.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Aller au premier non-lu
  #91  
non lus 27/11/2008, 12h00
Avatar de swisscore
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D700, D7000
 
Messages: 81
1600 Photiz - Faire un don
Mais c'est vrai qu'en France les prix pour les mariages sont parmi les plus bas d'Europe.
En Roumanie où je suis (salaire moyen inférieur à 300 €) , on paye 200€ un photographe de mariage pro.
En Angleterre, c'est dans les 1000€ mini, jusqu'à 3000€ disons, et aux US, c'est difficile de trouver du sérieux sous les 5000 $ (source : les sites de photographes que j'ai visité, et j'en ai vraiment vu beaucoup dans le secteur du mariage).[/quote]

En suisse un photographe c'est la même fourchette que l'angleterre!

J'ai fait pour un collègue, bah c'est pas ce que je préfère....

Autrement moi j'ai reçu 60€ pour une photo qui a été publiée dans une revue de nature!
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #92  
non lus 27/11/2008, 12h24
Avatar de Christophe B
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 4 635
28580 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par eyekey Voir le message
A mon avis ces tarifs sont excessivement bas, trop bas !
Cela détruit le métier.


Et si on reposait les pieds un peu sur terre.
120 € (3-4h) + 80 € (2h) + 2-3h de retouches ça fait une journée de 8h pour 200 €
Avec en moyenne 22j de travail / mois dans le privée 22 x 200 = 4400 € /mois.

Bien sur il faudra déduire les charges, l'amortissement, ...

Vous croyez que dans le privé on gagne combien ?????

Pour moi ce ne sont pas des prix excessivement bas, tout le monde n'as pas de renommée et ne peux pas prétendre à beaucoup plus ...

Ok les temps sont durs mais pour tout le monde, comment un particulier qui veux avoir de belles photos ou offrir à sa femme une séance studio par exemple peut débourser 285 € / h ???
Réponse avec citation
  #93  
non lus 27/11/2008, 12h43
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 5D MkI
 
Messages: 51
440 Photiz - Faire un don
Hello Christophe,

C'est vrai que vu d'un point de vue de salarié qui touche un salaire fixe ça fait rêver et je comprends que tu voies les choses sous cet angle.

Si ces prix sont excessivement bas c'est parce que l'immense majorité des photographes n'ont pas de contrats tous les jours.
Ton calcul ne tient pas la route quand tu as un activité qui fait que tu peux te retrouver des semaines sans travail (et ça arrive souvent), que tu n'as pas de congés payés, une retraite quasi inexistante etc etc.
Comment tu fais si pour une journée de travail à 285€ TTC il faut compenser toutes celles ou tu n'es pas payé parce que les clients faut aller les chercher et c'est un vrai travail non rémunéré ? Pas plus que les réunions, les repérages etc.

Tous les photographes pro que je connais ont mis des années à se constituer une clientèle, dépensé beaucoup d'argent en matériel et pour aussi vivre au jour le jour. Si tous les tarifs sont tirés vers le bas, comment s'y retrouver ?

Imagines, par exemple, que des gens proposent à ta boite de faire ton taf pour 3 fois moins (voir pour rien) parce que c'est une passion qu'ils font en dehors de leur activité pro qui les fait vivre? Tu vas très vite être au chômage. C'est pour cela qu'on est un certain nombre à dire que c'est se tirer une balle dans le pied de facturer au rabais et faire une concurrence fatale aux autres.

Citation:
Vous croyez que dans le privé on gagne combien ?????
Beaucoup plus que la moyenne des auteurs photographes avec en plus le chômage si ta boite coule. Je sais de quoi je parle j'ai fait les deux.

Les tarifs dont on parle sont des tarifs reportage / studio facturés à des entreprises. Les photos pour les particulier c'est une autre histoire.

Dernière modification par ben119 27/11/2008 à 12h45.
Réponse avec citation
  #94  
non lus 27/11/2008, 13h01
Avatar de Christophe B
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 4 635
28580 Photiz - Faire un don
Je comprend bien ton point de vue aussi. Je précise que je répondais particulièrement à un des posts qui disait juste après : "pour un tarif particulier c'est 285 € /h", alors moi je veux bien vous faire vivre vous les photographes mais j'en ai pas les moyens. En revanche si les prix étaient plus bas, vous auriez moins de mal à trouver des clients. Le prix repose sur un équilibre : moins c'est chère et forcement plus il y a de clients potentiels.

