.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Aide sur les modes manuels

Noter la discussion : Quantité de lumière reçue selon le capteur ?

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 13/01/2018, 20h07
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don

Quantité de lumière reçue selon le capteur ?


Bonjour !

Débutant que je suis dans la photo, je suis en train de me renseigner sur les différences entre les tailles du capteur pour une photo, et bizarrement j'arrive pas à trouver la réponse à une question toute bête.

J'ai appris que les capteurs grand formats permettaient d'obtenir plus facilement des photos à basse lumière, car leur cellules photosensibles sont plus grands, et permettaient également d'augmenter la sensibilité ISO sans altérer l'image. Cependant, j'ai vu sur Wikipédia que la lumière reçue ne dépendait que de l'ouverture de l'objectif.

Du coup ma question (oui, on y vient ) :

- Est-ce à sensibilité, à vitesse d'obturation et à ouverture identiques, un appareil photo doté d'un capteur grand format permettrait d'obtenir une photo plus lumineuse ? Ou est-ce que 2 appareils photos à ouvertures identiques obtiendront la même luminosité, mais que le grand capteur peut monter la sensibilité en altérant moins l'image ?

Merci pour vos réponses
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 13/01/2018, 20h26
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Astropong Voir le message
Bonjour !

Débutant que je suis dans la photo, je suis en train de me renseigner sur les différences entre les tailles du capteur pour une photo, et bizarrement j'arrive pas à trouver la réponse à une question toute bête.

J'ai appris que les capteurs grand formats permettaient d'obtenir plus facilement des photos à basse lumière, car leur cellules photosensibles sont plus grands, et permettaient également d'augmenter la sensibilité ISO sans altérer l'image. Cependant, j'ai vu sur Wikipédia que la lumière reçue ne dépendait que de l'ouverture de l'objectif.

Du coup ma question (oui, on y vient ) :

- Est-ce à sensibilité, à vitesse d'obturation et à ouverture identiques, un appareil photo doté d'un capteur grand format permettrait d'obtenir une photo plus lumineuse ? Ou est-ce que 2 appareils photos à ouvertures identiques obtiendront la même luminosité, mais que le grand capteur peut monter la sensibilité en altérant moins l'image ?

Merci pour vos réponses

bonjour, c'est plus compliqué que ça, c'est vrais que les grands capteurs ont une dynamique supérieur aux petits mais les capteurs récents ont plus de dynamique que les anciens et ça dépend aussi du type de capteur(ccd, cmos, rétro-éclairé)aussi le mieux est de regarder la dynamique que la taille
Réponse avec citation
  #3  
non lus 13/01/2018, 20h39
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don
Si je me trompe pas, la dynamique indique la capacité de l'appareil à gérer les photos avec beaucoup de contraste.
Je veux bien croire que le reflex sera bien plus doué pour ça qu'un petit compact, mais est-ce que là luminosité d'une scène simple sera différente à réglage identique ?
Réponse avec citation
  #4  
non lus 13/01/2018, 20h50
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
la dynamique est la capacité pour le capteur de gérer un écart de luminosité élevée entre le point noir et le point blanc, pour ta question on se fout d'avoir un réglage identique entre deux boîtiers(ce qui n'arrive en théorie jamais) si c'était le cas on n'aurait pas besoin de boitier réglable, le tout est de pouvoir appliquer le bon réglage au bon moment
Réponse avec citation
  #5  
non lus 13/01/2018, 21h30
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 837
16750 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par jacky24 Voir le message
on se fout d'avoir un réglage identique entre deux boîtiers(ce qui n'arrive en théorie jamais) si c'était le cas on n'aurait pas besoin de boitier réglable, le tout est de pouvoir appliquer le bon réglage au bon moment

A priori, tu as raté la question …

Pour répondre à la question simple, mais à laquelle tout le monde a répondu à côté pour le moment : oui, la quantité de lumière reçue par le capteur est identique quelle que soit la taille de celui-ci, pour peu que vitesse d'obturation et ouverture de l'objectif soient identiques.
La sensibilité n'entre pas en ligne de compte, puisqu'il s'agit juste d'une amplification du signal électrique émis par le capteur.

