.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Aller au premier non-lu
  #406  
non lus 13/10/2009, 08h40
Avatar de Jérôme Goupil
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D300s + D200+ objectifs (j'ai essayé sans... pas bon)
 
Messages: 574
3485 Photiz - Faire un don
Effectivement tout dépend si on se contente d'offrir une prestation photographique (je prends les photos et les mets sur DVD après post-traitement, ou si on vend un produit fini jusqu'à l'album de mariage par exemple, mais l'album de mariage (mais je doute qu'on puisse rentabiliser un produit fini dans ce domaine). Le code NAF ne sera plus le même non plus puisqu'on relève à ce moment là du 4778C (autres commerces de détail) et il faut avoir 2 numéros SIRET.

Quand au fait de faire des expos et de vendre ses œuvres, je n'ai rien vu dans le kit autoentrepreneur qui l'interdise, c'est à peine si on y parle de la photo. Et l'URSSAF ne donne jamais les mêmes réponses. L'URSSAF et l'AGESSA sont deux organismes qui se chargent de collecter des cotisations sociales, chacun dans leur domaine de compétence, et sorti de leur domaine, ils ne savent pas.

Pour répondre à regard, la réponse aux deux questions est oui, sauf si tu as déjà un contrat de mariage et que rien ne t'appartient (pour le notaire). Pour la responsabilité civile, à partir du moment où tu exerces une activité professionnelle indépendante, tu dois contracter une responsabilité civile professionnelle. Idem pour la voiture si tu l'utilises pour des déplacements professionnels, ou alors prie pour qu'il ne t'arrive rien qui aboutisse à des dégâts provoqués à quelqu'un (pour la voiture tu peux toujours dire que tu étais en déplacement privé, si ça marche, mais ne souscris pas la RCP chez l'assureur qui gère ton contrat auto, et avec les différentes enseignes qui se regroupent pour la gestion de sinistres, c'est plutôt dur à savoir...).

Pour les codes NAF ils existaient avant la création du statut d'autoentrepreneur, je les tiens de fiches techniques que je ne peux donner qu'en MP (si vous me les demandez vous comprendrez pourquoi.

Que les les aides comme l'ACCRE soient incompatibles avec le statut de salarié c'est un peu normal puisqu'elles sont versées par les ASSEDIC.

Quant aux dépenses, elles arrivent vite:
-Entretien de son matériel
-Achat ou mise à jour de ses softs
-Remplacement ou upgrade d'ordinateur
-Achat d'objectifs un peu plus pro et beaucoup plus chers que ceux qui sont proposés en entrée de gamme, pour une qualité satisfaisante (si tu ne les as pas, de préférence des focales fixes).
-Achat d'un ou plusieurs DD externes pour une sauvegarde optimale (ne pas compter sur tes clients pour penser à ça).

Ça se s'amortit pas donc c'est le client qui devra payer tout ça.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #407  
non lus 13/10/2009, 15h32
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par regard Voir le message
2 petites questions complémentaires :
- une responsabilité civile, ou autre, est-elle indispensble ?
- est-il nécessaire de passer voir un notaire pour protéger ses biens privés ?

Bonjour,

Pour vous répondre (je suppose que vous vous situez dans le cadre d'une activité
de photographe...) :

- Oui une assurance de responsabilité civile exploitation est hautement recommandée
- Oui, on peut rendre insaississable ses biens immobiliers. Cela se fait devant notaire.

