.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Actualité photo

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 04/06/2008, 09h56
Avatar de Zesugar
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 30D. Nikon F90x. Minolta XG-M et des cailloux
 
Messages: 128
2175 Photiz - Faire un don
Et bien voila une vraie réponse !

Les photos d'identité représente une part du chiffre d'affaire d'un magasin photo lambda.

Si l'état, libéral, qui croit en la concurrence pure et parfaite, au fait que le marché se régule tout seul (hihi), commence a faire de la concurrence déloyale...
Où va-t-on ?

J'ai signé, et je ne reviendrai pas sur ma signature ni sur mon avis sur la question.

Personnellement, contribuer a 100 millions d'euro de dépenses supplémentaires plus tard, non merci.
Les impots servent à l'éclairage public, les hopitaux, les écoles, notre police, la défense nationale, la sécu et plein d'autre chose dont on aurait vraiment du mal a se passer je pense, même en assurant le contraire. Mais ils ne serviront pas a foutre en l'air une parcelle de la profession !

Imaginez si on disait aux photojournalistes : L'État à son service officiel de photographe d'actualité et de photojournalistes. Merci de leur laisser l'exclusivité des photographie du voyage présidentiel !
Coooooool !
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 04/06/2008, 11h01
---Over[Cult]
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
1) Qui finance les collectivités locales et l'état ? Vous avec vos impôts et ohhhh timbres fiscaux qui vont augmenter quand vous ferez votre passeport, tout le monde sait que les gentils consortium vivent d'amour et de cash frais, versés par leurs donneurs d'ordres. Vous pensez que ça va juste couter 6-8 € en plus par passeport ?...
Pure spéculation, mais probable. Mais entre nous, tout augmente en ce moment non ? La bouffe, le fuel à la pompe, la baguette de pain ... C'est quoi le problème avec ce sujet ? Que l'argent soit répercuté en amont ou en aval, c'est quoi le souci ? Si c'est l'État (avec nos impôts) qui gère les frontières, en quoi est-ce si intolérable qu'il gère aussi les outils à son contrôle ? Ce qui gène c'est que l'argent n'aille pas dans la popoche des photographes "artistes" de la photo d'identité, mais de "consoritum" spécialisés ...

Citation:
2) Qui va vous garantir que le gentil consortium n'aura pas accès à certains fichiers vous concernant, pour des raisons techniques naturellement.
Qui te garanti une intégrité totale de tes fichiers online ou pas ? De ta vie privée ? ... Actuellement tu te fais cibler commercialement sans aucun contrôle. Des robots scannent le web pour cataloguer tout ce qui bouge ... Tu te fais prendre en vidéo à tout instant en ville, pour des raisons de sécurité. Avec ton gsm on peut retracer tes ballades en journée. Avec un no de tel, une ip tu sais où la personne habite. Alors c'est quoi le souci si - pure hypothèse - le méchant consortium utilise des données à notre insu ? Pour nous envoyer de la pub : déjà fait. Des spamm : déjà fait. Tu as peur qu'ils sachent ta taille, ta couleur de cheveux, si tu porte des lunettes ou la couleur de tes yeux ??? Ne sors plus, tout le monde peut le savoir, même ton voisin. Bref, avec tout ce qui nous surveille actuellement : sommes-nous morts pour autant ? Faut-il se cloîtrer dans sa baraque ? Et, toujours entre nous, un photographe met-il tous les moyens en œuvre pour garantir l'intégrité totale des données du client ? Est-il à l'abri d'un vol, d'un piratage de données ? Et si - hypothèse - lui aussi utilisait nos données personnelles ?

Citation:
4) La jolie pupuce intégrée contenant vos infos a été craquée et copiée depuis ... 2006 en Europe et aux Etats-Unis, et pas de mises à jour depuis. Pas grave si quelqu'un vous "pique" votre identité numérique.
La passeport papier aussi se falsifie, tout comme ta CNI, faudrait faire une pétition. Les fossoyeurs arrivent même à faire de la fausse monnaie, tu imagines, vite : pétition ! Mieux, on peux même te pirater ta CB à la pompe : pétition ! Sauve qui peut ! Et ne sortez plus sans une cagoule et des gants ! Ne surfez plus sans vos proxy-web, anonimizer et DMZ locales sous peine de risquer un piratage d'identité ! J'espère que vous êtes conscient des risques au quotidien, autant sur l'identité que sur votre sécurité, sinon il va y en avoir des pétitions.


