.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 16/09/2008, 07h33
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Pentax K10 D + 18-55mm + 50 mm f:2 ---- Sony DSC H3
 
Messages: 49
385 Photiz - Faire un don

Comment régler les ISO?


Bonjour,

Je me pose une question, (et il ne me semble pas avoir vu un tutorial concernant cela sur le forum).


Comment régler les ISO?

Je veux dire par là, comment sait-on que l'on doit se mettre en ISO 100, ou 200 ou 1600 par exemple?


Je pense qu'en plein jour par temps lumineux (bien ensoleillé), on peut rester en ISO 100.

mais par temps nuageux?

en intérieur avec flash? sans flash?

J'ai du mal à bien choisir mes ISO en fonction de la situation,

Merci de vos aides.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 16/09/2008, 08h07
Avatar de florian29
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 60D + 50mm 1.8
 
Messages: 64
2770 Photiz - Faire un don
http://www.virusphoto.com/aide-memoire-du-photographe/

sur ce document mémo tu trouveras, un peu tous les réglages possibles ou nécessaires suivant les conditions de la prise de vue, y compris pour les iso!

je sais faire mais pour ce qui est de t'expliquer j'en suis incapable! donc je prefere ne pas dire de bêtises et laisser quelqu'un de plus habile avec les thermes s'en occuper

tu as deja une premiere piste en tous cas
Réponse avec citation
  #3  
non lus 16/09/2008, 08h09
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 7D - 5DII
 
Messages: 206
1275 Photiz - Faire un don
Personnellement:
En temps pluvieux/nuageux sur mon 400D je passe en 200 ou en 400.
A la maison si je photographie les gosses c'est en 1600 sans flash (parceque je ne suis pas trop flash pour l'instant) parce qu'ils bougent et que c'est le seul moyen d'arriver a la vitesse évitant le flou.

Mais si je photographie le pot de fleur je suis plus bas (400/800) et pareil en l'extérieur, si je veux faire une fleur et qu'il y a du vent, par beau temps je vais passer en 400ISO pour avoir la vitesse.

je sais que c'est pas scientifique mais bon si ca permet de prendre la photo...
Réponse avec citation
  #4  
non lus 16/09/2008, 10h25
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
Je veux dire par là, comment sait-on que l'on doit se mettre en ISO 100, ou 200 ou 1600 par exemple?
Toujours le MOINS d'iso possible suivant les conditions d'éclairement pour travailler dans de bonnes conditions (diaph et vitesse).
Sachant que l'exposition est un trio à 3 composantes qu'il faut équilibrer : sensibilité/diaph/vitesse.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 16/09/2008, 10h27
Avatar de sebj
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon EOS 1D MkIV
 
Messages: 209
1285 Photiz - Faire un don
Dans la mesure du possible, il faut toujours rester à 100 ISO.
Si les conditions de lumière ne permettent pas d'atteindre une vitesse d'obturation suffisante (on donne généralement la vitesse d'obturation = l'inverse de la focale, par ex avec un 50mm, ne pas photographier en dessous de 1/50è de sec), alors dans ce cas on monte en iso, jusqu'à obtenir une vitesse correcte pour avoir un bon piqué et éviter le flou de bougé.
Encore une fois, le mieux est de rester à 100 iso (quitte à utiliser un trépied si la situation le permet), plus on s'éloigne de cette valeur, plus on verra apparaître de bruit et autres défauts du capteur.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 16/09/2008, 10h27
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
gaelv>
bah en fait c'est exactement ça !

Pour être plus précis, le truc est de trouver un bon réglage de la triade vitesse/ouverture/sensibilité (ou iso).
Plus tu montes en sensibilité, plus ton capteur est sensible (bah oui), donc plus il capte de lumière ... mais aussi de "bruit" électronique. Une bonne plage pour éviter le bruit est celle des pellicules classiques : entre 100 et 400 isos. Au-delà, il faut soit avoir un appareil qui gère bien le bruit, soit passer par un post-traitement.
Sachant que plus la pose est longue, plus le capteur est également sensible au bruit. Il faut donc éviter d'avoir à la fois un long temps de pose et une sensibilité élevée.

