.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Aller au premier non-lu

Profession : Photographe de Super-Héros, Michael Muller

Article rédigé par Frédéric, le 05/02/2009.Voir son profil

A Hollywood, personne ne photographie les super-héros au cinéma comme Michael Muller. Voici une plongée dans les secrets de son travail.

Faire des posters de films est quelque chose que Michael Muller a toujours voulu faire. Ses travaux irréprochables – campagnes publicitaires pour Speedo et Mercedes, couvertures magazines de Tobey Maguire en tant que Spider-Man pour Premiere et Adrien Brody pour Flaunt – ne lui avaient pas permis de participer à ces promos de film aveuglantes qu'on voit sur les panneaux d'affichages et les arrêts de bus. C'est finalement un projet artistique personnel sur le thème du cinéma qui lui donne l'opportunité de faire des affiches de films.



© Sony Pictures/Michael Muller


Le projet de Muller, appelé Superfamous, consistait en une série de portraits de ces super-héros costumés qui paradent autour du célèbre Chinese Theatre de Hollywood, où pour cinq dollars ils prennent la pose pour les touristes. « La majorité de l'argent est dépensé dans la drogue » précise Muller, « et l'une des images clé est celle de Batman fumant du crack dans une contre-allée ». Le chef marketing des studios Fox a vu une reproduction d'1m20 par 1m80 de cette photo chez Joaquin Phoenix avec qui Muller a sympathisé quand il faisait une photo publicitaire pour le film Walk the Line, dans lequel l'acteur incarne Johnny Cash.



© Sony Pictures/Michael Muller


La Fox travaillait sur le film X-Men: l'affrontement final, le troisième volet de la trilogie dirigé par Brett Ratner et basé sur la série des comics Marvel, et il fut tellement impressionné par le cliché de Muller que Joaquin Phoenix contacta immédiatement le photographe pour une rencontre. Muller fut engagé sur place pour faire l'affiche du film. « Vous ne saurez jamais le nombre de portes que cela vous ouvrira » dit-il.



© Sony Pictures/Michael Muller



Muller s'est plongé à temps plein dans ce job « pour ressentir ce à quoi le film allait ressembler » (il a d'ailleurs souhaité lire le script du film pour mieux comprendre les personnages, se retrouvant parfois dans une salle de haute sécurité.) Il prit donc l'équivalent d'un studio mobile, équipé d'une batterie, d'un stroboscope 1200 Watt/seconde Profoto 7B et de trépieds mobiles, qui peut être déplacé sur n'importe quelle partie du studio où l'on n'était pas en train de tourner. « J'ai flâné et trouvé des coins et recoins pour les photos, j'y ai amené Hugh Jackman et d'autres membres du casting qui étaient disponibles, » raconte Muller.

La capture numérique se fait avec le Canon EOS- 1Ds Mark II avec une projection sur son ordinateur portable afin de montrer le résultat directement au directeur du casting. "Si les clichés sont bons, ils sont plus ouverts à travailler avec vous" explique Muller, qui depuis a réalisé des affiches de super-héros pour Spider-Man: le dernier combat, Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent , et Robert Downey Jr, le nouveau Iron Man. « C'est devenu une expérience très organique, très collaborative. ». Cependant, ceci ne change pas des contraintes horaires. « J'ai été capable d'éclairer et photographier une personne en moins de cinq minutes » dit-il. « Le temps c'est de l'argent, quand un film coûte un million de dollars par jour, le photographe de l'affiche est une faible priorité. »



© Sony Pictures/Michael Muller



Muller a toujours préféré que ses photos ressemblent le plus possible aux scènes filmées. Il trouve des endroits du décor, ou des murs, ou quelque chose qui a été détruit la semaine d'avant et l'utilise comme un élément de l'arrière-plan.

