.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Noter la discussion : Objectif à grande ouverture ou Flash Externe

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 16/06/2008, 16h50
Avatar de Jo_Osan
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS 400D, Sigma 18-200mm
 
Messages: 25
410 Photiz - Faire un don

Objectif à grande ouverture ou Flash Externe


Bonjour à tous,

J'ai une question qui me trotte dans la tête: pour prendre des photos en faible luminosité (en interieur,etc.) quelle est le meilleur choix entre un objectif à grande ouverture ou un flash externe?

De plus, considérez vous qu'un nombre d'ouverture de 2.8 correspond à une grande ouverture??

Merci Beaucoup


Jon
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 16/06/2008, 16h54
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Bin je pense que la réponse à la première question coule de source : une optique lumineuse, le flash dénaturant complètement la scène.

2.8 est lumineux mais c'est pas le plus. 1.4 ou 1.8 c'est nettement mieux !
Réponse avec citation
  #3  
non lus 16/06/2008, 18h05
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 1 016
9195 Photiz - Faire un don
Le flash ne dénature pas complètement la scène !

Je n'ai reçu mon SB-600 que ce matin, mais je trouve les résultats très naturels en lumière indirecte en intérieur : j'expose en manuel pour les hautes lumières (typiquement : une lampe allumée avec abat-jour, la lumière de la fenêtre perçant au travers de rideau, etc.) et je fais taper l'éclair contre le plafond ou contre un mur blanc.

Avec ça, plus besoin d'avoir recours à une grande ouverture et à une montée en ISO (bruit, pdc de mouche, faible dynamique) le flash équilibre la scène, permet de rester à ISO 200 (pour mon APN) et peut être contrôlé au niveau de la balance des blancs en lui adjoignant une gélatine colorée.

Alors, cette technique n'est pas utilisable dans tous les cas de figures, et souvent seule une optique rapide pourra te sortir d'affaire, mais il me fallait à tout prix nuancer les propos de Dolphin.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 16/06/2008, 18h11
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
Oui, il arrive des cas où, je suis d'accord mais dans le cas précis que tu exposes tu parles de COMPENSATION et d'équilibre (mais dans un sens si ça améliore... ça dénature pusique tu la rééclaire ). Dans le cas de la photo de nuit par exemple, une optique lumineuse permettra TOUJOURS de rendre la scène. Un flash, lui, soit il éclairera tout et donc dénaturera soit redonnera un peu de lumière dans les ombres .... mais perso je n'appelle plus ça une scène naturelle
Réponse avec citation
  #5  
non lus 16/06/2008, 18h27
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 1 016
9195 Photiz - Faire un don
Pas faux ! Cela dit, ce que l'appareil permet de capturer sans apport de lumière reste très éloigné de ce que nous pensons percevoir avec nos yeux, et en général un petit rééquilibrage n'est pas superflux.

Enfin, ayant fait l'achat d'un flash et d'une focale fixe lumineuse, je dirais qu'il y a plus moyen de "rigoler" avec un flash (utilisable à de multiples fins dans de multiples cas de figure) qu'avec un objectif qui, même s'il est d'excellente qualité ne révolutionnera que ponctuellement ta manière de photographier (accès à de nouvelles pdc et à de nouveaux temps de pose... ça représente beaucoup moins de changements par rapport à un flash, mais tout dépend de ce que l'on veut faire comme photo !)

En fait on ne devrait pas vraiment comparer flash et objo rapide parce que le résultat obtenu est différent, je conseillerais d'avoir les deux, et s'il faut s'équiper progressivement, je conseillerais à l'autodidacte de prendre le matériel qui présente le plus de possibilités de création (et d'apprentissage).
Réponse avec citation
  #6  
non lus 16/06/2008, 19h52
Avatar de dolphin
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D700 - 50/1.8 - 85/1.8 - 180/2.8 - Tamron 28-75 ...
 
Messages: 9 741
50671 Photiz - Faire un don
En effet comparer les deux n'est pas comparable
Pour ma part, j'ai pas de flash
Réponse avec citation
  #7  
non lus 16/06/2008, 22h23
Avatar de Jo_Osan
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS 400D, Sigma 18-200mm
 
Messages: 25
410 Photiz - Faire un don
Merci beaucoup pour tous vos commentaires qui m'ont éclairés

A bientôt
Réponse avec citation
  #8  
non lus 16/06/2008, 23h53
Avatar de peteshifter
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: D700, D7000, 16-35, 24-70, 70-200, 105 f/2, 90 macro, 50 1.4
 
Messages: 382
2725 Photiz - Faire un don
Ca dépend du style de photo. Je pensais pouvoir me passer de flash avec mon 50mm f/1.4. Mais non. Pour des photos où il y a des gens dessus avec un éclairage au plafond, il se pose 3 problèmes :
- à f/1.4, tu as un piqué tout pourri, il faut commencer à fermer un peu le diaph
- en dessous de f/8, tu as une profondeur de champ ridicule. Si tu photographies plusieurs personnes en même temps mais qu'elles ne sont pas sur le même plan focal, certaines seront floues
- l'éclairage au plafond crée des ombres sous les yeux.

Le flash te permet de contourner tous ces problèmes.
On peut, avec la technique du fill-in flash, faire des photos tout à fait naturelles avec une profondeur de champ confortable et des visages bien "lisibles". Il faudra tout de même accepter de voir apparaître certaines ombres. Avec un diffuseur, elles s'adoucissent.

Si c'est de la photo de nuit en ville, 2.8 ce n'est pas très lumineux. Un objo qui ouvre à 2.8, on s'en sert généralement plutôt à f/4 pour avoir un peu de piqué. Tu vas te retrouver en permanence à 800 ISO au mieux et certainement plus souvent à 1600. Bon, sur le 400D, ça passe bien.
Disons que la stabilisation serait bienvenue.

Mon 50mm f/1.4, je m'en sers quand j'ai besoin d'avoir un gros flou d'arrière plan. Sinon, ce n'est pas très polyvalent comme outil.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Réglage de l'Olympus E500 en mode image | Etalonage moniteur »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.