.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 11/01/2009, 18h52
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don

Sur le format RAW propriétaire et les dérawtiseurs.


Bonjour à tous.

Je voulais vous parler d'un problème qui concerne tout ceux qui utilisent le format RAW régulièrement :

le format d'image brutes (RAW) utilisé par la majorité des marques est un format propriétaire.

Cela pose de grands inconvénients :

à court terme :

On ne peut pas choisir librement notre dérawtiseur et encore moins notre système d'exploitation, à moins d'aimer les complications.

à long terme :

Le format RAW serait un format de sauvegarde idéal pour les photos importantes, car il contient toutes les données natives de l'image. Son poids est un obstacle, mais si il s'agit uniquement des photos les plus importantes ou exigeantes, les avantages l'emportent sur les inconvénients.
Le problème est le suivant :

Les spécifications (comment ça marche à l'intérieur) sont protégées par copyright. Ainsi, seul le fabricant possède les clés pour lire les fichiers RAW créé par ses appareils.

Le fabricant livre donc gratuitement un logiciel (propriétaire et avec licence d'utilisation) pour exploiter les RAW (mais si vous utiliser un autre système d'exploitation que MS Windows XP, Vista ou OS X, démerdez-vous : vous êtes tout seul).

Le plus gros problème est qu'il serait étonnant que le fabricant ou un éditeur de logiciel paye des gens pour créer des logiciels traitant les RAW des appareils considérés comme obsolètes.

On se retrouve donc coincés : il est impossible de compter sauvegarder des fichiers d'image brutes à long terme.

Si vous souhaitez un jour faire une grande affiche et retravailler une photo de votre fils/fille lorsqu'il était enfant à l'occasion son mariage...
si vous souhaitez faire une expo rétrospective de vos oeuvres et retravailler les images au goût du jour...

Et bien vous devrez faire avec du jpeg ou du TIFF. Car il n'y aura pas forcément de logiciel compatible pour lire les RAW d'aujourd'hui d'ici quelques dizaines d'années.
La balance des blanc, les contrastes et accentuations, la teinte... Tout ça, ça sera du bricolage.


C'est proprement scandaleux lorsque l'on sait qu'il existe un format RAW ouvert : le DNG. Ce ne serait pas grand chose que de permettre aux appareils à venir d'enregistrer les données de prise de vue en DNG.

J'oubliai le meilleur : si au moins chaque marque avait une norme pour ses RAW... Mais il y a presque un format RAW par appareil.

Encore une fois, je me dis que les constructeurs nous prennent pour des vaches à lait et qu'ils ne pensent pas beaucoup qu'on peut avoir besoin de durabilité.

Bref, c'était un coup de gueule, libre à vous d'être entièrement opposé à mon avis (j'aimerais que vous me prouviez que j'ai tord!).

Dites ce que vous en pensez. Peut-être que si on gueule plus souvent les constructeurs se mettront un peu plus à notre place.

Dernière modification par Plecotus 11/01/2009 à 18h57.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 11/01/2009, 19h38
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 381
31230 Photiz - Faire un don
Rien ne t'empeche de convertir toutes tes photos en .DNG ou TIFF avant de les archiver .... et même avant de les post traiter.

Ensuite je connait plusieurs logiciels capables de dewratiser ce qui vient de mon CANON. Dans le doute la prise de vue peut etre en JPEG + RAW à condition de ne pas systématiquement utiliser le raw pour compenser une PDV foireuse.

Ceux qui comme moi choisissent le RAW en acceptent les avantages et les inconvénients. C'est normal qu'il y ait un type de raw par types de couple capteur + filtre, c'est une contrainte technologique avant tout et ensuite dans une moindre mesure commerciale.

Ca serait rigolo de voire Fuji, Canon et Nikon proposer des APN ayant tous le meme capteur et faire la différence uniquement sur le logiciel embarqué .... Pour ça il y a les bridges non ?

Quand on parle de durabilité, j'en suis déja à mon deuxiemme Reflex en 4 ans .... j'ai commencé par un entrée de gamme comme pas mal de personnes pour passer à la gamme expert.

