.

virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Noter la discussion : Quelles études Faire Pour Devenir Photographe (école De Photo)

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 18/02/2020, 13h15
Avatar de VinceYT
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon 5D Mark III / Canon 7D IR / Mamya RZ67 Pro II
 
Messages: 19
490 Photiz - Faire un don

Quelles études Faire Pour Devenir Photographe (école De Photo)


Lien vers la vidéo : https://youtu.be/Xfo6AwzpdWM


Dans cet article, nous allons voir ensemble quelles études faire pour devenir photographe, et également voir s'il est nécessaire d’avoir en sa possession un diplôme pour exercer.


COMMENT SE FORMER AU MÉTIER DE PHOTOGRAPHE ?

Pour entrer directement dans le sujet, je vais vous présenter les différents types d'études qu'il est possible d'entreprendre lorsqu'on veut devenir photographe.


L’Université

Alors déjà on peut tout simplement se diriger vers un cursus universitaire, mais souvent en fait la photo va être relayée au second plan dans une matière comme les arts plastiques. Donc ça va être plus un bonus, ça ne va pas être à fond spécialisé là-dedans.

Et même s’il y a des universités qui proposent tout de même une grande quantité de cours sur la photo, je ne suis pas vraiment partisan de la fac et de l'Université en général. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce-qu’il y règne un mauvais mindset / état d'esprit : il y a des gens qui choisissent la fac parce-que c'est facile d'accès, parce-qu’il n'y a pas de barrière que ce soit en termes de finances ou de concours. Presque tout le monde y est accepté, du coup les fréquentations et les relations que vous allez pouvoir avoir et nouer dans ce genre d'endroit pour le travail (j'entends bien professionnellement parlant) sont moins intéressantes.

Beaucoup de gens ne viennent tout simplement pas en cours, l'ambiance n'est pas la même, les profs ne sont pas les mêmes et le matériel mis à disposition des étudiants n'est pas toujours le même et pour le coup, pour connaître des amis qui ont fréquenté des facs que ce soit en fac de cinéma ou des facs avec des options photos, ça n'a absolument rien à voir avec une école spécialisée dans la photo.

De même, dans les facs et dans les universités, on reste très souvent dans des cours théoriques et très rarement dans la pratique pure : or, dans les métiers artistiques où il faut également développer son regard comme la photo, la vidéo, le cinéma, la pratique est vraiment extrêmement importante.

De plus, c'est pendant vos années d'études que vous allez vous bâtir et vous créer un réseau : le fait de fréquenter des gens qui ne sont pas forcément motivés n'est pas forcément challengeant ni bénéfique sur le long terme pour votre avenir professionnel.


Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur)

Autre type d'études qui peut être intéressant d'envisager quand on veut devenir photographe professionnel, le BTS : les BTS spécialisés en photo sont intéressants parce-que ce sont des formations qui vont être très techniques.

Par contre, ça va être des écoles publiques qui vont être extrêmement demandées : on va avoir par exemple Louis Lumière, Les Gobelins qui sont très connus, les Beaux-Arts également.

Bref, ça va être des écoles publiques, qui ne sont pas payantes et qui vont être par conséquent très demandées : il y a un concours d'entrée qui va être très sélectif et qui va tout simplement “faire le tri” à cause de la quantité de candidatures. Il va notamment sélectionner sur la culture générale, chose qu'on n'est pas obligé d'avoir quand on débute sa vie, qu’on a 18 ans et qu'on souhaite devenir par exemple photographe.

Donc pour la petite anecdote, j'ai fait une école de ciné et à la fin de ma troisième et dernière année d'école, pour le délire avec un pote et sans avoir vraiment révisé, je me suis inscrit à Louis Lumière option cinéma pour passer le concours (il y avait également l'option photographique au choix). Il y a trois niveaux d'élimination et je me suis fait éliminer au premier, parce-que certes au cinéma, à l'histoire du cinéma, à la technique de l'image j'avais tout bon, mais pour tout ce qui est culture générale je me suis fait ratatiner. Il y avait également des maths mais là si vous aviez fait un bac scientifique c'était assez simple.

Donc à cause de ça, il y a pleins de gens qui vont se démoraliser, se démotiver s'ils ne sont pas pris à Louis Lumière, aux Gobelins et qui se disent qu’ils ne vont jamais pouvoir devenir de grands photographes. Croyez moi, c'est totalement faux puisque moi pour le coup j'étais photographe professionnel à 18 ans avant même de rentrer dans mon école de ciné : je faisais des prestations en parallèle des cours, donc ça n'a absolument rien à voir et en plus il y a d'autres moyens de se former que les écoles publiques.


