.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 11/03/2008, 12h58
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz - Faire un don

Besoin de conseils: développer ses négatifs soi même


Bonjour,

je souhaite développer mes négatifs moi même. je dis bien négatif et pas film. Puisque ensuite je scanne les négas.
Quelqu'un pourrait m'expliquer une méthode fiable ?

JE RECHERCHE UN TUTORIEL .DOC + LISTE DE MATERIEL POUR PÉLOCHE 120
mail: jscanterophoto@gmail.com


Merci

Jsc

Dernière modification par JeanStephaneCANTERO 11/03/2008 à 13h36.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 11/03/2008, 13h23
Avatar de Norbert
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax ...what else ?
 
Messages: 2 899
18169 Photiz - Faire un don
Une chambre noire
Une cuve de développement - un thermomètre de labo - de l'eau courrante à 20°
Des pinces pour suspendre les négatifs après lavage
Révélateur - bain d'arrêt - fixateur
Le seul " conseil " s'entrainer avec un film vierge pour le charger sur les spires de la cuve

J'espère qu'il n'a pas confusion !
On dit développer des négatifs ou un film, et ensuite on passe au tirage ou au scannage
Réponse avec citation
  #3  
non lus 11/03/2008, 13h26
Avatar de JeanStephaneCANTERO
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 400
9235 Photiz - Faire un don
merci Norbert ! Le néophyte que je suis ne trouve pas les bons mots !
Réponse avec citation
  #4  
non lus 11/03/2008, 13h30
Avatar de Cydapple
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Des trucs qui vont du "click" au "schlock"
 
Messages: 354
6736 Photiz - Faire un don
Salut,

J'ai écrit sur ce sujet un article assez complet je pense :
http://www.virusphoto.com/30609-noir...numerique.html (Noir et blanc : de la prise de vue argentique au traitement numérique)
je pense que ca devrait t'aider.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 11/03/2008, 14h20
Avatar de Norbert
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Pentax ...what else ?
 
Messages: 2 899
18169 Photiz - Faire un don
Ooooooooops
Je n'avais pas vu le tuto
Mais si un truc t'échappes, n'hésites pas, mes X années de labo NB sont au service de la communauté
Réponse avec citation
  #6  
non lus 11/03/2008, 14h27
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz - Faire un don
ou bien si tu es à l'aise avec le chargement des spires, tu peux te débrouiller sans chambre noire avec seulement une espèce de sac noir à manches (je ne connais pas le nom exact) qui normalement sert à charger les plans films. ensuite tout peut se faire à lumière ambiante, donc pas de problème.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 11/03/2008, 14h31
Avatar de Cydapple
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Des trucs qui vont du "click" au "schlock"
 
Messages: 354
6736 Photiz - Faire un don
C'est vrai que c'est une bonne idée, mais ça pose quelques soucis (j'ai testé donc je parle d'expérience) :
- sur du 35mm, tu peut pas couper la bande amorce à moins de mettre une paire de ciseaux dans la manche. Par ailleurs, si tu charges deux spires, ca encombre beaucoup.
- sur le 120 ou 220, ca m'est arrivé d'enrouler le papier de protection du film et pas le film (je sais, je suis pas super doué sur ce coup là).

Mais je pense qu'avec un bon entrainement, ca doit être super pratique.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 11/03/2008, 14h41
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: EOS
 
Messages: 1 883
14775 Photiz - Faire un don
ah oui, aussi, étant donné qu'il y a différentes tailles de sacs, il vaut mieux prendre le sac pour du 20x30 que celui pour du 4'x5'
mais c'est vrai que c'est pas le plus pratique. Mais bon, des fois, ya pas le choix.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 10/08/2008, 12h31
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 400D
 
Messages: 32
765 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Cydapple Voir le message
C'est vrai que c'est une bonne idée, mais ça pose quelques soucis (j'ai testé donc je parle d'expérience) :
- sur du 35mm, tu peut pas couper la bande amorce à moins de mettre une paire de ciseaux dans la manche. Par ailleurs, si tu charges deux spires, ca encombre beaucoup.
- sur le 120 ou 220, ca m'est arrivé d'enrouler le papier de protection du film et pas le film (je sais, je suis pas super doué sur ce coup là).

Mais je pense qu'avec un bon entrainement, ca doit être super pratique.

J'avais une question au sujet des 120. Est ce que n'importe quel spire peut convenir ??

Par ailleurs, l'eau du robinet suffit elle. En quoi le thermométre est indispensable.

Merci d'avance.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 10/08/2008, 12h41
Avatar de Cydapple
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Des trucs qui vont du "click" au "schlock"
 
Messages: 354
6736 Photiz - Faire un don
Généralement, les spires modernes s'adaptent aux films 135 et aux bobines 120. Tu les écartent (sans forcer, il y a toujours un système pour déverrouiller une position) pour leur donner la largeur voulue. Donc généralement oui, les spires modernes sont idéales pour tous formats.

Le thermomètre est indispensable pour connaître la température de ton révélateur, de la température va dépendre la durée du bain de révélateur, ce qui est très important.

Pour l'eau du robinet, ça dépend des personnes. De la dureté de l'eau du robinet (contenance en calcaire et autres minéraux) peut dépendre la qualité de tes développements.
Dans mon cas, le bain de révélateur est en dilution 1+1 avec de l'eau du robinet. Le bain d'arrêt également, eau du robinet. Par contre, le bain de fixateur est fait en dilution 1+4 avec de l'eau déminéralisée. Le rinçage du film à l'eau du robinet, mais le nettoyage final, dans de l'eau déminéralisée avec ajout de quelques gouttes d'agent mouillant.
A éviter absolument : les rinçages à l'eau minérale, qui, riches en particules, laisseront des dépôts sur tes films une fois sec (ceci dit, 5l d'eau déminéralisée coûte aussi chère qu'un litre d'eau minérale en plus).

Une fois de plus, je te dit seulement comment je fais, je ne te prétend pas t'apporter la solution parfaite. Avec le temps, chacun développe ses propres méthodes.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 10/08/2008, 13h53
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: PENTAX K110D, K10D, K-5, argentique: MF Mamiya 645
 
Messages: 1 459
14259 Photiz - Faire un don
j'avoue ne pas me prendre la tete avec la température des bains!
je developpe un peu au nez en fonction des valeurs de base.
mais le bouquin de Philippe BACHELIER," de la prise de vue au tirage" est 'achement bien fait!
pour les dingues de l'internet, ou ceux qui n'ont pas une bonne FNAC a portée de main:

http://objectif-argentique.com/developpement_film.htm
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Vitesse du Canon G9 | Canon ou Nikon »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 2 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.