.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 04/08/2017, 15h36
Avatar de iPic4U
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 10
175 Photiz - Faire un don
Question

Amateur vs Pro - Débat ouvert sur la "concurrence déloyale"


Bonjour à tous,

Avec un ami nous faisons de la photographie de façon amateur sans vente, mais nous avons pour défi de réunir les amateurs et les photographes professionnels sous une même famille.

J'ouvre donc par ces lignes un débat qui j'espère fera rage pour nous aider à comprendre les attentes de chacuns

Voici notre réflexion suite à un échange sur un groupe Fb:

Les photographes Pro sont dépités par les amateurs qui vendent leur photo à des prix qu'ils considèrent comme "cassés".

Est-ce que vous ne pensez pas que le prix des photos dépend du photographe ?

On parle du prix du marché d'un photographe mais tout dépend de la qualité des photos. Si on compare avec les voitures selon la marque et le modèle on aura pas la même prestation. Je ne pense pas que les photographes amateurs vendant des photos cassent le marché. Ils répondent à une demande différente de celle attendue par des photographes professionnels.

Aujourd'hui tout le monde peut faire des photos amateurs avec un smartphone et le monde de la photographie change. Il y a je pense de la place pour tout le monde et ce n'est pas les amateurs qui détruisent le marché des pro mais les évolutions technologiques qui permettent de facilement faire de la photo amateur d'un côté et ceux qui se contentent de cette qualité plutôt que de demander une qualité professionnelle !

De plus je ne pense pas que l'on puisse donner un prix de base à une photo car elle dépendra toujours selon nous de l'investissement du matériel du photographe et des attentes de l'acheteurs!

Nous sommes preneurs de toutes vos réflexions, le débat est ouvert!

Alors à vos claviers ; )

EDIT DU SUJET :

Citation:
Posté par jacky24 Voir le message
La question ne se pose même pas, le photographe amateur n'est pas autorisé par la loi à réaliser des prestations payantes, rien à voir avec ce que tu penses ou ne penses pas.

Connaissant ce sujet, nous essayons de sortir ce point de la réflexion qui effectivement le bloquerai complètement. Mais imaginons que le cadre légale l'autorise, qu'elle est votre position?

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 04/08/2017, 16h45
Avatar de BZHades
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 615
13470 Photiz - Faire un don
Sans entrer trop loin dans le débat sur la qualité des photos ou non : la concurrence est clairement déloyale : d'un coté, le photographe amateur n'a aucun frais ! son matériel est acheté avant tout par passion, et n'est donc pas un "investissement"
D'un autre coté, le photographe professionnel en fait son métier, c'est à dire qu'il doit payer toutes les charges afférentes à une entreprise (on va simplifier, mais disons que 40 à 50% du chiffre d'affaire part dans les contributions sociales, l'ursaaf, la retraite, les congés payés, les mutuelles et autres assurances). Son matériel est un investissement avec renouvellement à prévoir pour assurer une prestation, il a doit payer sa publicité, prendre le temps de rencontrer les gens pour "vendre" sa prestation, gérer la facturation etc. qui est du temps "non productif"

Bref, oui, c'est forcément des prix cassés pour l'amateur, car quand ce dernier se fait payer 100€, il gagne 100€, alors que le professionnel n'aura plus à la fin que 50€ ! et encore, il doit à coté faire tout ce qu'un entrepreneur doit faire pour assurer la bonne marche de son entreprise.

Comme on dit : "l'amateur fait des photos avec son argent, le professionnel fait de l'argent avec ses photos" sans aucune considération de qualité (d'autant que c'est très subjectif, selon les personnes, et les styles)
Après, comme tout marché, le prix se fait aussi selon la prestation, et les "mauvais" photographes auront de fait moins de commandes, ou alors devront diminuer leurs tarifs.

Qui plus est, demander à un ami de faire des photos de son mariage (par exemple) est un cadeau empoisonné : outre le fait qu'il ne profite pas de la journée (prendre des photos plutôt que de danser, discuter, prier etc.) , il a le stress et le poids de la responsabilité qui va avec...
Ne serait-ce que pour ça, j'avais fait appel à un photographe professionnel pour mon mariage. Les amis pouvaient prendre des photos s'ils voulaient, mais c'était selon leur plaisir, pas une contrainte.

