forme dessinée par ses contours. Si plusieurs formes doivent apparaître sur votre image, assurez-vous qu'elles soient clairement séparées, et que l'on distingue facilement la différence entre les deux. [B][SIZE=3]2. Désactiver le flash[/SIZE] [/B] Si vous utilisez un mode automatique, votre appareil photo déclenchera probablement le flash, pour empêcher la sous-exposition du sujet. C'est exactement l'effet inverse que l'on recherche : pensez donc à désactiver votre flash. [B][IMG]http://farm1.static.flickr.com/116/270697984_c454cd28e7.jpg?v=0[/IMG][/B] [I]Photo par Jeff[/I] [B][SIZE=3]3. Utiliser une lumière horizontale[/SIZE] [/B] Le travail sur l'éclairage est à l'opposé de ce que l'on a l'habitude de faire : la lumière doit venir du fond : la source de lumière (soleil...) doit se trouver devant vous, et devant le sujet. Plus la lumière est horizontale, plus vous obtiendrez de bons résultats, puisque la face du sujet qui n'est pas éclairée (celle qui nous intéresse), sera plus sombre que si l'éclairage est vertical. Le coucher ou le lever du soleil sont par conséquent des moments à recommander, si l'on travaille en extérieur. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/98/237619257_af38478245.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/kinho/"]Kinho Pizzato[/URL] [/I] [SIZE=3][B] 4. Mesurer l'exposition[/B][/SIZE] Comme on l'a vu dans l'introduction, la mesure d'exposition doit se faire sur le fond, en ignorant le sujet qui sera utilisé comme silhouette. Plusieurs possibilités s'offrent à nous : [B]- Avec un appareil photo compact, ou qui offre peu de possibilités de réglages : [/B] Pointez l'appareil photo vers la zone lumineuse, en excluant le sujet de votre cadrage, puis pressez le déclencheur à demi, pour mémoriser la mesure.[B] - En utilisant la mesure spot : [/B] Le mode spot permet de mesurer l'exposition sur une zone très réduite (2 à 4% de l'image), en général identifiée par le point d'autofocus situé au centre du viseur. Dirigez ce point vers le fond pour faire la mesure d'exposition.[B] [IMG]http://farm1.static.flickr.com/10/14249187_1246748ad2.jpg?v=0[/IMG] [/B][I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/philippe/"]Philou.cn[/URL] [/I] [B] [SIZE=3] 5. Faire la mise au point : un sujet délicat[/SIZE] [/B]Dans la plupart des cas, on souhaitera que la silhouette soit nette. C'est là que qu'arrive la complexité : [B]on a fait la mesure d'exposition sur le fond, et on doit faire la mesure de la mise au point sur le sujet.[/B] Or, la plupart du temps, on réalise ces deux mesures en même temps, lorsqu'on appuie sur le déclencheur à demi. [B]Pour venir à bout de ce problème, deux solutions :[/B] - Faire la mise au point manuellement - Mémoriser la mesure d'exposition si l'on dispose d'une fonction pour le faire, puis dans un second temps, faire la mise au point - Utiliser une petite ouverture de diaphragme (= grand chiffre f/...) pour augmenter la profondeur de champ. N'hésitez pas à poster en réponse vos photos de silhouettes ! [scoop]http://www.virusphoto.com/7388-photographier-des-silhouettes-en-5-etapes.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Photographier des silhouettes en 5 étapes"
Commentaires Lectures Dernière activité
31 24 250 17/03/2011 12h36 par Trycia Aller au dernier message
 
Note de l'article : 5 votes - moyenne : 4.0000.

