Afficher un message
  #61  
non lus 23/10/2006, 21h06
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don

La profondeur de champ


La profondeur de champ correspond à la zone où l'image est nette (voir image plus bas).
La profondeur de champ dépend en fonction de l'appareil photo, de l'ouverture du diaphragme et de la distance entre l'appareil et le sujet.

Voici un diagramme qui permet de bien comprendre que la profondeur de champ n'est autre que la zone dans laquelle un sujet est net :

(licence Creative Commons, réalisé par Jared C. Benedict)

La maîtrise de la profondeur de champ est absolument indispensable pour la réussite de la plupart des prises de vues.



La profondeur de champ ne passe pas du flou au net directement : il y a une zone de transition comme on le voit sur cette image.
En fait, tout ce qui est immédiatement devant et derrière du point sur lequel on fait la mise au point commence à perdre de la netteté, même si ce n'est pas perçu par l'oeil, ou que la résolution de l'image ne permet pas de le voir.

Contrôler la profondeur de champ

Les deux éléments les plus importants pour contrôler la profondeur de champ sont :
- l'ouverture du diaphragme.
- la distance entre l'appareil et le sujet.
Plus l'ouverture est grande (= plus le chiffre f/ est petit) et plus on s'approche du sujet, plus la profondeur de champ est réduite.

Voici deux exemples de photos prises à la même distance du sujet :

Exemple 1 : avec un diaphragme très fermé (f/32), la profondeur de champ est grande : le fond est visible


Exemple 2
: avec un diaphragme très ouvert (f/5), la profondeur de champ est réduite : le fond est flou

(images sous licence Creative Commons, par Fir0002)

On remarque ici que le sujet est mieux mis en valeur dans l'exemple 2, puisque le fond ne vient pas distraire l'oeil : l'attention se porte sur le sujet principal.

Allons un peu plus loin :

Influence de la focale sur la profondeur de champ

Je n'ai pas encore mentionné la focale dans les paramètres qui influent sur la profondeur de champ.
En fait, même si les téléobjectifs créent une profondeur de champ très réduite, c'est principalement parce qu'ils sont souvent utilisés pour rendre un sujet plus grand qu'il n'est dans la réalité (parce qu'on ne peut pas s'approcher de lui pour prendre la photo).
Si le sujet occupe la même place dans le viseur quel que soit l'objectif (du grand angle au téléobjectif), la profondeur de champ est en fait virtuellement constante quand la focale augmente.

Explications :
Dans ce tableau, on s'éloigne au fur et à mesure du sujet, mais il occupe à chaque fois le même espace dans le viseur, puisqu'on augmente la focale de l'objectif fur et à mesure :

Focale (mm) Distance du sujet (m) Profondeur de champ(m)
100.50.482
201.00.421
502.50.406
1005.00.404
200100.404
400200.404

On note que la profondeur de champ reste à peu près identique

(sauf pour les focales très petites (il s'agit là d'un détail négligeable comparé à l'influence de l'ouverture et de la distance).)

Pour faire plus simple, on peut retenir que plus on utilise un objectif à focale élevée (téléobjectif), plus la profondeur de champ sera réduite, même si c'est une construction de l'esprit.
(comme on l'a démontré ci-dessus, c'est dû à l'agrandissement du sujet, et non à la focale).

Les focales élevées donnent l'impression d'une profondeur de champ réduite parce qu'elles modifient la perspective.

Note : la profondeur de champ paraît plus réduite sur les reflex que sur les compacts, parce que les objectifs des reflex ont besoin d'une plus grande focale pour capturer le même champ d'image.

Dernière modification par Jeff. 11/05/2007 à 16h45.
Réponse avec citation