.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Aller au premier non-lu

Débat : Le photojournalisme va t-il disparaître ?

Article rédigé par Frédéric, le 04/10/2008.Voir son profil

Le numérique a changé notre façon de photographier mais pas seulement. C'est une véritable révolution chez les professionnels. En moins de dix ans, cette évolution va balayer le règne de l'argentique et changer radicalement une profession jsuque là épargné par l'économie mondiale.

Il faut bien se rendre compte que le numérique a changé nos habitudes, fini le travail artisanal, le systeme D sur le terrain pour envoyer ses photos au plus vite après maintes manipulations et un stockage périlleux.

Aujourd'hui, même si beaucoup rêve de devenir photojournaliste, la formation initiale n'est plus la même et chacun de nous semble pouvoir se proposer en tant que tel.



Photo : David Turnley/CORBIS


La presse ne recherche plus le sensationnel de la même manière, et s'empresse de travailler avec des photographes, souvent amateurs, déjà sur le terrain. Pire, elle achète des images publiées sur des portails comme Getty, partenaire de l'AFP et voilà comment on retrouve la même image partout, parfois tronquée ou délibéremment choisi par le photographié.

La question que l'on pourrait se poser aujourd'hui est comment va évoluer cette façon d'informer, allons nous dans un futur proche devoir se contenter de la même image, vrai ou fausse, pour illustrer un texte ? Que va devenir le photojournalisme ?

Ne perd t-on pas le sens de l'actualité et une profession de foi ?

///

A lire aussi :
  • Telerama n°3059
  • Doit-on encore former les journalistes ? De Frédéric lambert

.
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 04/10/2008, 20h08
Avatar de aldamir
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Leica / Canon
 
Messages: 376
3365 Photiz
Getty est devenue il y a quelques temps déja une véritable agence de photojournalisme. En plus de çà elle a de gros (tres gros) budget pour ses photographes...
Ne lisez pas le Telerama 3059, il n'y a rien de nouveau, rien que des banalités (sauf si vous êtes juste curieux). Pour approfondir je vous conseille plutot le livre :
Photojournalisme à la croisée des chemins
AUTEURS MAT JACOB, WILFRID ESTÈVE, OLIVIA COLO
Éditions Marval et l’École des métiers de l’information-CFD

Le métier évolue c'est certain... les structures aussi et il devient clair que les collectifs prennent leur place face à de plus en plus grosses structures de l'image (getty, sipa press, etc.....). L'aristocratie du milieu devient de plus en plus fermée et Vu ou Magnum (entre autres) deviennent encore plus selectives et se concentre, à l'inverse du reste, sur des sujet "graves".

Blablablabla.... Il existe pas mal de livres pour les intéréssés et pas uniquement les récits chevaleresques des photographes de guerre d'un temps révolus

Dernière modification par aldamir 04/10/2008 à 20h16.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 04/10/2008, 20h43
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 055
154906 Photiz
Merci pour cet avis Aldamir qui lance un débat en contre sens, intéressant
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #4  
non lus 05/10/2008, 01h15
Avatar de GOGOPHOTO
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 7D+20D+eos 50+24-105 4 L +sigma 10-20 4-5.6 (bientot)+430ex
 
Messages: 2 723
10055 Photiz
a mon avis rien ne remplacera un vrai photographe car chaque VRAI photographe pro a un style d'image qui ne se retrouve pas sur un debutant ou un amateur donc pour moi tant que les agences prennet des photo de qualite le photographe pro restera
Réponse avec citation
  #5  
non lus 05/10/2008, 01h38
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 16
540 Photiz
Pas fausse du tout ta remarque GOGOPHOTO, cependant,
entre une image moyenne faite par un amateur qui se contentera de peu et un Vrai photographe; comme tu dis qui voudra surtout couvrir ses frais et gagner suffisamment pour manger; beaucoup d'agences de nos jours n'hésiteront pas à se tourneront vers le moins onéreux.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 05/10/2008, 12h42
Avatar de FotoZ
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Lumix FZ30 -Pentax K10
 
Messages: 245
1625 Photiz
non ce ne sont pas les amateurs qui sont une menace pour les photographes. Au contraire c'est la professionnalisation et la standardisation là où il y avait de la débrouillardise, du système D.

