.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Aller au premier non-lu
  #391  
non lus 21/08/2009, 17h03
Avatar de Morefire
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: un boitier, des cailloux et un stylet
 
Messages: 690
10510 Photiz - Faire un don
Et bien et bien , moi qui veut me lancer en tant que AE et qui risque de bientot exposer en galerie ( peut etre vendre ) et tout ça en ayant déja un boulot ... Je suis pas sorti de l'auberge.
Ok pour le statut d'AE en tant qu'activité complémentaire, mais pour le reste ça me semble un peu trop compliqué la.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #392  
non lus 22/08/2009, 00h30
Avatar de hahanae
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: D300/F6
 
Messages: 2
65 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par c2lart Voir le message
Et bien pour moi aussi c'est la même chose sauf que je suis toujours pris en artisanale donc 21,3%

De toute façon il faut tout de même comprendre que pour l'état le but et toujours prendre et non pas de donner; alors on sera toujours perdant...

Qu'as-tu mis comme description de ton activité lors de ton inscription aussi? Il y a 2 ou 3 codes APE différents pour la photo, apparemment.

Pour ma part, j'ai mis "prises de vues et retouches photos" j'ai eu le droit à l'APE 7420Z- activités photographiques... et de cocher la case "profession libérale".

Et je me demande si les photographes de mariages ne sont pas considérés comme artisans pour le statut d'auto-entrepreneur.

Autrement, j'ai trouvé ces brochures plus précises sur l'auto-entreprise et les professions libérales en auto-entreprise.

3w.le-rsi.fr/publications/supports_de_communication/Creation_d_entreprise/index.php


Réponse avec citation
  #393  
non lus 27/08/2009, 16h06
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3
40 Photiz - Faire un don
Bonjour à tous et toutes,

je suis nouvelle sur le site, je viens de lire toutes les pages du topic mais ca ne m'aide pas !!

J'ai fais ma teledeclaration AE en cochant liberal comme indique par l URSAFF et j'ai recu un avis negatif en m'indiquant que je devais me tourner vers la chambre des metiers !

Ds activites exerces j'ai note prise de vue, vente de tirages aux particuliers et lieu d'exercice en clientele, ai je mal rempli ?

Option fiscale c'est note vous relevez du regime fiscal micro (BIC ou special BNC) est ce bon ?

Par ocntre pour l'assurance maladie qu'il demande de choisir c'est obligatoire ? car j'en ai deja une ??

Apres appel aupres du service AE, la fille me dit de chercher mon code NAF aupres de l'INSEE et de refaire une declaration en cochant artisan et en indiquant le code NAF.
Qu'en pensez vous ?

Merci pour votre aide.
Réponse avec citation
  #394  
non lus 27/08/2009, 19h36
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon eos400D+ EF-S 2.8 17-55+70-300
 
Messages: 40
290 Photiz - Faire un don
salut gwenn
je me suis renseignée également et l'activité de photographe fait partie des artisants c'est pour cette raison que l'URSSAF t'a redirigé vers la chambre des métiers, c'est normal. Si tu veux plus d'informations, tu peux aller avoir la chambre des métiers la plus proche de chez toi car elle propose une journée d'information sur le statut d'auto-entrepreneur.
Même si tu reste salariée, tu dois quand même souscrite au RSI, je te donne la réponse qu'on m'a fournit sur cette question : "Des cotisations sociales sont dues sur chaque source de revenu. Le salarié doit payer des charges sociales au RSI au titre de son activité indépendante d’auto-entrepreneur. Il restera affilié au régime social des salariés (CPAM) et sera parallèlement affilié au RSI au titre de son activité d'auto-entrepreneur.
Les charges sociales des deux activités se cumulent respectivement selon le droit de chacune d'elles. Ainsi, il y aura une double affiliation et une obligation de double cotisation."
Concernant, le régime fiscal micro, tu dois cocher cette case c'est ce qui te permet de ne pas payer de TVA et de ne pas payer de taxe professionnelle.
Si tu as des questions tu peux appeler le numéro indigo : 0821 08 60 28 où envoyer un mail à : lautoentrepreneur@apce.com ( réponse garantie sous 48 heures)
j'espère que tout cela aura pu d'aider
ninie
Réponse avec citation
  #395  
non lus 27/08/2009, 20h06
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 3
40 Photiz - Faire un don
merci de tes reponses, j'ai appele ce numero ainsi que l'URSAFF et les 2 me disent de cocher liberal !! du coup je suis un peu perdue !
Réponse avec citation
  #396  
non lus 28/08/2009, 12h26
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon eos400D+ EF-S 2.8 17-55+70-300
 
