.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 04/10/2008, 19h14
Avatar de Frédéric
Frédéric Frédéric est déconnecté
Co-fondateur
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Fuji
 
Messages: 14 056
154911 Photiz - Faire un don

Débat : Le photojournalisme va t-il disparaître ?


Le numérique a changé notre façon de photographier mais pas seulement. C'est une véritable révolution chez les professionnels. En moins de dix ans,...
__________________
Me suivre sur : Instagram | Twitter
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #15  
non lus 08/10/2008, 20h15
COA COA est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 450
6070 Photiz
Citation:
Posté par FX-Bucher Voir le message

Bien sûr il n’est pas si difficile de trouver un gus qui a pris une photo dramatique avec son portable lors d’un événement, de la payer trois fois rien, et faire du scandale, ou choper une photo sur Flick'r pour illustrer un article banal. Mais trouver un vrai reportage par un amateur, c’est une autre paire de manche. Vous avez déjà vu la proportion d’amateurs parmi les photographes sur une manif (manif au sens large) ? Elle est quasiment nulle (en tous cas beaucoup moins importante comparée à celle parmi les photographes photographiant les paysages ou les monuments). Et il y a encore moins d’amateurs qui acceptent de traiter un sujet fond, de partir faire un reportage à l’autre bout du monde, ou même à 3 km de chez soi (surtout quand on voit que beaucoup d’amateurs ne photographient pas au-delà de leur grille de jardin). D’ailleurs il ne doit plus manquer grand-chose à un amateur qui ferait cela pour être photojournaliste professionnel.

Moi qui pensait que c'était un peu notre rêve à tous!

Citation:
Posté par FX-Bucher Voir le message
Non le vrai danger pour les photojournalistes qui est d’ailleurs à mes yeux le danger pour la presse en général, ce sont toutes ces pseudos sources d’information types blogs qui pullulent sur le net, et qui ne présentent souvent pas de vraies rigueurs journalistiques, ne citant pas leurs sources, ou citant en tronquant (parfois même en les modifiants) des textes, ou des photos modifiées, trouvés au hasard du Net afin de les faire s’adapter à leur propre opinion. Et le danger, c’est que beaucoup de personnes considèrent cela comme unique source d’information. Le public n’est vraiment pas assez exigeant sur la qualité.

Mais que crois-tu que font les plus grand journaux, ils sont en générale associer à une couleur politique, ca veux tout dire!

Citation:
Posté par FX-Bucher Voir le message
Mais de tous les grands thèmes de la Photographie, je pense que le Photojournalisme restera le plus professionnel car il ne laisse pas de place à l’amateurisme. Ça tombe bien, c’est sans doute le plus grand thème photographique.

Oui c'est vrai que pour une question de budget, de peur d'abîmer son matériel mais surtout du faite de ne pas posséder la carte de presse... le professionnel a peu de chance de se faire déranger par l'amateur.

De toute façon l'amateur d'aujourd'hui sera peut être le pro demain

Je trouve cependant que tes arguments ne manque pas de sens et que c'est un débat donc je voulais contre balancer, puis moi je tient avec l'amateur d'abord
Réponse avec citation
  #16  
non lus 08/10/2008, 20h52
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Reflex, télémétrique, moyen format, chambre
 
Messages: 895
5310 Photiz
Citation:
Posté par COA Voir le message
Moi qui pensait que c'était un peu notre rêve à tous!
Faire du photojournalisme ? Pas sûr que ce soit le rêve de tout un chacun. Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un coup d'oeil sur l'activité de la rubrique reportage de VP.

Citation:
Posté par COA Voir le message
Mais que crois-tu que font les plus grand journaux, ils sont en générale associer à une couleur politique, ca veux tout dire!
Je n'ai pas reproché aux blogs d'avoir des opinions et de les défendre, mais leur absence totale de rigueur. Bien sûr que les photojournalistes peuvent, et même doivent, avoir des opinions. Mais ça ne doit pas les empêcher d'être malgré tout honnêtes et rigoureux.

Citation:
Posté par COA Voir le message
Oui c'est vrai que pour une question de budget, de peur d'abîmer son matériel mais surtout du faite de ne pas posséder la carte de presse... le professionnel a peu de chance de se faire déranger par l'amateur.
La carte de presse n'est souvent pas obligatoire, même si elle aide pas mal. Mais pour beaucoup d'événements, on ne demande pas de carte presse. Il suffit d'avoir l'air sérieux, et on a accès à beaucoup plus de chose que le simple public.
Réponse avec citation
  #17  
non lus 08/10/2008, 21h11
COA COA est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 450
6070 Photiz
Citation:
Posté par FX-Bucher Voir le message
Je n'ai pas reproché aux blogs d'avoir des opinions et de les défendre, mais leur absence totale de rigueur. Bien sûr que les photojournalistes peuvent, et même doivent, avoir des opinions. Mais ça ne doit pas les empêcher d'être malgré tout honnêtes et rigoureux.

