.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Aller au premier non-lu

Le guide du voyage en avion avec du matériel photo

Article rédigé par Jeff., le 11/05/2007.Voir son profil

Les beaux jours sont là, et vous prévoyez un voyage en avion avec votre matériel photo ?

Voici un récapitulatif des choses à savoir, avec quelques conseils supplémentaires, rédigé d'après un guide en anglais publié sur Thinkthankphoto.


Photo par jnxyz

1. Les bagages

Chaque compagnie a son propre règlement concernant la taille et le poids des bagages. Il est donc impératif de se renseigner avant pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
Pesez vos bagages à la maison avant de partir, pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Emballez correctement votre matériel pour éviter les chocs : l'idéal est d'utiliser une valise en plastique dur (certaines sont étudiées spécialement pour transporter du matériel photo).
Les accessoires qui ne sont pas très fragiles, comme les trépieds, peuvent être transportés dans un sac "standard".


Photo par Sky Eckstrom

Transportez si possible votre matériel le plus sensible en bagage à main, au lieu de le laisser en soute. Les manutentionnaires qui manipulent les bagages ne sont pas toujours scrupuleux, et les chocs sont fréquents...

Attention, le format et le poids du bagage à main (celui que vous transportez en cabine) est limité.
Par exemple, voici les limitations appliquées par Air France :



1 bagage (de 55 cm, 35 cm, 25 cm maxi) + 1 accessoire (de type sac à main, ordinateur portable, appareil photo...) pour un poids total de 12 kg maximum (18 kg en classe Affaires).
Ces dimensions incluent les roues et poignées.

Vous n'avez pas le droit de transporter de liquides en bagage à main. Veillez donc à retirer tous vos produits nettoyants, y compris les sprays.

Attention, si vous transportez un ordinateur portable en bagage à main, assurez-vous de ne pas avoir de logiciels piratés installés sur la machine. Certains pays (Canada...) effectuent des contrôles.


2. Que faire si on fait face à un refus de transport de bagages en cabine ?

En cas de poids excessif, ou de dépassement du format, l'agent qui s'occupe de l'enregistrement peut refuser de prendre en charge un bagage, ou vous obliger à le mettre en soute.


Photo par IvanoMak

La stratégie à adopter : ne pas s'énerver, rester calme, et agir comme un professionnel habitué aux voyages avec son matériel.

Exemple de bonne répartie : "Je suis un professionnel, je dois faire mon travail, j'ai besoin de mon matériel et je ne peux pas m'en séparer". Expliquez poliment que vous transportez du matériel professionnel pour un reportage, qu'il est fragile et onéreux, et qu'il n'est pas conçu pour être transporté en soute.

Pourquoi ? Parce que si votre matériel est "pro" ou "cher" (ou qu'il apparaît comme tel), la compagnie préfèrera vous laisser le transporter plutôt que d'engager sa responsabilité, avec les risques de dommages et intérêt que celà entraîne. Apparaître comme "travaillant pour les médias" (même si ce n'est pas vraiment exact) peut souvent sauver la mise.

Surtout, restez calme et ne vous énervez pas, au risque de vous faire "vider".

Attention : vous pouvez "enjoliver" la réalité auprès des agents de la compagnie, ceux qui s'occupent de l'enregistrement des bagages par exemple, mais surtout pas auprès des services de sécurité. Avec eux, mieux vaut se la "couler douce" comme nous allons le voir plus bas.

Autre solution : enlevez le matériel du sac et portez-le autour du cou... Déballez le reflex et portez le directement en bandoulière, si besoin avec objectif et flash... Il ne sera pas considéré comme un bagage.
Vous pouvez aussi dispatcher le reste du contenu du sac dans vos poches (en évitant les batteries qui peuvent éveiller les soupçons des services de sécurité).


3. Que faire si l'on ne préfère pas transporter soi-même son matériel ?


Photo par Camera Freak

Si après l'avion, vous vous devez faire un voyage périlleux pour votre matériel (conditions climatiques, moyens de transport "exotiques"...) et que vous transportez du matériel de valeur, vous pouvez opter pour une solution parfois utilisée par les professionnels : vous faire envoyer votre matériel sur place par une société comme Fedex ou UPS, et le retirer directement à leurs bureaux dans le pays et la ville concernée.