Alors oui, un amateur peu faire mieux qu'un professionnel. Moi même, je pense avoir plus de matériel que bien des pro... mais je n'irait pas empiéter sur le marché des pro, ou alors en me déclarant en tant que tel. Car outre les point cités, c'est du travail au noir si tu vends une prestations sans la déclarée (et donc sans payer les charges et impôts dessus).
  #3  
non lus 04/08/2017, 16h49
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 3 817
19705 Photiz - Faire un don
la question ne ce pose même pas, le photographe amateur n'est pas autorisé par la loi a réaliser des prestations payantes, rien a voir avec ce que tu pense ou ne pense pas.
dura lex sed lex
  #4  
non lus 04/08/2017, 17h17
Avatar de iPic4U
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 10
175 Photiz - Faire un don
Wink

Salut à vous et merci pour vos réponses,

Citation:
Posté par BZHades Voir le message
Sans entrer trop loin dans le débat sur la qualité des photos ou non : la concurrence est clairement déloyale : d'un coté, le photographe amateur n'a aucun frais ! son matériel est acheté avant tout par passion, et n'est donc pas un "investissement"
D'un autre coté, le photographe professionnel en fait son métier, c'est à dire qu'il doit payer toutes les charges afférentes à une entreprise (on va simplifier, mais disons que 40 à 50% du chiffre d'affaire part dans les contributions sociales, l'ursaaf, la retraite, les congés payés, les mutuelles et autres assurances). Son matériel est un investissement avec renouvellement à prévoir pour assurer une prestation, il a doit payer sa publicité, prendre le temps de rencontrer les gens pour "vendre" sa prestation, gérer la facturation etc. qui est du temps "non productif"

Ok sur le principe qu''un photographe amateur ne peut pas vendre des photos. Alors comment les photographes professionnels le deviennent?

Du jour au lendemain sans avoir "par passion" investit dans un boitier ils s'imaginent photographe et essaient de vendre sans avoir préparé le terrain?
N'y a t il pas une transition permettant à quelqu'un de devenir photographe professionnel?

Qu'elle est-elle?

Citation:
Posté par BZHades Voir le message
Bref, oui, c'est forcément des prix cassés pour l'amateur, car quand ce dernier se fait payer 100€, il gagne 100€, alors que le professionnel n'aura plus à la fin que 50€ ! et encore, il doit à coté faire tout ce qu'un entrepreneur doit faire pour assurer la bonne marche de son entreprise.

Oui, mais le photographe amateur qui vend sa prestation ne fournit pas la même presta qu'un pro et sera donc moins bien payer. Sur sommes identiques on est d'accord. mais un amateur ne vendra pas au prix d'un professionnel et la qualité s'en ressent.

Si on met une échelle de prix 1 à 10 et de qualité 1 à 10, un acheteur achète à un amateur un presta à 5 disons pour un prix à 4-6 alors qu'il prendra chez un pro une presta à 9-10 et pour un prix à 7-10...

Du coup on ne peut pas parler de concurrence déloyale qui elle fournit une prestation équivalente à prix divergent. Le matériel n'est pas le même, la préparation et rendu non plus, on est sur des tableaux différents de prestation non?
Comme quand on demande une location de voiture chez Europcar avec une berline ou chez Autoescape une micro citadine, le prix équivaut à la prestation non?

Citation:
Posté par BZHades Voir le message
Comme on dit : "l'amateur fait des photos avec son argent, le professionnel fait de l'argent avec ses photos" sans aucune considération de qualité (d'autant que c'est très subjectif, selon les personnes, et les styles)
Après, comme tout marché, le prix se fait aussi selon la prestation, et les "mauvais" photographes auront de fait moins de commandes, ou alors devront diminuer leurs tarifs.

Qui plus est, demander à un ami de faire des photos de son mariage (par exemple) est un cadeau empoisonné : outre le fait qu'il ne profite pas de la journée (prendre des photos plutôt que de danser, discuter, prier etc.) , il a le stress et le poids de la responsabilité qui va avec...
Ne serait-ce que pour ça, j'avais fait appel à un photographe professionnel pour mon mariage. Les amis pouvaient prendre des photos s'ils voulaient, mais c'était selon leur plaisir, pas une contrainte.