Oui je suis totalement d'accord avec toi mais je pense que l'information en générale est rarement honnête et rigoureuse (allusion à tout les drames humains dont on ne parle pas par manque d'intérêts économiques)

Citation:
Posté par FX-Bucher Voir le message
La carte de presse n'est souvent pas obligatoire, même si elle aide pas mal. Mais pour beaucoup d'événements, on ne demande pas de carte presse. Il suffit d'avoir l'air sérieux, et on a accès à beaucoup plus de chose que le simple public.

Encore une fois je suis totalement d'accord avec toi mais reconnais que pour assister à un meeting de l'ONU l'aspect professionnel ne suffira pas!

Pour la rubrique reportage je suis d'accord avec toi elle est très peu alimenté parce que peu de virusiens y passe, je pense que ca n'encourage pas. Je suis le premier à ne pas le faire... voilà une bonne résolution à prendre!

PS: j'ai supprimé mon poste précédent, j'ai laissé le portable ouvert et mon fils de 18mois à voulu participer... je sais pas trop comment il a fait rire!
Réponse avec citation
  #18  
non lus 09/10/2008, 20h07
Avatar de GOGOPHOTO
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 7D+20D+eos 50+24-105 4 L +sigma 10-20 4-5.6 (bientot)+430ex
 
Messages: 2 723
10055 Photiz
deja que le photojournalisme ne doit pas etre bien payer quand on est a son compte alors si on commence a leur piquer des parts de marcher

HS:
vous pesez que vu que je fais de photo de sport pour le college je peux avoir une carte de presse ok je sors --->>>
Réponse avec citation
  #19  
non lus 10/10/2008, 02h52
Avatar de tillou
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 929
11860 Photiz
L'overdose d'images tue l'image. Vrai certainement. Elle lui ôte son aspect "choc" et banalise l'évènement en multipliant les axes de perceptions.

Cependant,

En 1968, tout le monde se souvient de cette photo de Nguyen Ngoc abattant un viet-cong d'une balle dans la tête à bout portant ; aujourd'hui, cette photo aurait été prise par 20 "journalistes" sous 20 angles différents ! On aurait vu sous d'autres angles des gens rigoler, d'autres être horrifiés, d'autres photographes etc etc, et on aurait joint une photo satellite des forces en présence dans un rayon de 20km...

Vue, revue et rerevue sous tous les angles cette photo aurait elle été moins "bonne" et perdu de sa valeur ?

Meuh non, parce qu'on oublie un peu qu'une photo n'est importante que dans un contexte qui la crédibilise, et ne peut être choc qu'avec une analyse réfléchie et précise des circonstances dans laquelle elle a été prise.

Nous, passionnés de photo oublions vite qu'une photo n'est qu' émotion, un journaliste sérieux peut s'appuyer dessus mais ne peut s'en contenter sans en expliquer les tenants et les aboutissants.

Au contraire, la multiplication de ces sources d'images rendues possible par la démocratisation du support numérique permet d'être beaucoup plus critiques si on le souhaite !
Quand petit à petit on "gommait" les dignitaires présents à coté de Staline sur la place rouge au fur et à mesure de leur extermination, on aurait adoré avoir sur internet 2536 autres clichés non censurés et non trafiqués ! La rareté en cet instant était le danger.

Comme dans toute révolution technique, les métiers qui y sont liés doivent assimiler le changement et s'y adapter.
Le photojournalisme est à mon avis plus puissant que jamais dans sa capacité à nous retranscrire des informations toujours plus vérifiables en raison de la multiplicité des sources.
Après, il reste le talent,
et ça ce sera toujours unique et merveilleux !
Réponse avec citation
  #20  
non lus 11/10/2008, 20h08
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: d3, je déconne,nokia n95
 