Les écoles privées

D'ailleurs, un autre moyen de se former sont les écoles privées : pour le coup, privé signifie payant et souvent la note est assez salée (aux alentours de 8000 euros l'année).

Ce sont des cursus entre trois et cinq ans après le bac, et l'avantage c'est que le concours d'entrée est là juste pour faire joli sur le papier parce-que la plupart du temps, si vous êtes un minimum motivé et vu que vous payez le diplôme, vous allez automatiquement rentrer dans l'école. Pour le coup, j'ai fait une école privée de cinéma et j’ai également des amis qui ont fait des écoles privées de photo donc je sais très bien de quoi je parle.

Le principal avantage d'être dans une école par rapport au fait d’être autodidacte c'est d'avoir un encadrement : il y a certaines personnes qui ont vraiment besoin de cet encadrement, ça va rassurer leurs parents, ça va également les rassurer eux-mêmes d'être encore dans une structure avec des cours, des réunions, des rendez-vous et ça va permettre de valider leur projet, ça va également les rassurer de se dire « ok là je travaille dans la bonne voie, même si de l'extérieur la plupart des gens pensent qu’il n'y a pas de débouchés dans les métiers artistiques et que c'est difficile d’y faire sa place, au moins je vais à l'école donc je sais ce que je dois faire le mois prochain ou dans un an ». En tant que photographe par exemple, c'est un métier d'indépendant donc il n’y a pas vraiment d'horaires prédéfinies dans sa vie de tous les jours, alors qu’aller à l’école ça va obliger les gens à avoir un cadre, à se lever le matin et aller en cours, avancer dans leurs projets donc pour ça c'est intéressant.

Après, il faut faire attention comme dans toute formation aux profs que vous allez avoir, puisque vous allez pouvoir tomber sur des très bons profs comme sur des très mauvais, et là pour le coup que ce soit en école privée ou en école publique c’est le même problème. Dans toutes les écoles il y a des bons profs et des mauvais profs, des profs avec lesquels vous allez plus ou moins accrocher. Et donc ce n’est pas parce-que votre prof de retouche est ultra chiant qu’il faut dénigrer la retouche par la suite ; c'est très important de se dissocier de ça parce-que parfois vous ne choisissez tout simplement pas.

Et malheureusement dans ce genre d'école privée, il y a parfois des profs qui sont également des universitaires, qui sont beaucoup dans la théorie et qui sont un peu déconnectés de la réalité professionnelle, du terrain et qui n’ont pas pratiqué depuis longtemps. Donc ce sont souvent des passionnés de photo, des passionnés d'image mais qui vont être vraiment dans leur délire et qui vont être déconnectés du marché : ils vont peut-être vous livrer une vision de la photo qui n'est malheureusement plus d’actualité aujourd'hui, ou alors qui vont ériger en dogme l'argentique ou des pratiques qui sont difficilement applicables aujourd'hui en tant que professionnel quand on se lance.

Ensuite, là où c'est assez déplorable je trouve, en tout cas pour les écoles que je connais et les retours que j'ai eu d'autres écoles, c'est tout simplement l'absence d'état d'esprit entrepreneurial et l'absence de cours sur le fait de vous vendre sur le marché : quand vous devenez photographe ou vidéaste, même au-delà de l'aspect artistique de la chose qui est bien évidemment très important, vous devenez une entreprise à part entière si vous travaillez en tant qu’indépendant. Et donc le fait de laisser tout ça sous silence et de laisser l'étudiant après se débrouiller tout seul dans la nature à la fin de la troisième année par exemple sur l'aspect entrepreneurial de la chose, c’est vraiment très dommage. En tout cas moi dans mon école, il y avait une absence totale de suivi sur ce point donc il faut faire attention à ça : il faut bien se renseigner, aller aux portes ouvertes et discuter avec les élèves (après bon, les élèves qui sont présents lors des journées portes ouvertes aiment forcément un minimum leur école, et ont même parfois été choisi par l'école donc il faut se renseigner à partir de plusieurs sources ; aller également dans les salons qui présentent les écoles à Paris etc).

Il y a également pleins d’écoles qui abusent de l’argument « nous on a du matériel, si tu viens chez nous il y aura un studio de ouf, des appareils photos de ouf, des éclairages de ouf, il y aura pleins de trucs de ouf » alors que ça ne devrait pas être le centre de leur communication sur leur brochure marketing : mais malheureusement dans beaucoup d'écoles privées c'est le cas. C'est pour tout simplement appâter le client.

