.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 24/03/2008, 02h21
Avatar de Le Capteur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 450D+Samsung NV15+Trépied
 
Messages: 122
1265 Photiz - Faire un don

de l'argentique au numérique


c'est l'ère du numérique tout le monde ou presque utilise des APN, et comme étant un jeune qui n'a pas eu l'occasion de vivre l'ère de l'argentique;je me demande si il est possible d'être un bon photographe sans avoir passer par l'argentique ?????

merci d'avence.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 24/03/2008, 02h33
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 5D Mark II + 50 mm f/1.4
 
Messages: 1 789
14125 Photiz - Faire un don
Pourquoi l'on ne serait pas un grand photographe sans avoir utilisé de l'argentique? lol
Réponse avec citation
  #3  
non lus 24/03/2008, 02h38
Avatar de Le Capteur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 450D+Samsung NV15+Trépied
 
Messages: 122
1265 Photiz - Faire un don
je crois que l'argentique nous servent de base pour la photographie numérique. non ??
Réponse avec citation
  #4  
non lus 24/03/2008, 03h07
Avatar de byhg
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique Nikon D40, grand et petit trépieds
 
Messages: 25
2200 Photiz - Faire un don
Moi je suis jeune 24 ans, j'ai "connu l'ère argentique". Malheureusement je ne peux pas te parler niveau qualité, développement etc... car je n'ai jamais su, ni pu développer mes photos moi même..

Cependant, disposant maintenant d'un reflex numérique, je peux dire que quand on débute l'avantage est gigantesque pour deux grandes raisons sinon trois:

- tout d'abord l'erreur est permise. En argentique elle l'est, mais elle coûte chère (achat de la pellicule, puis développement: une vingtaine d'euro au final pour une 30e de photo max...quand on sait qu'on en vire pas mal ensuite :s...), et on y pense à deux fois avant de tester un cadrage et je ne parle pas des ouvertures de diaphragme et vitesse d'obturation. Avec le numérique plus de souci, tu achètes une carte mémoire et l'erreur est permise. Au début j'ai eu du mal, j'avais l'impression de faire n'importe quoi comme photo, d'avoir perdu mes repères. Puis en s'habituant, on a plus de confiance, on cadre plus vite, plus facilement, on se permet des fantaisies, on essaye. Finalement c nul ? Ben tant pis, tu effaces et tu recommences.... Bref pour développer sa créativité, son sens de la composition, c génial. Et meme si on était déjà créatif, pour économiser de l'argent, c génial aussi.

- ensuite tu peux retoucher tes photos. Plus besoin d'avoir la chambre noire, le bac et tout le tralala.... A toi de t'amuser, de rendre tes compositions de bien à superbe.

- troisième grand avantage pour moi: le partage de son travail. On ne se contente plus de montrer ses photos développées à sa famille et ses amis, bref à ceux qu'on peut contacter sans souçi pour une séance d''exposition" et qui n'auront pas forcément l'avis le plus objectif, on a désormais la possibilité de vraiment l'exposer sur internet a travers blog, site de partage, forum photo comme ici etc... Et pq pas en arriver à susciter un tel intérêt qu'on pourra même vendre certaines de ses photos, si ce n'est plus.

Si la photo continue d'être toujours ta passion, pourquoi pas ton métier un jour.. tu pourras repenser à tenter l'argentique un jour. Il n'est jamais trop tard et l'argentique n'est pas encore rangée dans le tiroir des dinosaures Moi j'aimerais bien en tt cas un jour pouvoir mettre les mains dans les solutions . Mais en attendant je pense que nous devons profiter du numérique pour nous améliorer chaque jour.

Mais je me rend compte que j'ai pas répondu clairement à ta question. J'aimerais d'abord commencer par une question moi meme. C quoi un bon photographe ?

Pour moi c'est quelqu'un qui est créatif, débordant d'imagination et qui le prouve par ses compositions. Ensuite c un artiste qui s'attache à rendre ses compositions plus belles qu'elles ne l'étaient déjà par le jeu des couleurs des contrastes. Au final ces deux choses se font autant en argentique qu'en numérique...la différence est au niveau des rendus. Certains aiment les deux, d'autres plutôt l'argentique que le numérique et inversement.