Messages: 16
185 Photiz
les bons informateurs s'informe au bon endroit, ce n'est pas la premiere chaine qui va prendre des pohtos d'amateurs par exemple,mais si ça permet d'avoir plus d'images et plus vite ( les portables par exemples , ils sont tous capable d'en prendre et de les envoyer par mail ou autre ) pourquoi pas itnégré les amateurs dans le journalisme
Réponse avec citation
  #21  
non lus 11/10/2008, 20h14
Avatar de Laurent64
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 79
220 Photiz
le photojournalisme n'est pas mort et il ne faut pas l'associer aux seules images de guerre, de faits divers... Les sujets d'investigations pour les photojournalistes pro (dsl pour les amateurs : amateur, celui qui aime mais pas celui qui devrait vendre ?).
Le risque : l'uniformité (voir le lien sur mon blog)http://ferrierephotographe.typepad.f...s-45-unes.html
Autres risques : la casse organisée du prix d'une image, etc...
Réponse avec citation
  #22  
non lus 11/10/2008, 20h35
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz
Et le pillage existe même sans CC avec des licences beaucoup plus restrictives (comme les miennes par exemples). Pas besoin de CC pour mettre le nom de l'auteur, c'est de toute facon une obligation légale quelques soit la licence. Enfin bref, dans la tête des gens (pour les labels en tout cas, milieu que je connais mieux) la photographie est devenu quelques chose de pas cher alors que les prix n'ont en réalité pas changer.

Personnellement, je pense que le marché a été mis en danger par les amateurs non pas par manque de talent bien au contraire (beaucoup d'amateur sont meilleurs que les pros), mais par manque de connaissance des prix. Et les clients en profite, préférant acheter une photo moyenne à 50€ plutot qu'une bonne photo à 300€. La dessus s'est ajouté les banque de photo qui vendent les photos "libre de droit" (principe qui n'existe pas en France) sans être vraiment sûr que les photos sont vraiment libre de droit ni vraiment avoir vérifié la disponibilité des images, pour une bouché de pain et sans vraiment rémunérer les photographe. Mais voilà, un amateur qui ne connait pas la valeur de son travail et qui gagne 10€ avec une de ses photos sera super content et ne se plaindra pas. C'est tout a fait naturel. Sauf que voilà, des gens connaissant parfaitement le marché profite de cette méconnaissance. J'en ai fait les frais à mes début... maintenant, ça me désole un peu.
Réponse avec citation
  #23  
non lus 12/10/2008, 05h34
Avatar de florian29
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 60D + 50mm 1.8
 
Messages: 64
2770 Photiz
hum...un peu perdu pour l'instant pour émettre un avis sur le sujet je préfère observer, et me renseigner quand a celui ci, avant de dire n'importe quoi!

mais j'ai effectué une capture d'écran sur mon téléphone qui devrait vous interesser, et qui colle parfaitement au sujet! c'est une application gratuite disponible sur le store d'apple et "crée par ce journal"! je vous invite donc a lire le texte explicatif du "logiciel"


Dernière modification par florian29 12/10/2008 à 05h38.
Réponse avec citation
  #24  
non lus 12/10/2008, 18h58
Avatar de Nadou
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Canon EOS 400D + Sigma 18-125mm f/3,5-5,6 DC
 
Messages: 8
385 Photiz
[quote=COA;655083]Oui je suis totalement d'accord avec toi mais je pense que l'information en générale est rarement honnête et rigoureuse (allusion à tout les drames humains dont on ne parle pas par manque d'intérêts économiques)


Je suis d'accord avec toi sur le fait que beaucoup de drames n'ont pas la visibilité qu'ils méritent dans les médias. Mais si la presse est responsable pour des raisons économiques, malheureusement, l'auditeur/lecteur/téléspectateur, bref le consommateur l'est aussi.

Lors de ma 1° master en journalisme, on nous a parlé d'un concept assez choquant, les morts au kilomètre. Les gens sont plus réceptifs à une information en fonction de la proximité. Une mort tragique dans le village voisin touche plus les gens que les milliers d'enfants qui meurent de faim chaque jour dans les monde. C'est malheureux mais c'est comme ça.

La presse a de gros problèmes financiers, particulièrement la presse écrite. Les journaux dits de qualité, c'est encore pire. Leur tirage s'effondre. Moins de tirage = moins de rentrées directes et moins de financement alternatif (pub, aide de l'état, ...). Et avec moins d'argent, difficile d'envoyer des journalistes à l'autre bout du monde pendant des mois pour faire un vrai travail de fond.

Dans mon entourage, beaucoup reprochent à la presse de ne pas faire ce travail de fond (qui peut aussi être local bien entendu). Mais d'un autre côté, ils regardent le JT et lisent la DH du lundi (bcp de sport) et c'est tout. Arte, c'est trop barbant. Les reportages d'une heure sur la RTBF, c'est trop long. Envoyé spécial, c'est en même temps que le policier du jeudi de TF1. La revue XXI, ils connaissent pas et n'ont pas envie de savoir ce que c'est. Il suffit de voir les audience de ce genre de production pour voir que ça n'intéresse pas grand monde. C'est bien dommage!
Réponse avec citation
  #25  
non lus 13/10/2008, 14h34
Avatar de Gaëlle
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: argentique et numérique
 
