.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Aller au premier non-lu

Débat : Qu'est-ce que être photographe aujourd'hui ?

Article rédigé par David Nicolas, le 15/06/2009.Voir son profil

Depuis quelques années, la photographie se métamorphose. L'ère du numérique a permis une démocratisation de l'image en permettant à tous de photographier, selon ses envies, et son budget. Alors que la photographie était autrefois réservée à une élite, elle est désormais le lot de tous.

Ainsi, qu'est-ce que être photographe aujourd'hui ?

Amateurs et professionnels, votre point de vue nous intéresse !

Ce débat s'inscrit dans l'optique d'un article à paraitre dans la prochaine Issue du VirusPhoto Mag. Seules les réponses construites et réfléchies seront acceptées et publiées.

--

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 15/06/2009, 20h31
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 5
80 Photiz
bonjour a tous, il est vrai que la photo c'est democratisée mais on peut faire la difference entre ceux qui prennent une photo en faisant attention a la lumiere , au cadrage a la composition, et ceux qui se contentent d'appuyer sur le declencheur. heureusement que l'appareil ne fait pas le photographe. je suis passionnée de photo depuis longtemps, j'essayes de progresser a chaque photo. le principal est de se faire plaisir je pense!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 16/06/2009, 17h28
Avatar de bigore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D60+ kit 18/55 VR
 
Messages: 39
430 Photiz
Grâce au numérique, nous pouvons faire des photos à volontés et « retoucher/ rattraper » une photo. Ce qui est à mon avis un avantage et un inconvénient. L’avantage c’est qu’on peut aller beaucoup plus loin en termes de créativité mais on peut devenir aussi beaucoup plus fainéant en privilégiant la quantité au détriment de réglages parfois long (qui peuvent agacer nos proches ;-)) !

Pour moi de la photo c’est une vraie idée de partage soit comme virusphoto à travers une communauté de passionnés soit par des sites non dédiés à la photo mais qui permettent d’échanger (Exemple on vient de créer un groupe sur facebook avec un pote: JumPer FreeZe jump et shoot, vous êtes les bienvenus!), des photos de soirées, souvenirs etc. En tant qu’amateur, je suis un boulimique de nouvelles techniques HDR, high key, low key, clonage... mais j’aime aussi la photo souvenir en mode auto (Désolé pour les puristes) !
Après je dois bien avouer que j'y connais pas grand-chose pour des photos de studio (gestion de la lumière) surtout pour des raisons de coût. Question flash c'est la même chose enfin à part deux, trois, principes de base.
Sinon J'ai beaucoup d'amis qui viennent d'acheter des reflex mais après à savoir; est ce qu'ils vont s'y mettre vraiment ou l’utiliser en mode automatique ? Est-ce que pour autant la qualité d’une photo provient du matériel (reflex, compact) ou d’une technique particulière ? Mais plutôt d’un ressentis d’une émotion. Je dirais même que pour certaines photos c’est la combinaison de l’idée (le titre) et de la photo et de temps en temps l’idée même de la photo me séduit plus que la photo elle-même. De plus on a chacun une pratique spécifique de la photo en fonction de nos goûts et c'est pour cette raison qu'il y a autant de forums différents sur virusphoto!

Voila pour mon avis d'amateur, en espérant avoir fait avancer le débat
Réponse avec citation
  #4  
non lus 16/06/2009, 17h44
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 805
7920 Photiz
Pour moi le photographe est celui qui réfléchit quand il fait une photo, qui sait justifier ses choix. Une personne qui recherche à developer une esthétique, faire passer un message. Tout ça n'est pas une histoire de matériel ou de mode manuel. C'est pouvoir apporter le petit plus que n'ont pas les "non-photographe" à chaque prise de vue.
Évidemment je parle de la photographie au sens large, loin du débat pro/amateur, mais plutôt à un niveau artistique.
Je me considère comme photographe, car c'est une passion que je pratique, étudie et qui me mènera peut-être un jour à devenir pro, qui sait?

