.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 14/02/2009, 21h56
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don

Besoin d'aide pour séance de nu à deux modèles amateurs


Bonjour,

Cette semaine, une amie à moi et son amie à elle, donc deux jeunes femmes, vont poser nues pour moi.

Matériel : Je dispose en tout et pour tout d'un D200 avec un 28-200 AF et un 18-70 AF-S avec deux batteries et 10GB de carte mémoire.

Local : Le "studio" sera un appartement de grands-parents sans aucun matos. Au septième étage avec de grandes baies vitrées.

Je n'ai pas d'argent et ne pourrai donc pas compléter mon équipement ni par des parapluies, ni par des flashs, ni rien du tout.


1 - Comment préparer la prise de vue du point de vue du studio, de l'éclairage, de l'orientation, de la toile de fond, etc..

2 - Comment préparer les modèles, qui n'ont jamais fait ça, pour que la prise de vue se déroule dans des conditions optimales ?

3 - Comment choisir les poses, les directives et la relation aux modèles ?


J'ai vraiment besoin d'aide car c'est tout à fait nouveau pour moi, je n'ai même jamais fait de portraits en studio (seulement à la volée, sur le vif)... est-ce que je dois passer au nu progressivement ou au contraire commencer par là pour casser tout de suite les inhibitions ? Bref, je ne sais vraiment pas comment ça peut marcher donc si vous avez des conseils, n'hésitez pas !

Merci d'avance.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 16/02/2009, 06h03
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Eh bah ça ne vous inspire pas des masses dites donc...
Réponse avec citation
  #3  
non lus 16/02/2009, 10h38
Avatar de Hatoupix
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax
 
Messages: 24
460 Photiz - Faire un don
salut,

alors voici 2-3 infos glannées sur le web ...

1- Pour l'éclairage il te faudrait au moins un spot (même type chantier)et un réflecteur (du papier alu ou une surface blanche sur un carton fait l'affaire !
http://www.virusphoto.com/15106-un-s...is-points.html (Un simulateur d'éclairage de studio à trois points)
http://www.deliciarum.info/18/08/200...ques-conseils/
http://www.pbase.com/mcmomo/technique_eclairage
http://bvlbourse.free.fr/spip.php?article11

2-
. Le stress
Expliquer fonctionnement matériel
Demander au modèle d'apporter ces CD audio préférés
. Ce que l'on attend
Lu montrer un portfolio ou un livre de poses, magazines ....
. Pour que votre modèle soit naturel
Lui demander de nous raconter sa vie ... ce qu'il a fait le dernier week end ...
. Vous avez besoin d'un sourire
Lui demander de raconter des blagues ... ou alors en raconter !


3- Pour les exemples de pose, tu as les très bon site de certains virussiens (et virussienes !) sinon moi j'utilise ce site : http://www.fotosearch.fr/glow-images/
il y a aussi ce tuto : http://www.virusphoto.com/5468-dirig...e-de-pose.html (Dirigez vos modèles en studio avec un guide de pose)

Le plus compliqué pour moi c'est de diriger les modèles ... il parait qu'avec l'expérience ca va mieux ....


Bonne chance !

Dernière modification par Hatoupix 16/02/2009 à 10h44.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 16/02/2009, 16h15
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Ah super. Merci beaucoup pour tout ces liens. Je regarde tout ça ce soir et vous tiens au courant.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 17/02/2009, 02h15
oakley75001
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
1 - Comment préparer la prise de vue du point de vue du studio, de l'éclairage, de l'orientation, de la toile de fond, etc..
L'idéal est d avoir une pièce avec un minimum de mobilierle fond uni n est pas obligatoire,tout dépend de ce que tu recherches,photo style studio ou mise en scène.
l idéal est des murs blanc pour la réflexion de la lumière.
une pièce avec des portes fenetres et rideau blanc peut faire office de boite à lumière.