Tout à fait d'accord, j'ai toujours refusé de faire des photos de mariage, je n'ai jamais vendu de photos, j'étais vidéaste avant (comme professionnel), mais je n'osais pas louper une presta mariage et ne pas profiter du moment

Citation:
Posté par BZHades Voir le message
Alors oui, un amateur peu faire mieux qu'un professionnel. Moi même, je pense avoir plus de matériel que bien des pro... mais je n'irait pas empiéter sur le marché des pro, ou alors en me déclarant en tant que tel. Car outre les point cités, c'est du travail au noir si tu vends une prestations sans la déclarée (et donc sans payer les charges et impôts dessus).

Es-tu sur d'empiéter sur le marché des pro si tu considères ta prestation différente, quelqu'un qui a un budget réduit ne pouvant se permettre d'obtenir des photos d'un pro devra alors se passer d'une prestation photo? même si il est prêt à avoir une prestation réduite ou à qualité inférieure?

Citation:
Posté par jacky24 Voir le message
la question ne ce pose même pas, le photographe amateur n'est pas autorisé par la loi a réaliser des prestations payantes, rien a voir avec ce que tu pense ou ne pense pas.
dura lex sed lex


Je considère qu'on sort du cadre du travail au noir, je connais les problèmes mais ce n'est pas l'axe que je veux lancer dans ce débat. Je veux juste parler des prix et des prestations je rajoute ça dans le début du sujet
  #5  
non lus 04/08/2017, 19h56
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 3 817
19705 Photiz - Faire un don
si tu as comme moi passé une partie de ta vie a faire de la prestation de service(pas dans la photo) tu sais que ton travail a un cout
1 : l'achat , l'entretien et le remplacement de ton matériel
2 : le paiement des charges sociales et des impôts
3 : te constituer un salaire
4 : les frais d'exploitation, d'assurance et de transport
l'amateur n'a aucun de ses frais vu que son matériel est déjà en sa possession et comme il n'a pas d'obligation de résultat il n'est pas dans l'obligation de remplacer le matériel en panne, s'il ne se fait pas prendre il n'a ni impôts ni assurance ni charge social et comme c'est du travail dissimulé cela constitue de l'argent de poche qui s'ajoute a un salaire qu'il touche pour un travail déclaré
  #6  
non lus 04/08/2017, 20h27
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
 
Messages: 23
270 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par iPic4U Voir le message
Ok sur le principe qu''un photographe amateur ne peut pas vendre des photos. Alors comment les photographes professionnels le deviennent?

Du jour au lendemain sans avoir "par passion" investit dans un boitier ils s'imaginent photographe et essaient de vendre sans avoir préparé le terrain?
N'y a t il pas une transition permettant à quelqu'un de devenir photographe professionnel?

Qu'elle est-elle?

Je ne suis pas pro donc je ne connais pas la démarche exacte, mais c'est probablement une simple inscription comme indépendant (a la chambre des métiers ? A l'URSSAF ?), puis faire les déclarations de revenus pour les impôts, a l'URSSAF pour les cotisations sociales, prendre une assurance, etc.

Donc basiquement, c'est une simple décision un jour de "devenir pro". Ensuite, tu cherches les contrats. Le statut pro du photographe ne doit pas etre tres differents du status de nombreux indépendants. (Sauf cas particulier des photographes de reportage ?)

Citation:
Posté par iPic4U Voir le message
Oui, mais le photographe amateur qui vend sa prestation ne fournit pas la même presta qu'un pro et sera donc moins bien payer. Sur sommes identiques on est d'accord. mais un amateur ne vendra pas au prix d'un professionnel et la qualité s'en ressent.

Si on met une échelle de prix 1 à 10 et de qualité 1 à 10, un acheteur achète à un amateur un presta à 5 disons pour un prix à 4-6 alors qu'il prendra chez un pro une presta à 9-10 et pour un prix à 7-10...

Du coup on ne peut pas parler de concurrence déloyale qui elle fournit une prestation équivalente à prix divergent. Le matériel n'est pas le même, la préparation et rendu non plus, on est sur des tableaux différents de prestation non?
Comme quand on demande une location de voiture chez Europcar avec une berline ou chez Autoescape une micro citadine, le prix équivaut à la prestation non?

C'est le même marché : vendre une prestation photographique.

Et c'est bien "déloyale", puisque tu ne paies pas les mêmes charges.