Ce que je veux juste faire comprendre et tant pis si je choque quelqu'un mais tout métier à ces contraintes : nous dans le privé ont les subis sans rien pouvoir dire, alors pourquoi vous vous pourriez vous en détourner juste en augmentant les prix de manière prohibitif et se plaindre en plus si d'autres choisisse d'être plus raisonnable ...

Des gens ont bien compris, pour ex mon vendeur photo de quartier, il y à quelques années ces prix étaient bien plus élevés que Internet, ... résultat je n'avais plus les moyens d'y aller. Maintenant ces prix sont revenues pas beaucoup plus haut et du coup je me fait un plaisir d'y retourner.

Pour mon mariage je n'ai pas eu de photographe parce que trop cher, et après beaucoup viennent critiquer les gens qui font des photos pour 2 fois rien.
Bien sur je généralise une situation. Cela veux bien dire que certains photographes en valent la peine, mais je suis sur aussi que beaucoup de vocations se sont créés en voyant les prix pratiqués.



Citation:
Posté par ben119 Voir le message
Hello Christophe,

C'est vrai que vu d'un point de vue de salarié qui touche un salaire fixe ça fait rêver et je comprends que tu voies les choses sous cet angle.

Si ces prix sont excessivement bas c'est parce que l'immense majorité des photographes n'ont pas de contrats tous les jours.
Ton calcul ne tient pas la route quand tu as un activité qui fait que tu peux te retrouver des semaines sans travail (et ça arrive souvent), que tu n'as pas de congés payés, une retraite quasi inexistante etc etc.
Comment tu fais si pour une journée de travail à 285€ TTC il faut compenser toutes celles ou tu n'es pas payé parce que les clients faut aller les chercher et c'est un vrai travail non rémunéré ? Pas plus que les réunions, les repérages etc.

Tous les photographes pro que je connais ont mis des années à se constituer une clientèle, dépensé beaucoup d'argent en matériel et pour aussi vivre au jour le jour. Si tous les tarifs sont tirés vers le bas, comment s'y retrouver ?

Imagines, par exemple, que des gens proposent à ta boite de faire ton taf pour 3 fois moins (voir pour rien) parce que c'est une passion qu'ils font en dehors de leur activité pro qui les fait vivre? Tu vas très vite être au chômage. C'est pour cela qu'on est un certain nombre à dire que c'est se tirer une balle dans le pied de facturer au rabais et faire une concurrence fatale aux autres.

Beaucoup plus que la moyenne des auteurs photographes avec en plus le chômage si ta boite coule. Je sais de quoi je parle j'ai fait les deux.

Les tarifs dont on parle sont des tarifs reportage / studio facturés à des entreprises. Les photos pour les particulier c'est une autre histoire.
Réponse avec citation
  #95  
non lus 27/11/2008, 13h18
Avatar de shog
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Iphone 3g objectif 6x pour iPhone 3G Maglite housse néoprène
 
Messages: 2 500
17600 Photiz - Faire un don
oui mais le problème c'est que tu bosse pas tous les jours dans ce métier la et que la retouche te prend beaucoup de temps

(dsl je n'avais pas vu les dernier post )
Réponse avec citation
  #96  
non lus 27/11/2008, 22h06
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
je vais apporter ma petite pierre à l'édifice chancelant de la photographie pratiquée en professionnel.

Cela ne me concerne qu'indirectement, puisque je suis un amateur sans visée professionnelle dans la photo.

Il ya 1 an, mon frère se marie, il me demande si je connais un photographe qui saurait lui faire ses photos de mariage. Il ne me donne pas le tarif, il gerera directement avec ledit photographe.
Je lui présente une amie. Ils se débrouillent entre eux. 1 mois après, mon frangin vient me voir pour me demander si je peux pas m'occuper des photos, parce que "ma" photographe l'a planté... Ben oui, il lui a proposé un tarif à environ 110€/h, plus bar à volonté et surtout une place à table pendant le repas du soir.... il avait prévu environ 6 ou 7h de présence, et n'avait rien décidé sur le tirage, qu'il verrait au derush, hormis la base de 200 photos format 10x15, facturés à 50cts pièce (au delà d'un tarif de tirage classique quand même) et certifiés.
soit un total d'environ 1000€ pour la journée de présence photo, et que les photos qui subiraient un traitement approfondi seraient facturées en sus...