2 - Comment préparer les modèles, qui n'ont jamais fait ça, pour que la prise de vue se déroule dans des conditions optimales ?
des modèles débutant pour du nu, tu n'as pas choisi la facilité.
ce genre de séance impose une préparation au préalable,
_l'idéal étant de faire un repérage au préalable
_imagine les poses, choisis en quelques unes, une dizaine max et varie les angles
_maitrise la technique avant,c est pas le jour j, si tu te sens mal à l aise ,le modele le ressentira
et ça se verra sur les photos
_ne touche jamais un modèle pendant la séance, indique lui la pose à prendre
_ pour du nu, le plus simple est de lui demander d 'apporter un peignoir, plus pratique
_elle vient à la séance sans chaussettes ou sous vetements serrés, ça laisse des marques
l'idéal étant une robe longue sans culotte
_Fais signer un contrat meme si c'est des copines

3 - Comment choisir les poses, les directives et la relation aux modèles ?

télécharge sur le net des images qui te plait, enregistre le sur un ipod et montre le aux modeles

bonne séance
Réponse avec citation
  #6  
non lus 18/02/2009, 03h25
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par oakley75001 Voir le message
des modèles débutant pour du nu, tu n'as pas choisi la facilité.
En fait je n'ai pas vraiment choisi : ces filles m'ont contacté dans ce but ; je n'allais surement pas refuser pareille opportunité.

Citation:
Posté par oakley75001 Voir le message
_l'idéal étant de faire un repérage au préalable
Ca ne sera pas possible mais on dispose de beaucoup de temps en revanche.

Citation:
Posté par oakley75001 Voir le message
_imagine les poses, choisis en quelques unes, une dizaine max et varie les angles
Une dizaine ?! Même pour cinq heures de pose ?

Citation:
Posté par oakley75001 Voir le message
_ne touche jamais un modèle pendant la séance, indique lui la pose à prendre
Ah ça ! Nous avons même convenu que je serai habillé...

Citation:
Posté par oakley75001 Voir le message
_Fais signer un contrat meme si c'est des copines
Quel genre de contrat faut-il ? Qu'y dois-je spécifier ?

Merci beaucoup pour ton aide.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 18/02/2009, 08h37
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Ah et aussi, une question sur la lumière : est-il envisageable d'utiliser des bougies ?
Réponse avec citation
  #8  
non lus 18/02/2009, 16h16
Avatar de Philphil
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Le matériel, je m'en tape. L'important c'est la lumière.
 
Messages: 1 941
18031 Photiz - Faire un don
Si le local que tu vas utiliser n'a pas de vis-à-vis, je te conseille de les photographier près de la fenêtre et d'adoucir les ombres avec un grand réflecteur blanc ou une couverture de survie côté doré. Si c'est le soir, il te faudra un éclairage puissant dirigé vers un mur qui réfléchira la lumière. Ne multiplie pas les sources d'éclairage, tu aurais des ombres parasites impossibles à gérer et à éliminer. La lumière, comme dans la nature, ne doit venir que d'une seule source: laisse les éclairages multiples aux spécialiste bien entraînés.
Je ne te conseille pas de les éclairer à la bougie: un D200 n'est pas très performant en hautes sensibilités et le bruit numérique ne s'accorde pas bien avec la photo de nu.

10 giga de cartes,c'est un peu juste pour 5 heures de pose. Surtout si tu shoote en RAW, ce qui me paraît indispensable pour des photos de nu en intérieur. Il te faudrait au moins le double. Pour l'objectif, je te conseille le 18-70 et ne descend pas en desous du 1/125sec faute de quoi tu auras du flou de bougé (et ne tremble pas ! ) et pas au-dessus de 400 iso, au-delà, le D200 laisse apparaître du bruit (800 iso, c'est la limite pour du nu avec le D200).

Ne change pas de réglages à tout bout de champ. Manuel ou automatique, selon tes habitudes, et ne touche plus à rein. Colle bien l'oeil dans le viseur et fais le tour du viseur pour vérifier la composition. Si tu fais ça, tu auras de meilleures photos. Tu remarqueras aussi que si tu es bien concentré, tu ne verras pratiquement pas qu'elles sont nues: tu t'en apercevras vraiment au visionnage sur ordi. Ne passe pas ton temps à bricoler tes réglages: elles risquent de s'ennuyer très vite ou de penser que tu n'es pas vraiment intéressé par elles. Ou alors, si elles sont deux, elles vont se mettre à déconner et te faire perdre tes moyens.

Pour les poses, comme tu n'as pas le temps d'apprendre à diriger un modèle, que le temps presse et qu'en plus elle sont deux, laisse-les prendre l'initiative: ce sont elles qui t'ont contacté. A mon avis, elles ont une petite idée de ce qu'elle veulent. Tout au plus peux-tu les encourager à se placer l'une par rapport à l'autre, veiller à la position des mains, à la direction du regard, etc. Effectivement, on ne touche pas les modèles, encore que moi je le fais (je ne les pelote pas, hein ), notamment pour ce qui concerne le placement des mains. Mais je ne le fais que lorsque je sens que ça aide et que mon modèle est en confiance, mais a seulement un peu de mal à prendre la pose (je photographie souvent des débutantes).