Les tarifs sont élevés, mais celà vous donne une sécurité supplémentaire dans le cas où vous n'êtes pas certain des conditions de transport dans certains pays où les infrastructures, la sécurité ou les conditions climatiques sont douteuses.

Ces sociétés assurent le matériel, et sont généralement très sérieuses, ce qui vous garantit un dédommagement en cas de perte ou de casse, ce qui n'est pas forcément le cas dans les transports publics...


4. Les rayons X

A savoir : le contrôle aux rayons X est suivi d'une ouverture des bagages en cas de visualisation d'un objet suspect sur l'écran par l'agent de sécurité.


Photo par robpatrick

Les objets qui amènent presque toujours un contrôle manuel : gros objectifs et quantité importante de cables, batteries et autres équipements.

Transporter un ou deux boitiers et des objectifs de moins de 200 mm n'amène presque jamais de contrôle manuel.

Si l'on transporte des pellicules et des cartes mémoire, pour éviter de les endommager avec les rayons X des portails de sécurité, on peut se les faire envoyer par UPS ou Fed Ex (par exemple, au retour du voyage), ou dans le cas d'une carte mémoire, envoyer le contenu par internet avant de rentrer.

A savoir : dans la plupart des pays, vous avez le droit de refuser que certains de vos objets (pellicules, cartes mémoire...) ne passent aux rayons X, et solliciter un contrôle manuel.


5. Comment se comporter avec les agents de sécurité ?

Assurez-vous que votre matériel est emballé de façon à faciliter un contrôle : matériel accessible, rangé proprement et correctement.

Soumettez-vous aux demandes du service de sécurité, sans jamais entrer dans des discussions ou explications : ne parlez pas pour ne pas attirer l'attention.

Il ne s'agit pas de raconter votre vie, et surtout pas de blaguer (certains ont déjà goûté à la prison pour de mauvaises blagues du type "j'ai une bombe dans ma chaussure"). Sans aller jusque là, il faut savoir que quelqu'un qui parle trop, qui se justifie, peut être vu comme un voyageur qui a quelque chose à cacher.

Donc : motus !

A la douane, ne rien avoir a déclarer, c'est la meilleure des solutions... Evitez donc de transporter des produits soumis à déclaration, de l'alcool, des cigarettes en quantité excessive...

Munissez-vous si possible des factures de votre matériel, au cas où.

Bon voyage !



Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 11/05/2007, 13h00
Avatar de Rza
Rza Rza est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: canon eos 300d
 
Messages: 1 714
10190 Photiz
encore pleins de bon conseil, merci pour l'article Jeff
Réponse avec citation
  #3  
non lus 11/05/2007, 13h01
Avatar de Fredshome
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10 et bidules en verre, Canon G3, 100%Linux
 
Messages: 883
5600 Photiz
Citation:
Vous pouvez aussi dispatcher le reste du contenu du sac dans vos poches (batteries, filtres...).
Attention aux batteries à des formats peu standard. À l'époque où je tournais pour la télé, j'ai déjà été bloqué par la sécurité qui se demandait si il fallait ou non faire sauter les batteries de ma Betacam (c'était bien avant la paranoïa actuelle). Il a fallu une vingtaine de minutes et 5 ou six agents de la PAF locale (c'était en Italie je crois) pour qu'on finisse, à regret, par me laisser passer.

De nos jours je ne me risquerais donc pas à avoir des batteries de rechange plein les poches si elles ne sont pas à un format de pile bâton et facilement reconnaissables. Surtout vu le niveau du personnel de sécurité dans les aéroports internationaux qui semble être tombé en flèche ces dernières années.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 11/05/2007, 13h02
Avatar de Antoine
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon
 
Messages: 383
5520 Photiz
merci pour tout ces conseils
ca devient n'importe quoi de prendre l'avion maintenant, ah non j'ai dit que je ne ralais plus
Réponse avec citation
  #5  
non lus 11/05/2007, 13h04
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
J'ajoute quelques infos sur le matos photo et les pracautions à prendre - ayant récemment déjé été confronté au problème.