Mais, et j'insiste, ce qui fera d'abord de toi un bon photographe, c'est ton coup d'oeil.
enfin c ma modeste opinion de jeune débutant également.

Dernière modification par byhg 24/03/2008 à 03h10.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 24/03/2008, 03h41
Avatar de Le Capteur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 450D+Samsung NV15+Trépied
 
Messages: 122
1265 Photiz - Faire un don
je commence par répondre à votre question pour moi un bon photographe est celui qui peut faire une belle photo avec le moindre possible matériel, d'être original dans son style(créatif)...

moi aussi je profite du némerique, et je veux bien maitriser l'argentique.

merci pour les explications Byhg.

A+
Réponse avec citation
  #6  
non lus 24/03/2008, 03h52
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 5D Mark II + 50 mm f/1.4
 
Messages: 1 789
14125 Photiz - Faire un don
Pas d'accord avec toi le capteur. Un bon photographe c'est celui qui retranscrit le mieux possible un instant. (en passant tu dois être le seul forumeurpar ici a avoir mis son matos informatique dans la rubrique matos lol)
Réponse avec citation
  #7  
non lus 24/03/2008, 04h01
Avatar de Le Capteur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 450D+Samsung NV15+Trépied
 
Messages: 122
1265 Photiz - Faire un don
concernant le bon photographe. à chacun son point de vue qui peut être objectif ou subjectif, mais ce qui est vraiment bon c'est cette échange d'idées et points de vues.

pour le matos informatique je le laisse comme ça puisque il y aura des nouveautés prochainement dans nos profils pour informer les autres sur notre matos informatique.

A+
Réponse avec citation
  #8  
non lus 24/03/2008, 04h16
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: 5D Mark II + 50 mm f/1.4
 
Messages: 1 789
14125 Photiz - Faire un don
effectivement.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 24/03/2008, 05h23
Avatar de byhg
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique Nikon D40, grand et petit trépieds
 
Messages: 25
2200 Photiz - Faire un don
que veut dire "le moindre matériel possible" ???
S'il s'agit de tout ce qui permet les retouches et autres, tu es dans la mauvaise direction.
Ca me fait penser à "j'aimerais faire du feu, mais sans briquet. J'ai une pierre et un bout de bois dans ma poche..comment faire ?"...une méthode ou l'autre, le résultat sera le même. Tu auras du feu. le souci sera de l'entretenir et ce n'est ni le briquet ni le bout de bois qui te le permettra mais bien les choses que tu y mettras pour le faire durer le plus longtemps.

Peu importe ton boitier et tout ce qu'il y a autour, la composition prime en premier lieu (d'être original dans son style comme tu as dit). C la photo qui compte, peu importe ce que tu as du utiliser pour y parvenir.

Ca me rappele une phrase de mon père, également photographe amateur, qui sans connaitre rien du numérique, disait que pour lui ct "tricher"...
Mais que font les photographes dans une chambre noire ? Il "triche" également.

En tt amitié je te dis que tu fais franchement fausse route et que tu n'arriveras pas à ton but en imaginant que les plus grands photographes qui ont travaillé ou travaillent encore en argentique, l'ont simplement fait avec un reflex et une pellicule (j'exagère probablement tes propos mais juste pour te donner une grossière idée)... derrière leurs magnifiques photos, il y a la composition bien sûr, la première identité du photographe, puis le travail en laboratoire, qui fait sa seconde identité par le choix des contrastes, des solutions, des présences de grains ou non (ce qu'on appele le bruit aujourd'hui en numérique), du papier quand il expose... et meme de l'effacement de certaines infos (Evgueni Khaldei, photographe de l'armée rouge connu pour la photo de la prise de berlin, expliquait qu'il avait justement pour l'une des photos de cet instant, du effacer a la demande du parti l'une des deux montres qu'un soldat avait à chaque poignet - le pillage n'existe pas dans l'armée, en tt cas pas chez les communistes)

J'ajouterais qu'en argentique, il y a les filtres couleurs, les filtres UV, et bien sur comme en numérique les zooms, les pares soleil.... autant d'éléments matériels qui s'ajoutent au boitier pour aider le photographe et le faire travailler dans les meilleures conditions.