Cinq heures de pose, ça peut être très rapide si la séance est bien préparé et le(s) modèle(s) bien motivé(s), ça peut être incroyablement long et décourageant si ça ne se passe pas bien. Quoi qu'il en soit, ne néglige pas les pauses (et pas les poses ) avec coin détente, peignoir chaud pour le confort et rafraîchissements. Prends soin d'elles et n'oublie pas de les complimenter quand les poses sont intéressantes et de les remercier en fin de séance de shooting.

Il faut aussi que tu soie en mesure de regarder très vite les images en cours de séance pour corriger éventuellement le tir: un ordinateur portable sera un plus. Tu imagines si tu shootes pendant 5 heures et que tu t'aperçois ensuite que tout est raté? NE TE FIE PAS A L'ECRAN LCD DE TON BOITIER, consulte-le uniquement pour vérifier le cadrage et les histogrammes.

Enfin, ne prends pas 3 mois pour leur donner leurs photos, correctement retraitées et présentées: un délai de 2 semaines est correct, au-delà, sauf travail très particulier c'est du foutage de gueule. Elimine toutes celles qui ne sont pas flatteuses en raison des poses ou des petites imperfections physiques; il y en a toujours et ce n'est pas parce qu'une fille pose nue qu'elle n'a pas de complexes sur son physique. Des photos bien sélectionnées sont l'assurance d'avoir droit à une nouvelle séance.

Y'aurait beaucoup d'autres chose à dire, mais si le temps presse.

Bonne chance. Et,...... raconte-nous, après.

P.S. Si tu es sur Paris, je peux te servir d'assistant...... ou leur proposer une séance pour plus tard. Je plaisante. N'empêche.....

Dernière modification par Philphil 18/02/2009 à 18h57.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 21/02/2009, 03h33
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Compte-rendu de ma première séance de nu ; deux modèles féminins (huit heures)

Ce matin, mon réveil a sonné à huit heures. Je me suis donc réveillé à neuf heures, et ai quitté mon appartement une demi-heure plus tard.


Le Contexte

La veille au soir, j'étais allé accueillir mes modèles à la gare. Et nous étions allés à l'appartement où allait se dérouler la séance pour un bref repérage. Un climat de confiance s'était tout de suite instauré et nous avais permis outre de faire connaissance (car je ne connaissais qu'un seul des deux modèles), de commencer à réfléchir à la séance du lendemain.

A mon retour chez moi, j'ai copié sur le disque dur d'un des modèles mes morceaux de musique préférés, une sélection des poses qu'elles avaient choisies, et quelques tutoriels au cas où le besoin s'en serait fait sentir.

Et à mon arrivée ce matin à dix heures, les deux modèles déjà fort peu vêtus (marques de lingerie obligent) m'ont invité à petit-déjeuner avec eux. C'est sans aucun stress ni aucune gêne qu'elles se sont dévêtues, le plus naturellement du monde, et pour ainsi dire "comme des enfants". Ne les voyant pour ma part que comme des femmes, mon temps d'adaptation a été un peu plus long, mais la situation ma foi fort plaisante m'a très vite incité à les considérer comme des modèles avant tout pour éviter toute dérive qui aurait pu interrompre non seulement la prise de vue, mais aussi toute possibilité d'une future séance de rattrapage.


Le "Matériel"

M'étant fait voler mon D200 il y a trois jours dans de déplorables circonstances (je reviendrai peut-être sur le sujet dans un prochain post), je disposais en tout et pour tout d'un Sony alpha-100 avec une optique 18-70mm. Pas même de trépied (le support trépied-appareil était sur le D200 quand il a disparu). C'était donc a priori très mal parti, comme l'ont mentionné plusieurs usagers des forums, dont l'expérience certaine m'avait laissé présager du pire, quand bien même eussé-je disposé de mon D200 et de son trépied.

Par ailleurs, ma seule carte mémoire était une Compact Flash de 512Mo, soit 40 fichiers RAW (.ARW chez Sony). Le Mac de l'un des modèles a servi à transférer les quelques 400 clichés sur un disque externe.