Le fait de ne pas etre sur le même niveau de prestation et de prix ne change rien a cela. Cela a un impact sur le marché dans les 2 cas. C'est un simple effet d'offres et demandes.

Citation:
Posté par iPic4U Voir le message
Je veux juste parler des prix et des prestations je rajoute ça dans le début du sujet

Honnêtement, je pense même pas que ce soit une question de prix. Le simple fait de faire une "prestation photographique", même gratuite, influence le marché. Un exemple, ce sont des entreprises ou des structures publiques, qui font un "concours" et utilisés ces photos pour une campagne promotionnelle, au lieu de passer par un photographe pro.

Bien ou mal, éthique ou non, c'est un autre débat, mais il faut quand même reconnaître que cela a un impact sur l'activité des professionnels.
  #7  
non lus 04/08/2017, 20h45
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 3 817
19705 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par GuillaumeBelz Voir le message
Je ne suis pas pro donc je ne connais pas la démarche exacte, mais c'est probablement une simple inscription comme indépendant (a la chambre des métiers ? A l'URSSAF ?), puis faire les déclarations de revenus pour les impôts, a l'URSSAF pour les cotisations sociales, prendre une assurance, etc..

comment devient on plombier ou électricien ?
Et bien photographe c'est pareil, on s'inscrit a la chambre des métiers,on demande un numéro de SIRET, on paye l'URSSAF, les impôts et si on dépasse le plafond on paye la TVA
  #8  
non lus 04/08/2017, 23h18
Avatar de Lothare
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 7D , Canon 5D markIII
 
Messages: 211
2900 Photiz - Faire un don
LES ACTIVITÉS ARTISTIQUES DU PHOTOGRAPHE AMATEUR TOLÉRÉES À TITRE EXCEPTIONNEL
La publication dans la presse des photographies amateur est tolérée à titre exceptionnel si le photographe se fait payer par une note d’auteur (en cas de pige, l’activité est même autorisée sans limitation, en l’état).

Par ailleurs, la cession de droits à un diffuseur à titre exceptionnel est tolérée, dès lors que le photographe cède simplement certains de ses droits patrimoniaux d’auteur sur les photographies concernées, et ne se livre pas à une activité commerciale (et ce même si la diffusion, en aval, est quant à elle commerciale).

La vente de tirages originaux à titre exceptionnel, et bien entendu dans la limite de 30 exemplaires numérotés et signés, est également tolérée. Au-delà de cette limite, en revanche, la vente de tout tirage est interdite quel que soit le support, car il s’agit d’un acte de commerce (exemple : vente de posters ou cartes postales à partir des photos réalisées). De même, il n’est pas certain que l’organisation d’une séance photo à l’issue de laquelle serait remis au modèle – contre monnaie sonnante et trébuchante – un portrait tiré puisse faire l’objet de la tolérance, quand bien même le photographe amateur prendrait le soin de signer et numéroter le tirage. Il n’est pas recommandé au photographe amateur de s’aventurer dans ces eaux, sauf s’il désire augmenter ses chances d’avoir un jour une jurisprudence à son nom !

Par ailleurs, attention, ce n’est pas parce que certaines activités sont tolérées que le photographe amateur est dispensé de déclarer à l’administration fiscale les revenus qu’il en tire ! A bon entendeur… concernant les activités artistiques : en l’état du droit – qui peut évoluer – ces activités sont tolérées si – et seulement si – elles restent MARGINALES et OCCASIONNELLES. Dès que les revenus tirés deviennent réguliers, le photographe devra là encore choisir un statut approprié.

En résumé, lorsqu’on s’aventure au-delà des minces frontières de la tolérance précitée, il convient de déclarer une activité Le photographe amateur qui contreviendrait à ce principe encourt des poursuites de la part des administrations, mais également de la part de photographes professionnels qui pourraient alors lui reprocher – à juste titre – une atteinte à la concurrence.
  #9  
non lus 05/08/2017, 00h10
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 1 511
8855 Photiz - Faire un don
De toute façon tout travail artistique rémunéré ou sujet à revenus par le travail artistique doit être déclarée aux impôts quand elles dépassent un certain plafond de quelques milliers d'euros.
Le travail photographique est un art comme les autres et n'échappe pas à ses règles.Droit d'auteurs ,d'édition, de copyright.
Et de toute façon on ne deviens pas photographe professionnel en taillant des crayons.
  #10  
non lus 05/08/2017, 05h42
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 204
30408 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par iPic4U Voir le message
Est-ce que vous ne pensez pas que le prix des photos dépend du photographe ?

