.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 19/01/2009, 19h37
Avatar de Cedric190985
Cedric190985 Cedric190985 est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 40D
 
Messages: 96
1650 Photiz - Faire un don

L'ultrasensibilité du format RAW


Un pré requis avant de lire cette article est de connaitre le format RAW.
Le sujet de l'article n'étant pas le RAW mais une application à ce...
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #30  
non lus 26/02/2009, 13h16
Avatar de Phileas
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 426
3100 Photiz
Citation:
Posté par dolphin Voir le message
Ha bon est pourquoi ? C'est pas la faute du jpeg si on sait pas faire sa BLB ou son exposition.

Mais dans cette photo (j'en ai personnellement fait plein de ce genre notamment en mariage ou spectacles) tous les éclairages utilisés sont artif, à savoir des lampes à incandescence qui "tapent" dans les 3000 K (dans ce genre de fête il y a rarement du HMI 6000 K). Il suffit donc de se mettre en "artif" (ce qui d'ailleurs n'est pas le cas sur cette photo, on voit bien qu'on est trop jaune).
Les couleurs des filtres changent la couleur visuelle mais pas la BDB de base (qui reste toujours la même de base, ce ne sont pas des filtres de conversion). En JPEG avec un balances "artif" et une bonne exposition, cette photo "sort" sans aucun problème.


Et puis à la limite TC ça ne veut plus rien dire dans ce genre de photo où plein de couleurs sont mélangées, sauf si l'on veut respecter exactement la teinte précise de chaque couleur.

Je vois que tu connais les lieux
Le plafond et les murs tirent sur le jaune/orangé parce qu'ils sont éclairés en lumière diffuse par des spots dans le sol qui éclairent un plafond beige clair(éclairage d'ambiance indirect dans cette salle).

Sans détourner le post en dissertant sur la qualité ou non de ma photo, qui n'est pas le sujet, je voulais juste montrer que dans ces conditions, je suis très heureux de shooter en RAW car en jpg le résultat est rarement bon.

La BL n'a rien à voir avec le format RAW, bien sûr que non évidement mais c'est bien avec ce format là que l'on peut ajuster au mieux les TC non ?
C'est quoi balance des blancs de base ? Lorsqu'il y a du néon, halogène et indécence ? Lorsque la soirée à débutée j'ai rangé ma DIGI GREY car sur une photo d'ambiance elle ne servait plus à grand chose.
Réponse avec citation
  #31  
non lus 26/02/2009, 15h36
Avatar de txuku
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 1D2N 17x40 70x200 F2.8 100x400 ecran calibre
 
Messages: 866
9655 Photiz
J utilise souvent les 1600 iso et mon but essentiel n est pas de surexposer ou sous exposer mais de ne pas cramer. En Manuelet raw avec ouverture maximum je surexpose les hautes lumieres.

Donc en traitement raw j augmente ( souvent et cela passe bien ) ou diminue ( moins bon ) l iso sans en avoir conscience lors de mon traitement et je trouve le bruit tres gerable en general.
Réponse avec citation
  #32  
non lus 26/02/2009, 15h43
Avatar de BZHades
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 645
13620 Photiz
Merci de cet article tout d'abord, il éclairera certaines personnes sur les iso très élevés de certains boitiers :
En effet, les boitier bas et milieu de gamme ne monte réellement qu'à 1600 iso, le 3200 iso étant obtenu grâce à la technique sus cité, mais interne au boitier, donc invisible pour l'utilisateur. Ceci était juste pour prévenir que les iso boosté artificiellement ne sont que purement marketing, autant que le zoom numérique, c'est à dire des artefacts destiné à trompé le néophyte, afin de vendre plus. (je HAIS le marketing pour ça)

Enfin, j'arrive un peu tard, mais il me semble que certaine personne n'ont pas forcément compris l'utilité de cet article et confondent certains principes (ne pas le prendre mal, je dis juste ce que je vois)

Pour le problème de l'exposition à droite et de la dynamique du capteur : c'est vrai, mais en l'occurence, ça n'a que très peu à voir avec la technique exposée. Le but de la montée en iso étant de pouvoir, à diaphragme égal, diminuer la vitesse d'obturation. Alors oui, il est préférable d'exposer à droite pour aller là où le capteur garde le plus d'information. Seulement, exposer à droite, c'est, à diaphragme égal, d'augmenter le temps de pose (diminuer la vitesse), mais justement, ici, ce n'est pas ce qu'on veut. On vient ici artificiellement recréer un 3200 iso pour pouvoir diminuer ce temps de pose.