Bien cordialement,

Gilles
Co-auteur du "Guide pratique de l'auto-entrepreneur" et de "Auto-entrepreneur : 50 idées pour vous lancer avec succès !" - Ed. Eyrolles (2009)
Réponse avec citation
  #408  
non lus 13/10/2009, 19h53
Avatar de Johnatan B
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 30e, 50D, 400D, G11, plsr objectifs + 580ex 430ex
 
Messages: 171
1465 Photiz - Faire un don
Merci pour ces précisions asgraph_studio - Ca a répondu à pas mal de mes questions.
Réponse avec citation
  #409  
non lus 13/10/2009, 19h59
Avatar de Johnatan B
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 30e, 50D, 400D, G11, plsr objectifs + 580ex 430ex
 
Messages: 171
1465 Photiz - Faire un don
Gil, je viens d'acheter ton livre, et pour ce que j'ai déjà lu, c'est très interessant.
Réponse avec citation
  #410  
non lus 13/10/2009, 23h15
Avatar de regard
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax DSLR et qq cailloux
 
Messages: 216
1460 Photiz - Faire un don
merci à vous 2 pour les réponses à mes 2 questions
en réfléchissant, je me disais que finalement si je m'assure, une protection devant notaire est-elle vraiment indispensable.
car le seul (?) cas où l'on puisse être attaqué financièrement est un dommage causé à un tiers, et non une grosse faillite avec créances. Donc l'assurance parait suffisante.
je me trompe qq part ?
Réponse avec citation
  #411  
non lus 14/10/2009, 15h21
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Johnatan B Voir le message
Gil, je viens d'acheter ton livre, et pour ce que j'ai déjà lu, c'est très interessant.

Merci pour ce retour Johnatan, c'est sympa !

Gilles
Réponse avec citation
  #412  
non lus 16/10/2009, 20h03
Avatar de JEDI34
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax K200D + K100D + double kit + 70-300
 
Messages: 31
370 Photiz - Faire un don
Bonjour,
Je suis photographe auto entrepreneur depuis quelques semaines.
Jusqu'ici je faisais des expos locales et à cette occasion je vendais quelques photos (contre collée sur carton plume). Je calculais ma marge (env 30%) pour pouvoir au bout d'une année envisager le renouvellement de mon matériel en 2008 j'ai dégagé une marge totale de plus de 1000€ tout cela se faisait très souvent en liquide ... et puis ma réputation locale s'est agrandie, et la mairie de mon village à souhaité acquérir une de mes photos et il lui fallait un facture avec SIRET ce qui m'a incité à basculer vers ce statut.
Ce que je remarque maintenant c'est que de faire apparaitre son SIRET sur plaquettes et cartes de visite semble modifier le regard des clients potentiels ... on verra.
Pour moi ce statut me permet d'émettre des factures et donc de pouvoir me tourner vers les entreprises et autres institutions
Voilou
Réponse avec citation
  #413  
non lus 17/10/2009, 13h54
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 736
6100 Photiz - Faire un don
Merci de transmattre ton experience, cela donne un peu d'espoir à d'autre
Réponse avec citation
  #414  
non lus 22/10/2009, 22h24
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz - Faire un don
Donc l'UPC dit que normalement, on ne peut pas être autoentrepreneur et photographe auteur. On peut donc être artisant (et donc travailler avec des particulier). Cf la fin de l'article suivant : http://www.upc.fr/actualites.php?actualite=181 . Si d'ailleurs vous voulez des infos supplémentaires, il y a un autre article très très intéressant ici : http://www.le-hiboo.com/15814-photog...mples-concrets
Réponse avec citation
  #415  
non lus 22/10/2009, 22h46
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 7
60 Photiz - Faire un don
Ce qui, dans la pratique, ne t'empêche pas d'exposer des oeuvres et de les vendre.

Tu ne peux juste pas facturer des droits d'auteurs. (enfin "juste", c'est relatif^^)
Après, statut photographe d'art ou pas, la propriété intelectuelle est un droit commun, qu'on soit une entreprise ou pas. Faut juste nager un peu ^^.
Réponse avec citation
  #416  
non lus 23/10/2009, 12h07
Avatar de mozweb
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 10
100 Photiz - Faire un don
intéressant, merci beaucoup
Réponse avec citation
  #417  
non lus 23/10/2009, 12h41
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz - Faire un don
Citation:
Ce qui, dans la pratique, ne t'empêche pas d'exposer des oeuvres et de les vendre.
Bha si en fait. Quand tu lis la doc de l'UPC, c'est aussi une partie de ce qui est régie par l'AGESSA et donc incompatible avec le statut d'auto-entrepreneur. Il faut donc pour pouvoir travailler avec des particulier et facturer du droit d'auteur et du tirage d'art avoir deux statut : Autoentrepreneur ( pour la facturation aux particuliers, statut proche de l'artisan ) et affilié AGESSA ( pour les droits d'auteur et les tirages d'art ). L'affiliation AGESSA n'a pas l'air super contraignante. Je vais d'ailleurs de ce pas changer mes statut.