Messages: 427
3178 Photiz
Bonjour tout le monde. Il m'est arrivé par deux fois de faire des photos au milieu de photographes reporters (inauguration d'un immeuble et réunion de dalmatiens) et je me suis dit que cela n'était pas un boulot pour moi. Ils couraient dans tous les sens avec le matos pour être le mieux placé, se bousculaient, se marchaient dessus et filaient peu de de temps après pour un autre reportage.
J'imagine qu'ils sont payés à la photo.
Je n'ai pas proposé mes photos à un site quelconque, c'était juste une expérience pour moi et je ne regrette pas de l'avoir fait. C'était intéressant, mais je regrette de ne pas avoir pu avoir plus d'échange avec eux, bien que j'aurai peut-être été déçue.
En tout cas cela m'a permis de me rendre un peu compte de la difficulté de ce travail. Je regarde les photos différemment maintenant, même celles là.
Réponse avec citation
  #26  
non lus 16/10/2008, 14h47
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D700 & F100, Leica M6 et autres...
 
Messages: 126
2630 Photiz
En même temps, j'aimerais bien savoir ce que le photojournalisme représente en terme d'effectifs par rapport à l'ensemble des photographes professionnels (les autres : ceux qui font de la pub, du portrait, de l'archi ou du design, de la photo plasticienne, etc) ?
Réponse avec citation
  #27  
non lus 20/10/2008, 03h45
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: D300+objectifs de toutes formes et de tout âges
 
Messages: 97
675 Photiz
Bonjour je viens d'arriver sur ce forum et très content de voir des sujets comme celui-ci, je me permet de me joindre à la conversation.

Je connait pas vraiment le "bois dur" du métiers de photographe. Mais j'ai converser avec des professionnels, qui m'ont convaincu que le photojournalisme est un métier à par entière et il ne faut pas le confondre avec le "sensationnel" ou avoir le coup de bol sur une photo.
Couvrir un sujet ET réussir son coup c'est pas qu'une partie de plaisir et un amateur ne pourra pas le faire. Une météorite qui tombe du ciel elle va pas tomber une deuxième fois parce qu'on a mal règler sa DOF, ou parce qu'on à pas enlever le bouchon de l'objo. enfin je crois.

Le métier à changer avec la technique, et la possibilité de monsieur tout le monde à prendre une photo "volée" avec un portable ou autre, réduit un peu le champ d'action peut-être. Mais je ne pense pas que le photojournalisme soit en voie de disparition.
Ce n'est que mon avis, de par ma maigre expérience photo, et de mon point de vue d'amateur.

Et comme dirais mon super arrière grand-père:
-"On prend pas une photo comme un coup de pied au ***! " Think about it.

David.
Réponse avec citation
  #28  
non lus 20/10/2008, 11h31
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D700 & F100, Leica M6 et autres...
 
Messages: 126
2630 Photiz
Citation:
Couvrir un sujet ET réussir son coup c'est pas qu'une partie de plaisir et un amateur ne pourra pas le faire

Ca dépend de ce que tu appelles un "amateur"... Si c'est un non-professionnel alors je ne suis pas d'accord car beaucoup de photographes amateurs passionnés maîtrisent parfaitement la technique et sont capables de sortir de superbes reportages. Il y a beaucoup d'amateurs qui exposent et qui reçoivent des prix... Si par "amateur", tu entends le photographe du dimanche qui shoote un peu au petit bonheur la chance sans démarche précise et sans trop maîtriser ce qu'il fait, alors oui effectivement le photojournalisme pro conserve tous ses atouts.
Réponse avec citation
  #29  
non lus 20/10/2008, 16h10
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
Matériel: D300+objectifs de toutes formes et de tout âges
 
Messages: 97
675 Photiz
Citation:
Posté par dubsoniq Voir le message
Si par "amateur", tu entends le photographe du dimanche qui shoote un peu au petit bonheur la chance sans démarche précise et sans trop maîtriser ce qu'il fait, alors oui effectivement le photojournalisme pro conserve tous ses atouts.

Oui c'est à celui-là que je pense.
L'autre l'amateur qui réussit ses reportages il a surrement mis du temps à réussire, ça lui est pas tombé dessus comme un livre saint sur la tête du profète . Il lui a fallu peut-être apprendre les "lois" de ce genre de métier. disons que c'est un professionnel non déclaré.

Mais c'est pareil ou mettre la limite proffessionnel/amateur ?est-ce qu'il y en a une d'ailleurs? est-ce que c'est une question d'argent?
C'est un autre débat je pense.

A+
David.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Des hauts et débats

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« - | Débat : Doit-on réévaluer les droits d'auteur ? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.