.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 26/08/2008, 17h40
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Red face

AGESSA / ventes de photos


Bonjour,
Je me pose une question depuis un petit bout de temps.
Je souhaiterais savoir comment il faut se débrouiller pour vendre des photos sur Internet... je veux dire en terme de droits.
Je suppose que les revenus dégagés doivent être déclarés aux impôts ?
D'autre part est-il nécessaire d'être inscrit à l' AGESSA pour pouvoir vendre ses clichés ?

La photo, comme vous vous en douterez, n'est pas mon activité principale ! Je travaille à temps plein et je souhaiterais pouvoir me faire un petit revenu supplémentaire et ponctuel par la vente de photographies.

Mais voilà, je me pose des questions quant à la nécessité d'être déclarée pour ne pas être dans l'illégalité (pas envie de m'attirer des ennui môaa ! J'suis pas une rebelle )

Merci d'avance pour vos réponses en tous cas.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 26/08/2008, 17h55
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz - Faire un don
"Je me pose une question depuis un petit bout de temps. "
C'est bien, ca fait réfléchir et quand on réfléchit on se plante moins.

"Je suppose que les revenus dégagés doivent être déclarés aux impôts ?"
Oui... Tu as une case exprès dans ta feuille de déclaration.

"est-il nécessaire d'être inscrit à l' AGESSA pour pouvoir vendre ses clichés"
Pas forcement, mais c'est surement le plus simple. Ou alors tu te déclare à la maison des artistes. Si tu vends pas que du droits mais aussi du service, il faudra passer à l'URSSAF.

Va faire un petit tour à l'UPC, il y a pas mal d'infos concernant le status de photographe auteur.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 26/08/2008, 18h46
Avatar de RomainP
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 127
1235 Photiz - Faire un don
Comme tu le dis, tu dois biensur déclarer tes revenus aux impôts.
Pour cela, tu dois avoir un numéro de SIRET, en t'inscrivant comme artiste-auteur dans ton centre des impôts.
Ensuite tu devrais cotiser, en passant par l'AGESSA en effet (la Maison des artistes est réservée aux graphistes et aux peintres).

Comme le dit chriscb, tant que tu ne vends pas de prestations techniques, pas besoin de passer par l'URSAFF. En revanche, l'agessa fait la différence entre la vente de tirages d'art, et la vente en plus grand nombre, donc attention aux nuances.
Tu as également une notice d'infos sur le site de l'agessa.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 26/08/2008, 19h03
Avatar de auib
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 78
780 Photiz - Faire un don
Merci pour ces infos, ça fait aussi un petit moment que je me pose cette question, étant dans la même situation que Eve (boulot a temps plein, envie d'un revenu ponctuel et occasionnel... ne serait-ce que pour amortir le matos...)
Je vais regarder ces liens.
Merci
Réponse avec citation
  #5  
non lus 26/08/2008, 19h37
Avatar de auib
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 78
780 Photiz - Faire un don
Je viens de faire un tour sur le site de l'UPC, il a beaucoup d'information, mais visiblement rien qui ne répond à la question : peux-t-on cumuler ce statut dans le but d'une utilisation "ponctuelle" avec un emploi a temps plein (dans une imprimerie en ce qui me concerne) ?
Quelqu'un peut-il apporter sa lumière a cette question ?
Ceci dit, il y a beaucoup d'infos intéressantes sur le site de l'UPC, très bon a savoir !
Merci
Réponse avec citation
  #6  
non lus 26/08/2008, 19h41
Avatar de chriscb
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: 1DsMkII,1D-X+28-300/3.5-5.6L,85/1.2L,50/1.4,24-70/2.8L
 
Messages: 563
4130 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par auib Voir le message
Je viens de faire un tour sur le site de l'UPC, il a beaucoup d'information, mais visiblement rien qui ne répond à la question : peux-t-on cumuler ce statut dans le but d'une utilisation "ponctuelle" avec un emploi a temps plein (dans une imprimerie en ce qui me concerne) ?
Quelqu'un peut-il apporter sa lumière a cette question ?
Ceci dit, il y a beaucoup d'infos intéressantes sur le site de l'UPC, très bon a savoir !
Merci

Oui. Le status de salarié et le status de travailleur indépendant (libéral, auteur, etc...) sont complètement séparé. Tant que tu n'utilises pas le portage salarial, c'est bon. (l'UPC comme l'AGESSA n'aime pas les gens qui en plus d'être photographe pro sont aussi autre chose).
Réponse avec citation
  #7  
non lus 27/08/2008, 20h09
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par RomainP Voir le message
Comme tu le dis, tu dois biensur déclarer tes revenus aux impôts.
Pour cela, tu dois avoir un numéro de SIRET, en t'inscrivant comme artiste-auteur dans ton centre des impôts.
Ensuite tu devrais cotiser, en passant par l'AGESSA en effet (la Maison des artistes est réservée aux graphistes et aux peintres).