Un exemple concret est plus parlant :

J'ai une scène que je prendrais à 1/30, f:2,8, 1600 iso pour qu'elle soit exposée correctement.
Or, à 1/30, les mouvements des sujets son visibles (floutés), pou ravoir une photo plus nette, je voudrait passer à 1/60s (soit la moitié du temps de pose actuel, c'est à dire 1 IL), on va donc devoir décaler un des deux autres paramètre d'1 IL. f:2,8 est l'ouverture maximum de mon diaphragme, je ne peux donc pas jouer dessus. Il ne me reste plus qu'une solution : monter en iso.
Fichtre, mon appareil est le 450D, et n'a qu'une vitesse iso (si si, le terme existe) maximum de 1600. Je ne peux donc pas jouer dessus non plus !
Et bien qu'à cela ne tienne, je prend la photo tout de même, elle sera sous exposée, mais ensuite, en poste traitement, je viens augmenter la luminosité d'1 IL, ce qui grâce à la dynamique plus étendue du format RAW est possible

Alors oui, vu que j'ai sous exposé, puis remonté la sensibilité ensuite, j'aurai une apparition de bruit, car comme cela a été dit, j'ai décalé des information dans les plages du capteur où l'encodage est limité. Mais ça, c'est la conséquence obligatoire d'une montée en ISO, et je m'y attendais à la prise de vue, puisque j'ai artificiellement montée ma sensibilité, mon couple diaphragme ouverture étant baissé d'un IL

Enfin, pour le "vitesse iso", le terme n'est pas forcément correct, mais couramment utilisé, on disait du temps du film 135 qu'un film de haute sensibilité est rapide, alors qu'un film de basse sensibilité est lent, d'où l'analogie avec les vitesse.
Le terme n'est pas forcément correct, j'en conviens, mais comme beaucoup de terme dans les jargons métiers, il est rentré dans les moeurs (comme l'équivalent focale 24x36 là où on devrait parler d'angle de vision...)
Réponse avec citation
  #33  
non lus 26/02/2009, 16h02
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D610 - Nikkor(20+85+300) - Sigma(35+50+150)
 
Messages: 5 713
82190 Photiz
Parfois effectivement, il vaut mieux une photo un peu raté que pas du tout de photo, mais l'exposition à droite est une généralité, elle a ses exceptions...
Réponse avec citation
  #34  
non lus 26/02/2009, 16h25
Avatar de yardieLion
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: EOS 10000D Salmon + 28-35 ƒ/5.6-7.1 III
 
Messages: 36
780 Photiz
Citation:
Posté par ahuet Voir le message
Parfois effectivement, il vaut mieux une photo un peu raté que pas du tout de photo, mais l'exposition à droite est une généralité, elle a ses exceptions...

Parfois effectivement, il vaut mieux de ne pas avoir de photo plutôt qu'une photo ratée
Réponse avec citation
  #35  
non lus 18/03/2009, 21h35
Avatar de sirarp
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: canon EOS 5D, Canon 24-105 L 1:4, canon 50mm 1:8
 
Messages: 223
3690 Photiz
C'est etrange cette histoire d'exposer à droite... Moi j'ai tendance à faire l'inverse car sinon je trouve les ciels et autres zones lumineuses cramées et non récupérable. Or lorsque je sous expose, je peux récupérer beaucoup plus facilement les bonnes teintes (en raw bien sur).

Et d'autres personnes m'ont dit souvent sous exposer d'un ou deux crans (-1/3 ou -2/3 IL). Ceci permet en plus de gagner en vitesse lorsque l'on fait du reportage ou de la photo de nuit sans pied...