D'un pt de vue générale, il n'y a pas de différence. On ne peut faire de bonnes photos, en numérique ou en argentique, sans retouche, meme minimes. Et si les matos sont différents, les techniques sont tt aussi nombreuses et variées dans l'un ou l'autre.

Petit conseil qui va te faire progresser dans tout les domaines: essaye de lire autant de livres que possibles sur les plus grands photographes (les bibliothèques municipales en abondent généralement). Tu auras bien sûr leurs photos (préférence perso pour Salgado, Depardon et Bill Brandt mais reviens aussi sur Cartier Bresson et autres...je pense à Man Ray notamment qui a bcp expérimenté dans le domaine de la photo - exposition actuellement à Paris à la pinacothèque) donc des inspirations de composition (si toutefois c le genre de photo que tu ch à faire), mais aussi des textes avec leur méthodes de travail aussi bien sur le terrain que dans le labo. Idem pour les expositions, on t'explique parfois le travail en labo, le papier utilisé et pourquoi...etc..

Tu auras ainsi là, non pas nos paroles d'amateur, mais bien celle des plus grands professionnels. .. le meilleur moyen pour apprendre.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 26/03/2008, 15h13
Avatar de static-bl
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: canon eos 400D
 
Messages: 207
2715 Photiz - Faire un don
si je puis me permettre , ce n'est pas l'appareil qui prend la photo, mais le photographe qui choisit quand est comment la prendre, peu importe le matériel car l'on peu avoir une superbe phot en numérique et une photo ratée en argentique (et vice versa) le numérique permet de visualiser directement le clichée souhaitée, l'argentique laisse une part d'émerveillement ou de frustration lors du développement. Aprés chaque technique a ses pour et ses contres.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 26/03/2008, 16h25
Avatar de Le Capteur
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon 450D+Samsung NV15+Trépied
 
Messages: 122
1265 Photiz - Faire un don
Encore merci à toi Byhg c'est sûr que je vais changer pas mal d'idée sur le sujet .

Réponse avec citation
  #12  
non lus 26/03/2008, 17h47
Avatar de Cydapple
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Des trucs qui vont du "click" au "schlock"
 
Messages: 354
6736 Photiz - Faire un don
@bygh :

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi et je m'explique.
D'abord, petit détail, mais à force de le voir ça m'agace :
Citation:
des présences de grains ou non (ce qu'on appele le bruit aujourd'hui en numérique)
En argentique, tu as le choix entre avoir du grain et avoir du grain. Il n'y a pas de présence ou non de grain, le grain est constitutif de la photo argentique, c'est la finesse du grain que tu cherches pas sa présence ou non.
Non, le bruit et le grain, ce n'est pas pareil, encore une confusion. Le grain est constitutif de la photo argentique, le bruit ne l'est pas pour le numérique.
Alors qu'il est tout à fait possible d'avoir une photo non bruitée, une photo argentique sera toujours constitué de grains, aussi fins soient-ils.

Ceci étant dit, voilà.

Citation:
Petit conseil qui va te faire progresser dans tout les domaines: essaye de lire autant de livres que possibles sur les plus grands photographes (les bibliothèques municipales en abondent généralement). Tu auras bien sûr leurs photos (préférence perso pour Salgado, Depardon et Bill Brandt mais reviens aussi sur Cartier Bresson et autres...je pense à Man Ray notamment qui a bcp expérimenté dans le domaine de la photo - exposition actuellement à Paris à la pinacothèque) donc des inspirations de composition (si toutefois c le genre de photo que tu ch à faire), mais aussi des textes avec leur méthodes de travail aussi bien sur le terrain que dans le labo. Idem pour les expositions, on t'explique parfois le travail en labo, le papier utilisé et pourquoi...etc..

Ben non,
Tu auras pas lire toute les livres de cuisine du monde, tu ne seras pas un grand chef pour autant, voir tu ne seras même pas capable de cuire un oeuf.

