.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Nouvelles et actualité de la photo » Actualité de la photo

Aller au premier non-lu

10 millions d'images de Life Magazine sur le web

Article rédigé par Jeff., le 29/03/2007.Voir son profil

Life Magazine, une publication anglophone qui était célèbre pour ses photos de qualité, publie sont dernier numéro avant fermeture définitive.
La fin du magazine est un évènement. Certains des meilleurs photographes du 20e siècle avaient apporté leur contribution à la publication.



Suite à cette annonce, Time vient d'annoncer qu'il va publier sur internet 10 millions d'images de Life Magazine.
Il s'agit de la plus importante collection d'image sur les évènements et les gens du 20è siècle. Elle sera disponible gratuitement pour un usage personnel.

C'est une réelle première, puisque 97% de la collection n'a jamais été vue par le public.

La date de publication n'a pas encore été annoncée.
Modifier/Supprimer le message
Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Outils de la discussion
  #2  
non lus 29/03/2007, 10h21
Avatar de Cléms
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax K10D - 16-45 Pentax - 70-300 Tamron
 
Messages: 724
5495 Photiz
vivement, que l'on puisse voir cela!
Réponse avec citation
  #3  
non lus 29/03/2007, 10h47
Avatar de ben le pernois
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon eos 400D, 17/40 f4, polaroid land, lubitel
 
Messages: 100
895 Photiz
je suis impatient de voir ces images qui à mon avis vont surprendre plus d'un, surtout si comme tu dis 97% n'ont pas été vues.....
vivement un lien la dessus!!
Réponse avec citation
  #4  
non lus 29/03/2007, 11h21
Avatar de FotoZ
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Lumix FZ30 -Pentax K10
 
Messages: 245
1625 Photiz
Vivement que cela ouvre
Réponse avec citation
  #5  
non lus 29/03/2007, 11h36
Avatar de Crac
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon
 
Messages: 219
1310 Photiz
bonjour,
Un ami journaliste vivant au canada, m'avait averti... Je me souviens, lorsque j'étais petit, mes parents achetaient Time Life une fois par année. C'était un évènement. Maintenant, avec l'avènement de la photo numérique, le métier de photographe est en train de mourrir. Et internet y contribue largement, déversant sur le monde des millions d'images, dont beaucoup de qualité médiocre. Mais facile d'accès. Life était un regard rare sur notre monde, à travers les yeux de grands photographes.
Life avait déjà disparu une première fois en 1970, était réapparu en 1978 sous la forme d'un supplément de Time, et l'était resté jusqu'à maintenant je crois. je ne suis pas certain de l'exactitude des dates. Mais au bout du compte, comme beaucoup d'autres magazines, ou agences photos, Life est mort par le numérique. Et ce n'est pas le fait que ses images soient un jour disponibles sur internet qui va le faire revivre. C'es une part importante de la culture photo qui disparaît.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 29/03/2007, 11h41
Avatar de Pi Production
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5D Mark II
 
Messages: 4 591
39354 Photiz
Merci pour cette "news" et vive la TECHNOLOGIE
Réponse avec citation
  #7  
non lus 29/03/2007, 11h45
Avatar de gueuxmalouin
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: A900,D9 & qqes cailloux de 16@500 et TZ3 dans ma poche
 
Messages: 283
1670 Photiz
quand je faisait du N&B (ilford) je me suis souvent inspiré en lisant Life magazine, cette nouvelle me rejoui, j'ai hate de pouvoir fouiner sur ce site et peut-etre ressortir mes N&B!
Réponse avec citation
  #8  
non lus 29/03/2007, 14h21
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par Crac Voir le message
bonjour,
../.. Maintenant, avec l'avènement de la photo numérique, le métier de photographe est en train de mourrir. Et internet y contribue largement, déversant sur le monde des millions d'images, dont beaucoup de qualité médiocre. Mais facile d'accès. ../..

Non. Il évolue tout simple. Comme celui de maquettiste ou de typographe dans le monde de l'imprimerie/edition il y a une vingtaine d'années...

Maintenant, à savoir si cette évolution sera un plus ou un moins dans les années à venir, tout dépend de ce qu'il en sera fait, par qui, et de quel côté on se trouve.
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #9  
non lus 29/03/2007, 17h21
Avatar de Nikolas
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon | Fuji
 
Messages: 3 386
21590 Photiz
moi ce que je trouve dommage c'est que Life papier disparait au profit du numerique
cela n'a pas la meme sensation, j'aime bien avoir un magazine dans les mains, sur le net cela ne rend pas pareil meme si on imprime le document... c'est triste
Réponse avec citation
  #10  
non lus 30/03/2007, 01h05
Avatar de Akafidji
Membre
Ma pratique de la photo: Grand débutant
Matériel: Canon EOS 400D
 
Messages: 24
205 Photiz
Merci Jeff pour cette info
Réponse avec citation
  #11  
non lus 30/03/2007, 02h07
Avatar de Crac
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon
 