De surcroît, je ne disposais d'aucun éclairage (les profs de ma fac faisaient grève quand j'ai voulu leur emprunter des mandarines). Et c'est donc ce qui m'a fait le plus peur, car je n'en avais en plus jamais utilisé d'artificiel, en dehors des flashes dégueulasses incorporés à mes différents reflex. L'éclairage surplace était le suivant :
- deux portes/fenêtres orientées à l'est, avec un temps nuageux ;
- trois spots de plafond (à 3,5 mètres) au dessus de la cheminée (75 watts) ;
- deux lampes de chevet à abat-jour amovible (75 watts, puis 100 watts avec les ampoules qui ont remplacé celles que nous avons cassées) ;
- un halogène (beaucoup de watts, key light sur toutes les photos).

Nous avions décidé la veille d'utiliser le décor de l'appartement, autant par faute de moyen que par manque d'expérience ou de désir de professionnalisme. Dans le salon, une bibliothèque d'ouvrages du dix-huitième avec une cheminée au milieu, une commode, un lit. Un sofa également, mais d'un goût... tel que nous avons préféré nous abstenir. Une table en verre aussi, que nous n'avons pas pensé à utiliser ; ce sera pour la prochaine fois.


Les Préparatifs

A mon arrivée, et cependant que ces demoiselles s'en allèrent maquiller leurs visages respectifs, j'ai tout de suite installé la chaîne Hi-Fi que j'avais été chargé d'apporter, et de la connecter au Mac de l'un des modèles. J'ai ensuite feuilleté en les attendant l'excellent livre de Lucien Lorelle "L'Art du portrait photographique", dans lequel on trouve notamment maints conseils d'éclairage. Les quelques tutoriels que j'avais lus, et les nombreux conseils que j'avais reçus (merci à vous !), s'étaient entassés les uns sur les autres ; le sommaire du livre m'a aidé à établir un ordre dans ma démarche.

Il avait été convenu que nous allions commencer par les poses nues pour casser tout de suite les inhibitions, tant des modèles que du photographe. Parce qu'en effet, même s'il peut n'être pas évident de poser nu devant un photographe, être habillé avec deux femmes nues sous les yeux n'est pas une situation facile non plus !


La Séance

Le Lit - 20min de pose, [50min de pause], 30min de pose (115 déclenchements)

Pour commencer par ce que je pensais être le plus simple, les modèles se sont installés sur le lit, parce que c'était sobre, qu'il n'y avait pas d'objet à prendre en compte, etc.. Nous l'avons d'abord éloigné du mur pour avoir un fond flou, et j'ai disposé mes trois lampes autour du lit. En comptant mon aller-retour au super-marché après la chute des lampes de chevet, et le remplacement des défuntes ampoules de 75 watts par des modèles 100 watts, ce "décor" a duré près de deux heures.

Je leur ai demandé simplement de poser. Nous n'avions encore bu que du jus d'orange. Les modèles n'avaient probablement encore jamais eu l'occasion d'être nus sur un même lit, et encore moins découverts, sous les yeux d'un tiers et à la lumière des projecteurs... Or pour cette première pose, hormis la lumière qui était de mon ressort, les modèles devaient avoir l'initiative de la pose, car ne les ayant pas assez travaillées par manque de temps, nous n'avions sélectionné quasiment que des exemples de femmes seules. Elles devaient donc être vraiment proches l'une de l'autre, non seulement d'amitié pour la complicité et l'accord des regards, mais surtout de corps pour unifier la scène et éviter une division de l'image.

Le problème qui s'est posé était donc l'absence de décor... d'appui pour les poses. Et si je ne l'ai pas compris tout de suite, j'ai bien vu que la seule solution était de se servir l'une de l'autre pour créer soit une situation particulière (ironie, ambigüité, etc.), soit une fusion des corps (ne fut-ce que par symétrie). Je l'ai bien sûr dit à mes modèles, et ma solution pour compenser nos manques d'expérience a été de prendre des portraits, ce qui a constitué l'essentiel de la seconde partie de l'utilisation de ce décor. On y a également ajouté un bien modeste accessoire, les cigarettes. Mais là encore la cigarette est un sujet qui a tellement été traité qu'il est très difficile de faire quelque chose de bien sans expérience.

Ce ne sont donc pas les meilleurs clichés, et ça a été ma principale erreur stratégique dans la direction des modèles : j'aurais du commencer par la pose qui a suivi, celle de...


La Bibliothèque - 20min de pose, [1h de pause déjeuner], 10min, [40min], 30min (180 déclenchements)

Ce fut la pose la plus longue puisqu'elle occupa plus de la moitié du temps total de la séance. Elle fut cependant interrompue deux fois, d'abord pour le déjeuner, puis par un second remplacement des ampoules (les rallonges étaient trop courtes et les lampes sont tombées plusieurs fois...)