Merci pour les avis car là je suis perdu...
Réponse avec citation
  #36  
non lus 18/03/2009, 21h50
Avatar de peteshifter
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D700, D7000, 16-35, 24-70, 70-200, 105 f/2, 90 macro, 50 1.4
 
Messages: 382
2725 Photiz
Exposer à droite, c'est dans les limites de la dynamique du capteur. C'est une technique qui n'a pour but que de profiter au maximum de cette dynamique et aussi de coder le plus d'informations possible sur des bits forts, ce qui, dans les 2 cas, autorise plus de latitude au moment de la retouche.
Si on fait ça proprement, tout est récupérable.

Quand on introduit des contraintes de temps d'exposition réduit, il est évident qu'on n'est plus dans les conditions idéales pour fignoler son histogramme.
TOUS les "conseils" qui recommandent de sous-exposer sont systématiquement assortis d'une condition particulière de prise de vue.
Réponse avec citation
  #37  
non lus 25/03/2009, 21h17
Avatar de Enjoy86
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 22
735 Photiz
Citation:
Posté par peteshifter Voir le message
Exposer à droite, c'est dans les limites de la dynamique du capteur. C'est une technique qui n'a pour but que de profiter au maximum de cette dynamique et aussi de coder le plus d'informations possible sur des bits forts, ce qui, dans les 2 cas, autorise plus de latitude au moment de la retouche.
Si on fait ça proprement, tout est récupérable.

Quand on introduit des contraintes de temps d'exposition réduit, il est évident qu'on n'est plus dans les conditions idéales pour fignoler son histogramme.
TOUS les "conseils" qui recommandent de sous-exposer sont systématiquement assortis d'une condition particulière de prise de vue.

Bonjour peteshifter,

Je pargeais l'avis de Sirarp, avant de lire ce poste. Une découverte intéressante ...

J'aimerais changer d'avis si c'est un plus pour mes images...

Malheureusement pour moi, je n'ai rien compris à votre explication.
N'y a t il pas une façon plus pédagogique d'expliquer ce que vous voulez dire et qui me semble pour moi, bien utile ? ( je pense que cela peut servir pour beaucoup d'autres aussi ! )


D'avance merci.

Bonnes photos à tous !

Serge
Réponse avec citation
  #38  
non lus 25/03/2009, 22h28
Avatar de Azergoth
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K3, 8, 17-50, 35, 50, 100, 300, 500
 
Messages: 1 244
8690 Photiz
Salut Enjoy ;-)

Pour faire bref:

L'intensité de chaque pixel (ou plutot photosite) est codé en (par exemple) 11 bits. Ce qui représente 2^11 'valeur' possible. Pour faire simple, disons qu'un majorité de ces valeurs sont attribuées aux hautes lumières. Donc, pour exploiter le plus les 2^11 valeurs, il vaut mieux sur-exposer un peu la photo, puis la corriger après. Bon, voilà pour le ETTR (expose to the right)

Ce que le sujet tu topic disait que pour prendre une photo dans des conditions de lumières difficiles, il aurait fallu (conditionnel ^^) sous-exposer pour diminuer le temps de pose...
Réponse avec citation
  #39  
non lus 26/03/2009, 00h29
Avatar de peteshifter
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D700, D7000, 16-35, 24-70, 70-200, 105 f/2, 90 macro, 50 1.4
 
Messages: 382
2725 Photiz
Enjoy86, j'en parlais dans ce tuto (http://www.virusphoto.com/58521-deba...ormat-raw.html (Débat : Faut il utiliser le format RAW ?)) qui est devenu débat car le titre original n'a pas été conservé pour des raisons de racolage
Donc, à la place de lire "faut-il utiliser le format RAW", je préfère "pourquoi je suis passé au RAW". Ca apporte la nuance suivante : le RAW convient à MON utilisation, je ne force personne à l'adopter
Réponse avec citation
  #40  
non lus 26/03/2009, 05h06
Avatar de philippegabriel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D800E
 
Messages: 1 580
10535 Photiz
le probleme du Raw, c'est que quand tu commences a la maitriser, tu ne peux plus t'en passer ....
Réponse avec citation
  #41  
non lus 26/03/2009, 05h12
Avatar de philippegabriel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D800E
 