Sinon, pour commencer, tu peux te fier aux conseils qu'on donnait en argentique pour le choix des pellicules :
- temps ensoleillé, bien lumineux, neige : iso 100
- intérieurs (bien) éclairés, débuts de soirée, nuages sombres : iso 400
- pour faire un peu de tout sans trop savoir dans quelles conditions : iso 200
Réponse avec citation
  #7  
non lus 16/09/2008, 10h29
Avatar de sebj
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon EOS 1D MkIV
 
Messages: 209
1285 Photiz - Faire un don
Dans la mesure du possible, il faut toujours rester à 100 ISO.
Si les conditions de lumière ne permettent pas d'atteindre une vitesse d'obturation suffisante (on donne généralement la vitesse d'obturation = l'inverse de la focale, par ex avec un 50mm, ne pas photographier en dessous de 1/50è de sec), alors dans ce cas on monte en iso, jusqu'à obtenir une vitesse correcte pour avoir un bon piqué et éviter le flou de bougé.
Encore une fois, le mieux est de rester à 100 iso (quitte à utiliser un trépied si la situation le permet), plus on s'éloigne de cette valeur, plus on verra apparaître de bruit et autres défauts du capteur.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 16/09/2008, 10h43
Avatar de elmerfudd
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 300
1695 Photiz - Faire un don
Perso, je laisse les iso en auto mais je les ai bloqués à 400 (je ne sais pas si ton appareil le permet) et je passe en 800 ou plus rarement en 1600 si vraiment nécessaire.
Mais comme les réponses précédentes, essayer de rester le plus proche possible des 100 iso en privilégiant l'ouverture.
Un monopod peut être utile dans des situations difficiles.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 16/09/2008, 10h50
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz - Faire un don
je ne vais pas être d'accord avec Dolphin et fift

Mais l'exposition résulte, avant tout, de seulement 2 composantes vitesse/sensibilité... la troisieme (diaphragme) même si elle peut être utile dans ce cas, est avant tout une composante de la profondeur de champs...

Dernière modification par Caramel 16/09/2008 à 10h52.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 16/09/2008, 11h41
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
de seulement 2 composantes vitesse/sensibilité... la troisieme (diaphragme) même si elle peut être utile dans ce cas, est avant tout une composante de la profondeur de champs...

Désolé de te contredire ! L'exposition est bien le rapport du couple temps d'obturation/quantité de lumière, (ce qui est expliqué dans n'importe quel cours de photo) débit réglée par le diaphragme (un "robinet à lumière"), la PDC n'est qu'une résultante de la réduction du diamètre de pénétration qui par relation optique joue sur le PDC (là c'est purement optique).

Quant à la sensibilité elle est toujours restée fixe (sensibilité de la pellicule utilisée) avec l'argentique. Elle n'est devenue variable (possibilité de faire une photo à 100 iso et la suivante à 1600 iso par exemple) qu'avec le numérique.

L'exposition doit donc se faire avec le couple vitesse/diaph (en privilégiant l'un ou l'autre suivant si on veut des vitesse fixe ou un diaph fixe) en EN DERNIER LIEU en jouant sur la sensibilité, 3ème variable. D'ailleurs en argentique on choisisait le film adapté à ce qu'on allait photographier et ensuite on jouer sur le couple vitesse/diaph (idem en cinéma, idem en vidéo).

Perso je travaille toujours comme en argentique, privilégiant le 100 iso (en argentique je travaillais avec de la Kodachrome 25 iso la plupart du temps !) et montant en 400 maxi que lorsque je ne peux faire autrement (pleine ouverture et vitesse limite du bougé).

Dernière modification par dolphin 16/09/2008 à 11h50.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 16/09/2008, 13h01
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz - Faire un don
oui mais, que cela soit en argentique ou en numérique... le choix des iso est le choix primordiale a faire puisque en argentique (puisque tu en parles) il n'était pas facile de modifier son choix, et donc c'est le premier point a faire lors des prises de vues... le second choix est temps que l'on laisse a la lumière pour impressionner le film/capteur, et avec ça, on a inventé la chambre noir et son petit trou.

ensuite le diaphragme a permis comme tu le dit de jouer avec la quantité de lumiere... mais je persiste, c'est avant tout un élément de la PdC et l'oublier c'est ne pas prendre en compte la qualité de son image...