Tout ça pour dire qu'on peut-être musicien sans être une rock-star comme on peut être photographe sans un énorme appareil...
Réponse avec citation
  #5  
non lus 16/06/2009, 18h26
Avatar de toine64
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Du Nikon et des Lentilles
 
Messages: 1 908
11450 Photiz
En voyant le sujet, je doute qu'il y ai grand débat. Tout le monde s'accordera à dire ( en utilisant plus ou moins les même exemples ) qu'avec la démocratisation du numérique, on aura d'un coté les pro qui prendront en compte lumiere/cadrage/composition/scène et les autres, ceux qui appuient sur le bouton et regarderont leur photos en famille sur la télévision de grand-maman.

Avec l'arrivée du numérique et notamment la baisse des prix des reflex, je pense qu'une autre classe de photographe à fait son apparition.
entre les pro et les "débutants", ils ont profité de ces prix bas pour démarrer la photographie. Sans objectif de vente ( ce que vous appellez le passage au terme professionnel) mais ayant quand même un désir de qualité, cette classe de photographe amateur ou passionnés aura je pense et même je crois, permis de démocratiser la photographie en elle-même.

Les galeries communautaires comme Flickr, ipernity et j'en passe seraient vides sans eux. Le pro n'a pas trop tendance à exposer virtuellement son travail pour de soucis de vol, autorisations.... alors que ces derniers ont tout à gagner à faire valoir le plus possible leurs créations.

Je pense faire partie de cette catégorie, qui ne désire pas faire carrière dans la photo, mais qui considère connaitre relativement bien son sujet.
Ne les confondez pas avec d'autre passionnés qui tenteront par tous les moyens possibles de vendre leurs photos (stock, cartes postales...) je ne les inclue pas dans cette catégorie.

Je pense donc au final qu'outre les traditionnels novices, pro et "passionnés qui détruisent le métier", ces autres passionnés sans autre objectif que celui de progresser ont permis un reel bon dans l'avancement et la démocratisation de la photographie.

Je m'aperçois que mon commentaire est assez brouillon, mais j'espère que vous aurez compris mon point de vue
Réponse avec citation
  #6  
non lus 18/06/2009, 20h25
Avatar de aboutalithium
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 157
2935 Photiz
Etre un photographe aujourd'hui est avant tout (je pense) la possibilité de s'exprimer, de partage ce que l'on ressens, ce que l'on a envie de faire voir...*
Plus la démarche et l'approche sont intéressantes, plus les photos se démarquent...

Photo de mode, de reportages ou macro - chacune de ses catégories vise à monter son point de vue, sa capacité à élaborer et traiter sa photo et enfin, à procurer, oui ou non, des sensations que le "spectateur" pourrait éprouver...



* les photos de reportages ont encore une fonction informative
Réponse avec citation
  #7  
non lus 18/06/2009, 21h32
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 257
1990 Photiz
Bonsoir tout le monde, je viens a mon tour poster sur le sujet....

A mon avis, les meilleurs et les plus beau appareils ne rendront pas plus de neophytes photographes,
qu' un stylo a plume ne rend ecrivain, un instrument de musique ne rend pas musicien et un ballon de foot ne rend pas foot-balleur...

Je pense que la revolution Numerique a prit de vitesse le monde de la photo comme l informatique à l imprimerie ! ( A l' époque tout le monde disait c est la mort du support papier, et bin non ! mais sous d autre forme )

Il va falloir une adaptation professionnelle, mais aussi culturelle et sociale et cela prendra au moins 15 ans. Les photographe doivent tout reapprendre : le graphisme, l informatique, le montage, internet et surtout....surtout......le commerce ! Car desormais on ne VEND plus des photos ! mais un
SERVICE photographique...un vrai travail de PRO que l amateur ne sait pas ou ne peut pas faire.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 01/07/2009, 19h55
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax
 
Messages: 257
3125 Photiz
Le photographe est celui qui "dessine avec de la lumière". Dit comme cela, on n'a pas trop fait avancer la réflexion. Développons donc un peu cette définition. Le photographe créer une image sur un support en utilisant un appareillage permettant le transfert de l'information lumineuse sur le-dit support. Ainsi le gamin des Favelas brésiliennes qui impressionne un papier photo grâce à un sténopé bricolé dans une boite de conserve est un photographe. Tout comme, par exemple, un Jean-Michel Berts qui photographie à la chambre les paysages urbains de ce monde. Entre les deux existe tout un monde de photographes utilisant des moyens plus ou moins sophistiqués et compliqués, des moyens plus ou moins modernes.