Messages: 219
1310 Photiz
Bonne nuit,
Dominik> je maintiens ce que j'ai écrit plus haut. Le métier de photographe est en train de mourrir. Statistiques à l'appuis. Ici pas de croissance ou d'évolution. Juste de tristes chiffres. Les humains sont ainsi, pourquoi payer quelque chose de bien alors qu'on peut avoir environ la même chose, beaucoup moins bon mais gratuit. Donc si pour toi c'est évoluer que de ne plus pouvoir gagner sa vie en faisant des images; pour moi c'est mourrir un peu beaucoup, tout de même.
Ne pas confondre l'évolution du matériel photographique qui a été fulgurante, avec le métier de photographe qui s'étiole au contact de la technolofie numérique dans les proportions inverses.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 30/03/2007, 02h27
Jeff.
 
Messages: n/a
Photiz
Je pense au contraire qu'internet apporte énormément, et révolutionne complètement l'accès à la culture, à la formation, à la citoyenneté, à l'expression publique, à l'économie, et amène des changements profonds dans la société, et on n'en a vu pour l'instant pas même 1% des possibilités...

C'est un sujet à part entière, sur lequel je suis assez passionné (et impliqué aussi à titre personnel, en soutenant des associations et initiatives qui défendent la liberté d'expression sur internet et qui contribuent à ce qu'internet soit accessible à tous dans tous les pays, pour favoriser l'accès à la culture). On peut en discuter avec plaisir dans une discussion dédiée.

En gros, l'idée du web qu'on appelle "2.0" (la 2è génération de sites internet) est que l'internaute devient créateur de contenu, internet permet à l'utilisateur de partager ce qu'il crée, plutôt qu'il ne fasse que recevoir des informations (= voir des photos de pros "triés sur le volet" par exemple, dans le domaine de la photo ou avoir le choix entre 6 chaines de TV dans le domaine de l'information).
Avec internet, il devient acteur. C'est lui qui crée le contenu.

Au lieu d'avoir le choix entre 100 livres de "pros" qui sont les mêmes dans toutes les librairies, j'ai le choix entre des millions de galeries, qui sont en plus gratuites, et auxquelles je peux apporter moi-même ma contribution. Dans le domaine de l'information c'est la même chose : au lieu de mes 6 chaines de TV, j'ai une multitude d'articles, de textes de non-professionnels, de témoins "réels" ou de personnes impliquées dans le fait d'actu, qui donnent une vision de l'évènement sous différents points de vue.

Celà élargit le champ culturel, et amène une diversité qui n'avait jamais existé auparavant.

C'est le cas aussi sur un forum, où ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui créent le contenu, de manière collaborative, en apportant chacun leurs idées, expériences, et questions. On sort du "sens unique" des supports traditionnels.

J'ajoute pour compléter que la gratuité de ce modèle est nécessaire à l'accès libre à la culture, mais elle n'amène pas la fin de l'économie, mais la reconversion vers d'autres modèles, qui ne sont qu'à leurs débuts... Ceux qui font internet sont des sociétés comme Google, Yahoo ou autres, qui sont tout sauf des associations caritatives. De même que le logiciel libre a une économie, et crée de l'emploi. C'est une mutation économique dont on ne voit que les prémices. mais là encore, c'est un débat qui mériterait des pages...

Cette mutation entraine bien sûr une multiplication à grande échelle des contenus, et il devient plus difficile d'être reconnu. mais on y gagne cet accès à la culture universelle (= culture créée par tous, non par tels ou tels membres d'une "élite culturelle"). L'apport de sites comme Flickr en matière de diversité culturelle est énorme, si l'on compare avec les livres de quelques photographes qu'on pouvait trouver en librairie avant internet, à côté des millions de galeries d'utilisateurs du monde entier, consultables gratuitement sur le web.


A ce propos, et sur l'évolution du métier de photographe, je trouve l'avis de Tristan Nitot (président de Mozilla Europe et photographe amateur) intéressant :

Citation:
[...]cette facilité de publication a un impact fort sur la photographie et surtout sur le métier de photographe. Avant, nous étions dans un monde de rareté : peu de publications, peu de photographes, beaucoup de lecteurs.
Pour gagner sa vie, il suffisait d'être reconnu des publications pour la qualité de son travail pour en vivre. Maintenant, c'est un monde d'abondance, où chacun (ou presque) dispose d'un appareil photo, et où tout le monde peut ouvrir un blog. Donc ce qui est rare aujourd'hui, ce ne sont plus les photographes ou les publications, mais l'audience...

Je pense que tant qu'il y aura l'Internet (c'est à dire aussi longtemps que possible), la situation durera, dans la mesure où les amateurs ont tout intérêt à publier de façon désintéressée, à faire don de leur travail en échange de reconnaissance.
Mais cela signifie que pour le photographe médiocre, il deviendra plus difficile de gagner sa vie...