Si les premières poses avaient été - malgré la bonne ambiance due à la complicité des modèles - très difficiles, celles de la bibliothèque ont eu de nombreux atouts qui en ont fait une véritable démonstration de ce que peut être une séance de pose réussie. Là je ne parle bien sûr pas des clichés eux-mêmes, qui pour des raisons liées aux conditions de la pose ne sont pas non plus excellents. Ce sont pourtant les plus orignaux, les plus "drôles", ceux qui ont été pris dans les meilleures conditions. Cette séance s'est déroulée après l'apéritif et autour du repas, ce qui rendait bien sûr tout le monde allègre.

L'idée était de faire poser les modèles au dessus de la cheminée, laquelle se trouvait au milieu de la bibliothèque et était jonchée d'un miroir. Hélas le miroir n'est pas en une seule pièce mais découpé en morceaux, ce qui a ajouté des reflets inévitables qui vont sans doute beaucoup compliquer la post-production. Je n'ai par ailleurs pas bien réussi à jouer avec le miroir, notamment parce que je devais photographier en contre-plongée pour ne pas apparaître sur la photo.

La hauteur (un mètre et demi) et l'étroitesse de la cheminée (~50cm) restreignait beaucoup l'espace disponible pour les modèles, et sa position dans la pièce (et son inamovibilité) restreignait les possibilités d'éclairage. Et cela nous a à tous beaucoup servi car les difficultés qui venaient s'ajouter nous faisaient un peu oublier le reste. Ainsi, j'ai monté les ISO à 800, et même à certains moments à 1600 (sur le Sony alpha-100 c'est une catastrophe, pire encore que sur le D200) pour avoir des clichés pris sur le vif, mes modèles bougeant beaucoup, et ayant beaucoup d'inspiration et d'enthousiasme pour exploiter ce nouveau décor.

Ainsi, la chanson des Têtes Raides "L'Amour tombe des nues" (sur un texte de Robert Desnos), où le chanteur termine par un "Et vivent les femmes nues !" a bien sûr beaucoup plu, et les rires de ces deux jeunes femmes sont tant la meilleure preuve de la réussite de cette séance que les meilleurs clichés, bien que techniquement il y ait beaucoup à redire. Mais comme elles disent fort gentiment "ça nous on ne le voit pas." Vous par contre, ne verrez pour ainsi dire que ça...

J'avais par ailleurs demandé aux modèles de réfléchir à des manières d'utiliser l'espace dont on disposait, et elles ont eu une idée que je crois avoir réussi à exploiter correctement ; nous avons pris une petite vingtaine d'ouvrages de mille pages édités au dix-huitième pour les poser sur la cheminée, et de chaque côté a posé un modèle, de manière symétrique. L'un des modèles, particulièrement souple, a même pu se coucher sur les livres, pour un résultat tout à fait intéressant malgré l'éclairage que j'avais commencé à oublier un peu.


La Commode - 75min (110 déclenchements)

La dernière partie de la séance s'est effectuée d'une seule traite bien qu'elle ait duré plus d'une heure. En dehors des deux vidages de photos sur l'ordinateur, il n'y a eu aucune pause. Cela a notamment été du au fait que les deux modèles se sont aussi succédés.

L'éclairage était là encore assez corsé, et le résultat n'est pas au rendez-vous pour les poses de vue d'ensemble. En revanche, les portraits et vues rapprochées me semblent correctes, mais presqu'exclusivement grâce à l'imagination des modèles.

A la fin, j'étais un peu fatigué, nous avions eu l'occasion de boire quelques bières et je commençais à vouloir passer à autre chose... Les modèles semblaient également épuisés puisque l'une de ces demoiselles s'est même endormie. De toute manière nous devions terminer car un membre de la famille devait arriver, et il n'avait pas été jugé nécessaire qu'il assiste à la séance.


L'Après

L'idée de leur faire signer un contrat a elle été vite abandonnée par faute de temps pour réfléchir aux termes, mais je retourne sur place demain matin pour un déjeuner qui s'annonce bien "droit". Je prendrai tout de même mon appareil ; on ne sait jamais.

Dans l'espoir de bientôt pouvoir vous soumettre à la critique des clichés pour la post-production, à l'occasion desquels je reviendrai plus précisément sur les éclairages particuliers à chaque pose ; parfois réussis mais bien plus souvent catastrophiques.