Depuis quelques années la photographie vit sa révolution numérique ( à tel point que nombreux sont ceux qui prenant leurs images en argentique numérisent leurs clichés). Cette révolution numérique est-elle à la source d'une démocratisation de le photographie? Vraisemblablement oui. Beaucoup de personnes sont équipés d'un téléphone portable pouvant prendre des clichés. Le nombre de compacts numériques dans le monde est très important (plus que les anciens compacts certainement). Et les réflex numériques se sont très bien vendus cette année pour la deuxième année consécutive (à environ +20% des ventes d'après le CIPA). Tout le monde, ou presque, dans nos sociétés industrielles, possède un appareil photographique.
Tout d'abord le numérique est la l'origine d'un autre comportement photographique. Alors que, lorsqu'il fallait acheter les films, les photographes prenaient le temps de réfléchir avant de déclencher (surtout les amateurs comptant chaque cliché ), aujourd'hui beaucoup déclenchent à tout va. Ils font le tri a posteriori. Parfois même, ils ne le font pas engorgeant leur disque dur et participant à la "logorrhée" photographique des blogs internet.
Les photographies passant par le filtre de l'ordinateur peuvent être plus facilement retouchées. Alors qu'être retoucheur en argentique demandait un savoir conséquent et relativement difficile à acquérir, il est relativement simple de s'approprier les outils numériques permettant les retouches de base. Tout un chacun a donc accès aux outils de post-production, rendant possible une certaine expression de la créativité. Cependant cela à pour conséquence que beaucoup ne prennent plus le temps de bien peaufiner leur prise de vue car ils pensent, souvent à tord, que cela se rattrape en post-production. De plus se pose la question de la représentation photographique par rapport au réel. Et je t'enlève un grain de beauté ici, une ride là, et puis je fini par virer tatie Danièle que je peut pas piffrer.
Et la révolution numérique permet une plus grande diffusion des photographies grâce à des sites spécialisés tels que Flickr, Ipernity, aux forums photographiques tels que virusphoto, ainsi qu'aux sites communautaires du genre de Facebook. Notre civilisation de l'image s'est renforcée avec l'ère du numérique. On trouve facilement sur internet, dans la multiplication de magazines, des clichés pour tout et sur tout en plus ou moins bonne définition, de plus ou moins bonne qualité. Au point qu'on en arrive à une banalisation du cliché photographique.
On peut dire que presque tout le monde est photographe aujourd'hui. Personne ne peut, ni n'a vraiment le droit, de nier cela. Quand à savoir si chacun est un bon photographe, encore faut-il définir ce qu'on entend par bon.


Maintenant, il y a une autre façon de comprendre cette question (en particulier à la lumière de certains débats de ce site et du dernier HS de Réponse-Photo). On peut entendre le mot photographe dans le sens restrictif de photographe professionnel. La question devient alors "Qu'est-ce qu'être photographe professionnel aujourd'hui?" Cette dénomination de photographe professionnel recouvre tellement de métiers qu'il est difficile de donner une réponse simple sans être simpliste. On peut citer, comme exemple, les photo-reporters que ce soit le pigiste du canard local ou le grand reporter d'une agence renommée. Les photographes de quartiers qui tirent nos photos mais font aussi les photos d'identité, couvrent des mariages, vendent du matériel. Les photographes de mode, d'une manière générale les photographes de studio, les photographes d'architecture. Certains ayant plusieurs casquettes.
Quelles doivent être les qualités d'un professionnel? A mon sens il se doit d'être disponible, savoir respecter les délais et respecter le devis. Il doit veiller au respect des lois et réglementations à son niveau(droit d'auteur, droit à l'image, droit du travail, etc.). Il doit aussi savoir conseiller son client de manière intelligente. Enfin, il doit avoir un savoir faire, c'est à dire des compétences techniques, et le faire savoir. Il n'a pas besoin d'être génial, original, etc. La plupart du temps ce n'est même pas ce qu'on lui demande bien au contraire: il y a plus glamour qu'un catalogue de vente par correspondance et plus original qu'un calendrier des Postes. Il existe plusieurs domaines où clairement le professionnel est incontournable ne serait-ce que pour des raisons d'investissement en matériel. Mais pas uniquement. Prenons le cas des photo-reporters : bien sûr il peut arriver que par "accident" un amateur ai LA photo d'un évènement. Cependant la plupart du temps, les média ayant recours aux iconographies des amateurs pour traiter un sujet, se contentent de l'illustrer. Il manque la touche du photo-reporter qui non seulement produira une photo qui illustre l'événement mais qui en plus le raconte.
Un professionnel ayant les qualité énoncées plus tôt sera toujours préféré même à un amateur super doué car ce dernier n'est en général bon que dans son domaine étroit d'intérêt. Ainsi parce que la somme de ses compétences garantira la réussite du projet, le professionnel compétent l'emportera toujours sur un amateur. Bien sûr, ensuite, on peut discuter à savoir entre les bons et les mauvais professionnels, c'est la loi du marché qui devrait faire le tri. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Et la modification de la réglementation avec, par exemple, les statuts de micro-entrepreneur va favoriser l'apparition de personnes se déclarant pro mais n'ayant pas les compétences (Il arrive aussi, parfois, que certaines personnes diplômées ne soient pas vraiment compétente non plus). Par contre on peut être sûr que parmi ces individus certains seront compétents, après tout le diplôme n'est ni le seul moyen d'obtenir des compétences ni une garantie de compétences.