Ce qui est une menace c'est les abonnements. Les clients achètent des abonnements auprès d'agences et peuvent avoir des photos à volonté.
Pas les meilleures photos mais des photos moins chères car incluses dans l'abonnement et presque aussi bien que les meilleures. La philosophie est différente, il faut produire du régulier plutot que de chasser l'extraordinaire.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 05/10/2008, 13h52
Avatar de Didier
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 400D
 
Messages: 1 414
11358 Photiz
Je ne pense pas que le photojournalisme va disparaitre
rien qu'en sport moteur (ce que je fais un peu) il est impossible d'avoir des accréditations pour pouvoir avoir des tof de qualités ! c'est hyper protégé, pour les grosses courses, donc celles qui intéressent
t'as pas de carte de journaliste, tu va pas en bord de piste point bar ! (merci les grillages de protection)
je serait curieux de savoir si rien que pour les grosses rencontres sportive comme par ex la finale à roland garros tu peux te mettre dans la tibune des photographes rien que parceque tu est amateur ?
essaye d'aller shooter les politiques quand il sont en pleine réunion,
essaye d'aller à une conférence de presse quelle qu'elle soit sans carte
je peux me tromper mais j'ai un gros doute...
(bien sur tu as toujours l'exception de celui qui arrive à passer au culot ou incognito ...)
ils protègent leur job et c'est normal ! ils ont raison même si des fois c'est ralant
Réponse avec citation
  #8  
non lus 05/10/2008, 22h48
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10
 
Messages: 220
3986 Photiz
je ne pense pas que le photojournalisme soit seul menacé, mais tout le journalisme l'est.. il n'y a qu'à voir les superbes ratages de la presse audiovisuelle récemment pour se rendre compte de l'arrivée en force de l'amateurisme, facilité technique et besoin de rapidité aidants... Ceci dit, je pense que cette évolution n'est que passagère et que le retour s'annonce vers une presse (écrite et photo) de réelle qualité et rigueur...
il appartient aussi aux acteurs de l'image de manifester une rigueur et une déontologie pas toujours facile à tenir...

Mais il faut y croire
Réponse avec citation
  #9  
non lus 06/10/2008, 00h55
Avatar de aldamir
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Leica / Canon
 
Messages: 376
3365 Photiz
Citation:
Posté par FotoZ Voir le message
Ce qui est une menace c'est les abonnements. Les clients achètent des abonnements auprès d'agences et peuvent avoir des photos à volonté.
Pas les meilleures photos mais des photos moins chères car incluses dans l'abonnement et presque aussi bien que les meilleures. La philosophie est différente, il faut produire du régulier plutot que de chasser l'extraordinaire.

+1
Réponse avec citation
  #10  
non lus 06/10/2008, 15h57
COA COA est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 450
6070 Photiz
Que des amateurs prennent des photos et alors?

Si le bute du photojournalisme est d'informé, je pense que le côté artistique, la qualité passe en second plan car peu importe que se soit une photo pro ou pas, ce qui compte c'est ce qu'on voit dessus... Si une photo illustre quelques choses de choquant (bon un truc vraiment choquant!!!), elle fera le tour du monde qu'elle soit prise par un pro ou pas!

Et je pense que mis à part le matériel devenu numérique ca n'a jamais changé, c'est la photo qui compte c'est tout!

Puis je pense aussi que le métier à beaucoup souffert de photojournaliste qui ont mis en scène l'actualité car le plus grand malheur (enfin, je trouve) c'est que les magazine envois les photographes en leur donnant des consignes prècises sur la photo qu'il devront reproduire...
Peu importe que ce soit la réalité ou pas!

Donc comme dit plus haut c'est bien le jounalisme qui est menacé par cette soif de sensationnel!
Réponse avec citation
  #11  
non lus 06/10/2008, 17h12
Avatar de aldamir
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Leica / Canon
 
Messages: 376
3365 Photiz
Citation:
Posté par COA Voir le message
ce qui compte c'est ce qu'on voit dessus... Si une photo illustre quelques choses de choquant (bon un truc vraiment choquant!!!), elle fera le tour du monde qu'elle soit prise par un pro ou pas!

Si le photo-journalisme se limitait à de l'actu ou à de la photo choc cela pourrait être vrais.
Heureusement il existe des gens qui bossent sur des sujets de fond et leur regard fait la différence, l'objectivité n'existe pas dans ce métier, un angle ou un cadrage change la donne et peut exprimer une opinion bien différente de celle du voisin...Voila aussi le métier de photo-journaliste, et c'est bien celui là qui évolue avec difficulté. Les photos chocs ne sont là que pour manger, faire vendre et montrer, elles peuvent être faites par n'importe qui mais l'analyse se fait par les pros, c'est tout simplement leur boulot, malheureusement il arrive trop souvent qu'ils ne puissent pas le faire pour diverses raisons...
Réponse avec citation
  #12  
non lus 07/10/2008, 20h30
Avatar de redleader
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: EOS 50D, 400D, S 17-70, 120-400,C 50, 17-85,55-250, T 70-300
 
Messages: 123
695 Photiz
A mon avis rien ne remplacera l'oeil du photographe, plus que de la photo c'est une manière de saisir l'instant de capturer une émotion, un vécu.