Messages: 40
290 Photiz - Faire un don
Moi quand je suis allée à l'URSSAFF, on m'a dit que les photographes dépendaient de la chambre des métiers et cette dernière m'a répondu la même chose.
J'ai envoyé un mail à l'autoentrepreneur@apce.com qui m'a répondu qu' "Un photographe est soit artisant, soit profession libérale rattachée à la CIPAV." alors je pense que cela dépend de ton activité photographique.
voilà je ne peux pas t'en dire plus car moi aussi sur cette question je suis un peu perdue
ninie
Réponse avec citation
  #397  
non lus 04/10/2009, 21h27
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 21
160 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Caramel Voir le message
le site officiel est http://www.lautoentrepreneur.fr il suffit pour faire les démarches, pas besoin de se déplacer...

en parallele... Ciel vient de sortir un logiciel gratuit pour le compta des auto-entrepreneur (version Mac et Windows)

Ciel Compta A-E
.
.
.
merci beaucoup pour ces liens très utiles ...
Réponse avec citation
  #398  
non lus 04/10/2009, 22h16
Avatar de DELAMARRE
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 23
170 Photiz - Faire un don
Bonjour,

Je vais essayer de faire simple et rapide, tout le monde à raison, parce que photographe cela ne veut rien dire si vous ne dites pas ce que vous faites .

Identité, portrait, travail avec le public = artisan
photo pour la presse = journaliste
photo pour les entreprises et ventes d'oeuvres originales = auteur (incompatible avec statut d'AE)

Plus de renseigenements sur mon site http://www.edelamarre.com

Bon courage à toutes et tous
Réponse avec citation
  #399  
non lus 12/10/2009, 16h40
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 7
60 Photiz - Faire un don
Alors je vais tenter d'éclairer un peu la discussion.
Tout dépend de ce que vous allez faire de votre entreprise.
Si vous vendez des droits d'auteur, l'AE n'est pas pour vous (il faut se déclarer artiste auteur photographe à l'AGESSA et payer 15% de son chiffre)

Pour le reste, l'AE est compatible.
Dans cette AE il y a des subtilités à ne surtout pas manquer.
A savoir par exemple, les taux d'impositions et de charges quand on est en versement libératoire mensuel ou trimestriel (c'est à dire, qu'on paye en une seule fois, tout les mois ou trimestres, les charges et les impôts dûs. Plus rien à la fin de l'année, c'est l'un des avantages de l'autoentreprenariat)
Il y des différences de taux pour les charges et les impôts, calculés sur son chiffre d'affaire global (pas de réduction des frais, pas de remboursement de TVa pour les AE) selon que le service rendu soit du commerce (achat-revente) de l'artisanat(achat ou production-modification-revente) ou une prestation de service"(tu me payes 10 euros pour une heure de service)

Souvent les AE ont peur de leur declaration d'entreprise parce qu'il faut soit cocher commerce, artisanat ou service dans le formulaire de déclaration de la création d'entreprise.
Et bien..ce n'est pas très important..

L'important, c'est les declaration du CA tout les mois ou tout les 3 mois.

On peut différencier les BIC et les BNC

A savoir que pour un BNC vous payer 23% (impôts + charges) de votre CA
Pour un BIC vous payez 13% de votre CA (impôts + charges)

Alors voilà..mùaintenant, pour nous, photographe, les difficultés commencent.

Comment déterminer ce qui est BIC et ce qui est BNC ? Ce qui est un service et ce qui est de l'artisanatr ou du commerce.

L'erreur a ne pas commetre est là. Pour un mariage par exemple, on va penser que c'est un service ou dui commerce. Et bien, à vous de voir et de produire des factures en fonction.
Par exemple, si vous facturez à l'heure, c'est un service (BNC).
Si vous facturez à la photo c'est du commerce ou de l'artisanat. (BIC)

L'astuce conciste en produire 2 factures distinctes, l'une pour le temps passé à shooter, l'autre pour la vente des photos sur support (cd ou papier) et les albums)


Certains mettent le tout en prestation de service (23%), c'est une grosse erreur car il payent 23% sur le tout alors qu'il faut acheter les matières premières et les modifier.... Idem si l'on passe tout pour du commerce, dans ce cas, il faut facturer uniquemùent les ventes et pas le temps de shoot car le fisc ne nous loupe pas là dessus et il faudra payer la différence 13-23% sur ce temps de shoot et c'est pas cool.