L'approche improvisée mais pourtant contrôlée de Muller est une rupture radicale par rapport aux affiches de films personnalisées où le sujet était photographié sans aucun faux pli et où le studio s'occupait du reste. En fait, il précise que le studio injecte juste le code barre sur deux des trois images qui seront utilisées comme les affiches pour le film Hitman. Bien sûr, Muller doit organiser la pose et composer l'image pour que les espaces vides puissent être disponibles pour des caractères et autre éléments du design graphique, mais celui-ci ajoute que ces espaces libres seront désormais « inclus dans mes shootings. ».


© Sony Pictures/Michael Muller



A la différence de beaucoup d'autres photographes d'Hollywood, Muller fait aussi son propre travail de post-production sur ses photos individuelles, que ce soit pour des affiches de films ou des campagnes publicitaires. Et la plupart du temps, il utilise un fichier RAW. « Je suis vraiment le seul à décider, au moins d'un point de vue artistique, si l'image sera meilleure en noir et blanc ou si j'utilise un filtre vert. ». Il traite l’image sous Photoshop, mais ce n’est que la partie facile. « Une fois que l’image est arrangée, je passe approximativement cinq minutes dessus, ajustant les courbes et dessinant le reste avec un stylet Wacom.»

Muller souhaite tout de même faire aussi autre chose que des affiches de film « Ca me rend un peu dingue, » avoue-t-il. « J’aime le challenge d’un nouveau boulot. ». Cela dit, son expérience des affiches de film a influencé sa manière d’appréhender ses autres travaux de photos – plus précisément le sport comme le surf, une autre de ses spécialités. « On a photographié le surf de la même façon depuis plus de 20 ans. » explique Muller, qui a également fait des photos de snowboard depuis que son gamin s’est mis à ce sport au début des années 90. « Je vais amener mon approche cinématographique à ma technique de photographie du surf. ». Pour ce faire, il a construit une coque sous-marine pour ses stroboscopes Profoto, et prévoit de faire des photos à la fois sur et sous l’eau. Il veut aussi utiliser la même technique pour les photos qu’il fait de (glup) grands requins blancs. A sa place, on s’en tiendrait au super-héros.



© Sony Pictures/Michael Muller



« Pour toutes mes photos de films, j’ai utilisé du numérique. J’aime l’esthétique des argentiques, mais les délais imposent un résultat instantané. ». Avec mon Canon EOS- 1Ds Mark II de 17 mégapixels, la qualité de l’image est assez bonne pour fabriquer une image qui tiendra sur un immeuble de 8 étages. ».

Selon les circonstances, et quand il a plus de temps, Muller se sert également d’un Phase One P45 numérique de 39 mégapixels. Cet appareil permet de faire des images de 120MB qui sont très intéressantes pour des « planches », l’arrière-plan principal ou ses éléments (ciel, paysage, immeubles, météo)

Muller prend galement des risques et joue les cascadeurs, comme pour Hanckok, avec au casting Will Smith et Charlize Theron. « Le film se déroule à L.A., on a donc loué un hélicoptère et on a survolé le centre ville, et je me suis suspendu à un harnais pour pouvoir shooter les toits. ».


Découvrir son univers : www.mullerphoto.com


© Daft Punk/Michael Muller

//////


Traduction et adaptation d'après un article du magazine American Photo.
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 06/02/2009, 03h48
Avatar de benlemillionnai
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Wista 45 SP, Bronica SQB
 
Messages: 205
1765 Photiz
Tres bon article, qui serait super complété par des articles sur des photographes cinéma, théâtre!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 06/02/2009, 10h15
Avatar de devil350
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 350D
 
Messages: 280
2410 Photiz
Très chouette article et très belles photos, merci d'avoir partagé cela avec nous!

Ciao,
Laurent.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 06/02/2009, 10h21
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 056
154911 Photiz
Citation:
Posté par benlemillionnai Voir le message
Tres bon article, qui serait super complété par des articles sur des photographes cinéma, théâtre!

C'est prévu
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #5  
non lus 06/02/2009, 10h43
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz
merci Fred.... superbe article
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Reportages et Interviews

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Interview de Karl Blanchet membre du collectif Luna | Interview Stéphane Hette d'Images-nature.eu »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 1 votes - moyenne : 3,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.