Ce que je n'ai pas dit : c'est qu'il ne faut pas l'utiliser pour réduire ou augmenter la quantité de lumière....

Diaphragme_(photographie)
.
.
.

Dernière modification par Caramel 16/09/2008 à 13h05.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 16/09/2008, 13h38
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Je trouve que c'est une abérration de jouer sur la sensibilité "iso" car en numérique c'est tout simplement une AMPLIFICATION ELECTRONIQUE du signal (et en AUCUN CAS un gain de sensibilité réel) et donc automatiquement une amplification du bruit. C'est comme les amplificateurs d'antenne (analogique) qui rajoutent de la neige sur l'image. S'il y a bien un paramètre à ne pas "booster" c'est bien celui là, d'autant qu'on est toujours à la recherche d'une image la moins bruitée possible.
Après chacun voit midi à sa porte !
Réponse avec citation
  #13  
non lus 16/09/2008, 13h51
DomiTRY
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par dolphin Voir le message
Désolé de te contredire ! L'exposition est bien le rapport du couple temps d'obturation/quantité de lumière, (ce qui est expliqué dans n'importe quel cours de photo) débit réglée par le diaphragme (un "robinet à lumière"), la PDC n'est qu'une résultante de la réduction du diamètre de pénétration qui par relation optique joue sur le PDC (là c'est purement optique).

Quant à la sensibilité elle est toujours restée fixe (sensibilité de la pellicule utilisée) avec l'argentique. Elle n'est devenue variable (possibilité de faire une photo à 100 iso et la suivante à 1600 iso par exemple) qu'avec le numérique.

L'exposition doit donc se faire avec le couple vitesse/diaph (en privilégiant l'un ou l'autre suivant si on veut des vitesse fixe ou un diaph fixe) en EN DERNIER LIEU en jouant sur la sensibilité, 3ème variable. D'ailleurs en argentique on choisisait le film adapté à ce qu'on allait photographier et ensuite on jouer sur le couple vitesse/diaph (idem en cinéma, idem en vidéo).

Perso je travaille toujours comme en argentique, privilégiant le 100 iso (en argentique je travaillais avec de la Kodachrome 25 iso la plupart du temps !) et montant en 400 maxi que lorsque je ne peux faire autrement (pleine ouverture et vitesse limite du bougé).


Le choix des ISO n'est pas obligoirement choisi en dernier lieu. Personnellement, il m'arrive en premier lieu de choisir 400 ISO alors qu'il est possible de le faire à 100 ISO, parce que j'ai envie d'avoir une texture dans mon image et si je veux un aspect bien lisse, je fais du 100 ISO
Réponse avec citation
  #14  
non lus 16/09/2008, 14h23
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Citation:
Le choix des ISO n'est pas obligoirement choisi en dernier lieu
J'entends en dernier lieu, en dernier recours ! (car en effet on choisi sa sensibilité AVANT le réglage diaph/vitesse)
Après oui, forcément si on veut du bruit la démarche est inverse ! (tout comme en argentique on l'on développait "chaud" si on voulait une montée de grain).
Réponse avec citation
  #15  
non lus 16/09/2008, 14h41
Avatar de Sil
Sil Sil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon
 
Messages: 1 085
6855 Photiz - Faire un don
Je suis d'accord avec dolphin, on regle la sensibilité en fonction du couple vitesse/diaphragme. Et pour info, j'ai déjà travaillé à 200 iso en plein jour au ski, pour faire des photos de descente slalom pour avoir une vitesse suffisante. On règle l'iso en fonction de ce que tu cherches sur l'instant, encore plus aujourd'hui ou comme le dit Dolphin, la sensibilité n'est qu'une histoire de gain électronique.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« objectif canon pour mon 400D | Mode Manuel avec flash intégré ?? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 5,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.