.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Tutoriels sur la technique photo

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 21/06/2007, 14h38
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Arrow

Techniques pour photographier au soleil


Comme on le sait, les journées très ensoleillées ne sont pas idéales pour les sorties photo. Et encore moins pour les séances de portraits.
Cliquez ici pour lire l'article en entier
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #30  
non lus 20/07/2007, 16h22
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Panasonic Lumix DMX LZ3+ Sony Cyber Shot DSC-H9
 
Messages: 71
665 Photiz
Jef ! merci pour tes indications précieuses, elles me seront bien utiles, la lumière est souvent vive et "crue" dans la région où je vis (Pyrénées Orientales).
Réponse avec citation
  #31  
non lus 03/01/2008, 00h10
Avatar de NaiNaiNe
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 5
50 Photiz
Perso je cherche à comprendre pourquoi sur certaines photos, j'ai des auréoles qui apparaissent : elles apparaissent à l'oposé de la source lumineuse, à la symétrique (ou presque) du centre de la photo...
Est-ce qu'un filtre règlerait le prb, ou est-ce une question de réglages ?
Réponse avec citation
  #32  
non lus 03/01/2008, 10h36
--alx
 
Messages: n/a
Photiz
Cherche des cours d'optique sur internet, c'est tout simplement un phénomène physique, c'est la diffraction de la lumière sur la lentille frontale de ton objectif, souvent trouvé sous le terme "lens flare". Mettre un filtre, je ne suis pas sûr que ça fonctionne, j'avoue ne même pas avoir vu la différence (maintenant, j'ai un filtre UV en permanance sur mon 17-55), mais il risque d'y avoir la diffraction également sur le filtre. A vérifier.

Avant toute chose, il faut utiliser un pare-soleil.
Réponse avec citation
  #33  
non lus 03/01/2008, 23h16
Avatar de NaiNaiNe
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 5
50 Photiz
En fait, je parle d'un phénomène qui se produit lorsque je cadre directement sur le soleil...

Le pare-soleil dans ces cas là ne me servirai pas à grand chose...
Merci de ton aide, je trouve pas mal de chose sur lens flare
Réponse avec citation
  #34  
non lus 08/01/2008, 22h50
Avatar de Foudasie
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DmkII et 5DmkIII, 24-105F/4 , 300F/4 , x1,4, 14mm/F2.8L II
 
Messages: 358
7125 Photiz
Petite remarque avec les photos du soleil. La lumière trop forte qui frappe le capteur peut l'endommager. En effet, la saturation des photosites va provoquer un échauffement de celles ci et on risque une mort prématurée de certains Pixels. Réflex ou bridge même combat. Donc filtre neutre pour adoucir tout cela et éviter les exposition longues avec le soleil au zénith en pleine pastille.... surtout si vous photographiez avec vous lunettes de soleil sur le nez.
Conclusion: le soleil sur les photos oui mais attention au capteur et au yeux... Comme la fumée ou l'alcool avec modération ;-) ou avec un filtre gris neutre.
Réponse avec citation
  #35  
non lus 12/05/2008, 00h38
Avatar de steven97
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Sony Alpha 100
 
Messages: 43
410 Photiz
Merci beaucoup pour ce tutoriel.
Réponse avec citation
  #36  
non lus 14/07/2008, 17h34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 30
255 Photiz
Citation:
Posté par Lew Voir le message
ça me fait penser au film très space "Pi" où le héros regarde le soleil fixement justement (enfin c'est H.S. la désolé)

T'as raison, ca na rien à voir mais c'est un de mes films préférés et peu de personnes le connaissent alors j'en profite pour te passer le bonjour !
Réponse avec citation
  #37  
non lus 22/10/2009, 14h26
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony Alpha 700 - 16-105 DT
 
Messages: 9
130 Photiz
Merci pour ces explications.

Passionné d'aéronautique, je suis fréquemment mené à croiser le soleil dans mon viseur et surtout au moment de déclencher et la photo postée dans votre explication (celle de Jos van der Plas) m'interpelle beaucoup.