Dernière modification par chriscb 23/10/2009 à 14h35.
Réponse avec citation
  #418  
non lus 23/10/2009, 13h38
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par chriscb Voir le message
[quteo]Ce qui, dans la pratique, ne t'empêche pas d'exposer des oeuvres et de les vendre.
Bha si en fait. Quand tu lis la doc de l'UPC, c'est aussi une partie de ce qui est régie par l'AGESSA et donc incompatible avec le statut d'auto-entrepreneur. Il faut donc pour pouvoir travailler avec des particulier et facturer du droit d'auteur et du tirage d'art avoir deux statut : Autoentrepreneur ( pour la facturation aux particuliers, statut proche de l'artisan ) et affilié AGESSA ( pour les droits d'auteur et les tirages d'art ). L'affiliation AGESSA n'a pas l'air super contraignante. Je vais d'ailleurs de ce pas changer mes statut.[/quote]

Bonjour,

Attention toutefois à ne pas confondre assujettissement (sorte de période probataoire pendant laquelle vous cotisez mais n'êtes pas couvert par l'Agessa) et affiliation à l'Agessa. Pour pouvoir bénéficier de la protection sociale de l'Agessa vous devez être affilié, c-a-d réaliser un chiffre d'affaire annuel minimum d'environ 7 600 €.

Gilles
Co-auteur du Guide pratique de l'auto-entrepreneur (Ed. Eyrolles, 2009).
Réponse avec citation
  #419  
non lus 23/10/2009, 14h35
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Gil

Bonjour,

Attention toutefois à ne pas confondre assujettissement (sorte de période probataoire pendant laquelle vous cotisez mais n'êtes pas couvert par l'Agessa) et affiliation à l'Agessa. Pour pouvoir bénéficier de la protection sociale de l'Agessa vous devez être affilié, c-a-d réaliser un chiffre d'affaire annuel minimum d'environ 7 600 €.

Gilles
Co-auteur du Guide pratique de l'auto-entrepreneur (Ed. Eyrolles, 2009).

Tout a fait Gilles. Je précise au passage que la photo n'est pas mon activité principale et que je cotise largement par ailleurs . De tout ce que j'ai pu glaner à droite et à gauche c'est que pour débuter, quand on a une activité principale salarié à cote c'est le double statut : Auteur assujettis à l'AGESSA + Autoentrepreneur pour faire les mariages et autre reportage pour particulier et entreprise. Attention quand même au limitation de chiffre d'affaire ( et pas de bénéfice, ne pas confondre ) qui peuvent être contraignant si l'activité artisanale prend de l'importance.
Réponse avec citation
  #420  
non lus 23/10/2009, 15h14
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par chriscb Voir le message
Tout a fait Gilles. Je précise au passage que la photo n'est pas mon activité principale et que je cotise largement par ailleurs . De tout ce que j'ai pu glaner à droite et à gauche c'est que pour débuter, quand on a une activité principale salarié à cote c'est le double statut : Auteur assujettis à l'AGESSA + Autoentrepreneur pour faire les mariages et autre reportage pour particulier et entreprise. Attention quand même au limitation de chiffre d'affaire ( et pas de bénéfice, ne pas confondre ) qui peuvent être contraignant si l'activité artisanale prend de l'importance.



G.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« photographe fonctionnaire | Carte de presse »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 9 vote(s), moyenne 4,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.