.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Actualité photo

Noter la discussion : Une décision de justice en faveur des photographes

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 25/12/2006, 20h14
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don

Une décision de justice en faveur des photographes


Source : Le Monde

Celà concerne le droit à prendre des photos de maisons et de sites naturels et à pouvoir les publier sans avoir à demander d'autorisation.

Issu du journal Le Monde :

Une décision de justice conforte un peu plus les photographes qui essaient tant bien que mal de prendre des images de maisons ou de sites naturels visibles par tous, à la ville comme à la campagne.
Le tribunal de grande instance d'Avignon a, en effet, débouté, mardi 12 décembre, les propriétaires d'une "borie", cabane typique de pierres sèches et symbole de la région du Luberon, qui poursuivaient des éditeurs de cartes postales pour la commercialisation de l'image de leur "borie".



La justice avignonnaise suit totalement un arrêt de la Cour de cassation de mai 2004 qui visait à mettre de l'ordre dans les innombrables revendications de propriétaires invoquant leur droit sur l'image d'un bien. Des conflits et procès, parfois rocambolesques, ont en effet vu le jour concernant des photos de maisons, cafés, bateaux, arbres, calanques, tracteurs, manèges, ascenseurs - et même le volcan du Pariou, en Auvergne - qui ont pu être publiées dans des livres, des journaux, sur des publicités ou en carte postale.

Afin de tempérer les revendications de propriétaires, la Cour de cassation avait émis deux principes. Le premier est que "le propriétaire d'une chose ne dispose pas d'un droit exclusif sur l'image de celle-ci". La Cour affirmait aussi qu'un propriétaire ne peut s'opposer à l'utilisation de l'image de son bien que lorsque cette image lui cause "un trouble anormal" et plus seulement quand la photo lui cause "un trouble certain", comme c'était le cas auparavant. Ainsi, en concluait l'avocat Gérard Ducrey, spécialiste de droit à l'image et qui défendait les éditeurs de cartes postales dans l'affaire de "la borie" du Luberon, un "trouble normal provoqué par une image est désormais acceptable".

C'est exactement ce que les juges d'Avignon ont dit. Ils ont estimé que les propriétaires n'ont "pas démontré l'existence d'un trouble anormal" causé par la diffusion des cartes postales. Les magistrats ajoutent : "La borie litigieuse qui participe par son originalité archéologique au patrimoine régional ne constitue pas leur domicile privé (...) elle est située sur un espace de garrigue dont les abords sont accessibles au public ; il s'agit d'un bien exposé à la vue de tous depuis la voie publique et de tous les terrains contigus non clôturés que peuvent parcourir les promeneurs dans le parc régional du Luberon."

Les juges rejettent l'argument "d'une fréquentation intempestive de touristes" causée par la diffusion de la carte, invoquée par les copropriétaires qui se plaignaient de dégradations sur leur champ de lavande - un argument que l'on retrouvait aussi chez les propriétaires installés sur le volcan du Pariou. Les juges enfin ne tiennent pas compte de l'usage de l'image en cause - que ce soit pour une publicité, une carte postale ou pour être publiée dans la presse.

Les trois copropriétaires de la "borie" située à Saignon (Vaucluse) avaient déposé plainte fin 2003 contre les éditeurs de cartes postales, Provençale d'édition de cadeaux (PEC) et Editions Totales créations Massilia Concept, le photographe Camille Moirenc et la propriétaire d'un bar tabac d'Apt (Vaucluse) qui vendait ces cartes. Ils réclamaient le retrait des cartes ainsi qu'une provision sur dommages et intérêts d'abord chiffrés à plus de 42 000 euros puis ramenée à au moins un euro symbolique.

"Ce jugement consacre la liberté pour les photographes de photographier les biens meubles et immeubles", affirme Gérard Ducrey. C'est aussi pour beaucoup un retour au bon sens.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 27/12/2006, 12h35
Avatar de DaM
DaM DaM est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon - Canon - Lomography - iPhone
 
Messages: 5 112
45015 Photiz - Faire un don
Cela s'applique seulement à cette plainte précise cette décision, et non à l'ensemble de tous les photographes. Il faudrais un texte de lois pour ne plus que ce genre de chose arrive et nous permettent de "shooter" librement.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 27/12/2006, 12h42
Avatar de cirius
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 300D
 
Messages: 963
8850 Photiz - Faire un don
dison que c'est ca qui est important :

Citation:

La justice avignonnaise suit totalement un arrêt de la Cour de cassation de mai 2004 qui visait à mettre de l'ordre dans les innombrables revendications de propriétaires invoquant leur droit sur l'image d'un bien. Des conflits et procès, parfois rocambolesques, ont en effet vu le jour concernant des photos de maisons, cafés, bateaux, arbres, calanques, tracteurs, manèges, ascenseurs - et même le volcan du Pariou, en Auvergne - qui ont pu être publiées dans des livres, des journaux, sur des publicités ou en carte postale.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 27/12/2006, 13h03
Avatar de kamaki34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 350D 18-55 mm, 50 mm, 80-200 mm
 
Messages: 881
9600 Photiz - Faire un don
Selon moi, cela crée jurisprudence, au moins pour les cas similaires.
Ce ne serait pas étonnant que de trouver d'autres jugements identiques.
Je trouve ce type de procès vraiment grotesques (de la part des plaignants), au moins cela sert à faire avancer la loi...

Cela dit, auparavant, je ne m'étais jamais trop posé la question du droit que j'avais à photographier tel ou tel paysage ou batiment... Il me semble que pour un usage "perso" on peut , non ?
Réponse avec citation
  #5  
non lus 27/12/2006, 13h09
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Cela dit, auparavant, je ne m'étais jamais trop posé la question du droit que j'avais à photographier tel ou tel paysage ou batiment... Il me semble que pour un usage "perso" on peut , non ?
Logiquement, le problème qui se pose c'est pour la diffusion, et pas pour prendre des photos si elles ne sont pas publiées. Mais c'est à confirmer.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Actualité photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Photos de la guerre en Irak | BBC : les photos de l'année 2006 »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.