Elle lui a répondu que c'était pas assez..!!! du coup, elle n'a pas eu le marché, et je l'ai fait à sa place, gratuitement....

Normal? ben, si les pros crachent sur le boulot, c'est qu'ils doivent en avoir suffisamment!
Réponse avec citation
  #97  
non lus 27/11/2008, 23h38
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par sv34 Voir le message
un photographe auteur peux tout à fait faire des photos de mariages......à titre ponctuel (reste à définir le nb de reportages mariage pour que ça rentre dans le ponctuel)....;à la condition qu'il s'acquitte de la taxe professionnelle sur les revenus générés par ces reportages là........j'avais la circulaire puis j'ai formaté mon dd......)


Ahhh, dommage, j'aurais bien aimé le lire ce formulaire... le statut est pourtant strict? pas de travail pour le particulier....

Citation:
Posté par sv34 Voir le message

en tant que photographe auteur si c'est votre seule activité, il me semble qu'en dessous de 27000 (voire 32000) roros/an vous n'êtes pas imposable (rechercher les infos sur le site d'éric delamarre ou l'upc)...le matériel acheté est amortissable sur 3 ans, les frais liés aux prises de vue sont déductibles des notes d'auteur (déplacement, frais d'essence au barême impôts, repas, hôtel........) sur justificatif.....attention: le choix est possible avec ou sans tva, mais autant on peut se déclarer au centre des impôts sans déduction de tva et lors de la 1° déclaration choisir avec déduction de tva......autant ce dernier choix reste fixe pour 3 ans........

32000 euros sans impots ?? tu confond pas avec le seuil de déclaration de TVA...qui est a 37 000
Réponse avec citation
  #98  
non lus 17/12/2008, 23h15
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: D70s - 50/1.8
 
Messages: 87
1675 Photiz - Faire un don
Pour ma petite contribution, je ne vais pas vraiment parler des photographes mais de métiers qui se rapprochent : les infographistes / DA / Maquetistes... indépendants. Il me semble que l'auteur photographe est soumis au même régime.
Donc pour ces métiers le calcule que je viens de voir est juste hallucinant (Avec en moyenne 22j de travail / mois dans le privée 22 x 200 = 4400 € /mois.).
Où a-t-on vu qu'un indépendant travaillait 22j / mois. Et s'il le fait sur un client longue durée, il lui faut prévoir l'avenir. Comme on en a parlé avec une amie DA cette semaine, un salaire de 250€/j est le tarif mini pour un débutant !
Dans ce tarif, il faut compter la prestation, les charges, les cotisations annexes (retraite, prévoyance chomage puisqu'on y a pas droit...), le renouvellement du matériel, les investissements (matériel, pub, site internet, loyer...) et la recherche des clients suivants ! A 250€/j, même en travaillant pas mal de jours / mois, on est loin du compte.

Pour un photographe de mariage, j'imagine que c'est pire parce qu'il ne doit pas y avoir bcp de mariages en semaine. J'imagine qu'on a donc une capacité de travail de 4 à 6 j/mois. [et puis ça doit être chiant d'attendre, ça demande de la préparation pour être au courant de ce qui va se passer (surprises, heure des activités,etc.) pour ne rien louper, pour prendre les photos de préparation...]

Exemple :
Par rapport à ce que dit JPGeb, je compte donc 660 € (le bar et la place à table, c'est vraiment trop généreux) et 200 tirages à 50ct (comme si une partie de ces 50ct ne servaient pas au développement). J'imagine que c'est un samedi, avec soirée pour lequelle la photographe doit gagner en gros 700-750 € brut.
On multiplie x4 pour les 4 samedi du mois : 2800. On enleve les charges, une ou deux cotisations pour approcher du niveau de protection sociale d'un salarié (mutuelle, complémentaire retraite), disons 100€ de prévoyance (c'est peu) pour les mois où elle pourrait avoir moins de clients et ne toucherait pas le chomage, 100€ pour le matériel (c'est très peu si vous avez déjà regardé la valeur du matériel photo, informatique et des licences des softs). Il ne lui reste vraiment pas grand chose pour vivre à la fin du mois (bcp moins qu'un SMIC).
Je n'appelle pas ça "cracher sur le boulot" mais juste demander de quoi vivre. Et n'allez pas penser qu'elle ne travaille qu'un jour par semaine, il y a la recherche de clients, les retouches, les tirages, la mise en ligne, la préparation du client suivant... Bref, ce genre de débat me fait tjrs autant halluciner.