En ce qui concerne l'O.S je ne sait pas dans quelle mesure WINE est capable de faire tourner les Dewratiseurs. Faut dire qu'avec toutes les distributions de linux incompatibles entre elles c'est difficile de jongler. Pour MAC j'imagine que les constructeurs d'APN ont fait le nécessaire puisque c'est l'ordinateur multimedia par excellence bien que mon modeste PC ne soit pas trop à la ramasse.

Personnellement je conserve toutes les licences des O.S et des logiciels que j'ai achetées depuis que je suis sur P.C et j'ai un vieux coucou capable de faire tourner 2000, XP, Vista, Linux et s'il le fallait 3.11.

A mon avis, il y a autant de réponses sinon plus que de questions aux problémes d'avenir technologique et gageons que le public saura réagir si une telle menace pointait effectivement son nez !
Réponse avec citation
  #3  
non lus 11/01/2009, 20h10
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
J'aimerais que cela soit si simple, cependant. Après m'être renseigné, j'ai constaté que la conversion du RAW propriétaire en DNG ne restituait apparemment pas toutes les données. On en revient au même problème.

Le pire, c'est que sans un format unifié, aucun format ne bénéficiera d'inter-opérabilité à long terme. Personnellement, je me fiche de savoir l'extension, ce qui est sûr, c'est qu'un format libre à des avantages indéniables, quelque soit le système d'exploitation.

Le but du RAW n'est pas de rattraper une prise de vue ratée mais bien de permettre "un développement" numérique du fichier poussé.

Le tirage a toujours été l'un des point capital de la réussite d'une photo : dans certains cas, le mode automatique du boitier ne convient pas.

Il ne faut pas voir les spécificité du couple capteur + filtre comme un obstacle à l'ouverture et l'uniformisation : ces valeurs peuvent être enregistrées comme des ajustements dans l'en-tête du fichier.

Par contre, même si tu conserves les licences de XP, Vista, 3.1 voir même DOS premier du nom, penses-tu vraiment que cela fonctionnera sur du matériel du commerce dans 10ans? Cette logique pousserait à garder le matériel compatible avec les logiciel lui aussi en état de fonctionnement.

Concernant les distributions de Gnu/Linux, un logiciel sous forme de sources peut-être compilé sur les différentes distributions et architectures indifféremment. Au pire, les ajustements pour le faire fonctionner ne seront pas insurmontable vu la communauté qui soutient de nombreuses distributions populaires.

Le grand publique sauvegarde en jpg, et n'imprime pas beaucoup de photo. Les gens qui perdront leurs donnés ne les perdront pas tous en même temps : il n'y aura pas de mobilisation. Peu de gens imaginent à quel point leurs photos sont fragiles à moyen terme.

Les responsabilités sont partagées entre tous les fabricants qui se moquent d'établir une norme. Je suis persuadé que si quelque chose arrive, ça sera uniquement parce que les fabricants y auront été contraint par les gouvernements...

D'une certaine façon, le format propriétaire est la prolongation de la baïonnette propriétaire : un moyen d'enfermer les consommateurs (nous!) dans une marque en dépit de notre propre intérêt.

Je comprend bien l'intérêt des marques. Mais là, comme je dis, ils ont une responsabilité dans la pérennité des donnés que l'on produit avec leurs appareils.

Le format RAW, c'est comme un négatif. Le jpeg, c'est plus comme un tirage.

Accepter le fait que le format RAW soit propriétaire, c'est accepter qu'un jour, dans pas si longtemps, cela soit plus compliquer, voir impossible de le réutiliser.

Et puis, c'est pas la mer à boire quand même : Le fichier serait une matrice avec les valeurs enregistrées par chaque pixel et en-tête du fichier des informations techniques comme les données exif. Faut pas être superman pour coder ça?!

Voici un interview qui fixe bien les choses : http://www.declencheur.com/clic/medi...2008-07-07.mp3

Dernière modification par Plecotus 11/01/2009 à 20h15.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 11/01/2009, 23h38
Avatar de doriphore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 40D
 
Messages: 225
4905 Photiz - Faire un don
Citation:
Après m'être renseigné, j'ai constaté que la conversion du RAW propriétaire en DNG ne restituait apparemment pas toutes les données. On en revient au même problème.
Sans doute, d'après les différentes informations, il y a des data qui sont dans le raw et pas dans le dng.... Ca ne m'empeche pas de systématiquement convertir et de ne garder que le dng. je ne sais pas ce que je perds, mais franchement, je m'en tape, le posttraitement à base de mes dng est très nettement suffisant!!