Réussir ses photos de danse

Photographier la danse n'est pas si simple qu'il n'y paraît, et ce pour de multiples raisons, tenant à la fois au type de la pratique (mouvement) et à la pratique en elle même (déplacements relativement imprévisibles, ...). [IMG]http://farm1.static.flickr.com/103/296576076_d864b523a1.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/oudeschool/"]Oude School[/URL][/I] [SIZE=3][B]Spécificités de la photo de danse[/B][/SIZE] Photographier la danse revient, la plupart du temps, à photographier un artiste en mouvement. Ces mouvements sont, la plupart du temps, rapides et coordonnés. Cette rapidité implique, de la part du photographe de savoir prévoir le mouvement. Aussi, une bonne connaissance de base de la danse par elle même est elle un prérequis. A défaut, tentez de vous procurer la bande son de la représentation (la plupart du temps des pièces du répertoire classique) et écoutez la à plusieurs reprises. Il y a fort à parier que les mouvements musicaux, que vous finirez par retenir, vous permettront d'imaginer le type de déplacement prévisible, et donc d'être proactif. Photgraphier la danse implique aussi, sauf dans le cas de photos de studio, la prise de vue dans l'obscurité d'une salle de spectacle. Si la série est réalisée pendant une répètition (un filage à l'italienne par exemple), pas de soucis, vous aurez quasiment toute latitude pour vous déplacer du proscènium (avant scène) au lointain (fond de scène) voir de traverser la scène de jardin (gauche) à cour (droite) et utiliser un complément de lumière (un flash). Par contre, s'il s'agît de faire des prises de vues durant la représentation, hors de question de vous déplacer dans la salle (si ce n'est au fond derrière les spectateurs) et, à plus forte raison, de monter sur la scène. [IMG]http://farm1.static.flickr.com/124/420144830_d420c3ceb8.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/58492285@N00/"]saint_idesheaven[/URL][/I] [SIZE=3][B]Photographier en répètition[/B][/SIZE] Ici, le souci de dérangement du spectateur n'existe pas. Si le metteur en scène vous y autorise, vous aurez la possibilité de réaliser les clichés directement depuis la scène. Mais attention, photographier sur la scène signifie que vous devrez non seulement faire des photos, mais aussi observer l'espace autour de vous. Hors de question de vous mettre sur le cjemin d'une danseuse réalisant un grand jeté, ou encore d'écraser le pied d'une danseuse pendant qu'elle relace ses chaussons de pointe ! En un mot, soyez "aware" et prévoyant ! Quelques astuces & conseils s'il vous est donné de photographier sur la scène :[LIST] [*]Portez des souliers légers : Vous ferez moins de bruit, risquerez moins d'écraser des pieds. [*]Habillez vous le plus sombre possible : On aura moins de risques de vous apercevoir dans les coulisses. [*] Apportez une torche légère et maniable : Oui, la scène est éclairée ; Mais les coulisses ne le sont pas ou peu et, si elles le sont, ce n'est pas pour vous ! [*] Pas d'encombrant fourre-tout ou de sac à dos à la Indiana Jones : Non seulement ils vous encombreraient inutilement, mais en plus ils risqueraient de s'accrocher aux échelles, guindes, ... [*] Danseuse en larme, crise de nerfs, ... : Vous n'êtes ni le chorégraphe, ni le metteur en scène, ni le professeur. Ne vous mélez pas de ce qui ne vous regarde pas, vous êtes là pour faire des photos, rien d'autre. J'ai vu à plusieurs reprises des photographes jouer les psy avec des danseuses (amatrices) qui piquaient une crise de nerf pour X ou Y raison et perdaient par là même l'occasion de déclencher ... [*] Accessoires, chaussons de danse, colophane, ... : Cela va sans dire, tout ce qui est sur scène ou en coulisse a une excellente raison de s'y trouver, précisemment là ou il est. N'y touchez pas, ne le déplacez pas, quelle qu'en soit la raison. Imaginez qu'une danseuse s'amuse à déplacer votre chargeur de batterie et que vous ayez besoin de nouveaux accus pendant la scène ultime, vous comprendrez !! [*] Les enfants : Vous serez, à n'en pas douter, l'objet de questions, interrogations, ... de la part des enfants. Rappelez vous que ce sont des enfants, et que leur curiosité naturelle peut les amener à faire des choses "illogiques" (vous suivre dans les cintres, s'accrocher aux échelles, ...). Faire preuve d'un tout petit peu de pédagogie vous libèrera de ces risques. [*] Les adolescentes : Vous êtes le photographe, donc inconsciemment (notamment pour les