Concernant le sac photo, qui dans certain cas peut être très encombrant - très très gros sac chez moi - et surtout fragile, je suggère de ne pas le mettre en cabine mais de la déposer au pied de l'appareil. Les compagnies (certaines comme AIR-FRANCE) le proposent. Est-ce que c'est généralisé ? J'en sais rien... Quoiqu'il en soit, le sac photo vous suivra jusqu'au pied de l'appareil. Il sera mis en soute manuellement avant de monter dans l'appareil. (un coupon vous est donné avant pour éviter les erreurs) Vous faites de même pour venir le récupérer en partant de l'avion (au pied de la passerelle).

L'avantage, c'est d'éviter la casse. SI vous avez un portable ou vos optiques, ou même des produits en bombe aérosol (genre bombe à air), c'est essentiel !
Je dis cela car, malgré la solidité d'un de mes pieds photos, je l'ai retrouvé en miette alors que je l'avais mis dans un sac de randonnée, bien protégé, avec mes affaires classiques, pensant bien faire : la tête de mon pied avait littéralement explosée. Faut savoir que les mecs ne sont pas tendres avec vos bagages et les jettent souvent de plusieurs mètres de haut (quand ils vident ou remplissent la soute). Pensez donc à vérifier - impérativement - l'état du contenu dans votre sac. Si casse il y a, faites immédiatement une déclaration à l'aéroport !

Donc, pas prudence, je vous invite à vous renseigner si cela est possible, mais ne vous en privez pas ! Et comme dit JEFF, restez courtois lorsque vous accostez la compagnie ou une hotesse, voire des douaniers un peu tatillons : dites-leur, si besoin en montrant le contenu de votre sac, que le matériel est TRES fragile et que vous souhaitez trouver une solution pour que votre sac vous suive sans encombre. Moi je passe souvent pour un PRO donc on me pose pas de soucis (c'est l'avantage d'avoir du gros matos ) Mais quoiqu'il en soit, il y a de forte chance pour qu'on vous propose une solution.

Dernière modification par ++dominik 11/05/2007 à 13h13.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 11/05/2007, 13h07
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz
Merci pour les infos complémentaires.

Citation:
Attention aux batteries à des formats peu standard. À l'époque où je tournais pour la télé, j'ai déjà été bloqué par la sécurité qui se demandait si il fallait ou non faire sauter les batteries de ma Betacam (c'était bien avant la paranoïa actuelle). Il a fallu une vingtaine de minutes et 5 ou six agents de la PAF locale (c'était en Italie je crois) pour qu'on finisse, à regret, par me laisser passer.

De nos jours je ne me risquerais donc pas à avoir des batteries de rechange plein les poches si elles ne sont pas à un format de pile bâton et facilement reconnaissables. Surtout vu le niveau du personnel de sécurité dans les aéroports internationaux qui semble être tombé en flèche ces dernières années.
Effectivement, je retire ce que j'ai dit sur les batteries...

Dernière modification par Jeff. 11/05/2007 à 13h23.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 11/05/2007, 13h33
Avatar de Fredshome
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10 et bidules en verre, Canon G3, 100%Linux
 
Messages: 883
5600 Photiz
Citation:
Posté par dominik Voir le message
Je dis cela car, malgré la solidité d'un de mes pieds photos, je l'ai retrouvé en miette alors que je l'avais mis dans un sac de randonnée, bien protégé, avec mes affaires classiques, pensant bien faire : la tête de mon pied avait littéralement explosée. Faut savoir que les mecs ne sont pas tendres avec vos bagages et les jettent souvent de plusieurs mètres de haut (quand ils vident ou remplissent la soute).
C'est vrai qu'on a parfois l'occasion de les voir faire et il suffit d'assister une fois au spectacle pour immédiatement repenser toute sa stratégie d'emballage de bagages...

