.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Noter la discussion : De l'image animée à l'image fixe, confessions honteuses d'un ex pro devenu amateur

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 07/05/2008, 00h11
Avatar de Fredshome
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10 et bidules en verre, Canon G3, 100%Linux
 
Messages: 883
5600 Photiz - Faire un don

De l'image animée à l'image fixe, confessions honteuses d'un ex pro devenu amateur


J'ai travaillé pendant près de 15 ans dans l'image "animée" de manière professionnelle en publicité et télévision en tant que premier, régisseur général et chef opérateur (en télé). Et maintenant que je reviens à la photo, après l'avoir beaucoup pratiquée en dilettante (dans le sens de "juste comme ça", vu qu'en chimique j'avais le sentiment qu'on ne pouvait pas faire grand-chose de toutes manières sauf à avoir des moyens considérables), je me rends compte que prendre une image de temps en temps au lieu de 25 (ou 24) par seconde ne pardonne pas

J'ai désormais abandonné ma carrière de "cinématographe" parce que je n'étais pas assez bon pour palier mes carences en relations humaines (et c'est vraiment un talent qu'il faut cultiver dans ce milieu ou les c*ns prolifèrent, si si). J'avais trop besoin de mon second job dans l'informatique où je pouvais côtoyer des gens normaux *et* toucher un chèque assez régulièrement (intermittent du spectacle c'est super pour perdre du poids).

Bref (et pour revenir au sujet dont auquel il est question) quand la photographie numérique, et donc maîtrisable de bout en bout, est devenue accessible, j'ai acquis mon premier numérique, un Fuji tout pourri 1,3 Mpx (bon, pas si mal pour l'époque, surtout vu le prix des reflex fin des 1990). Mais j'ai quand même fait quelques belles images avec (et en regardant mes archives je me demande ce que j'aurais pu faire avec un vrai appareil).

Parfois je me demande ce qu'il est advenu de mes images chimiques. La seule dont je me souvient a été prise quand j'avais une dizaine d'années, au Royaume Uni, probablement en Angleterre, dans un parc animalier avec un 110 mi-jetable. Deux girafes s'étaient penchées au dessus de moi pour m'examiner et j'avais cadré ces deux têtes ensemble, les cous sortant de chaque côté du cadre. Si seulement cette image avait été numérique, j'aurais eu une copie, soit sur un CD ou sur un de mes serveurs de fichiers. Mais il n'y avait qu'un exemplaire. Il a du disparaître quelque part.
Moralité, dupliquez vos données.

Et accessoirement, le fétichisme du chimique continue à m'échapper. J'en discute parfois avec les photographes (les quelques chimiques qui restent) que je croise et aucun n'a jamais d'argument. Et aucun n'utilise jamais de plaque de verre fixée au blanc d'œuf. Alors que c'est la base de la photographie (et bien peu connaissent la recette, bizarre)... Quels cons ces photographes...

Tout ça (ouf !) pour dire aux nouveaux venus dans le monde de l'image que, certes ce n'est pas facile de réussir ses photos, mais que le plaisir est bien plus dans la création que dans le résultat. Et que si vous voulez des compliments vides de sens, créez un compte sur Flickr.

Pour voir des exemples de photos vaguement potables avec un Fuji pourri, voir mon compte Flickr dans la section Wallpapers. Les images d'Islande sont faites avec.

Pour être brutalement honnête, j'ai mis sur Flickr quelques unes de mes meilleures images. Certaines sont passables. Certes, on est un peu au dessus de la photo de vacances. C'est à peu près tout. Je sais qu'il me faut encore deux ans pour devenir potable (à savoir techniquement à niveau, et pour la macro, et pour l'animalier... ça ne veut pas dire bon, juste techniquement potable).

À l'attention de ceux qui se demandent encore ce que veulent dire les gravures sur la molette de leur nouveau reflex, les années ne veulent rien dire. C'est faire des photos qui est amusant. Pas faire des bonnes photos. À l'époque où je faisais du chimique (ce n'était déjà plus argentique depuis un moment), sachant que l'image ne viendrait que longtemps après, je prenais un plaisir particulier à composer, choisir les paramètres et le moment du déclenchement. Quand au résultat... Il m'échappait. Le minilab (qui avait les moyens de se payer un labo ?) développait le film, puis il faisait les tirages. Tout ce que je pouvais faire c'était voir si j'avais fait le point et un cadre pertinent. Quand au rendu, ce n'était pas de mon ressort (et le rendu d'un minilab...). Bienvenue dans le monde de la chimie grand public...