Voir l'interview de Tristan Nitot ici. (Interview de Tristan Nitot, président de Mozilla Europe et photographe amateur)

Si vous voulez discuter plus en détail de ce sujet, n'hésitez pas à créer une discussion à part, sur l'évolution du métier de photographe en raison des changements apportés par internet. ça pourrait être intéressant de connaître l'avis de chacun

Dernière modification par Jeff. 30/03/2007 à 03h08.
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #13  
non lus 30/03/2007, 02h45
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz
Citation:
Posté par Crac Voir le message
Bonne nuit,
Dominik> je maintiens ce que j'ai écrit plus haut. Le métier de photographe est en train de mourrir. Statistiques à l'appuis. Ici pas de croissance ou d'évolution. Juste de tristes chiffres. Les humains sont ainsi, pourquoi payer quelque chose de bien alors qu'on peut avoir environ la même chose, beaucoup moins bon mais gratuit. Donc si pour toi c'est évoluer que de ne plus pouvoir gagner sa vie en faisant des images; pour moi c'est mourrir un peu beaucoup, tout de même.
Ne pas confondre l'évolution du matériel photographique qui a été fulgurante, avec le métier de photographe qui s'étiole au contact de la technolofie numérique dans les proportions inverses.

C'est la même chose dans n'importe quelle branche, tu sais... Ce qui se passe en ce moment n'est pas spécifique au monde de la photo.
La seule chose à faire : savoir évoluer et l'accepter...

Le métier de photographe tel qu'il a été défini jusqu'à présent est en train de muter. Cela passe irrémédiablement par du n'importe quoi. C'est lié à l'ère du temps (Internet, etc), aux technologies, aux mentalités,...

J'ai connu cette période alors que j'étais roughman-maquettiste-graphiste au tout début, quand j'ai commencé à bosser (22 ans, vindiou !. Et je gagnais plein de tune à 19 ans !!! Cela n'a duré qu'un temps. Zut alors ! )

A cette période, tout le monde avait prédit la fin de l'édition, de milliers de métiers dans ce milieu (de l'imprimerie aux photograveurs en passant par plein d'autres spécialisations), etc... finalement, il y a ceux qui ont su évoluer et les autres qui ont un peu tardé. Ensuite pleins de mec qui ne connaissaient rien à l'édition se sont mis à acheter des MAC pour faire de la PAO... et le prix des prestations est parti en carafe, du n'importe quoi (même moi j'avais du mal à vendre mes jobs)... puis... puis y'a eu le grand nettoyage car économiquement parlant, cela ne tenait plus la route et on est rentré, plusieurs années après, à l'ère d'une stabilité certes toute relative.

Dire que tout est redevenu comme avant est faux (et serait mensonger). En revanche, d'autres valeurs et notions ont pris place... une évolution est passée. C'est la vie... même si c'est dur à accepter, je l'avoue.

Philisophe du soir bonsoir.

Au fait, ceci dit, ton discours m'intéresse. C'est quoi les stats du moment concernant le milieu des photographes ?

Dernière modification par ++dominik 30/03/2007 à 02h47.
Modifier/Supprimer le message Réponse avec citation
  #14  
non lus 30/03/2007, 19h58
Avatar de Crac
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon
 
Messages: 219
1310 Photiz
Bonsoir,
Roulala! ça a remué sur la toile depuis ma pensée un peu sombre sur le métier de photographe!
il est claire que tout changement apporte ou devrait apporter quelquechose.
En fait, ce qui me chagrine, c'est que ceux qui vivent par les photographes (magazines, éditions, etc) sont les mêmes qui mettent à mort les photographes. Je n'ai pas envie de donner d'exemple, je suis certain que vous en voyez régulièrement.
L'accès à l'information est exceptionnel, j'en suis le premier profiteur, lorsque je fais des recherches pour un texte historique ou autre. Je vois combien il est plus aisé d'obtenir des précisions pour tel ou tel sujet. C'est presque miraculeux.
mais malgré tout la photo et ses metiers sont en train de se faire niveler par le bas. Et le médiocre prend beaucoup de place. Pourtant sans parler d'élitisme, ne niez pas que découvrir un livre rare sur la photo, d'un photographe non moins rare, c'est un émerveillement pour les yeux, ça fait rêver.
Dans ce cas, je suis pour l'élitisme, je suis pour le rare, le presque inaccessible. Non des images qui tombent en pluie diluvienne sur nos rétines, mais plutôt à doses réduites, continuant ainsi à distiller le rêve des autres regards dans nos yeux émerveillés.
Et c'est valable pour d'autres formes d'arts ou de cultures.

Dernière modification par Crac 30/03/2007 à 20h02.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Nouvelles et actualité de la photo » Actualité de la photo

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« La vidéo du lancement d'Adobe Creative Suite 3 | HP organise un concours de photo urbaine »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 2 votes - moyenne : 5,00.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.