Messages: 1 580
10535 Photiz
Pour la surexposition en Raw, je l'utilise exclusivement dans des conditions de basses lumieres. Pour le reste, il y a quand meme pas mal de marge pour recuperer une photo ....
Réponse avec citation
  #42  
non lus 26/03/2009, 08h31
Avatar de Enjoy86
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 22
735 Photiz
Citation:
Posté par peteshifter Voir le message
Enjoy86, j'en parlais dans ce tuto (http://www.virusphoto.com/58521-deba...ormat-raw.html (Débat : Faut il utiliser le format RAW ?)) qui est devenu débat car le titre original n'a pas été conservé pour des raisons de racolage
Donc, à la place de lire "faut-il utiliser le format RAW", je préfère "pourquoi je suis passé au RAW". Ca apporte la nuance suivante : le RAW convient à MON utilisation, je ne force personne à l'adopter

Bonjour Peteshifter,

Merci pour ta réponse et pour le lien.

Ton article est clair et bien documenté, (et dans un langage compréhensible, très pédagogique, merci !) ....en plus il est plaisant pour moi, qui tout naturellement et s'en rien y connaitre, ai adopté cette technique et ne me sers que du RAW.

Les pays où je circule et habite le plus souvent, ont des lumières si fortes et contrasté que aucun JPG ne me convient parfaitement.

Toute fois même avec cette technique, il arrive que parfois les hautes lumières soient brulées (percées) et que je ne trouve pas la solution parfaite, me contant de bidouilles sur mes RAW et priant pour que les fabricants sortent des capteurs encore plus performants....

Alors, dans ce cas là, que nous apporte cette discution ?

Quand utiliser la technique du tout à droite ?

Un article clair (Comme celui auquel le lien que tu l'as attaché, renvoie, me semblerait fort utile....)

....En pensant à moi je n'oublie pas les autres....


Merci à toi et à tous ceux qui participe à cette discution .

Bonnes photos à tous !

Serge
Réponse avec citation
  #43  
non lus 26/03/2009, 10h05
Avatar de Cedric190985
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 40D
 
Messages: 96
1650 Photiz
Citation:
Posté par peteshifter Voir le message
Exposer à droite, c'est dans les limites de la dynamique du capteur. C'est une technique qui n'a pour but que de profiter au maximum de cette dynamique et aussi de coder le plus d'informations possible sur des bits forts, ce qui, dans les 2 cas, autorise plus de latitude au moment de la retouche.
Si on fait ça proprement, tout est récupérable.

Quand on introduit des contraintes de temps d'exposition réduit, il est évident qu'on n'est plus dans les conditions idéales pour fignoler son histogramme.
TOUS les "conseils" qui recommandent de sous-exposer sont systématiquement assortis d'une condition particulière de prise de vue.

Tout à faire d'accord la dessus, le tuto a été mal compris (comme à chaque fois ou on parle du RAW).
Cette technique se s'applique presque jamais, uniquement quand les conditions de lumières sont mauvaises...
Ne pas oublier mieux vaut une photo bruité que pas de photo du tout parce que elle est flou!!!!
Quand tu prend des photos en basse conditions de lumière à main levé, il est rare à part de posséder des superbes optiques L comme le 85 1.2 de tenir ta vitesse les doigts dans le nez
Réponse avec citation
  #44  
non lus 26/03/2009, 10h18
Avatar de peteshifter
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D700, D7000, 16-35, 24-70, 70-200, 105 f/2, 90 macro, 50 1.4
 
Messages: 382
2725 Photiz
Citation:
Posté par Enjoy86 Voir le message
Toute fois même avec cette technique, il arrive que parfois les hautes lumières soient brulées (percées) et que je ne trouve pas la solution parfaite, me contant de bidouilles sur mes RAW et priant pour que les fabricants sortent des capteurs encore plus performants...
Faut pas perdre de vue que les capteurs d'aujourd'hui ont une dynamique supérieure aux pellicules. Mais on en veut toujours plus, c'est normal

Quand on est face à une situation de contraste énorme, il n'y a pas vraiment d'autre choix que de prendre 2 photos et de les mélanger ensuite (en HDR ou pas). Si on a un trépied sous la main, c'est nickel. Sinon, on peut utiliser le bracketing + rafale.
Certains logiciels de HDR proposent maintenant de réaligner des photos prises sans trépied.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« 3 idées d'endroits où exposer ses photos | Choisir un téléobjectif »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 5 votes - moyenne : 2,40.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.