Comme le dit chriscb, tant que tu ne vends pas de prestations techniques, pas besoin de passer par l'URSAFF. En revanche, l'agessa fait la différence entre la vente de tirages d'art, et la vente en plus grand nombre, donc attention aux nuances.
Tu as également une notice d'infos sur le site de l'agessa.

Le numéro SIRET est-il obligatoire ?
La vente de mes œuvres ne serait qu' occasionnelle (je ne suis même pas certaine d'en vendre 5 par an !).
Mon activité doit rester "artistique" et ne pas avoir de critère trop commercial afin de pouvoir entrer en adéquation avec mon emploi à plein temps.


Citation:
Posté par chriscb Voir le message
Si tu vends pas que du droits mais aussi du service, il faudra passer à l'URSSAF.
Qu'entends tu par "vente de service" ? (prestation de reportage Mariage par exemple ?)
Mon but est simplement de vendre des clichés ou des clichés encadrés tout au plus.
Mon activité principale ne m'autorise pas à travailler pour une entreprise ou à faire des reportages photographiques.

Merci encore pour vos réponses !

Dernière modification par Eve 27/08/2008 à 20h14.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 27/08/2008, 20h21
Avatar de RomainP
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 127
1235 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Eve Voir le message

Le numéro SIRET est-il obligatoire ?
La vente de mes œuvres ne serait qu' occasionnelle (je ne suis même pas certaine d'en vendre 5 par an !).

Oui à ma connaissance. C'est automatique à partir du moment où tu t'enregristres dans ton centre des impôts. Numéro de SIRET ne signifie pas "ouvrir une entreprise", mais être déclaré.

Citation:
Posté par Eve Voir le message
[color="RoyalBlue"]
[color="RoyalBlue"]Qu'entends tu par "vente de service" ? (prestation de reportage Mariage par exemple ?)
Mon but est simplement de vendre des clichés ou des clichés encadrés tout au plus.
Mon activité principale ne m'autorise pas à travailler pour une entreprise ou à faire des reportages photographiques.

Oui, prestations de services = mariages, photo d'école, ou travaux de labo par exemple...
J'ai bien compris que tu ne souhaitais que vendre des photos, mais cela implique une facturation et donc une déclaration aux impôts. Sinon, ça s'appelle du black.
Pour ce qui est de ton activité principale, ce n'est pas contradictoire. Ce n'est pas interdit d'avoir une activité complémentaire.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 28/08/2008, 11h37
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par RomainP Voir le message
Oui, prestations de services = mariages, photo d'école, ou travaux de labo par exemple...
J'ai bien compris que tu ne souhaitais que vendre des photos, mais cela implique une facturation et donc une déclaration aux impôts. Sinon, ça s'appelle du black.
Pour ce qui est de ton activité principale, ce n'est pas contradictoire. Ce n'est pas interdit d'avoir une activité complémentaire.

Merci... Je comprends mieux ce que signifie "prestations de services". Bon, c'est sûr, ce n'est pas ce que je souhaite faire.
Pour ce qui est de me déclarer aux impôts, je ne compte pas passer au travers. Je ne souhaite pas faire de black.
Cependant, mon activité principale restreint mes activités complémentaires qui sont soumises à autorisations. En effet, je suis au service de l'état et une activité complémentaire est soumise à autorisation. De plus cette activité ne peut pas être commerciale ou doit garder un caractère artistique.

Merci pour ces éclaircissements. Tout me semble plus clair.

Une dernière question : une inscription à l'AGESSA génère-t-elle automatiquement un numéro SIRET ou faut-il faire une déclaration à un autre organisme pour en obtenir un ?

D'autre part, une déclaration à la chambre du commerce est-elle nécessaire pour ce type d'activité ?
Réponse avec citation
  #10  
non lus 28/08/2008, 13h30
Avatar de RomainP
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 127
1235 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par RomainP Voir le message
Comme tu le dis, tu dois biensur déclarer tes revenus aux impôts.
Pour cela, tu dois avoir un numéro de SIRET, en t'inscrivant comme artiste-auteur dans ton centre des impôts.
Ensuite tu devrais cotiser, en passant par l'AGESSA en effet (la Maison des artistes est réservée aux graphistes et aux peintres).