En gros, le support change (on passe du papier à la silice). Les méthodes changent car la technologie évolue. Rien n'est parfait, tout est piratable, soit. Mais sérieux, si le citoyen s'retrouve, peut tout faire gratuitement (ou pas après calculs : et alors ? Les photographes travaillent-ils gratuitement ??? Faut être conscient qu'un service - même public - se paie nan ??? ), le tout au même endroit (photo id + scan digit) c'est quoi le souci, où est le mal ??? Gain de temps, facilité à l'usage, et garanti du résultat (pas revenir 4x chez le photographe car la photo n'est pas dans les protocoles) ...

En résumé, je ne vois que le business qui fait tourner la tête des gens. Les photographes souhaitent garder le marché de la photo d'identité, soit. Sous couvert de tas de risques (hypothétiques) qui existent depuis belle lurette : piratage, vol d'identité, usage frauduleux de données. Sous couvert d'affirmations percutantes : des millions d'€, la mort des photographes, du chômage, hausse des impôts ... (Vous avez oublié : la perte du pouvoir d'achat, la hausse du carburant et le réchauffement climatique). Le tout , sans considérer les avantages certains au premier intéressé : le citoyen.
Réponse avec citation
  #33  
non lus 04/06/2008, 12h42
Avatar de oud_s
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 4
75 Photiz - Faire un don

Juste pour répondre à Overcult


Ce que j'écris ci-dessous n'engage que moi.

Non : se laisser faire c'est devenir un mouton à mes yeux. Et pas que pour la photo et pour d'autres sujet d'ailleurs. Que ce soit au niveau des libertés de circuler ou de pratiquer quelque chose. Le net est un moyen d'action, le fait de signer une pétition lui engage réellement les gens.


Débattre sur la légitimité d'une action est une chance (Ah je sens que vais encore être cité), et parfois cela sort les choses de leur contexte, et fait prendre au débat une autre tournure. Pour cela que sur ce fil ce sera ma dernière intervention. Pas envie de lancer ou entretenir une polémique, ni à vivre dans le passé.



Je donne juste mon point de vue et ma conviction. Personne n'est obligé d'être d'accord ou de signer la pétition.

Belles photos


édit : Un loisir ou une obligation légale sont sources de "bizness", et ce depuis toujours. Défendre son steak ou ses convictions n'est pas en soi une chose malsaine, loin de là. "Sortir" de l'enchantement de photographier, c'est savoir aussi se renouveler.

Dernière modification par oud_s 04/06/2008 à 13h05.
Réponse avec citation
  #34  
non lus 04/06/2008, 14h10
Avatar de Gwen44
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon EOS 350 D + 18-55 mm + 50 mm + 135 mm + trépied
 
Messages: 98
1875 Photiz - Faire un don
J'ai signé la pétition avant de lire le "débat" qu'il y a ici, pas uniquement pour la photo biométrique faite par une machine car je ne sais pas dans quelle mesure ça enlèvera du chiffre d'affaires aux professionnels. Mais pour toutes les raisons évoquées par oud_s : le financement de ces machines, les réticences de la CNIL (en qui j'ai plutôt confiance), etc...

Amicalement,

Gwen
Réponse avec citation
  #35  
non lus 04/06/2008, 15h07
---Over[Cult]
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par oud_s Voir le message
édit : Un loisir ou une obligation légale sont sources de "bizness", et ce depuis toujours. Défendre son steak ou ses convictions n'est pas en soi une chose malsaine, loin de là.

Je crois qu'on a tous compris ici qu'il était question de CA, d'€, d'activité, et d'histoire humaine. Malsain, pourquoi ça le serait ? On a tous un peu de monnaie en poche je crois, tout comme des convictions.

Ensuite il y a la méthode et la façon de présenter la chose. Car le sujet ici c'est le passeport biométrique, avec une machine qui fera les photo exclusivement pour celui-ci, et ce, sans tirage papier. Quid des autres photos d'identité ? Combien estimez-vous la part de CA de la photo d'identité dédiée uniquement au passeport ? Car la part CA de la photo d'identité annoncée de 15-25% ne distingue pas la photo d'identité passeport à la photo d'identité lambda. Mettons-nous d'accord, le client lambda souhaitant 4 photos d'identités (examen, permis, inscription fac et j'en passe ...) continuera de venir chez son photographe au photomaton (photomaton qui devait déjà prédire la mort des photographes, bref passons), non ? ... A méditer.