On ne parle donc pas là de "photographe qui en vaut la peine" (réf. à un msg précédent), ni de prix prohibitif mais de professionnel, cad quelqu'un qui veut vivre de la photo. D'autres ont déjà parlé de ça avant mais je voulais le dire aussi parce qu'il me semble que c'est vraiment important.


Dernière parenthèse... Imaginez, un photographe qui pratiquerait ces tarifs et voudrait s'offrir un appareil genre D3 pour monter dans les ISO avec un objectif capable d'ouvrir à f2 en télé (faut les prendre les photos dans une petite église ou dans un jardin de nuit) + 1 flash déporté (SB600)... A 100€ d'investissement par jour de travail... Combien de mois pour y arriver ?
Réponse avec citation
  #99  
non lus 18/12/2008, 08h18
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Matheo Voir le message
Pour ma petite contribution, je ne vais pas vraiment parler des photographes mais de métiers qui se rapprochent : les infographistes / DA / Maquetistes... indépendants. Il me semble que l'auteur photographe est soumis au même régime.
Donc pour ces métiers le calcule que je viens de voir est juste hallucinant (Avec en moyenne 22j de travail / mois dans le privée 22 x 200 = 4400 € /mois.).
Où a-t-on vu qu'un indépendant travaillait 22j / mois. Et s'il le fait sur un client longue durée, il lui faut prévoir l'avenir. Comme on en a parlé avec une amie DA cette semaine, un salaire de 250€/j est le tarif mini pour un débutant !
Dans ce tarif, il faut compter la prestation, les charges, les cotisations annexes (retraite, prévoyance chomage puisqu'on y a pas droit...), le renouvellement du matériel, les investissements (matériel, pub, site internet, loyer...) et la recherche des clients suivants ! A 250€/j, même en travaillant pas mal de jours / mois, on est loin du compte.

Pour un photographe de mariage, j'imagine que c'est pire parce qu'il ne doit pas y avoir bcp de mariages en semaine. J'imagine qu'on a donc une capacité de travail de 4 à 6 j/mois. [et puis ça doit être chiant d'attendre, ça demande de la préparation pour être au courant de ce qui va se passer (surprises, heure des activités,etc.) pour ne rien louper, pour prendre les photos de préparation...]

Exemple :
Par rapport à ce que dit JPGeb, je compte donc 660 € (le bar et la place à table, c'est vraiment trop généreux) et 200 tirages à 50ct (comme si une partie de ces 50ct ne servaient pas au développement). J'imagine que c'est un samedi, avec soirée pour lequelle la photographe doit gagner en gros 700-750 € brut.
On multiplie x4 pour les 4 samedi du mois : 2800. On enleve les charges, une ou deux cotisations pour approcher du niveau de protection sociale d'un salarié (mutuelle, complémentaire retraite), disons 100€ de prévoyance (c'est peu) pour les mois où elle pourrait avoir moins de clients et ne toucherait pas le chomage, 100€ pour le matériel (c'est très peu si vous avez déjà regardé la valeur du matériel photo, informatique et des licences des softs). Il ne lui reste vraiment pas grand chose pour vivre à la fin du mois (bcp moins qu'un SMIC).
Je n'appelle pas ça "cracher sur le boulot" mais juste demander de quoi vivre. Et n'allez pas penser qu'elle ne travaille qu'un jour par semaine, il y a la recherche de clients, les retouches, les tirages, la mise en ligne, la préparation du client suivant... Bref, ce genre de débat me fait tjrs autant halluciner.

On ne parle donc pas là de "photographe qui en vaut la peine" (réf. à un msg précédent), ni de prix prohibitif mais de professionnel, cad quelqu'un qui veut vivre de la photo. D'autres ont déjà parlé de ça avant mais je voulais le dire aussi parce qu'il me semble que c'est vraiment important.


Dernière parenthèse... Imaginez, un photographe qui pratiquerait ces tarifs et voudrait s'offrir un appareil genre D3 pour monter dans les ISO avec un objectif capable d'ouvrir à f2 en télé (faut les prendre les photos dans une petite église ou dans un jardin de nuit) + 1 flash déporté (SB600)... A 100€ d'investissement par jour de travail... Combien de mois pour y arriver ?