Dernière modification par doriphore 12/01/2009 à 00h16.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 12/01/2009, 00h07
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 381
31230 Photiz - Faire un don
+1 doriphore, il arrive un moment ou faire de la technique pour la technique ça devient curieux ...

Personellement je développe sur DPP pour resserer le point noir et le point blanc, eventuellement ajuster la balance des blancs puis enregistrement au format TIFF 16 bits ..... Ensuite, ben à partir du TIFF les resultats sont acceptables, enfin pour l'amateur que je suis sinon je serait déja passé sur un dos numérique ! et puis garder un TIFF 16bits moins bon que le raw original ça sera toujours moins pire que de garder un JPEG ou un tirage papier.

Oui plecotus j'ai un P4 à 3 GHz depuis 7 ans maintenant avec un RAID en mirroir pour les données cruciales et un quad core pour la vidéo et la photo depuis peu. Tous les 2 font tourner toutes mes applications sous tous les O.S existants sans aucun souci de performances et compatibilité à part windows 3.11 pour lequel je doit dégrader les performances de la machine mais bon j'en ai plus besoin de celui là ... le DOS par contre c'est pratique.

On devrait peut etre lancer un topic TIFF vs RAW pour voire ....
Réponse avec citation
  #6  
non lus 12/01/2009, 12h54
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Je suis bien d'accord que la technique pour la technique n'a pas d'intérêt pour la qualité finale de la photo.

Je comprend bien ce que vous voulez dire, mais je sais pas, je suis peut-être taré, mais il me semble qu'un format ouvert de RAW dès l'enregistrement sur le boitier n'aurait que des avantages.

Ce qui est sûr c'est que mes photos argentiques vivront bien plus longtemps que mes photos numériques. A part si l'Europe impose au fabricants une norme, comme ils l'ont fait pour la connexion par câble péritel entre téléviseurs et magnétoscopes il y a quelques années.

Par contre un P4 3GHz depuis 7ans?!

Dernière modification par Plecotus 12/01/2009 à 13h06.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 12/01/2009, 13h04
Avatar de doriphore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 40D
 
Messages: 225
4905 Photiz - Faire un don
Citation:
Je comprend bien ce que vous voulez dire, mais je sais pas, je suis peut-être taré, mais il me semble qu'un format ouvert de RAW dès l'enregistrement sur le boitier n'aurait que des avantages.
oui, et ça s'appelle dng. en attendant que tous les appareils proposent cela, je convertis mon raw propriétaire en dng ouvert

Citation:
Ce qui est sûr c'est que mes photos argentiques vivront bien plus longtemps que mes photos numériques.
vaste débat, déjà engagé dans plusieurs conversation de virusphoto!
Réponse avec citation
  #8  
non lus 12/01/2009, 13h12
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par doriphore Voir le message
oui, et ça s'appelle dng. en attendant que tous les appareils proposent cela, je convertis mon raw propriétaire en dng ouvert

Et à chaque fois tu perds des infos.

Et si le DNG (ou un autre format : le tout c'est de s'entendre sur un langage commun, une norme) n'est pas plus soutenu et répandu, il ne sera pas supporté ad-vitam.

Le BNP était si répandu qu'il est encore bien pris en charge. Par contre, il y a d'autres formats (qui sont parfois plus récents) qui sont moins bien voirplus du tout soutenu.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 12/01/2009, 13h25
Avatar de doriphore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 40D
 
Messages: 225
4905 Photiz - Faire un don
le langage commun, les normes sont le graal de l'informatique , c'est peut etre meme le péché originel! (html, javascript, fichiers zip, rar, gzip etc...)
donc on peu geindre et se plaindre en attendant les constructeurs, (on peut attendre longtemps)
ou alors utiliser le seul format raw ouvert qui existe .... a souligiern : ce n'est d'ailleurs pas un constructeur d'appareil qui aurait pu proposer le dng, on l'aurait taxé d'égémonie ou de vouloir imposer ses vues.
je continue a dire que les pertes dues au passage raw->dng sont pinuts. Qu'on me prouve le contraire !
Réponse avec citation
  #10  
non lus 12/01/2009, 13h42
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
T'en fait pas, moi aussi je vais convertir en DNG

Mais je trouve dommage et scandaleux que l'on nous prive ne serait-ce que d'une partie de la qualité pour laquelle on a payer.