Experimenter, tester, se renseigner, essayer, échouer, améliorer, recommencer, trouver, découvrir et toujours chercher, experimenter, chercher , experimenter, chercher, experimenter.
La photo ne s'apprend vraiment pas dans les livres, comme, par ailleurs, toute chose en ce bas monde à part la lecture.

SI tu as l'occasion d'utiliser et d'expérimenter l'argentique, je ne peut que te le conseiller, c'est une bonne école, celle qui t'oblige à bien réfléchir sur une photo avant de la prendre parce que tu ne peut pas faire 900 photos sur une pellicule.
Après, le labo, oui, c'est sur que tu fais plein de choses géniales, mais c'est encore une autre étape.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 26/03/2008, 18h34
Avatar de byhg
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Reflex numérique Nikon D40, grand et petit trépieds
 
Messages: 25
2200 Photiz - Faire un don
Autant pour moi pour le bruit et grain.... A force effectivement de lire que c la meme chose sur le net (alors que mes logiciels genre lightroom font bien la différence) j'en suis venu à faire la meme erreur.

Quant aux livres, bien évidemment on ne devient pas maître de la photo en les regardant. Mais c'est tjrs un bon point de départ pour se donner des idées et les faire évoluer à sa façon, tenter de comprendre le pourquoi de la démarche d'un photographe.
Après je ne conteste pas, au grand jamais, le fait qu'il faut inventer par soi même, comme tu l'as souligné par cette foule de verbe
Réponse avec citation
  #14  
non lus 26/03/2008, 18h50
Avatar de Cydapple
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Des trucs qui vont du "click" au "schlock"
 
Messages: 354
6736 Photiz - Faire un don
Oui, tu as raison sous cet angle là. Regarder la grande photographie pousse à constamment s'interroger. Sur le cadrage, le contraste, le pourquoi de la technique utilisée, plein de choses. C'est l'origine de l'interrogation qui pousse à chercher toujours plus loin et à toujours tenter de nouvelles choses.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 26/03/2008, 19h12
Avatar de Philbak
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Samsung GX10, 3 bons cailloux, un grip et un flash...
 
Messages: 1 457
30940 Photiz - Faire un don
Joli débat... Juste un rappel technique : l'argentique s'appelle ainsi parce que la couche photosensible sur le support plastique de la péloche est constituée de grains de sels d'argent. Il y en a plus sur une pellicule dite rapide (pour une meilleure sensibilité, cqfd), d'où un grain plus évident sur des photos issues de ce type de support...

Les grains – couramment appelé "LE grain" – sont donc effectivement, tu l'as fort bien dit, Cydapple, les éléments constitutifs de la pellicule argentique.

Mais ceci me fait un peu penser aux discussions entre amateurs de 33 tours (on dit vinyle aujourd'hui !) et ceux de CD audio... Un peu...

Là, ça donne de la photo, et les règles et la technique du numérique en PDV, PDC, cadre, compo, expo, vitesse d'obturation sont les mêmes qu'en argentique. Pour la sensibilité, énorme avantage : on n'a pas besoin de changer de pellicule ! On tourne un bouton, ou on appuie dessus plusieurs fois ! Magique !

Avec comme autre énorme avantage aussi, comme on l'a bien exposé, celui d'avoir un véritable laboratoire chez soi sous la forme d'un logiciel de retouche.

Tout le monde sait qu'il faut parfois 100 shots pour avoir une seule bonne tof.. Là, en numérique, c'est effectivement bien plus facile et bien plus économique.

On n'est et on ne sera jamais pris pour un éternel "débutant" ou "tricheur" parce que on n'a jamais fait d'argentique. Et bien des photographes "argentiques" n'ont jamais développé de leur vie un néga, n'ont jamais fait eux-mêmes leurs tirages papier...

J'ai fait de l'argentique, développement et tirage compris, et je suis bien aise aujourd'hui de ne plus avoir à en faire !
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« CALIBRAGE: A l'AIDE | probléme de rendu d'une flamme en numérique??? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 1,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.