.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

Photographier les papillons avec Stéphane Hette

Article rédigé par Frédéric, le 04/03/2009.Voir son profil

L'EFFET PAPILLON…

Pour faire de belles photographies de papillons, Stéphane ne me contredira certainement pas, il faut … de beaux papillons. Wouah, si tout était si simple !! Et bien, vous allez vite constater qu’il n’en est rien et découvrir une partie de la complexité du travail engagé.

Cet article a donc pour but de vous décrire une démarche photographique précise. Il en existe bien d'autres évidemment dans l'univers photographique qui est le nôtre, mais celle qui nous intéresse cette année a ceci de particulier qu'elle nécessite une forte préparation et une imprégnation complète dans le domaine mis en valeur : en l'occurrence le monde de l'entomologie et plus particulièrement celui des lépidoptères.





Stéphane Hette, comme tout photographe exigeant avec son sujet et avec ses images, va jusqu'au bout de sa démarche. Elle l'a ainsi amené à organiser sa vie autour des contraintes (et heureusement des plaisirs) de l'élevage de ces merveilleux insectes. Accueillir et conserver le mieux possible les chrysalides prélevées sur le terrain, commandées ou troquées auprès d’entomologistes amateurs ou professionnels tel que Jean-Pierre Vesco, est primordial à l'obtention de sujets en pleine forme et «photogéniques». C’est à cet effet que Stéphane a fait I’acquisition de serres et de terrariums adaptés. Ces derniers lui permettent, en respectant une température et une hydrométrie définie pour chaque espèce, de faire évoluer le mieux possible les chrysalides jusqu'à l'émergence. Les serres souples de différentes dimensions et contenant de la nourriture (pommes pourries, bananes, eau, miel, fleurs…) accueillent ensuite ces hôtes de charmes avant et après les prises de vues. Certains auront d'ailleurs la chance d'être des stars, effectuant plusieurs aller-retour serres / décor photo pour des séances de shooting répétées, nous y reviendrons.





La technique est maintenant donc bien rodée et permet à Stéphane d'avoir plus de liberté lors des séances de prises de vues. Stéphane tient cependant à préciser qu’il respecte le cycle de vie de l'insecte notamment au moment de la diapause (moment proche de l'hibernation chez les mammifère lorsque la température extérieure est trop basse ou la chrysalide n'amorce aucun processus de développement). Afin d’observer des cycles complets de vie et de pouvoir photographier tous les stades de croissance des papillons, il a réalisé plusieurs élevages de l’œuf à l’imago (ponte, œufs, chenilles, chrysalides ou cocons, émergence, accouplements…).





Après cette mise en place peut-être un peu lourde, tout est question de surveillance afin de capter le moment propice à l'émergence du papillon. Cette surveillance est plus facile dans le cas de papillons de jour car l 'évolution de l'insecte, à l'intérieur de la chrysalide dépourvue de cocon, peut-être appréciée de visu. Elle est rendue, à fortiori, plus délicate dans le cas de papillons de nuit ou le cocon empêche cette appréciation... Et cette surveillance prend fin devant l'objectif de Stéphane lorsque la chrysalide change de couleur et laisse apparaître celles du futur papillon, signe d'une fin de cycle qui va voir lentement la chitine se déchirer et le papillon s'extraire de sa chrysalide (la fameuse émergence).