Je savais que j'aurais du me faire photographe. Quand je pense que je gagne 150€/j brut.....

la photographe était une amie, au chomage, elle me disait chercher du taf, le tarif proposé, sachant que l'hébergement sur place était pris en charge par les mariés, me semble tout à fait correct pour une journée de travail classique, meme un samedi.... et 1000€ il me semble que ca fasse plus qu'un smic mensuel, gagné en 1 journée!
Mais je comprends de mieux en mieux pourquoi certains photographes pro ont une réputation de tire-au-fric....
Réponse avec citation
  #100  
non lus 18/12/2008, 10h37
Kra Kra est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: EOS 450D
 
Messages: 2
60 Photiz - Faire un don
Citation:
Je savais que j'aurais du me faire photographe. Quand je pense que je gagne 150€/j brut.....

la photographe était une amie, au chomage, elle me disait chercher du taf, le tarif proposé, sachant que l'hébergement sur place était pris en charge par les mariés, me semble tout à fait correct pour une journée de travail classique, meme un samedi.... et 1000€ il me semble que ca fasse plus qu'un smic mensuel, gagné en 1 journée!
Mais je comprends de mieux en mieux pourquoi certains photographes pro ont une réputation de tire-au-fric....

Je trouve pourtant le post de Matheos très explicite...
Quand il parle de 2800 €/mois ou de 250 €/jour, c'est du CHIFFRE D'AFFAIRE dont il est question...


C'est pas direct dans la poche hein.
Un indépendant c'est une entreprise à part entière, avec les frais qui vont avec.

C'est vraiment rien 2800€, surtout pour un photographe...
Il va te rester dans les 900€ pour vivre, charges retenues

Pour quelqu'un qu'est à la fois commercial, comptable, artiste et chef d'entreprise, ça fait léger je trouve

Bref, courage aux photographes, ça doit pas être facile tous les jours
Réponse avec citation
  #101  
non lus 18/12/2008, 12h57
Avatar de Christophe B
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 4 635
28580 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Matheo Voir le message
Pour ma petite contribution, je ne vais pas vraiment parler des photographes mais de métiers qui se rapprochent : les infographistes / DA / Maquetistes... indépendants. Il me semble que l'auteur photographe est soumis au même régime.
Donc pour ces métiers le calcule que je viens de voir est juste hallucinant (Avec en moyenne 22j de travail / mois dans le privée 22 x 200 = 4400 € /mois.).
Où a-t-on vu qu'un indépendant travaillait 22j / mois. Et s'il le fait sur un client longue durée, il lui faut prévoir l'avenir. Comme on en a parlé avec une amie DA cette semaine, un salaire de 250€/j est le tarif mini pour un débutant !
Dans ce tarif, il faut compter la prestation, les charges, les cotisations annexes (retraite, prévoyance chomage puisqu'on y a pas droit...), le renouvellement du matériel, les investissements (matériel, pub, site internet, loyer...) et la recherche des clients suivants ! A 250€/j, même en travaillant pas mal de jours / mois, on est loin du compte.

Pour un photographe de mariage, j'imagine que c'est pire parce qu'il ne doit pas y avoir bcp de mariages en semaine. J'imagine qu'on a donc une capacité de travail de 4 à 6 j/mois. [et puis ça doit être chiant d'attendre, ça demande de la préparation pour être au courant de ce qui va se passer (surprises, heure des activités,etc.) pour ne rien louper, pour prendre les photos de préparation...]

Exemple :
Par rapport à ce que dit JPGeb, je compte donc 660 € (le bar et la place à table, c'est vraiment trop généreux) et 200 tirages à 50ct (comme si une partie de ces 50ct ne servaient pas au développement). J'imagine que c'est un samedi, avec soirée pour lequelle la photographe doit gagner en gros 700-750 € brut.
On multiplie x4 pour les 4 samedi du mois : 2800. On enleve les charges, une ou deux cotisations pour approcher du niveau de protection sociale d'un salarié (mutuelle, complémentaire retraite), disons 100€ de prévoyance (c'est peu) pour les mois où elle pourrait avoir moins de clients et ne toucherait pas le chomage, 100€ pour le matériel (c'est très peu si vous avez déjà regardé la valeur du matériel photo, informatique et des licences des softs). Il ne lui reste vraiment pas grand chose pour vivre à la fin du mois (bcp moins qu'un SMIC).
Je n'appelle pas ça "cracher sur le boulot" mais juste demander de quoi vivre. Et n'allez pas penser qu'elle ne travaille qu'un jour par semaine, il y a la recherche de clients, les retouches, les tirages, la mise en ligne, la préparation du client suivant... Bref, ce genre de débat me fait tjrs autant halluciner.