C'est l'acheteur qui decidera de toute facon. La photographie est un marche tres convoye, car tout le monde a un appareil photo, et tu trouves de tout sur le marche, ca va de la personne qui veut faire son book et offrira ses services gratuitement a la personne professionnelle qui a une equipe de 3 a 4 personnes a la disposition de son client. C'est tres dur d'entrer le marche de la photographie, deja il faut te faire connaitre, faire du marketing, ... etc ca prend des annees avant de realiser des benefices, et je crois que c'est 90% des gens qui abandonnent la premiere annee.
En photographie je fais tout par bouche-a-oreille, et je ne me deplace par pour moins de 3000 balles, et je fais cela en dehors de mon boulot. Si il y a des gens qui me disent "c'est pour une bonne cause, ca sera gratuit", je leur raccroche au nez de suite.
  #11  
non lus 05/08/2017, 11h01
Avatar de pyrros
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: eos 40D+70D canon 10-22 + 70-200L non is + 100-400L + 28-70L
 
Messages: 1 455
10635 Photiz - Faire un don
Personnellement ce n'est pas l'amateur mais le photographe gris qui me pose problème

Lire >>>la faute du photographe gris <<<

Dernière modification par pyrros 05/08/2017 à 11h20.
  #12  
non lus 05/08/2017, 11h43
PBK PBK est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 6 230
33075 Photiz - Faire un don
Lothare, je suis curieux de voir d ou tu tire tes informations parce que j en étais resté a revenu exceptionnel 2 a 3 fois dans l années et rien de définis sur la vente de tirage.

Vous parlez de l achat du matériel par passion ou pour son métier vous oubliez aussi que le pro récupère la TVA jusqu a un certains montant (jacky l a dis mais pas développé), sur ses achats de matériels sur son matos photos mais aussi sur celui annexes (PC, bagagerie ect...) Si t es salarié que tu vas bosser en voiture tu récupère pas 20% sur l achat de ton véhicule.
Si on ne veux pas parler de travail au noir et des charges dus a la déclaration de son activité cela complique énormément le débat, en plus quand on prend le statut d AE très facile a obtenir. On se retrouve avec un pro qui paye son matos moins cher mais qui dois faire du démarchage pour obtenir des contrats, quelque part c est la même chose pour l amateur. Si on sort du cadre légale ça devrai être le résultat obtenu le maitre étalon.

Mais bon a l époque de groupons et autre ou tout moyen est bon pour faire baissé un prix c est en faite la demande qui crée l offre. A combien de mariage je suis allé avec un photographe pro (auto entrepreneur) et qu au final les marié sont plus ou moins déçu des photos, mais normal il le paye 600€ maximum.


Pour moi a l heure actuelle ce n est plus le book d un photographe qui fait qu il sera pris pour une prestation mais bien le prix affiché sur sa plaquette tarifaire. C est donc la façon de consommé qui est a remettre en cause.

Je vais dériver un peu mais pourquoi Bowens ferme après 94 ans et un rachat il y a peu la raison est totalement assumé :
" they couldn’t keep up with the brands like Godox. This company, along with the brands such as Phottix and Yongnuo produce significantly cheaper gear with the same features. So, it’s not viable anymore for Bowens to stay in the business."

Pourquoi on achete du matos chinois parce qu il font moins cher et qu on a pas les finances pour prendre forcement la même techno a 2 fois plus cher et poussé un peu le raisonnement et on se rend compte que c est un cercle vicieux. (et la en tant qu amateur je vous ne le cache pas j aimerai avoir du profoto elinchrom ect.. mais sur mes modeleur et flash y a marqué phottix et yongnuo).

Enfin pour moi tout est histoire d opportunisme.

Je regrette de voir des gens s achete un reflex d entré de gamme et au bout de 3 mois commencé a parler des prix de leur séances photos, je regrette aussi de voir des pro qui font bien leur promos et ce qui va avec faire de mauvaises photos ou de bon pro qui par manque de savoir faire marketing ne décroche que peu de contrat car non visible alors que leur travail déchire. En faite je regrette que tout soit une histoire de pognon et pas de resultat.