Enfin, comme toute revendication il y a les mots chocs. Reprenons ensemble : "mort", "tuer", "millions d'€" "milliers d'emplois menacés". La plus étrange étant "La photographie a été inventé par un français et l'on ferait perdre un de ses patrimoines à la France !". Une catastrophe prédite. Des ingrédients en somme pour galvaniser la foule et répondre instinctivement au levé de bouclier. C'est tout naturel quand les sentiments prennent le dessus. Mais où est la place à la réflexion dans ce malheur annoncé ?

Citation:
"Sortir" de l'enchantement de photographier, c'est savoir aussi se renouveler.

Et bien alors, pourquoi ne pas se renouveler avec une autre activité annexe que la sacro-sainte photo d'identité ? Surtout - encore une fois - qu'il ne s'agit que de la photo d'identité du passeport, pas des autres ...
Réponse avec citation
  #36  
non lus 11/07/2008, 18h11
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 43
1350 Photiz - Faire un don

Passeports Biometriques : Les recours devant le conseil d'Etat


Informations & Communiqués de Presse
Passeports Biometriques : Les recours devant le conseil d'Etat

desolée, post supplementaire afin d'indiquer les liens et sources

Dernière modification par Pixelartese 11/07/2008 à 18h14.
Réponse avec citation
  #37  
non lus 11/07/2008, 18h12
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 43
1350 Photiz - Faire un don
Arrow

Passeports Biometriques : Les recours devant le conseil d'Etat


Informations & Communiqués de Presse
Passeports Biometriques : Les recours devant le conseil d'Etat
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paris, le 2 juillet 2008

Passeport biométrique :La profession Photo a déposé deux recours devant le Conseil d’Etat.

Devant l’indifférence des pouvoirs publics face aux mises en garde de la profession photo
contre la prochaine mise en place de stations de prises de données biométriques dans 2000
mairies et près de 500 préfectures et sous préfectures, les photographes viennent de déposer
une demande de référé suspension et un recours devant le Conseil d’Etat.

L’ API (Association pour la Promotion de l’Image qui représente toutes les professions liées à
l’activité photographique), la CFP (Confédération Française de la Photographie qui
rassemble plus particulièrement les magasins photo), la société Photomaton et deux
magasins ont déposé une demande de référé suspension et un recours à la fois contre le
décret du 30 avril 2008 et contre la circulaire du 7 mai instituant la mise en œuvre du futur
passeport biométrique.

Au-delà de la défense légitime d’une profession, ces recours soulignent les graves
manquements de ce dossier de la part des pouvoirs publics.

L’avis négatif de la CNIL n’a pas été pris en compte et a été publié contrairement à la règle,
plusieurs jours après la publication du décret au journal officiel. La CNIL avait pourtant
stigmatisé certaines dispositions du décret qui vont manifestement au-delà des besoins liés à
la seule émission du passeport biométrique. La CNIL a regretté également qu’un tel texte,
compte tenu des enjeux, n’ait pas fait l’objet d’une décision parlementaire.

Les technologies biométriques sont certes très performantes mais il apparait que la qualité de
la prise de vue est importante lorsque celle-ci doit être utilisée à des fins d’identification. C’est
pourquoi il est évident que le professionnalisme d’un photographe est indispensable au
moment de la prise de vue. Il est à craindre que les agents de mairies qui réaliseront demain
ces prises de vue n’aient pas tous les compétences techniques et l’expérience leur
permettant de réaliser des photos d’identité qui minimiseront le risque d’erreur en cas
d’identification…

Ainsi, la gratuité de la prise de vue pourra paradoxalement « coûter » très cher à nos
concitoyens en cas d’erreur d’identification !..

Ces recours soulignent également le préjudice très important subi par une profession
concurrencée directement par un acteur public alors que l’acteur privé est tout à fait
performant et a mis en œuvre il y a deux ans la nouvelle norme pour la photo d’identité à la
demande…du Ministère de l’intérieur.