Jusqu'à maintenant, j'ai volontairement évité d'aborder la notion de l'Art. Je ne vais pas développer la question de l'Art. Un livre y suffirai sûrement à peine. Disons que dans ce qui suis, je vais considérer l'Art dans son sens le plus général, dans ses aspects esthétiques, performances, conceptuels ainsi que dans son aspect sociétal.
L'Art n'a rien à voir avec le professionnalisme. L'Art découle du talent et ce dernier est dû à l'éducation (voir le lien suivant pour avoir un élément de réponse à ce sujet http://forums.macgeneration.com/le-c...he-183777.html ), à certaines prédispositions (qualité de la perception visuelle : par exemple nous n'avons pas tous la même capacité à percevoir les couleurs) et au travail, et encore au travail, et bien sûr au travail. Heureusement, on peut dire que beaucoup de professionnels sont des artistes (voire même que certains artistes sont des professionnels ) mais de tout aussi nombreux amateurs méritent cette dénomination.
Le savoir technique ne garanti pas la notion d'art voire même parfois certains artistes n'ont aucunes compétences techniques et utilisent les outils les plus improbables (Lomo, Lens Baby, pellicule périmés, etc.) afin d'élever l'imperfection au stade suprême de la beauté. D'autres au contraire vont rechercher la perfection technique et à travers elle la grâce.

Bref que conclure? Peut-être le point le plus important à souligner c'est que tout le monde n'a pas la même attitude vis à vis de la photographie. Pour certains, ce n'est qu'un moyen de se créer des souvenirs. Pour d'autre, c'est un moyen de communiquer avec les membres de leur "clan" (échange de MMS, facebook, etc.). Ou encore, c'est un loisir, certes encore un peu onéreux, mais plus accessible, tout de même, qu'à une certaine époque. Pour d'autre c'est un moyen de subsistance. Et pour beaucoup de monde, c'est un peu un mélange de tout çà. Bref rien de très nouveau sous le soleil sauf que peut-être cela concerne un peu plus de monde qu'avant et surtout qu'il est plus facile qu'avant de diffuser SA production photographique.

Désolé pour le pavé mais je pense qu'un tel sujet mérite un peu d'étayer ses raisonnements.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 01/07/2009, 20h35
Avatar de PiXeffeX
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D300 + Nikkor 17-55 f2,8G + (Bientôt Nikon SB-900)
 
Messages: 9
120 Photiz
Pour moi être photographe c'est savoir percevoir et prendre les choses les plus simples et pourtant complexe, afin de donner une âme à la nature de la photo, à tel point que ceux qui la regarde auraient voulu la prendre avant vous......d'être à votre place ce jour là.....une sorte de trophée...ou un rève....

Dernière modification par PiXeffeX 01/07/2009 à 20h38.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 02/07/2009, 00h44
Avatar de moiben
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5D
 
Messages: 415
6404 Photiz
Ouh que de romans ...
Je vais faire simple....

Etre photographe a l'heure actuelle, c'est la meme chose qu'il y a cinquante ans mais avec des moyens differents...
La photographie fait le photographe, son ressenti et son oeil, ca a toujours ete comme cela et le restera.
Etre photographe aujourd'hui comme hier, c'est savoir faire appel a son âme, et le montrer.