Juste en passant, je possède deux boîtiers (un argentique et un numérique APS-H) partageant les mêmes optiques, et les réglages sont strictement identiques sur les deux appareils à luminosité identique évidemment.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 13/01/2018, 21h53
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
oui, la quantité reçue mais pas la quantité gérée qui dépend de la taille de photosite et du bruit généré par le processeur
Réponse avec citation
  #7  
non lus 14/01/2018, 11h30
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don
Merci pour vos réponses, j'y vois un peu plus clair !
Réponse avec citation
  #8  
non lus 14/01/2018, 13h53
Avatar de sowlow
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5d3 / 24-85 + 35 + 85 + 100-300
 
Messages: 1 668
11540 Photiz - Faire un don
La quantité de lumière qui arrive sur un capteur ne varie pas selon la taille du capteur. Tous, grands ou petits, reçoivent la même luminance tant qu’ils sont dans le cercle d’image projeté par l’objectif.

Pourtant, le bons sens et la logique nous disent qu’un petit capteur reçoit moins de lumière qu’un grand… et dans l’absolu c’est juste. Mais ce n’est pas pertinent en photographie. Ce qui compte c’est l’exposition du capteur (ou film). Or l’exposition est la quantité de lumière reçue PAR unité de surface ! La capacité du capteur (ou film) à réagir à la lumière est la même sur toute sa surface. C’est fondamental : cela permet d’avoir une référence. L’image est formée en enregistrant les variations par rapport à cette référence: c’est la sensibilité ISO. Elle peut varier, mais heureusement elle varie uniformément sur toute la surface.



Voici une petite démonstration concrète pour expliquer la luminance face aux capteurs: celui de la feuille blanche:
– Prenez une lampe et une feuille blanche.
– Placez la feuille blanche sous la lampe. La feuille est blanche… (et oui…).
– Coupez maintenant cette feuille en deux, toujours sous la lampe.
Est-ce que la demi feuille est moins blanche que la feuille entière ? Non bien entendu… et ça marche même à la lumière du jour.



Mais… il n’y a donc pas de différence ?



Si, au niveau de la technologie du capteur, mais cela n’agira pas sur l’exposition. La technologie utilisée va influencer la quantité de lumière que le capteur perçoit. Ce dernier est fait de photosites, petites surfaces sensibles qui permettront, par combinaison, de former des pixels. Hors, un photosite plus gros perçoit plus de lumière qu’un photosite plus petit, ce qui rend la chose plus facile pour lui. Mais il s’agit là d’une question de technologie, et non de taille de capteur. D’ailleurs, bien d’autres choses interfèrent. De plus, la traduction de cette capacité à capter la lumière est normalisée, c’est ce qu’on appelle la référence ISO. En réalité il existe plusieurs façons de calculer cette norme selon les fabricants, mais les valeurs restent proches et les écarts entrent dans la marge de tolérance. Et parce que cet aspect est normalisé, tous les capteurs exposent de façon similaire à 100 isos comme à 800, qu’ils soient petits, grands, quelle que soit la taille de leurs photosites. En revanche, des photosites plus grands vont favoriser d’autres caractéristiques comme la gestion du bruit numérique ou la dynamique, mais ceci est une autre histoire impliquant de nombreux paramètres.


source: Photodidacte.com | Idée reçue n°1: «*les grands capteurs sont plus lumineux*»

Dernière modification par sowlow 14/01/2018 à 13h55.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 14/01/2018, 14h20
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don
Merci infiniment pour la réponse, et pour l'article très intéressant ! Je crois que j'ai eu la réponse à toutes mes questions, voire plus
Réponse avec citation
  #10  
non lus 14/01/2018, 14h25
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
https://www.lesnumeriques.com/appare...hoto-a790.html
Réponse avec citation
  #11  
non lus 14/01/2018, 14h32
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don

Merci pour l'article, mais je l'avais déjà lu et je n'arrivais pas à trouver la réponse à ma question.

En revanche, le fait d'apprendre que "La traduction de cette capacité à capter la lumière est normalisée, c’est ce qu’on appelle la référence ISO", m'a permis de comprendre un peu mieux ce qu'est exactement l'ISO.
Réponse avec citation
  #12  
non lus 14/01/2018, 14h45
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Astropong Voir le message
Merci pour l'article, mais je l'avais déjà lu et je n'arrivais pas à trouver la réponse à ma question.

En revanche, le fait d'apprendre que "La traduction de cette capacité à capter la lumière est normalisée, c’est ce qu’on appelle la référence ISO", m'a permis de comprendre un peu mieux ce qu'est exactement l'ISO.

la référence iso date de l'argentique et a été adapté au numérique avec plus ou moins de bonheur au point que selon les capteurs la valeur nominale est de 60 a 200 isos suivant les boitiers(bien sur les 200 isos ce trouvent sur les FF et les moyens formats)
Réponse avec citation
  #13  
non lus 14/01/2018, 19h27
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
 