La perte d’activité pour les photographes est estimée entre 10 et 30% selon l’implantation des
magasins. Il est à craindre que de nombreux magasins soient alors amenés à licencier une
partie de leur personnel et pour certains, cesser leur activité.

La profession Photo demande donc l’annulation de ce décret et l’ouverture d’une
concertation afin de trouver la solution technique la plus simple, la plus économique pour les
finances publiques et respectueuse des libertés individuelles à l’image de nombreux autres
pays européens, en restant bien naturellement dans le cadre du règlement européen du 13
décembre 2004.


Contact API : Marc HERAUD
Tel : 01 44 69 40 76
heraud@ficime.fr

Extrait et sources : Pixelartese - Site collectif Auteurs Photographes - La profession Photo a déposé deux recours devant le Conseil d’Etat.

Dernière modification par Pixelartese 11/07/2008 à 18h16.
Réponse avec citation
  #38  
non lus 11/07/2008, 18h13
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 43
1350 Photiz - Faire un don

Ligue des Droits de l'Homme et Iris demandent l'annulation du decret


Communiqué de Presse : Ligue des Droits de l'Homme
Paris, le 7 juillet 2008


IRIS et la LDH demandent au Conseil d'État d'annuler le décret de création du passeport biométrique.

Ce décret, dont les associations estiment qu'il a été pris selon une procédure irrégulière, prévoit d'une part la collecte de huit empreintes digitales des demandeurs de passeports, y compris les enfants dès l'âge de 6 ans, et d'autre part la création d'une base de données biométrique centralisée pour la conservation et le traitement de l'ensemble des données recueillies.

IRIS et la LDH considèrent que la nature, la quantité et la durée de conservation de ces données présentent un caractère disproportionné au regard des finalités du décret, violant ainsi le droit interne, le droit international et le droit communautaire relatifs à la protection des personnes à l'égard du traitement des données à caractère personnel, ainsi que le droit international relatif à la protection des enfants.

Pour les deux associations, ces mesures poursuivent des finalités bien plus larges que celles annoncées dans le décret contesté. Il s'agit en effet de contraindre par avance le débat parlementaire sur le projet de carte d'identité biométrique, alors qu'un tel projet met en cause une société dans laquelle l'identité reste fondée sur un principe déclaratif, au profit d'une conception de l'identité imprimée dans l'intimité biologique, comme l'avait déjà dénoncé le collectif contre le projet INES de carte d'identité biométrique, dont IRIS et la LDH sont membres fondateurs.

Si le décret n'était pas annulé, le gouvernement pourrait empêcher, au prétexte de simplifier et rationaliser techniquement la délivrance des titres d'identité et de voyage, tout débat démocratique sur ce qui ne constitue rien moins qu'une rupture du contrat social entre le citoyen et l'État.



communiqué de presse : Ligue des Droits de l'Homme
a lire ici : Pixelartese - Site collectif Auteurs Photographes - Ligue des Droits de l'Homme et Iris demandent l'annulation du decret : Passeport Biometrique

en savoir + :

- Ligue des Droits de l'Homme http://www.ldh-france.org/actu_derni...fm?idactu=1738

- IRIS : IRIS - Imaginons un Réseau Internet Solidaire -

- Le texte integral du recours : [Non à INES] IRIS et LDH - Recours contre le passeport biométrique

Dernière modification par Pixelartese 11/07/2008 à 18h18.
Réponse avec citation
  #39  
non lus 11/07/2008, 19h36
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 5D2
 
Messages: 540
9325 Photiz - Faire un don
Ce système de pétition me fait toujours sourire.

Pourquoi les professions en perte de vitesse (car elles n'ont pas su s'adapter aux changements du Système) doivent elles toujours être à la recherche d'une légitimité qu'elle n'ont pas su acquérir / renforcer de leur vivant en prenant le monde entier à témoin ?

C'est à chacun de faire de son mieux pour tirer son épingle du jeu. Cela a toujours été la règle et le restera.

Et puis flûte, ces corporatismes sont d'un autre âge.

Je n'ai jamais signé la moindre pétition et poursuis dans cette voie.

Bon courage quand même
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Actualité photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Votre usage des licences CC sur Flickr | Rencontres internationales d'Arles »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 3 vote(s), moyenne 3,67.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.