Le photographe s'applique alors à immortaliser l'ensemble des phénomènes jusqu'à l'envol lorsque les ailes du papillon, séchées et vascularisées, s 'épanouissent. Mais pas n'importe comment !! Stéphane s'attarde, lors des prises de vues, à supprimer toutes ombres indélicates d'autant que le fond blanc, une simple feuille de papier fixée à l'aide de pince sur un support, ne facilite pas cette exigence. C'est pourquoi, les chrysalides extraites du terrarium se retrouvent sous le faisceau de plusieurs flashs, chacun étant positionné de façon précise par rapport au sujet. Ce qui serait presque facile pour le photographe avec la chrysalide (si elle n’avait pas autant de reflets !), élément immobile, l'est beaucoup moins un peu plus tard quand le papillon prend son envol : il faut alors pouvoir intervenir sur la position de certains flashs rapidement qui servent de « poursuite » comme au théâtre. Le décor est donc là aussi pour permettre au papillon de se poser. Il faut savoir que le petit studio conçu par Stéphane est ouvert, le papillon peut très bien préférer « s'épanouir » ailleurs dans la pièce fermée que devant l'objectif : une contrainte supplémentaire. La présence de fleurs ou d’éléments végétaux constituant le décor, permet à l'insecte des temps de pauses certes brefs mais importants pour le photographe. Ces éléments permettent également de créer une scène possible, finalement un peu comme à l'extérieur.





Il faut savoir que si le choix des plantes qui constituent le décor est bien souvent sans lien directe avec le papillon et le plus souvent dicté par l’esthétisme de la scène « mariage graphique végétal/animal » (un peu comme des ikebanas où la vie serait introduite), il en va tout autrement pour les chenilles et c’est donc le plus naturellement du monde qu’elles sont photographiées sur les «plantes hôtes», élevage oblige.

Cette démarche de création artistique nécessite donc, comme je vous l'ai dit en début d'article, certaines connaissance en entomologie et en comportement des insectes. Le comparatif est peut-être un peu osé mais le photographe de paysage – le paysagiste !!? - choisit, à force d'habitude, l'endroit le mieux adapté à ses prises de vues en fonction des différentes conditions rencontrées : climatique, de fréquentation, d'exposition, etc. C'est un peu la même chose.

Précédemment, j'ai déjà évoqué la nécessité, lors de certaines prises de vues, de saisir l'instant où le papillon est parfaitement mis en valeur, c'est une évidence, Stéphane qui aime contrôler les choses lui même réalise ses images en mode M (manuel) avec 2 groupes de flashs dont les intensité sont programmées de manières différentes et c’est jusqu'à 8 flashs qui sont employés dans des combinaisons variables. Cela lui laisse toute latitude pour le choix de l’ouverture qui ne dépend donc plus directement de la lumière qui elle est générée par les flashs pilotés. Quant à la vitesse c’est généralement au 1/250 de seconde qu’il opère. C’est cette vitesse qui lui permet d’éviter les flous de bouger et de fixer les différentes attitudes des papillons… et ce même en vol ! La gestion de la profondeur de champs est pour lui une priorité, que je suppose essentielle lorsque l'insecte ne souhaite pas montrer son meilleur profil.





Il est évident, par la suite, qu'une image parfaitement prise ne nécessite que peu de traitement informatique : le fameux post-traitement. Tout est question de préréglage de l'appareil photographique et d'une mise en place parfaite, mais attention, Stéphane m'a révélé qu'il n'hésitait pas à multiplier les prises de vue pour un résultat saisissant obtenu après de très nombreux essais. Pour lui une mauvaise photo au départ n’est pas rattrapable même avec un post-traitement poussé, c’est juste du temps perdu... Il faut être clairvoyant : l'élaboration d'une série photographique de grande qualité, quelle que soit le sujet, demande des heures et des heures de travail.

J'espère que ces nombreuses précisions vous donneront suffisamment de passion et de pugnacité pour vous lancer dans un projet d'envergure.

Vous pouvez également lire l'interview de Stéphane Hette :
http://www.virusphoto.com/79837-inte...nature-eu.html (Interview Stéphane Hette d'Images-nature.eu)

Bravo donc à Stéphane et merci pour cette grande ouverture d'esprit.

*Propos recueillis par Michel Lecocq, avec les conseils de Stephane H.

--
www.images-nature.eu
www.matoubrillant.org
--
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 06/03/2009, 00h08
Avatar de Tonho
Membre
Ma pratique de la photo: Débutant
Matériel: K10D+18-55+50/F1.7
 
Messages: 183
1600 Photiz
Respect !!!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 06/03/2009, 14h38
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
Tout simplement sublime.