Benjamin.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 02/07/2009, 01h20
oakley75001
 
Messages: n/a
Photiz
= Geek

Plus serieusement,quoique

A travers ce que je shoote, je ne cherche pas à transmettre un message...bla bla bla
c'est une passion comme d'autres peuvent adorer la pétanque ^^
comme d 'autres passionnés, on apprécie de la partager, pour ma part, elle se fait au moyen de l'exposition de mon travail
merci la Toile
Réponse avec citation
  #12  
non lus 02/07/2009, 05h50
Avatar de oeil de faucon
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: pentaxk20plusieurs objectifs
 
Messages: 24
395 Photiz
tres bon sujet.je me pssionne pour la photos seulement depuis 3 ,4 ans au tout debut j utilisais un petit panasonic tz1 j ai appris beaucoup avec cet appareil.j ai aussi reussi de tres beau clichés autant que mon reflex k20 acquis depuis un peu plus d un an .comme quoi c est celui qui est derriere l objectif qui fait la difference non seulement l appareil.l important c est le plaisir q uon y prend,et ceci se reflete sur le resultat final.sortir a la moindre occasion beau temp mauvais temps partir a la chasse au tresor quel beau passe temps et quel plaisir.salut a vous tous qui etes passionner comme moi .un ami quebecois.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 22/07/2009, 17h59
Avatar de imaje
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7000;17/50f2.8 50mm 1.8;18/55nikkor;18/200 tamron
 
Messages: 160
1220 Photiz
qu'est cee que être photographe aujourd'hui?

Pour moi c'est une passion, et un rêve, celui d'en faire mon métier
Réponse avec citation
  #14  
non lus 30/09/2009, 20h34
Avatar de Ride_the_world
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 60D ; Sigma 17-70 f/2.8-4
 
Messages: 10
155 Photiz
Qu'est ce qu'être photographe aujourd'hui ?

Tout dépend de la place que la photo occupe dans notre vie, si l'on est un un professionnel, la photo n'a pas beaucoup d'autres principes qu'à ses débuts, à part peut-être le fait de ne plus développer ses clichés grâce ou à cause du numérique. Je pense d'ailleurs que l'on ne peu considérer en tant que photographe, uniquement les professionnels de la photographie. Le reste des pratiquants, je les appelle des "amateurs" ou des "passionnée", moi même étant passionné de photo, je la pratique régulièrement, je ne me considère en aucun cas comme photographe, je n'ai pas la prétention de me considérer en tant que tel, dans un premier temps, pas respect envers les "VRAI" photographes, qui eux ont des connaissances certaines dans ce domaine et gagnent leur vie grâce à cela. Et dans un second temps, parce que je n'ai ni les compétences que les photographes possèdent ni le temps de me consacrer pleinement à cette activité.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 30/09/2009, 20h54
Avatar de ivankann
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: minolta et sony (hélas)
 
Messages: 1 012
440 Photiz
vous dites
"Alors que la photographie était autrefois réservée à une élite, elle est désormais le lot de tous."
il y a 45 ans mes parents fort pauvres et ils le sont toujours faisaient de la photo avec un 4x4 et un 6x6 achetés aux puces et uniquement du NB car ils faisaient eux même les dev et tirages.
donc non mon père artisan tailleur, ma mère au foyer s'occupant de ses enfants ce n'est pas une élite et pourtant ils faisaient des photos
c'est un détail, certes mais, je ne suis pas d'accord pour faire une différence entre avant et après le numérique, ce qui a changé c'est internet et la possibilité pour tous d'échanger loin des clubs photos en ville.
il y a surement autant de définition du photographe que de photographes ou presque. certains considèrent le photographe comme un témoin du temps, un témoin de l'actualité, un passant, un artiste, etc...
je ne pensais pas un jour vivre de mes photos, car je ne me voyais ni faire de la photo de mariage, ni du nu, ni de la pub, ni de la mode, ni du reportage.
je crois personnellement que je suis un copiste de ce que je vois
un photocopieur des 3 dimensions autour de moi, face à moi ou derrière moi.
j'essaye seulement de coucher le plus fidèlement un espace sur un papier.
bien à vous
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Débat : Faut il utiliser le format RAW ? | Débat : Faut il passer au D300s ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4,67.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.