Réponse avec citation
  #11  
non lus 28/08/2008, 13h42
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par RomainP Voir le message

AAAAAAAAAh ok !!
J'avais mal lu... fichus nyeux qui s'ouvrent pas le matin !!!!
Réponse avec citation
  #12  
non lus 28/08/2008, 13h47
Avatar de Arno Paul
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 374
3755 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Eve Voir le message
Je me pose une question depuis un petit bout de temps.
Je souhaiterais savoir comment il faut se débrouiller pour vendre des photos sur Internet... je veux dire en terme de droits.

Qu'entends-tu par "vendre des photos sur internet" ?

Si c'est vendre des tirages de tes propres photos, comme dit précédemment, tu dois te déclarer comme auteur photographe, qui est un statut assez précis et restrictif, obtenir un siret (gratuit), et déclarer ses revenus auprès de l'Agessa qui retiendra un % pour la cotisation.

Pour relever de l’Agessa, il faut exercer l’activité de photographe auteur.

Il est nécessaire d’exercer une activité qui correspond à la branche de la photographie gérée par l’Agessa :
- Prises de vues commandées par une entreprise ou une agence de publicité,
- Cession de droits sur des images préexistantes pour une diffusion publicitaire
ou commerciale, quelque soit le support…
- Cession de droits issus de l'édition (livre, disque,... )
- Vente d'œuvre originale (tirages numérotés et signés dans la limite de 30)

Ne peuvent pas être pris en compte par l’Agessa les activités suivantes :
- Tous travaux subordonnés (opérateurs, assistants, ... ). Cette activité doit s'exercer sous la forme de salariat. Soit vous êtes rémunéré par le photographe, soit vous passez par une société de portage ou une société d’intérim.
- Toutes activités commerciales (revente, laboratoire ... ). Cette activité doit s'exercer sous la forme de EURL, SARL ou artisan.
- Photos pour la presse. Cette activité doit s'exercer sous la forme de salariat que vous soyez ou non permanent. Quand c'est une entreprise de presse qui vous commande un travail, vous êtes considéré comme journaliste et donc payé en salaire.


ce qui est en italique provient de là :
http://www.upc.fr/fr/profession/agessa.html

ce qui est en gras te concerne, si j'ai bien compris ?!


Sinon, voici trois questions/réponses posées directement à un contact à l'Agessa :

1) est-ce qu'un agent de la fonction publique à temps plein peut exercer une activité d'auteur-photographe ? Si oui, existe-t-il des limites (nombre d'heures, chiffre d'affaire) ?

réponse : Les activités peuvent être cumulées. Il n'existe pas de limite.


2) est-ce que le numéro de SIRET est obligatoire pour ce cas ?

réponse : C'est le Centre des Impôts qui est centre de formalités des entreprises et qui délivre le n° de Siret. Il conviendrait à cet effet de contacter votre centre des impôts pour savoir s'il est opportun pour vous d'obtenir un n° de siret.


3) comment déclarer aux impôts les revenus ?

réponse : Vous déclarerez vos droits d'auteur perçus en 2008 aux impôts en début d'année 2009, sous le régime fiscal des "bénéfices non commerciaux". Je vous invite à contacter un conseiller fiscal de votre centre des impôts pour connaître les modalités de déclaration.


Réponse avec citation
  #13  
non lus 29/08/2008, 11h16
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Arno Paul Voir le message
Qu'entends-tu par "vendre des photos sur internet" ?

Si c'est vendre des tirages de tes propres photos, comme dit précédemment, tu dois te déclarer comme auteur photographe, qui est un statut assez précis et restrictif, obtenir un siret (gratuit), et déclarer ses revenus auprès de l'Agessa qui retiendra un % pour la cotisation.

C'est bien ça : je souhaite vendre mes propres photos.

Tu as indiqué en gras que la limite était de 30 tirages : il s'agit d'une limite de 30 tirage par an je suppose ?

Merci pour tous les autres renseignements. Ils me sont d'une grande aide.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 29/08/2008, 11h25
Avatar de Arno Paul
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 374
3755 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Eve Voir le message
C'est bien ça : je souhaite vendre mes propres photos.

Tu as indiqué en gras que la limite était de 30 tirages : il s'agit d'une limite de 30 tirage par an je suppose ?

Merci pour tous les autres renseignements. Ils me sont d'une grande aide.

Non, c'est 30 tirages numérotés et signés par photo, sans limite de temps
Réponse avec citation
  #15  
non lus 30/08/2008, 09h31
Avatar de Eve
Eve Eve est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon EOS 50D
 
Messages: 67
730 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Arno Paul Voir le message
Non, c'est 30 tirages numérotés et signés par photo, sans limite de temps

Ah ! Dans ce cas, c'est vraiment bien !
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Soumettre son travail à des agences ou des galleries ? | Contrat pour une maison de disque »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.