Les chiffres (sauf le 23%) ne sont pas exacte car il y a distinction au nbiveau des impots entre commerce et artisanat encore.










LORS DE LA DECLARATION

Vous recevez de l'INSEE un code APE qui determine la nature de l'entreprise. Le code 7220Z activités photographique est celui qui regroupe le plus de domaine photo possible (en enlevant les ventes de droits d'auteur spécifique aux artistes auteurs de l'agessa)

Ama connaissance, il n'y a pas, pour le moment, de cumule possible d'une AE et du régime Artiste auteur de l'AGESSA.
Ca devrait changer rapidement.


Je finirais par: Oui, je trouve moi aussi que le régime de l'AE est une concurrance déloyale pour les artisans photographes. Mais en même temps, pour leur faire plaisir, l'état a prévu de bloquer les CA des AE à 32000 euros/mois pour les activités de prestation de service et 80000 pour les commercants.
Réponse avec citation
  #400  
non lus 12/10/2009, 16h43
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 7
60 Photiz - Faire un don
Dailleurs, je trouve le logiciel CIEL auto entrepreneur très très bien foutu. On peut tout réunir dans un seul logiciel. (facturation aux normes, devis, historique des achats/vente, etc)
Réponse avec citation
  #401  
non lus 12/10/2009, 17h01
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz - Faire un don
pareil... il est bien foutu, facile et pratique... il manque juste la nomenclature du plan comptable orienté photo)... quelqu'un la connait ou sait ou la trouver ?
Réponse avec citation
  #402  
non lus 12/10/2009, 19h33
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 7
60 Photiz - Faire un don
Bonjour caramel .


Je volulais aussi rajouter que l'AE et les aides sont souvent incompatibles lorsque l'on est salarié.

A savoir, la grosse mer*e pour l'ACCRE: on peut y prétendre si on a moins de 26 ans sans autre conditions (c'est une des conditions d'éligibilité), c'est flou et la majorité des organismes répondent: moins de 26 ans oui, mais pas salarié...(alors que je ne sais combien de % d'AE sont des personne salariés qui veulent un complément)

Dans le même goût, il y a aussi l'aide pour les salariés-créateurs. C'est rpesque comme l'accre niveau avantages, réduction des cotisations etc. Seulement voilà, quand vous êtes sous le régime de l'autoentreprenariat (regime microsocial simplifié avec versement libératoir tout les mois ou 3 mois de l'impot et des charges sur son Chiffre d'affaire), on ne peut pas bénéficier de cette aide.

Sachant que la majorité des salariés deiennent autoentrepreneur quand il souhaitent crée une entreprise aujourd'hui, il y a une grosse abérration...


Y'a comme un ick :d.
Réponse avec citation
  #403  
non lus 12/10/2009, 21h04
Avatar de Jérôme Goupil
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D300s + D200+ objectifs (j'ai essayé sans... pas bon)
 
Messages: 574
3485 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par asgraph_studio Voir le message
Alors je vais tenter d'éclairer un peu la discussion.

Vous recevez de l'INSEE un code APE qui determine la nature de l'entreprise. Le code 7220Z activités photographique est celui qui regroupe le plus de domaine photo possible (en enlevant les ventes de droits d'auteur spécifique aux artistes auteurs de l'agessa)

Ama connaissance, il n'y a pas, pour le moment, de cumule possible d'une AE et du régime Artiste auteur de l'AGESSA.
Ca devrait changer rapidement.


Je finirais par: Oui, je trouve moi aussi que le régime de l'AE est une concurrance déloyale pour les artisans photographes. Mais en même temps, pour leur faire plaisir, l'état a prévu de bloquer les CA des AE à 32000 euros/mois pour les activités de prestation de service et 80000 pour les commercants.