pratiquantes amatrices), vous êtes celui qui fera ressortir l'image à l'extèrieur (presse, affiches, ...). Il y a fort à parier que certaines vous feront les yeux doux, regard numéro 327 à destination du male présent. Attention, vous êtes le photographe et uniquement le photographe. Vous n'êtes pas là pour vous dénicher une compagne ou quoi que ce soit d'autre. Elles savent à merveille jouer avec l'ambiguité, faites y très attention, la plupart sont mineures. Enfin, sans doute la catégorie la plus difficile à gérer dans cet inventaire , [*]Les danseuses (là, je ne me fais pas que des amis) : La danseuse a un ego surdimensionné. Elle a toujours travaillé avec Helmut NEWTON lors du dernier festival de danse de plougastel (le bien connu danse & boudins), elle a toujours connues les meilleures personnes et est toujours convaincue que vous n'avez pas l'habitude de photographier "Cet art unique qu'est la danse" (entendu, je n'invente pas). Plusieurs solutions ; Vous lancer dans un débat sur l'intérêt du néo-classique dans la danse en france depuis la création du mouvement de Georges Balanchine. Passionnant, je vous comprends, mais bon, disons que .... Autre alternative, celle que j'adopte le plus souvent, la laisser causer et, sur de votre technique, aller la rencontrer à la fin de son show et lui proposer de voir les clichés d'elle que vous aurez réalisés. Elle refusera dans 99,999% des cas (elle est exténuée, vous ne pouvez pas comprendre), mais vous l'aurez remise en place en lui montrant que, vous aussi, vous aviez des choses à lui exposer. Surtout, ne faites pas ceci avant de ne l'avoir photographiée, les photos [B]d'elle[/B] (car c'est elle qui prime, pas la photo) faites par machin étant toujours meilleures que celles que vous faites.[/LIST][IMG]http://farm1.static.flickr.com/174/413820636_df4e68c2d6.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/oudeschool/"]Oude School[/URL][/I] Autre alternative, si le régisseur de la salle vous y autorise, les cintres (latéraux ou dessus de scène) vous permettront de réaliser des vues du dessus qui peuvent apporter d'intéressants résultats (tutus vus du haut, ...). Prenez garde néanmoins, votre sécurité est importante et les cintres sont des endroits techniques, souvent parcourus de cables électriques. Ne branchez surtout aucun équipement sur une prise que vous pourriez trouver, sauf celles inscrites "[B]service[/B]", ce sont les seules qui sont (si tout est correctement fait) alimentées en 220 volts / 50 Hertz. Autre point, dans les cintres, la température a tendance à s'élever très très très haut, et un pull over, c'est encombrant pour faire des images. Laissez le en coulisse ! [IMG]http://farm1.static.flickr.com/54/114965225_efe6c19f65.jpg?v=0[/IMG] [I]Photo par [URL="http://flickr.com/photos/unlimited___/"]Unlimited[/URL][/I] A noter aussi, les corps de projecteurs peuvent atteindre de très hautes températures, alors même que vous ne voyez pas qu'ils sont allumés. Et je peux vous dire d'expèrience que ca brule très bien, tant les mains que le matos ! Quoi qu'il en soit, prévenez quelqu'un que vous montez dans les cintres. On ne sait jamais ce qu'il peut arriver donc, tant qu'à faire, autant qu'on sache où vous chercher en cas de pépin. A défaut, apportez votre téléphone portable avec vous ([B]que biensur, vous aurez mis en position silence[/B]). Par ailleurs, la photographie depuis les cintres a le défaut de totalement déformer la perspective de mise en scène. Gardez aussi à l'esprit que, depuis les cintres, on peut voir les coulisses où d'intéressants jeux d'ombres peuvent se cacher. Voilà mes quelques petites idées, glanées à force de traîner mes guêtres dans des théatres. Si vous y trouvez un intérêt, je vous proposerais la prochaine fois un "tuto" sur les photos en cours de danse. Olivier [scoop]http://www.virusphoto.com/7136-reussir-ses-photos-de-danse.html[/scoop] [...]
Lire la suite de "Réussir ses photos de danse"
Commentaires Lectures Dernière activité
24 18 897 01/07/2009 17h01 par Le Ptit Nicolas Aller au dernier message
 
Les 15 articles
les plus récents

Les 15 articles
les plus suivis

Les 15 articles
les plus consultés


Options d'affichage
Afficher les articles 27 jusqu'à 39 de 85
Trier par Ordre de tri
Depuis
Outils de rubrique Rechercher dans cette rubrique
Rechercher dans cette rubrique :

Recherche avancée



LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2015 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.