.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 20/01/2009, 00h21
Avatar de chasseur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M8, K10D
 
Messages: 259
1965 Photiz - Faire un don
Je viens de finir Fahrenheit 451 de Ray Bradbury. C'est plus qu'un classique, et il est excellent!

Mais je l'ai lu trop vite, et j'ai rien prévu pour la suite! Plus qu'à me plonger dans mon magazine PHOTO en attendant de faire une commande sur Amazon (et ce topic viens de m'apprendre qu'un des monty python à écrit: je vais changer de registre!)
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 09/02/2009, 23h41
Avatar de Trashy
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Mon imagination
 
Messages: 342
4025 Photiz - Faire un don
Suite à Ubik , que j'ai bien aimé finalement meme si il ma fallu que je lise 100 pages pour commencer à l'apprecier et que l'histoire ma laissé un peu sur ma faim ( Fin ? XD ) Je garde un bilan positif de ce livre.

Là je m'attaque à (oui je sais je devore livre sur livre ) Le Meilleur des mondes de Aldous Huxley

Résumé :
Citation:
Présentation de l'éditeur
Défi, réquisitoire, utopie, ce livre mondialement célèbre, chef-d'œuvre de la littérature d'anticipation, a fait d'Aldous Huxley l'un des témoins les plus lucides de notre temps. Aujourd'hui, devait écrire l'auteur près de vingt ans après la parution de son livre, il semble pratiquement possible que cette horreur s'abatte sur nous dans le délai d'un siècle. Du moins, si nous nous abstenons d'ici là de nous faire sauter en miettes... Nous n'avons le choix qu'entre deux solutions : ou bien un certain nombre de totalitarismes nationaux, militarisés, ayant comme racine la terreur de la bombe atomique, et comme conséquence la destruction de la civilisation (ou, si la guerre est limitée, la perpétuation du militarisme) ; ou bien un seul totalitarisme supranational, suscité par le chaos social résultant du progrès technologique

Cela m'a l'air d'etre dans le meme style que 1984 . Je pense que je vais aimer , pour les quelques chapitre que j'ai lu pour l'instant , ça s'annonce plutot bien .


Sinon quand j'ai du temps je lis ce livre :



Il est bien mais comme pour l'instant je ne veux pas faire de la retouche , certains chapitre sauteront.En tout cas il est fourni avec un dvd (en anglais) qui explique tout ce qui est dans le bouquin et je le trouve tres bien .
Réponse avec citation
  #33  
non lus 10/02/2009, 08h19
Avatar de noarno
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 971
16385 Photiz - Faire un don
surtout quand tu lis le meilleur des mondes et que tu te dis "waouuu, il a été écrit en 1934 (ou 1937 ?) ce bouquin !!!!". Pour moi c'est un livre impressionant.
Réponse avec citation
  #34  
non lus 18/02/2009, 23h07
kevinlemaguer
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Heu, un classique, Vingt mille lieues sous les mers, de Verne.
Réponse avec citation
  #35  
non lus 19/02/2009, 14h34
juju1403
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
salut
en vrac je lis : le dernier numéro de Compétences mac (future switcheuse je m'informe !), le secrétariat de rédaction (la dernière version du guéry, un must pour une SR comme moi), le dernier Chasseur d'images
Réponse avec citation
  #36  
non lus 03/03/2009, 20h02
Avatar de Trashy
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Mon imagination
 
Messages: 342
4025 Photiz - Faire un don
Un nouveau livre : Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Le meilleur des mondes était chouette , mais pas aussi profond que 1984 . Car 84 sa ma bien fais cogiter , remise en question. Le meilleur des mondes aussi , mais je dirai que la fin de 1984 est plus choquante , plus brutale , Slap in the face ! ^^
Réponse avec citation
  #37  
non lus 22/03/2009, 12h23
Avatar de Trashy
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Mon imagination
 
Messages: 342
4025 Photiz - Faire un don
Bon là , j'ai acheté " Le monde de Sophie ", écrit par l'écrivain norvégien Jostein Gaarder.
C'est de la vulgarisation de la philosophie .
Bah pour l'instant je trouve ça bien indigeste.
Réponse avec citation
  #38  
non lus 05/04/2009, 15h35
Avatar de El'Gaet
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 14
345 Photiz - Faire un don
Pour l'instant je suis sur 3 bouquins, suivant mon humeur lol
Serge Brussolo, Sourire noir Thriller
Simcha Jacobovici, Charles Pellegrino, Le tombeau de Jésus
Et le plus important La photo numérique pour les nuls
Réponse avec citation
  #39  
non lus 05/04/2009, 22h32
Avatar de Pan Tadeusz
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 36
390 Photiz - Faire un don