Pour démolir une tête de pied au milieu d'un sac ils devaient être en forme ce jour là.
Comme quoi faire de l'exercice tous les jours ça paye, prenez en de la graine !
Réponse avec citation
  #8  
non lus 11/05/2007, 13h38
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz
Pour avoir un ami qui a travaillé comme manutentionnaire dans un aéroport, je confirme à ce qu'il m'a dit qu'ils ne sont pas très doux avec les bagages, et que les gars ne sont pas là pour faire dans la délicatesse.
Ils ont un temps maximum pour charger/décharger, et les bagages qui tombent, qui s'écrasent en bas d'une pile ou autres, c'est fréquent...
Réponse avec citation
  #9  
non lus 11/05/2007, 14h32
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Vi... j'ai même retrouvé en miette un petit flacon de médicament (le petit flacon de 40ml en verre renforcé !!) qui était placé - de surcoit - dans une malette rigide ! Le vanity n'avait rien mais le flacon n'a pas résisté. Bref, c'est dire que les mecs sont des fous furieux car on n'a toujours pas compris comment ils ont pu faire... à moins de laisser choir les sacs de plusieurs dizaines de mètres.
Il n'y a qu'à voir l'état de certaines valises de voyage ultra renforcées, qui ne résistent pas non plus. Doit y avoir des concours de lancer de bagages. Certain !

Dernière modification par ++dominik 11/05/2007 à 15h21.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 11/05/2007, 18h14
Avatar de etc
etc etc est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon D200 - Nikon F3HP - Nikon F Ftn - iPhone
 
Messages: 413
3032 Photiz
Pour ceux qui veulent passer des pellicules aux rayons X sans encombres, il existe des petites boites anti rayons X spécifiques (jusqu'à 12 pellicules 24x36 par boite je crois).
Réponse avec citation
  #11  
non lus 11/05/2007, 18h58
Avatar de mathias89
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax K100D
 
Messages: 42
430 Photiz
j ai jamais eu de probleme, a part pour le dentifrice
on se rend pas compte de ce qu on peu faire avec du dentifrice
Réponse avec citation
  #12  
non lus 11/05/2007, 19h28
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 056
154911 Photiz
@Dom, tout liquide et bombe à air comprimé sont maintenant interdit (même une bouteille d'eau!) Et pour le dentrifrice, la Suisse Air me l'a mis dans un sachet étanche

Niveau matos, je l'ai tranporter dans un sac bandoullière et mis en cabine, pas à mes pieds car interdit, donc non généralisé.

Seul les pc portables font objet de vérification précieuse auprès de la sécurité.

On doit vider ses poches, donc inutile d'y mettre vos batteries, il faut également enlever votre ceinture et vos bottes si vous en portez.

Je prends régulièrement l'avion, compagnie anglaise, française, suisse, belge ... Roumaine j'ai pas osé et seuls les anglais sont plus cools.
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #13  
non lus 12/05/2007, 00h35
Avatar de le rouge-gorge
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikkor 18/55+ Sigma 70/300+ un nikkor 50mm
 
Messages: 216
1870 Photiz
Je comprend mieux maintenant pourquoi j'ai eu droit a un super controle bien chiant lorsque j'avais dans le meme sac : L'ordi + cable d'allim+ sourie+webcam+disque dur externe + APN + cable de tranfert+ chargeur+cable pour tranfert TV+ Chargeur de portable + Chargeur le lecteur MP3+ 2 Objo+ 2flash..... Je comprend mieux ..... et en plus j'avais la boucle de mes chaussure qui avait sonné au portillon ...... MDR .... Un Toulouse/Paris Cauchemardesque .....
Réponse avec citation
  #14  
non lus 12/05/2007, 01h45
Avatar de coolgraph
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon
 
Messages: 4 438
37953 Photiz
Merci Jeff pour ces rappels !
Réponse avec citation
  #15  
non lus 12/05/2007, 12h50
Avatar de Chapal
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 400D / 50mm f/1.4 / Sigma 18-50 et 55-200
 
Messages: 1 168
7523 Photiz
je confirme il ne faut pas faire de blague avec la sécurité
quand j'étais petit j'ai sonné au portillon et ma petite soeur me demande ce que c'était,
et moi tout guilleret de lui répondre "c'est une arme" et ça n'a pas trop plus
heureusement que mon papa a réussi a leur faire cmprendre que c'était une joke ...
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Commentaire

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 5 votes - moyenne : 2,80.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.