La réponse à ce sujet a été donnée il y a quelques pages, le code NAF est 7420Z (activités photographiques) considéré comme activité libérale ou prestation de services. Et la limite de 32000 euros est anuelle, pas mensuelle, ton prélèvement libératoire est peut-être de 23%, mais sur le CA. Tu ne récupères pas la TVA, mais tu as toujours le droit de la payer sur tes dépenses, tu es imposé non pas sur tes bénéfices mais sur ton CA (un artisan est imposé sur ses bénéfices, alors, la concurrence, à qui va-t-elle profiter sur le long terme?). Le tout mis bout à bout, est-ce vraiment un régime avantageux? Est-ce simplement une pompe à fric supplémentaire pour l'Etat?

Certes, c'est une forme de liberté, mais, comme c'est présenté, ce n'est pas adapté à une création d'entreprise à proprement parler, mais plutôt destiné à arrondir des fins de mois difficiles, sans rien ajouter sur sa feuille d'impôts si on risque de perdre ce qu'on a gagné en payant des impôts supplémentaires. L'avantage du prélèvement libératoire, c'est qu'on sait ce qu'on va payer, mais quand il s'agit de calculer un prix pour la prestation il ne faut pas confondre CA et bénéfice.
Réponse avec citation
  #404  
non lus 12/10/2009, 21h49
Avatar de regard
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax DSLR et qq cailloux
 
Messages: 216
1460 Photiz - Faire un don
2 petites questions complémentaires :
- une responsabilité civile, ou autre, est-elle indispensble ?
- est-il nécessaire de passer voir un notaire pour protéger ses biens privés ?
Réponse avec citation
  #405  
non lus 12/10/2009, 22h27
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 7
60 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Jérôme Goupil Voir le message
La réponse à ce sujet a été donnée il y a quelques pages, le code NAF est 7420Z (activités photographiques) considéré comme activité libérale ou prestation de services. Et la limite de 32000 euros est anuelle, pas mensuelle, ton prélèvement libératoire est peut-être de 23%, mais sur le CA. Tu ne récupères pas la TVA, mais tu as toujours le droit de la payer sur tes dépenses, tu es imposé non pas sur tes bénéfices mais sur ton CA (un artisan est imposé sur ses bénéfices, alors, la concurrence, à qui va-t-elle profiter sur le long terme?). Le tout mis bout à bout, est-ce vraiment un régime avantageux? Est-ce simplement une pompe à fric supplémentaire pour l'Etat?

Certes, c'est une forme de liberté, mais, comme c'est présenté, ce n'est pas adapté à une création d'entreprise à proprement parler, mais plutôt destiné à arrondir des fins de mois difficiles, sans rien ajouter sur sa feuille d'impôts si on risque de perdre ce qu'on a gagné en payant des impôts supplémentaires. L'avantage du prélèvement libératoire, c'est qu'on sait ce qu'on va payer, mais quand il s'agit de calculer un prix pour la prestation il ne faut pas confondre CA et bénéfice.

Je suis ok avec ça et j'ai fais une faute "de frappe" c'est bien annuel et non mensuel^^.
Ce statut est une mine d'or pour l'état, mais si tout le monde y trouve son compte..


Pour les deux questions: je ne suis pas allé voir un notaire personnellement. Le statut fait en sorte que les déficites ne sont possibles que si tu gère mal ton budjet achats.
Pas de chiffre d'affaire, pas de taxes.
Néanmoins, il y a une petite facture à un moment , la taxe formation professionnelle de 54 euros(quelque chose comme ça^^).
Une auto-entreprise est une entreprise individuelle avec des démarches simplifiés (ça reste une entreprise de forme individuelle à part entière avec ses droits et surtout ses devoirs..)


"La réponse à ce sujet a été donnée il y a quelques pages, le code NAF est 7420Z (activités photographiques) considéré comme activité libérale ou prestation de services."
C'est vrai, en partie. c'est considéré comme une activitée libérale mais les taux peuvent être variés. Vouis pouvez déclarer une activité ou une partie d'activité comme étant une activité commerciale, artisanal ou prestataire de service. (pour les trois, les taux d'imposition sont différent.) Je me suis assez battu avec l'administration pour en arriver à ce résultat.
Chacun vous dit quelque chose d'autre et au final on arrive à cette conclusion.

Lors des declarations il faut faire plusieurs ligne et différencier les différents taux.

Dernière modification par asgraph_studio 12/10/2009 à 22h34.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« photographe fonctionnaire | Carte de presse »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 9 vote(s), moyenne 4,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.