Lecture


Bonsoir,
Je viens de terminer "Le sang noir" de Louis Guilloux et j'ai le choix entre "Les mystères de Paris" d'Eugéne SUE ou "La princesse de Clèves " de Madame de LAFAYETTE. Ferais-je le choix aux nombres de page ? Mais j'ai entendu parler de "La princesse de Clèves"
Bonne soirée,
Réponse avec citation
  #40  
non lus 05/04/2009, 22h37
Avatar de galoudaoc
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Nikon D90 + AFS Nikkor 18-105 VR
 
Messages: 22
225 Photiz - Faire un don
Maitriser le Canon eos 450d ^^

J'ai du pain sur la planche
Réponse avec citation
  #41  
non lus 05/04/2009, 23h00
Chroniqueur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 200
3345 Photiz - Faire un don
"L'égoïste romantique" de Frédéric Beigbeder
Réponse avec citation
  #42  
non lus 06/04/2009, 10h04
Avatar de lolo73
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon
 
Messages: 2 618
26375 Photiz - Faire un don
Après Solos d'amour, je suis en train de lire Tu chercheras mon visage, de John Updike. J'adore !
Lu récemment de Zhu Xiao-Mei: La Rivière et son secret, bouleversant
Réponse avec citation
  #43  
non lus 06/04/2009, 11h14
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K100DS+ K10 + Pentax 35mm f2 + Sigma 10-20 / 17-70
 
Messages: 27
320 Photiz - Faire un don
Pour ma part , ''Les Archanes du chaos'' de Maxime Chattam
''Présentation de l'éditeur
Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre. Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer... ''
Si vous aimé le style thriller je vous conseil de lire aussi sa trilogie.
Réponse avec citation
  #44  
non lus 06/04/2009, 15h15
Avatar de Raoul21
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D700 - 24 1.4 - 50 1.8 - 85 1.8 - SB600
 
Messages: 2 128
27920 Photiz - Faire un don
Pour ma part, Une page d'amour de Monsieur Zola.
Je me suis lancé dans la lecture des Rougon Macquart, celui-ci étant le 8ème de la série, il ne m'en reste plus que, ben... 12...

Rédigée entre L'Assommoir et Nana, en 1878, Une page d'amour d'Émile Zola correspond à une période de répit dans les turbulences des Rougon-Macquart, formidable tableau de la société française d'un XIXe siècle finissant. C'est l'histoire d'Hélène Grandjean, veuve, retirée avec sa fille Jeanne, aux portes de Paris, à Passy. Prise de convulsions, Jeanne est traitée par le docteur Deberle. Entre le médecin et la mère, un coup de foudre réciproque va bouleverser les habitudes des uns et des autres. Des bouleversements que Jeanne ne pourra longtemps supporter. Elle succombe d'une phtisie cependant que sa mère est en compagnie de son amant. C'est bien assez pour développer un sentiment de culpabilité maternelle. Rongée par le remords, Hélène préfère rompre pour se marier quelque temps plus tard (non sans regrets) avec un vieil ami de la famille. La rupture avec Deberle est aussi celle du sentiment amoureux dans cette vie sans éclat.
Roman de la passion, du coup de foudre et des élans irrépressibles, des états d'âme, de la fatalité aussi, du poids de l'hérédité, thème cher à Zola, Une page d'amour, loin de la satire politique et sociale, est une "note très douce, attendrie et simple", un livre bonhomme, l'un des plus personnels sans doute de Zola, où la présence de Paris, en un océan de toitures vu de Passy, ajoute une couleur au drame intimiste. --Céline Darner
Réponse avec citation
  #45  
non lus 06/04/2009, 16h30
Avatar de Nikolas
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon | Fuji
 
Messages: 3 386
21590 Photiz - Faire un don
pour ma part : A genoux de Michael Connelly

L’histoire :
Citation:
le corps du Dr Stanley Kent vient d’être retrouvé sur un belvédère
naturel, près de Mulholland Drive : deux balles dans la nuque, style exécution.
Dès que l’inspecteur Harry Bosch, nouvellement affecté au Homicide Special,
commence son enquête, des contradictions se font jour. Sans être lié au crime
organisé, le Dr Stanley avait accès à des matières radioactives utilisées dans le traitement de
certains cancers féminins – et ces matières ont disparu. Déjà en bisbille avec sa hiérarchie sur ce
qu’il convient de penser de l’affaire, Bosch se retrouve en conflit ouvert avec le FBI et les services
de la lutte anti-terroriste pour lesquels ce meurtre correspond forcément au début d’un attentat à
la bombe sale. Et parmi ces fédéraux se trouve Rachel Walling, la femme qu’il aime, mais qui l’a
quitté suite au fiasco de l’affaire d’Echo Park.



et je viens de finir : Tout est sous contrôle de Hugh Laurie

L'histoire :
Citation:
Thomas Lang est un ancien militaire d'élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n'a pas grand chose à perdre. Aussi, lorsqu'on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr. Woolf, un riche homme d'affaire londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment, mais pousse l'indécence jusqu'à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui. Une bonne intention ? L'enfer en est pavé.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Court métrage Luciano | calibrer son ecran »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.