.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 13/01/2009, 09h15
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Plecotus Voir le message
Quand même : toute la technologie argentique produit des images lisibles directement.
la preuve que non, puisque j'ai, entre les mains, des pellicules de films que je ne peux regarder, faute du lecteur approprié!
Citation:
Au pire, tu pourrais scanner image après image pour en faire un film (des sociétés font ça - faire à la main c'est trop long).
donc, il faut adapter la lecture du support argentique pour le transferer vers un autre support, pb identique à ce qu'on a actuellement comme "souci" avec nos formats numériques!
Citation:
Les appareils pour les lire sont bricolables très longtemps.
tout a une fin, et quand l'appareil décède, qu'il n'existe plus de pièces trouvables sur le marché, tant du neuf que de l'occaze, le bricolage est donc terminé et le format illisible!
Citation:
Par contre, imagine que tu ais retrouvé des disquettes 5pouces ou des cartes perforées, tu fais quoi?
je ressors le lecteur de disquettes 5" que j'ai soigneusement conservé dans l'ordi qui va bien tant qu'il ne tombe as en panne et je relis! Pour la carte perforée, ben je me retrouve avec le meme pb que le film dont je cause au début, comme un idiot je suis, incapable de relire le format!
Citation:
Avoues qu'il est imaginable de bricoler ex nihilo un projecteur super 8 mais pas un ordinateur!
tant que les pièces sont disponibles, le projo sera bricolable, oui, c'est clair, jusqu'au jour où les pièces auront disparues, parce que toutes utilisées ( rien que la question des ampoules a filament va se poser à court terme, puisque, d'une part, c'est une pièce d'usure, et que, d'autre part, lesdites ampoules à filament vont etre supprimées du marché pour cause d'écologie... Quand toutes les ampoules de projo auront été utilisées, les projos seront morts sans possibilité de réanimation, et avec eux, les films correspondants!)

Citation:
Sans compter donc qu'actuellement les RAW produits par les appareils ne sont pas standardisés. Donc même si tu pouvais lire les médias, tu n'aurais pas facilement voir pas du tout accès au contenu.
on les lit à l'heure actuelle, rien n'empeche de conserver les lecteurs actuels pour conserver la compatibilité!
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 13/01/2009, 14h43
Plecotus
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par JPGeb Voir le message
la preuve que non, puisque j'ai, entre les mains, des pellicules de films que je ne peux regarder, faute du lecteur approprié!

!
Tu as bien vu clairement qu'il s'agissait d'un négatif ou d'un positif, tu peux même voir l"image dessus avec une loupe. Avec un agrandisseur, tu peux même le tirer.
Citation:
Posté par JPGeb Voir le message

tout a une fin, et quand l'appareil décède, qu'il n'existe plus de pièces trouvables sur le marché, tant du neuf que de l'occaze, le bricolage est donc terminé et le format illisible!

!
Un projecteur il y a peu d'appareil aussi simple de conception. On peut le fabriquer de A à Z. Si je veux vraiment récupérer un film/projeter des diapos et qu'il n'y a plus de pièces, je n'aurais pas trop de mal à le bricoler.
Citation:
Posté par JPGeb Voir le message

on les lit à l'heure actuelle, rien n'empeche de conserver les lecteurs actuels pour conserver la compatibilité!

Oui, mais il faut aussi tout garder : l'ordinateur et tout ce qui s'en suit. Et les pièces de rechanges pour PC, c'est que du plaisir il faut vraiment faire gaffe à la compatibilité entre génération de matériel : parfois ça passe, parfois non... Comme le disque de mon ancien PC qu'il était impossible de faire reconnaitre à la carte mère (et j'utilisais XP à l'époque!)...

Et le problème essentiel est que l'on ne peut pas "voir" les images sur un CD, contrairement à un négatif.

Mais le plus gros soucis, pour revenir au sujet, car là on s'égare beaucoup, c'est qu'il n'y a pas de normalisation des RAW produits par les appareils... A l'exception du DNG qui est trop peu implanté.

Le soucis est donc qu'au lieu d'avoir un format de RAW standardisés, on a environ 200 formats qui n'apportent rien au consommateur.

A long terme, un format standard avec une longue durée de vie aurait certainement été supporté.

Mais les RAW produits par le Reflex numérique super machin bidule produit de 2008 à 2010 et qui sont propriétaires et spécifiques de cet appareil, dans 15ans, personne ne dépensera un centime pour faire du reverse-enginering et récupérer les données des RAW, surtout qu'il y aura toujours des jpg...

Alors pour retravailler les photos, on prendra les jpg.

Autre hypothèse, si tous les réflex, fournissaient des RAW standards et libres, même si les logiciels qui permettaient de les lire sont devenu incompatibles avec les dernière technologies, il y aura certainement quelqu'un pour coder un plugin pour les décoder, vu que le moyen pour les décodé sera connu (format libre) et qu'il n'y aura besoin que d'un logiciel pour tous les RAW.

Actuellement, la seule raison pour laquelle les constructeurs font des RAW propriétaires selon moi, c'est qu'ils espèrent faire des profits supplémentaires en vendant les logiciels qui vont avec. C'est pour la même raison que chaque appareil (ou presque) a un format qui lui est spécifique.

Moi, je trouve que cela ne fait que priver le consommateur de ses droits.

J'ai comme l'impression de me répéter. Mais comme on virait de sujet vers le problème non moins intéressant de la conservation des données...

Dernière modification par Plecotus 13/01/2009 à 14h45.
Réponse avec citation
  #18  
non lus 13/01/2009, 15h00
Avatar de doriphore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: EOS 40D
 
Messages: 225
4905 Photiz - Faire un don
Il me semble que la question n'est pas ce que devrait faire les constructeurs, mais plutôt, que devons NOUS faire pour pouvoir encore lire nos fichiers images dans 5 , 10 ou 50 ans.
je me répète, mais je ne vais pas attendre que les constructeurs me donnent un format universel pour la simple et bonne raison c'est que ce format n'existe pas (meme le dng...) Donc le problème est de choisir la moins mauvaise solution a un instant donné, quitte à convertir ses fichier au fur et à mesure que les formats évoluent. Et là, on rejoint la conversation susnommée sur la conservation des données !
Réponse avec citation
  #19  
non lus 13/01/2009, 15h05
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
j'ai lancé un autre sujet pour reprendre cette question de point de vue sur la conservation et la réutilisation, meme si, pour moi, c'est intimement lié avec la question du RAW proprio!
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« suite de la question sur le RAW: la conservation des données...... | un petit lexique? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.