Veuillez trouver par ce compte-rendu mes sincères remerciements à tous pour votre aide précieuse qui m'a permis de partager une expérience aussi enrichissante qu'enjaillante, pour employer un terme africain qui m'est cher. Elle se renouvellera sans doute et je pourrai désormais présenter des clichés aux femmes à qui il pourrait venir la même idée.

Merci encore.

Dernière modification par Romanceor 21/02/2009 à 16h25.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 21/02/2009, 19h33
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Pour la retouche ; je procède comme suit :

1 - Développement des RAW (ACDSee Pro) et enregistrement en JPEG 90% avec BdB "tungstène".
2 - Présélection de 190 clichés sur 450 (suppression des flous de bougé, yeux fermés, etc.)
3 - Sélection provisoire de 39 photographies et passage des 800 et 1600 ISO sous filtre Noiseware pro (Photoshop) pour le bruit.
4 - Edition des 39 clichés (sous ACDSee Pro) un par un pour correction de la rotation et du cadrage s'il y a lieu ; amélioration sommaires des couleurs, du contraste, de la gamme de couleurs et des hightlights.

J'en suis là. Après, je ferai des retouches plus fines, mais pour l'instant j'upload déjà ça sur ma galerie et les forums pour demander conseil pour les étapes suivantes, beaucoup plus corsées.

5 - Suppression des artefacts (la mosaïque de l'appareil que j'ai utilisé semble être dans un sale état !)
6 - Effacement des détails dans le fond (portes, clous d'accrochage de tableaux, climatiseur, etc.)
7 - Effacement des ombres portées.
8 - Correction des zones de couleur et des zones d'ombre par des calques sous Photoshop.

Pour les deux dernières étapes je n'ai absolument aucune connaissance ; c'est là que ça s'annonce le plus dur. Je vous tiens au courant dès que les premiers clichés sont prêts.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 22/02/2009, 03h38
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Bon en fait je n'ai pas du tout fait comme prévu, et j'en ai profité pour revoir toute ma démarche de retouche. Il y a toujours pas mal de défauts, mais j'ai beaucoup appris, et le résultat est à mon humble avis d'amateur... vraiment excellent !

Voyez plutôt :
http://www.romanceor.net/blog/photos...-copyright.JPG

Il me reste encore à retoucher le fond (quoique ce gris n'est pas si horrible, si ?) et à jouer sur les ombres... mais là je ne sais pas ce qu'il faut faire.

EDIT Defecto,
Merci de relire les règles et poster des photos dont la taille est autorisée sur le forum. (800px pour le plus grands coté, qu'elle hébergée sur VP ou non)
Passage de la photo en lien.

Dernière modification par defecto 23/02/2009 à 02h05. Motif: moderation
Réponse avec citation
  #12  
non lus 22/02/2009, 03h44
Avatar de Milka-34
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: D300 18-70 + 50mm 1,8 ( en route vers la maison )
 
Messages: 464
3545 Photiz - Faire un don
pas réellement convaincu du cadrage qui serre trop pour moi , le font je trouve qu'il ne dérange pas

tu aurais d'autre proposition a faire a tout hasard?
Réponse avec citation
  #13  
non lus 22/02/2009, 03h49
Avatar de defecto
Animateur
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 9 474
91047 Photiz - Faire un don
Attention, je rappel que pour poster des photos de nus, il faut imperativement le faire dans le faire des grands

Mieux vaut prévenir que guérir
Réponse avec citation
  #14  
non lus 22/02/2009, 03h56
Avatar de Romanceor
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 36
725 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Milka-34 Voir le message
pas réellement convaincu du cadrage qui serre trop pour moi , le font je trouve qu'il ne dérange pas

tu aurais d'autre proposition a faire a tout hasard?
Le cadrage est original ; il n'y a qu'une rotation, de moins de 0,5 degrés. Impossible de le desserrer donc.

Pour ce qui est des suivantes, je vais en poster, mais il n'y aura pas de nu, car le contrat que nous avons convenu m'interdit de diffuser du nu en public. Peut-être qu'un jour... qui sait.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 22/02/2009, 03h59
Avatar de Milka-34
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: D300 18-70 + 50mm 1,8 ( en route vers la maison )
 
Messages: 464
3545 Photiz - Faire un don
ha si le contra convenu interdit la diffusion du nu pas de nu alors ,

mais je veux bien quand même voir la suite

bonne continuation
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Celui dont tout le monde rêve, mais que personne n'aura jamais... | Recherche club photo sur Paris ! »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 2,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.