Comment parvient-on à photographier un ciel aussi lumineux (le soleil est quand même pile dans le viseur) tout en réussissant à avoir un ciel parfaitement bleu (et non cramé par la luminosité du soleil) et surtout, des nuages avec autant de détails ?
Y a-t'il une utilisation d'un quelconque filtre ?
ou suffit-il de fermer le diaphragme et déclencher à la vitesse adéquate ?

Je serai ravis que vous m'éclaireriez sur cette technique de photo, parce que j'avoue avoir du mal à réaliser ce type de clicher... Merci !
Réponse avec citation
  #38  
non lus 13/07/2010, 16h10
Avatar de Dynamorri
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Canon EOS 550d
 
Messages: 77
745 Photiz
Citation:
Posté par vtmbos Voir le message
Merci pour ces explications.

Passionné d'aéronautique, je suis fréquemment mené à croiser le soleil dans mon viseur et surtout au moment de déclencher et la photo postée dans votre explication (celle de Jos van der Plas) m'interpelle beaucoup.

Comment parvient-on à photographier un ciel aussi lumineux (le soleil est quand même pile dans le viseur) tout en réussissant à avoir un ciel parfaitement bleu (et non cramé par la luminosité du soleil) et surtout, des nuages avec autant de détails ?
Y a-t'il une utilisation d'un quelconque filtre ?
ou suffit-il de fermer le diaphragme et déclencher à la vitesse adéquate ?

Je serai ravis que vous m'éclaireriez sur cette technique de photo, parce que j'avoue avoir du mal à réaliser ce type de clicher... Merci !


Dommage que personne ne t'ai répondu, car la réponse m'aurait bien intéressé.
Réponse avec citation
  #39  
non lus 15/07/2010, 11h08
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: reflexes Nikon zooms
 
Messages: 901
5370 Photiz
L'effet "yeux rouges" est diminué ou supprimé au soleil car les gens diaphragment pour voir et le flash n'éclairera pas le fond de l'oeil qui est rouge de sang.
Chez certains fabricants de reflex l'effet flash au soleil est atténué pour juste éclairer un peu le sujet sombre (à l'ombre) et redonner des détails qui auraient été trop sombres.
Donc pas d'inquiétude de ce côté. Les yeux d'yeux de lapin albinos c'est pas avec ce genre de photo.

Les auréoles, c'est pas sous les bras, c'est les reflets de la source de lumière directe (le soleil dans le champ) sur les diverses lentilles filtrées par le diaphragme. On voit le nombre de lamelles du diaph en déterminant les polygones que ça fait. De plus en plus d'objectifs pro ont des lamelles courbes pour donner cette image la plus ronde possible. mais il y a des filtres spéciaux pour donner des effets scintillants en étoile, quel gâchis.

Pour bien exposer (le ciel par exemple) il ne faut pas que la cellule soit éblouie par le soleil, faire la mesure en dehors de la vue directe du soleil et mémoriser avant de recadrer et de finir d'appuyer sur le déclencheur.

Ah que c'est compliqué de faire une bonne photo. Même en plein soleil.
Réponse avec citation
  #40  
non lus 15/07/2010, 12h04
Avatar de mr-le-loup
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon / Leica
 
Messages: 1 929
13400 Photiz
J'ai un peu de mal avec vos histoires de températures.

En effet, le principe du réflex est d'utiliser un miroir à 45° qui renvoie l'image à travers le viseur via un pentaprisme ou autre système.

Quand on appuie sur le déclencheur, le miroir se lève pour que l'image soit enregistrée sur le capteur.

De ce fait, le soleil ne frappe pas directement le capteur tout au long de vos réglages mais uniquement au moment où vous déclenchez, sachant que la vitesse de déclenchement quand on a le soleil dans le cadre doit être importante au risque de surexposer, le temps d'exposition du capteur reste très court. L'effet loupe d'un objectif via le soleil sera donc plus que bref et à mon avis sans conséquences pour le capteur, si vous essayez d'enflammer un morceau de papier avec une loupe vous verrez qu'il faut quelques secondes avant que ça ne commence à bruler.

Concernant l'histoire de la température, j'aurai donc plutôt tendance à dire qu'il ne faut pas faire de pauses longues et encore moins utiliser le liveview.