Messages: 9
175 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par jacky24 Voir le message
la référence iso date de l'argentique et a été adapté au numérique avec plus ou moins de bonheur au point que selon les capteurs la valeur nominale est de 60 a 200 isos suivant les boitiers(bien sur les 200 isos ce trouvent sur les FF et les moyens formats)

Ah, d'accord. Merci beaucoup pour cette précision Je voyais pas tout à fait la valeur de l'ISO comme ça avant ce topic.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 14/01/2018, 20h27
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Astropong Voir le message
Ah, d'accord. Merci beaucoup pour cette précision Je voyais pas tout à fait la valeur de l'ISO comme ça avant ce topic.
pour ajouter a la confusion :
À quoi correspond la sensibilité de base de 100 ISO ?
Nous pourrions d'abord nous demander pourquoi 100 ISO est la sensibilité de base. En réalité, cette première partie de l'explication est très simple : dans un système décimal, il est plus facile de compter en multiple de 100. Jusque-là, c'est facile. Là où notre affaire se corse, c'est que... il n'y a pas de valeur absolue correspondant à 100 ISO ! En effet, la norme ISO 12232:2006 laisse le choix aux constructeurs de fixer arbitrairement la quantité de lumière qui leur semble la meilleure pour produire un effet suffisant. En d'autres termes : 100 ISO de Paul peuvent tout à faire correspondre à une sensibilité supérieure aux 100 ISO de Jacques. Pratique. Heureusement, comme l'industrie n'aime pas le vide ni l'à-peu-près et que les Japonais sont des fanatiques de la précision, le CIPA (regroupement des constructeurs japonais) est venu mettre son grain de sel en 1998 avec la recommandation DC-004, urgente puisque permettant à toute l'industrie de la photographie japonaise d'entrer dans la photographie numérique sur les mêmes bases techniques.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 14/01/2018, 20h34
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 4 094
21105 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par sowlow Voir le message
La quantité de lumière qui arrive sur un capteur ne varie pas selon la taille du capteur. Tous, grands ou petits, reçoivent la même luminance tant qu’ils sont dans le cercle d’image projeté par l’objectif.

Pourtant, le bons sens et la logique nous disent qu’un petit capteur reçoit moins de lumière qu’un grand… et dans l’absolu c’est juste. Mais ce n’est pas pertinent en photographie. Ce qui compte c’est l’exposition du capteur (ou film). Or l’exposition est la quantité de lumière reçue PAR unité de surface ! La capacité du capteur (ou film) à réagir à la lumière est la même sur toute sa surface. C’est fondamental : cela permet d’avoir une référence. L’image est formée en enregistrant les variations par rapport à cette référence: c’est la sensibilité ISO. Elle peut varier, mais heureusement elle varie uniformément sur toute la surface.



Voici une petite démonstration concrète pour expliquer la luminance face aux capteurs: celui de la feuille blanche:
– Prenez une lampe et une feuille blanche.
– Placez la feuille blanche sous la lampe. La feuille est blanche… (et oui…).
– Coupez maintenant cette feuille en deux, toujours sous la lampe.
Est-ce que la demi feuille est moins blanche que la feuille entière ? Non bien entendu… et ça marche même à la lumière du jour.



Mais… il n’y a donc pas de différence ?



Si, au niveau de la technologie du capteur, mais cela n’agira pas sur l’exposition. La technologie utilisée va influencer la quantité de lumière que le capteur perçoit. Ce dernier est fait de photosites, petites surfaces sensibles qui permettront, par combinaison, de former des pixels. Hors, un photosite plus gros perçoit plus de lumière qu’un photosite plus petit, ce qui rend la chose plus facile pour lui. Mais il s’agit là d’une question de technologie, et non de taille de capteur. D’ailleurs, bien d’autres choses interfèrent. De plus, la traduction de cette capacité à capter la lumière est normalisée, c’est ce qu’on appelle la référence ISO. En réalité il existe plusieurs façons de calculer cette norme selon les fabricants, mais les valeurs restent proches et les écarts entrent dans la marge de tolérance. Et parce que cet aspect est normalisé, tous les capteurs exposent de façon similaire à 100 isos comme à 800, qu’ils soient petits, grands, quelle que soit la taille de leurs photosites. En revanche, des photosites plus grands vont favoriser d’autres caractéristiques comme la gestion du bruit numérique ou la dynamique, mais ceci est une autre histoire impliquant de nombreux paramètres.


source: Photodidacte.com | Idée reçue n°1: «*les grands capteurs sont plus lumineux*»

alors pourquoi la mesure de luminosité est donnée en candela par mètre carré ?
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum photo débutant » Aide sur les modes manuels

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Quel mode pour débuter | Mode priorité TV et pas assez de lumière »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.