Je ne pense pas que l'image pour l'image soit une solution, sinon faut faire de la TV.

après il faut se poser la question du public, tout depend du public cible. Sans vouloir faire d'elitisme, que pense qu'une grande majorité des gens zappe, une image en chassant une autre.

La vrai question n'est elle pas le journalisme existe t il encore ? Ou nous dirigeons nous vers une peoplelisation du journalisme.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 08/10/2008, 19h18
Avatar de Frédéric
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 055
154906 Photiz
Pour relancer un peu le débat, je viens de lire un article dans le magazine le Photographe qui dénonce l'emploi et le pillage des photos que l'on trouve sous licence CC sur Flickr par des agences de presse sans même mettre le nom de l'auteur de l'image.

Qu'en penser ?
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation
  #14  
non lus 08/10/2008, 19h41
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Reflex, télémétrique, moyen format, chambre
 
Messages: 895
5310 Photiz
Je ne suis pas sûr que les photographes amateurs présentent un vrai risque pour les photojournalistes professionnels. Au contraire j’ai le sentiment que les grandes agences sont de plus en plus exigeantes sur l’origine des images. Avec le numérique il devient facile de retoucher, manipuler les images. Et beaucoup d’agences sérieuses (bien sûr les torchons à scandales ne sont pas dans la même dynamique, mais est-ce du journalisme ?) ne veulent pas prendre le risque de diffuser une image truquée (Reuters n’emploie même plus de freelances pour cette raison). Alors des amateurs qui ne risquent quasiment rien en présentant une photo complètement truquée (surtout que Photoshop est vraiment à la mode) est beaucoup trop risqué.

Bien sûr il n’est pas si difficile de trouver un gus qui a pris une photo dramatique avec son portable lors d’un événement, de la payer trois fois rien, et faire du scandale, ou choper une photo sur Flick'r pour illustrer un article banal. Mais trouver un vrai reportage par un amateur, c’est une autre paire de manche. Vous avez déjà vu la proportion d’amateurs parmi les photographes sur une manif (manif au sens large) ? Elle est quasiment nulle (en tous cas beaucoup moins importante comparée à celle parmi les photographes photographiant les paysages ou les monuments). Et il y a encore moins d’amateurs qui acceptent de traiter un sujet fond, de partir faire un reportage à l’autre bout du monde, ou même à 3 km de chez soi (surtout quand on voit que beaucoup d’amateurs ne photographient pas au-delà de leur grille de jardin). D’ailleurs il ne doit plus manquer grand-chose à un amateur qui ferait cela pour être photojournaliste professionnel.

Bien sûr il y a toujours la concurrence directe sur les tous petits événements, du type la compétition de sport du quartier ou la pièce de théâtre du village, couverts par la feuille de choux locale, pour lesquels l’organisation va également fournir (gratuitement en plus) des photos. Mais faut voir les photojournalistes qui couvrent ça, parfois avec compact, et pour lesquels on sent qu’ils n’y connaissent absolument rien, qu’ils sont uniquement là pour la tune. Ni interprétation, ni réflexion de l’événement, rien. Sont-ils encore vraiment des photojournalistes ?

Non le vrai danger pour les photojournalistes qui est d’ailleurs à mes yeux le danger pour la presse en général, ce sont toutes ces pseudos sources d’information types blogs qui pullulent sur le net, et qui ne présentent souvent pas de vraies rigueurs journalistiques, ne citant pas leurs sources, ou citant en tronquant (parfois même en les modifiants) des textes, ou des photos modifiées, trouvés au hasard du Net afin de les faire s’adapter à leur propre opinion. Et le danger, c’est que beaucoup de personnes considèrent cela comme unique source d’information. Le public n’est vraiment pas assez exigeant sur la qualité.

Mais de tous les grands thèmes de la Photographie, je pense que le Photojournalisme restera le plus professionnel car il ne laisse pas de place à l’amateurisme. Ça tombe bien, c’est sans doute le plus grand thème photographique.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 08/10/2008, 20h01
COA COA est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 450
6070 Photiz
c'est pire que tout...
En faite le numérique quoi qu'on en dise à permis de rendre la photographie accessible et donc (en exagérant un peu) on trouve des photographe de talent à chaque coins de rue...

ce qui différencie maintenant le professionnelle de l'amateur c'est que le pro on le paye.

Pas étonnant qu'ils aient se servir sur Flickr, les *******
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« - | Débat : Doit-on réévaluer les droits d'auteur ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.