Quand on me contacte pour un mariage, je leur dis "ok faut que je me déclare AE et ca sera 600€ sans le diner" en général c est suffisant pour que j ai plus jamais de nouvelle.

Bon allez pour la petite histoire j ai une amie qui a prise une AE pour son mariage qui etais une invité, qui lui a fait un prix 400€. La photographe a bien profité des réjouissances et de l alcool résultat elle lui a donné 100 photos don 3/4 de flou.
  #13  
non lus 05/08/2017, 17h19
Avatar de BZHades
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 615
13470 Photiz - Faire un don
Pour répondre aux point d'Ipic4u :

Comme déjà dit : tu peux passer par le statu d'autoentrepreneur pour démarrer. Ca a été créé justement pour permettre aux personnes de se lancer dans une activité sans trop de risques (tu payes les impôts selon ton CA, administratif réduit etc.)
Mais de même que pour d'autre métiers. Il faut se lancer, point ! ou alors être salarié (qui a un coté très confortable et pratique... perso, je suis salarié, et je suis pas forcément prêt à devenir mon propre patron rien que pour tous les soucis administratifs, le salaire non "garanti" etc.

Concernant les prix : je ne vois pas pourquoi on devrait payer moins un amateur qu'un professionnel pour une même prestation ! sinon, ça veut dire qu'on est justement au courant que c'est du fait des charges en moins, et qu'on se rend donc totalement complice du système..
J'ai vu des professionnel faire des moins bonnes photos qu'un amateur. Le statut n'a rien à voir avec le talent ou le matériel ! J'ai déjà vu bien des professionnels équipé d'optiques basiques, avec des aps-c, quand j'ai 3 boitiers FF, et des optiques majoritairement de la gamme L.

Donc oui, si je me met à faire des photos, même gratuitement (ce qui n'arrivera pas dans mon cas), j'empiète nécessairement sur le marché professionnel, car je leur volerai alors des marchés ! Pour faire un parallèle avec les oiseaux : les avocettes vont chasser tous les autres limicoles de leur territoire, non car elles craignent une attaque, mais bien pour garder leur zone de nourriture.

Je considère que n'importe quel objet ou prestation, il y a un juste prix pour tout : soit je veux une prestation donnée, et j'y met ce qu'il faut, soit je veux du tarif... et j'accepte les risques ou la qualité moyenne. Que ce soit pour mon matériel où j'ai mis le prix (encore que, acheté d'occasion, c'est finalement plus accessible), car c'est une de mes passion... par contre, ma voiture est une vieillerie car du moment qu'elle roule, ça me va.

On met aussi son budget selon ses priorités.
  #14  
non lus 05/08/2017, 17h34
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 484
45671 Photiz - Faire un don
Il y a aussi le phénomène de l'uberisation.

On voit de plus en plus de boites proposant des photographes (en AE) pour 75€ le reportage, comprenant le déplacement, les prises de vues, le développement, les retouches, la facturation, les assurances, etc.

Avec 75€ TTC, soit 60€ HT.
Je ne sait pas combien ils reversent aux AE, imaginons 40€, après les 25% de charge il reste 30€ sur lesquels il faudra déduire les frais de déplacement.
  #15  
non lus 05/08/2017, 17h45
Avatar de Lothare
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 7D , Canon 5D markIII
 
Messages: 211
2900 Photiz - Faire un don
Hello PBK pour revenir je vous donne un lien avec un avocat sur la limite du Photographe amateur mais il reste cependant des zones floue concernant la vente de donnée d'une photo c'est le cas de getty image eyeem ou 500px c'est assez complex!! voir le lien pour la premiere partie de discussion revenons au photographe de Mariage des l'instant ou tu as une identité propre avec un type de photo voir "erich mcvey ou joel serrato !!!"" ou Greg Finck que j'ai croisé a NY lors d'un article avec harper's bazaard !! je pense qu'il est important d'avoir une identite visuel pour que vos clients vous ressemble !!!!

sur la question de droit:
http://objectif-photographe.fr/vendr...raphe-amateur/
sur des exemples de photographes avec un style propre
http://www.harpersbazaar.com/wedding...photographers/

voila!!!
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Discussion fermée

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Vente photo occasionnelle - Justificatif | Flash Braun 400M Logic »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 2 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.