On ne parle donc pas là de "photographe qui en vaut la peine" (réf. à un msg précédent), ni de prix prohibitif mais de professionnel, cad quelqu'un qui veut vivre de la photo. D'autres ont déjà parlé de ça avant mais je voulais le dire aussi parce qu'il me semble que c'est vraiment important.


Dernière parenthèse... Imaginez, un photographe qui pratiquerait ces tarifs et voudrait s'offrir un appareil genre D3 pour monter dans les ISO avec un objectif capable d'ouvrir à f2 en télé (faut les prendre les photos dans une petite église ou dans un jardin de nuit) + 1 flash déporté (SB600)... A 100€ d'investissement par jour de travail... Combien de mois pour y arriver ?


Je me permet de répondre car tu faisais allusion à mon post.
Ce qui me fou en boule c'est que si on prend les même raccourcis que vous tous ce justifie.
Si je vais demander à mon patron de bosser qu'un jour par semaine pour le même salaire sous prétexte que j'ai envie de faire ça il va être d'accord ?
Pourquoi les photographes (et d'autres professions) veulent répercuter toutes leurs contraintes sur les clients ?? Y'à trop de contrainte ?? changez de métier.
Moi ce que je retiens c'est que je peux pas faire appel à un photographe car c'est trop cher. Si demain j'en trouve un moins cher je les ferais bosser.
Beaucoup de gens prenne le problème à l'envers : Je veux faire ma passion (photo) mais par contre quoi qu'il arrive faut que je gagne plein de fric. Avant de lancer une activité, on fait des études de marchés, des buisness plans, ...

Je dis juste que certain ferais bien d'allé voir dans le privé ce que c'est le monde du travail ou alors arrêté de se plaindre quand d'autre choisisse de baisser leur prix au risque de "dévaloriser" (d'après certain) la profession
Réponse avec citation
  #102  
non lus 18/12/2008, 14h01
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: D70s - 50/1.8
 
Messages: 87
1675 Photiz - Faire un don
Je ne veux vexer personne en reprenant les posts précédents... D'autant plus que je ne suis pas photographe (il n'y a qu'à voir mes photos pour s'en convaincre lol). Mais je bosse avec des indépendants et j'ai des amis indépendants (DA, comme je l'ai dit, mais aussi maquetiste, consultant/développeur...)...

Je crois qu'il y a deux trucs que ceux qui trouvent la prestation trop cher n'ont pas intégré :
- Ce n'est pas parce que le photographe ne prend des photos que le samedi qu'il ne bosse que le samedi (comptait la préparation du mariage, la retouche, le tri, la mise en ligne, les tirages... et surtout trouver de nouveaux clients)
- On ne parle pas là de qq1 qui fait ça une fois et se met tout dans la poche. On parle de quelqu'un qui paie ses charges, prévoit les coups dur, doit renouveler (et doubler en cas de panne) son matériel, etc. Pour d'autres métiers, il faudrait aussi y inclure la formation. Bref, bcp de charges et paramètres qu'un particulier (salarié) ne semble pas toujours intégrer.

Bref, il me semble avoir déjà décrit tout ça (merci Kra de l'avoir lu). Pas de plainte et aucun (mais alors aucun) rapport avec le fait d'aller voir son boss et lui demander de moins bosser avec le même salaire ! Indépendant, c'est aussi la "vrai vie" (en plus dur que salarié aux 39h), ça a plein d'avantages mais pas que. Ce n'est pas s'en plaindre que de demander le juste prix pour vivre.

Si tu trouves qq1 qui demande moins, tant mieux pour toi ! Mais je me demande depuis combien de temps il tient à ce salaire, s'il arrive à se payer un loyer, s'il fait des projets...

(Woaa... Je me saoule tout seul en voyant encore la tartine, je n'imagine meme pas ce que c'est pour vous... dsl )
Réponse avec citation
  #103  
non lus 18/12/2008, 14h35
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
dites, le photographe, il n'est pas obligé d'avoir son local et son loyer séparé de chez lui, hein? Je connais pas mal d'indépendants qui bossent de chez eux, qui n'ont donc pas plus de loyer que celui qui leur sert à habiter... Et c'est quand même un poste énorme.