Il faut savoir que si vous voulez vraiment devenir un geek, un technicien, déjà le BTS c'est intéressant, c'est très technique là où également dans les écoles privées vous allez avoir des cours sur l'artistique, sur la culture que je trouve vraiment intéressants et c'est vraiment une plus-value. Mais sinon après si vous avez du matériel que vous n'avez jamais utilisé, que vous allez après votre travail dans un studio photo par exemple, le fait d'aller faire un stage dans un studio photo où il y a régulièrement des shootings avec du gros matos, vous vous ferez payer en tant que stagiaire conventionné (si c'est plus d'un mois environ 520 euros) et vous aurez tout loisir d'apprendre à utiliser le matériel. Donc ça ne sert à rien si l'école à laquelle vous vous adressez ne parle que de son matos et n'évoque pas tout simplement le reste ou pas assez le contenu de ses cours.

Pour ce qui est du diplôme, les gens qui vont s'inquiéter (quel diplôme pour être photographe, est-ce que je vais avoir assez de légitimité,...) et bien sachez une chose c'est que le diplôme en fait, on s’en moque royalement. Et vraiment j'insiste là dessus, moi en tout cas dans mes prestations, dans mon parcours et dans ma carrière de photographe et même de vidéaste on ne m'a jamais demandé quel diplôme j'avais ni de le présenter ; tout le monde s'en moque dans le monde artistique, le seul CV qui compte c'est votre book et votre portfolio (on va sur votre site, on regarde le travail que vous avez effectué et également pour qui vous avez travaillé, si ce sont des grandes enseignes, des marques etc) mais clairement pas le bout de papier qu'on va vous délivrer à la fin de l'école. Les gens qui sont extérieurs au monde artistique et qui vont vouloir vous engager n'ont pas connaissance des éventuelles réputations des différentes écoles que vous pourriez faire, donc ça ne sert à rien.


La formation en ligne

La dernière façon de se former pour devenir photographe, et celle qui je trouve a une plus-value vraiment intéressante (et d’ailleurs celle que je propose*), c'est la formation en ligne.

En effet aujourd'hui à l'ère d'internet, on peut se former sur n'importe quel sujet, que ce soit d'ailleurs la photo, le yoga ou l'immobilier, peu importe. Aujourd'hui, c'est vraiment incroyable l'opportunité que nous offre internet : peu importe où vous êtes dans le monde, avec une simple connexion vous pouvez en apprendre énormément notamment grâce à la formation en ligne.

Là où les livres ont un peu pêché, et même dans les livres très techniques, c’est qu’on ne voit pas le photographe faire les manipulations. On ne le voit pas également en temps réel sur le jour du shooting faire ses photos, diriger le modèle, préparer ses sets d'éclairage ou encore retoucher en direct. Dans les magazines, on a des petits screens, des petites captures d'écran mais c'est difficile de bien analyser, de voir où la personne clique.

Pour le coup, avec les tutos sur ordinateur, ça permet vraiment de tout voir et de voir comment le photographe s’y prend étape par étape.

La formation en ligne, vu qu'elle est dématérialisée et qu'elle engendre moins de coûts pour le formateur est également bien moins cher qu'une école de photo par exemple sur le long terme.

Il n’y a également pas d'histoire de concours d'entrée : n'importe quelle personne qui le souhaite peut accéder à la formation sans discrimination de ce côté-là.

C'est pour toutes ces raisons que je prône la formation en ligne depuis maintenant quelques années déjà, et parce-que grâce à elle, en me formant tout simplement chez d'autres personnes dans des domaines artistiques ou autres, ça m'a énormément aidé.


*Sur ma chaîne Youtube, je vous propose différentes vidéos autour de la photo, de la pratique de la photo et de la vidéo. Je propose également des formations avancées au format vidéo que vous pouvez retrouver sur mon site internet (accessibles à l’adresse https://formation.vincentvillaret.co...des-formations), et pour le coup j'y traite de tous les sujets vraiment nécessaires et qui sont vraiment très importants pour n'importe quel photographe qui veut se lancer et devenir professionnel.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 18/02/2020, 14h22
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 334
2075 Photiz - Faire un don
Opinions personnelles parfois très contestables....
La photo n'est (heureusement) pas que technique mais nécessite une grande culture artistique.
La "formation en ligne" est sûrement la plus mauvaise façon de se former.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 25/03/2020, 10h58
Avatar de ScottElliff
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
145 Photiz - Faire un don
Les écoles privées sont les meilleures pour apprendre la photographie. C'est mon point de vue. Je travaille comme photojournaliste (STAGE PHOTO >> Stages et cours de photographie à Lyon) et nous recrutons souvent des stagiaires pour nos projets aussi.


Scott Elliff
______________
Réponse avec citation
  #4  
non lus 25/03/2020, 10h58
Avatar de ScottElliff
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
145 Photiz - Faire un don
Nous avons maintenant des cours à distance, mais ils ne sont destinés qu'à l'enseignement de la théorie.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Quelle est la meilleure école de photographie ? | formation post BTS en desing/photo »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2019 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.