Bon, j'ai assez joué les anciens combattants. Je ne voulais écrire que le premier paragraphe et voilà...

Ça m'apprendra à vouloir causer aux jeunes.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 07/05/2008, 01h00
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 20D
 
Messages: 105
1185 Photiz - Faire un don
Intéressant comme point de vue, je le comprend très bien !
Réponse avec citation
  #3  
non lus 07/05/2008, 11h28
++dominik
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Pinaise! A te lire, tu ne me rajeunis pas du tout
Réponse avec citation
  #4  
non lus 07/05/2008, 11h38
Avatar de Henri
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K5 • 16-50 • 50-135 • 85/1.4 • 8 fisheye
 
Messages: 1 022
10170 Photiz - Faire un don
Plein de bon sens tout ça. Plein de vérité et d'évidence issues de l'expérience et d'une certaine modestie.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 07/05/2008, 20h13
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 892
4990 Photiz - Faire un don
Intéressant...

Je sais pas trop quelles leçons il faut tirer de tout ça, (à part ne pas acheter chez fuji ) mais en tout cas ça incite à continuer à faire des photos.

Superbes photos au passage, sur ton flickR
Réponse avec citation
  #6  
non lus 07/05/2008, 21h02
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 94
675 Photiz - Faire un don
ça part un peu dans tous les sens et le peu que je comprends, je suis loin d'être d'accord....mais surtout quel est l'intéressant de ce post?
Réponse avec citation
  #7  
non lus 07/05/2008, 23h19
Avatar de Fredshome
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Pentax K10 et bidules en verre, Canon G3, 100%Linux
 
Messages: 883
5600 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Deus ex machina Voir le message
ça part un peu dans tous les sens et le peu que je comprends, je suis loin d'être d'accord....mais surtout quel est l'intéressant de ce post?
Bof, y'en avait pas vraiment. Ça m'est venu en constatant le taux de perte considérable que j'avais après avoir passé quelques jours à shooter des lapins sauvages dans le golfe du Morbihan (ça grouille sur les îles la bas). Et je me suis souvenu que j'avais quand même fait de l'image pendant un bout de temps, qu'on m'avait même payé pour... et que malgré tout je m'amusais bien.

Bref c'est pas forcément intéressant mais ça m'a détendu sur le coup
Réponse avec citation
  #8  
non lus 07/05/2008, 23h48
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 94
675 Photiz - Faire un don
Je comprends mieux pourquoi je ne comprenais rien!
Réponse avec citation
  #9  
non lus 23/12/2009, 12h26
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: panasonic TZ3 d90-18_200
 
Messages: 34
585 Photiz - Faire un don
des réflexions intéressantes sur la nostalgie.
la photographie a perdu( à jamais? ) un côté magique celui de la révélation au sens propre et figuré de l'image latente avec ses aléas. c'est ce qui nous rapprochait modestement de l'art de michel-ange entre autres.
le numérique apporte autre chose à explorer
Réponse avec citation
  #10  
non lus 23/12/2009, 15h14
Avatar de tomorrowind
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon
 
Messages: 1 758
13970 Photiz - Faire un don
Sans rentrer dans le débat,
j'avancerais juste ce qui me paraît être arguments recevables pour l'argentique :

* Pelloch' 24x36, alors qu'en numérique le FF n'est pas accessible à toutes les bourses...
* Plaisir du développement (de plus aujourd'hui développer ses photos n'est pas très onéreux, voir pas cher du tout si on se cantonne au N&B)

* Solidité du matos... On peut se lancer les appareils à la tête si on est pas d'accord avec quelqu'un ! (là je plaisante bien sur )

Maintenant, si on a les moyens, et qu'on ne prend pas plaisir à voir se former son image, effectivement vive le FF numérique !

Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » La communauté » Hors-sujet

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Vous avez dit Noel ? | Enquête dans le cadre de mes études »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.