Par contre, mater le soleil directement n'a jamais été très bon pour les yeux, je vous l'accorde
Réponse avec citation
  #41  
non lus 15/07/2010, 13h31
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: reflexes Nikon zooms
 
Messages: 901
5370 Photiz
Non ça sous-expose, car le soleil éclaire trop la cellule, celle qui fonctionne quand vous appuyez à demi sur le déclencheur avant que le miroir se relève. La cellule a bien le soleil dans la figure ! Ce n'est pas l'effet loupe, mais l'effet source d'éclairage importante qui trompe la cellule du reflex.

Ce n'est pas la température qui monte mais les pixels qui sont éblouis. la température de couleur n'a rien à voir là-dedans non plus Hi Hi Hi !
Réponse avec citation
  #42  
non lus 15/07/2010, 13h53
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz
Citation:
Les auréoles, c'est pas sous les bras, c'est les reflets de la source de lumière directe (le soleil dans le champ) sur les diverses lentilles
Ca s'appelle du FLARE (pas des auréoles)...
Citation:
c'est la diffraction de la lumière sur la lentille frontale de ton objectif,
RÉFRACTION (et réflexion dans les autres lentilles) et non diffraction.

Pour ma part pas de problème avec le soleil dans le champ, bien au contraire !! Je l'utilise même de plus en plus

http://www.dolphin2001.net/photo/gal...5/09/index.htm
http://www.dolphin2001.net/photo/gal...5/04/index.htm
Réponse avec citation
  #43  
non lus 15/07/2010, 13h58
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz
Citation:
tout en réussissant à avoir un ciel parfaitement bleu (et non cramé par la luminosité du soleil) et surtout, des nuages avec autant de détails ?
Y a-t'il une utilisation d'un quelconque filtre ?
ou suffit-il de fermer le diaphragme et déclencher à la vitesse adéquate ?

Je serai ravis que vous m'éclaireriez sur cette technique de photo, parce que j'avoue avoir du mal à réaliser ce type de clicher... Merci !

Exemple : rien de particulier à part un grand angle : http://www.dolphin2001.net/photo/gal...ns/2308/17.jpg
Réponse avec citation
  #44  
non lus 07/09/2010, 17h00
Avatar de RemyF
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: inspiration, oeil, jambes, boitier ....
 
Messages: 11
365 Photiz
Bonjour à tous,
je me permets de ré-ouvrir ce post concernant la possible détérioration du capteur de nos reflex lors d'une visée directe du soleil.

Revenons rapidement sur le fonctionnement du capteur (ccd ou cmos) de nos reflex (ou compacts) numériques. Tel un panneau solaire, le capteur de notre boitier numérique est composé de composants de type semi-conducteurs. Ces derniers permettent d'utiliser l'effet photoélectrique pour exciter chaque photosite du capteur. En effet, les photons (lumière) viennent percuter les photosites entrainant ainsi l'arrachement d'un électron. L'espace ainsi créé par l'arrachement de cet électron est appelé "trou". Pour combler ce trou, l'électron voisin va se déplacer et entraîner l'apparition d'un nouveau trou, etc, etc ... On parle de paire "électron-trou" Ce déplacement de charge entraîne alors l'apparition d'un courant électrique. Et c'est bien ce dernier qui est retranscrit pour donner l'image finale (pour faire vite....dsl).

L'afflux important de lumière et donc de photon sur notre capteur peut alors entraîner une sur-tension de ce dernier, et donc causer sa perte....

Je pense qu'il faut gratter de ce côté là, en plus de la monté en température. De plus, si je me souviens bien de mes cours sur la physique des semiconducteurs, l'agitation thermique entraîne elle aussi l'apparition de paire "électron-trou" favorisant la conduction du matériau semi-conducteur (voir bande de valence et bande de conduction).
Finalement, le couplage entre un afflux massif de photon et une augmentation de la conductivité électrique du capteur peut donc entraîner la détérioration de ce dernier.

Je sais pas si j'ai été assez clair et surtout si cette explication un peu scientifique peut convenir...
A++
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Tutoriels sur la technique photo

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Le M42 : retour vers le passé | Photographier un tableau en studio »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.