Reste à trouver comment bien le faire sous Ubuntu. Je commence tout juste avec le format RAW, et je suis venu aux conclusions actuelles suites à mes recherches.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 12/01/2009, 13h51
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
Ce we, j'ai dû vider les placards suite à un héritage familial!
J'ai remis la main sur des bobines de film, du 8mm, du Super8, du 16mm, et même un format que je ne connaissais pas!
La question qui m'est venue à l'esprit, c'est: comment on lit ces formats quand l'appareil pour les lire est décédé de sa belle mort?

Etonnant, on se pose la meme question sur la photo numérique, mais la vidéo numérique aussi!
Du coup, p-e que le probleme est récurrent, mais que la question se posait à moins de monde avant!!!!
Réponse avec citation
  #12  
non lus 12/01/2009, 13h59
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Quand même : toute la technologie argentique produit des images lisibles directement.

Au pire, tu pourrais scanner image après image pour en faire un film (des sociétés font ça - faire à la main c'est trop long).

Les appareils pour les lire sont bricolables très longtemps.

Par contre, imagine que tu ais retrouvé des disquettes 5pouces ou des cartes perforées, tu fais quoi?

Avoues qu'il est imaginable de bricoler ex nihilo un projecteur super 8 mais pas un ordinateur!

Sans compter donc qu'actuellement les RAW produits par les appareils ne sont pas standardisés. Donc même si tu pouvais lire les médias, tu n'aurais pas facilement voir pas du tout accès au contenu.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 12/01/2009, 14h46
Avatar de doriphore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 40D
 
Messages: 225
4905 Photiz - Faire un don
En ce qui concerne la conservation des fichiers et leur éventuelles conversions, voir la conversation qu'on a eu sur le sujet ici (Sauvegarde et archivage en ligne...)
Réponse avec citation
  #14  
non lus 12/01/2009, 16h25
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par doriphore Voir le message
En ce qui concerne la conservation des fichiers et leur éventuelles conversions, voir la conversation qu'on a eu sur le sujet ici (Sauvegarde et archivage en ligne...)

J'y ai trouvé une réflexion de PPP que je trouve intéressante... Je le cite, j'espère qu'il ne m'en voudra pas :

Citation:
Posté par PPP
Faux.

Le CNES conserve précieusement les résultats des expériences qui ont été menées dans l'espace depuis 30 ans. Étant donné le coût pour rejouer les expériences, ils n'hésitent pas sur les sommes consacrées à la conservation.

Et côté conversions, ils savent de quoi il retourne.

Ça leur est arrivé sur des formats numériques qui ont disparu parce que les processeurs qui traitaient ces formats sont devenus obsolètes.

Ça leur est arrivé sur des formats de fichiers qui ont disparu (changement de stratégie de l'éditeur).

Quand ils conseillent des formats ouverts, j'ai tendance à penser qu'ils n'ont pas tort.

À+
/PP
Réponse avec citation
  #15  
non lus 12/01/2009, 21h29
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Sony DSC HX5V et reflex 100% CANON
 
Messages: 5 381
31230 Photiz - Faire un don
@ pecoltus

le pentium 4 à 3GHz version C existe depuis 2002, le mien est montée sur la cultissime P4P800 deluxe d'ASUS depuis sa sortie. Ca fait longtemps que je fait de la video analogique et de la photo (argentique avec scanner à negatifs epson) sur PC. Le besoin en puissance de calcul n'est pas nouveau pour moi. Le chipset de cette carte mére a le bon gout d'etre hyper stable quel que soit l'OS installé dessus comme ce fut longtemps le cas du BX ....

En 2003 le 3.2 GHz est sorti et de fil en aiguille la technologie core, le 9 nM ....

Donc oui je sait de quoi je parle
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« suite de la question sur le RAW: la conservation des données...... | un petit lexique? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.