De là à supposer

Citation:
Bref, bcp de charges et paramètres qu'un particulier (salarié) ne semble pas toujours intégrer.
c'est p-e aller un peu vite en besogne. P-e peux-tu imaginer qu'un salarié actuel a pu être son propre patron à un moment donné? Et qu'il connait donc ce que tu décris, et qu'il ne change pourtant pas d'avis par rapport à ce qu'il a dit!
Réponse avec citation
  #104  
non lus 18/12/2008, 18h37
Avatar de Christophe B
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 4 635
28580 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Matheo Voir le message
Je ne veux vexer personne en reprenant les posts précédents... D'autant plus que je ne suis pas photographe (il n'y a qu'à voir mes photos pour s'en convaincre lol). Mais je bosse avec des indépendants et j'ai des amis indépendants (DA, comme je l'ai dit, mais aussi maquetiste, consultant/développeur...)...

Je crois qu'il y a deux trucs que ceux qui trouvent la prestation trop cher n'ont pas intégré :
- Ce n'est pas parce que le photographe ne prend des photos que le samedi qu'il ne bosse que le samedi (comptait la préparation du mariage, la retouche, le tri, la mise en ligne, les tirages... et surtout trouver de nouveaux clients)
- On ne parle pas là de qq1 qui fait ça une fois et se met tout dans la poche. On parle de quelqu'un qui paie ses charges, prévoit les coups dur, doit renouveler (et doubler en cas de panne) son matériel, etc. Pour d'autres métiers, il faudrait aussi y inclure la formation. Bref, bcp de charges et paramètres qu'un particulier (salarié) ne semble pas toujours intégrer.

Bref, il me semble avoir déjà décrit tout ça (merci Kra de l'avoir lu). Pas de plainte et aucun (mais alors aucun) rapport avec le fait d'aller voir son boss et lui demander de moins bosser avec le même salaire ! Indépendant, c'est aussi la "vrai vie" (en plus dur que salarié aux 39h), ça a plein d'avantages mais pas que. Ce n'est pas s'en plaindre que de demander le juste prix pour vivre.

Si tu trouves qq1 qui demande moins, tant mieux pour toi ! Mais je me demande depuis combien de temps il tient à ce salaire, s'il arrive à se payer un loyer, s'il fait des projets...

(Woaa... Je me saoule tout seul en voyant encore la tartine, je n'imagine meme pas ce que c'est pour vous... dsl )



C'est juste là que je suis pas d'accord. Il ne s'agit pas de proposer des tarifs cohérents avec ce qu'on a besoin pour vivre mais ce que le travail vaut et le prix qu'il faut afficher pour pouvoir travailler.
Réponse avec citation
  #105  
non lus 19/12/2008, 01h06
Avatar de Stoik
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax K200D 18-55 70-300 et des vieux cailloux
 
Messages: 142
650 Photiz - Faire un don

Concurrence


Ben, justement, j'ai consulté un pro et regardé récemment les tarifs mariages : il demande de 500 à 1000 euros la soirée, selon la prestation.

C'est pas donné, mais au top il fait plus de 400 clichés, préparatif, mairie, cérémonie, vin d'honneur, début de soirée, un DVD avec 300 clichés, un livre luxe cuir 60 clichés 39x30, séance portrait d'art, portrait invités, galerie privée, 5 tirages pro 20x30 et 15 en 15x21

Ca en fait du temps passé, plus amortissement 2 boitiers pros, et en hiver il doit pas y avoir foule...

Si j'avais su, c'est lui que j'aurai pris pour mon mariage, il est et a fait des photos de mon dernier bébé, à la maternité, pour un prix correct.

J'ai fait aussi une séance à domicile, avec livre photo, il ramène son matos studio portable, 1 heure de prise de vue à 49 euros, retouche des photos, la photo 15x21 après se fait à 19 euros.

On peu négocier (un peu) bien sûr.

Franchement, c'était une bonne expérience, et comme ça je suis aussi sur les photos, pour une fois...

Je gagne 90 euros brut/jour, dans le privé alors je ferais pas ça tous les mois mais heu, j'ai parlé avec lui, il démarrait à l'époque, et j'ai vraiment pas l'impression qu'il roule sur l'or. Ho, ça doit aller mieux maintenant, mais lui bosse le week-end, moi le samedi je me promène ou je fais de photos juste pour mon plaisir.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Cession de droit pour ... des clopinettes ?! | Tarif pour de la retouche beauté »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 2 vote(s), moyenne 4,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.