Son livre est vraiment magnifique.

Ciao,
Laurent.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 08/03/2009, 09h29
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
Bonjour, merci à vous deux
Amicalement
Stéphane
Réponse avec citation
  #5  
non lus 08/03/2009, 22h24
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
C'est avec plaisir.

Vivement la parution de ton livre, les avants-goûts que j'ai vu me laissent sans voix.

Bravo pour ton travail.

Ciao,
Laurent.

Dernière modification par devil350 09/03/2009 à 14h58.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 09/03/2009, 14h40
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
Merci Laurent le livre sera dispo en septembre,
Mais il ne pourra évidemment pas contenir l'ensemble de ce travail, sûrement d'autres tomes... une certitude d'autres photographies seront visibles lors des différentes expositions
A+ et merci pour tes encouragements

Stéphane
Réponse avec citation
  #7  
non lus 09/03/2009, 18h14
Avatar de kluck
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 5D III; 17-40mm; 50mm; 100mm ; 70-200mm etc.
 
Messages: 328
8815 Photiz
excellent au delà de la photo, il voue une véritable passion pour ces insectes. C'est à la fois barge et remarquable. Chapeau!
Réponse avec citation
  #8  
non lus 12/03/2009, 12h11
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
Bonjour,

J'ai pré-commander l'ouvrage en version tirage de tête.
Je suis impatient de mettre les mains dessus. Le contenu me laisse rêveur par rapport aux différents clichés que j'ai pu observer sur les différents forum dont il est membre.

Ciao,
Laurent.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 12/03/2009, 12h28
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
Bonjour Laurent,
Depuis quelques mois je poste beaucoup moins de photos sur les forums, faute de temps, parfois simplement parce que sur certains l'ambiance délétère me dissuade d'y remettre les pieds mais surtout pour ne pas dévoiler mon "BB" avant l'heure. Juste de quoi mettre en bouche
Content que mon "travail" te plaise.

A bientôt en Belgique peut-être, j'y expose normalement à Namur les les 17, 18 & 19 Octobre 2009 (exposition d’Art Animalier AVES)
voir rubrique expo sur mon site où sur http://www.photosapiens.com/HETTE-Stephane_4541.html idem pour les nouvelles photographies... http://www.images-nature.eu/gallery/...ques/index.htm (adsl conseillée )

Amicalement,
Stéphane

Dernière modification par s.hette 12/03/2009 à 12h47.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 12/03/2009, 12h37
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
Bonjour,

Je peux comprendre.

Bon et bien, je vais plannifier cela dans mon agenda, je pourrai faire dédicacer ton livre alors (j'espère qu'il sera déjà paru...). Et te dire en face tout le bien que je penses de ton travail (du peux que j'en ai vu c'est vrai, mais je suis sûr de ne pas être déçu du contenu de l'ouvrage).

Ciao, bonne journée.
Laurent.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 12/03/2009, 12h46
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
Le livre sera dispo courant septembre donc pas de souci pour la dédicace...
Quant aux photos pour se faire une idée le mieux est de voir des expos, où de commander le terre sauvage 242 (http://www.milan-abo.com/netful-pres...leRelation=ANO) et le phot'art de décembre dernier (http://www.phot-art.com/) ça donne une bonne idée de mes photographies.

Merci pour tes encouragements !
Réponse avec citation
  #12  
non lus 12/03/2009, 18h22
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
Ok merci pour les infos.

Ciao,
Laurent.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 12/03/2009, 18h50
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
Merci pour ton message sur mon site
A+
Stéphane
Réponse avec citation
  #14  
non lus 16/03/2009, 19h41
Avatar de ninja vert
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 350 D
 
Messages: 36
395 Photiz
excellent de précision et de talent. Je ne peux que te féliciter.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 16/03/2009, 20h03
Avatar de s.hette
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 25
175 Photiz
merci Ninja vert
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Interview Andrej Koapc | Le Musée de la Photographie de Charleroi »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 3 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.