.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 20/07/2015, 20h12
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don

Quelques réflexions sur la photo de rue


Bonjour à tous,

Plusieurs fois j'ai lu sur ce forum, et d'autres, des interrogations concernant la pratique de la photo de rue. Je me permets de vous livrer mes réflexions. Elles valent ce qu'elles valent, et ne sont que le reflet de ma pratique. La photo de rue est par essence même une affaire d'instinct, et même si on peut tenter de dégager quelques grandes tendances, il y a autant de styles que de photographes.
Mon propos est d'essayer de démythifier un peu la pratique, et de donner quelques pistes pour ceux ou celles qui veulent s'y essayer.

Je vais commencer par tordre le cou à une idée reçue : non, il n'est pas interdit de prendre des photos d'inconnus dans la rue, même si ceux-ci sont reconnaissables. Allez donc voir le récent travail de Bruce Gilden (affiché actuellement dans le métro parisien) si vous cherchez un exemple.
(on ne parle pas ici de personnalités dont l'image peut avoir un impact sur la vente éventuelle de tirages, mais bien d'inconnus - ce qui est le principe même de la photo de rue).
Ce qui peut être contesté, c'est la diffusion de l'image si elle porte atteinte à la dignité du sujet. Autant dire qu'il y a de la marge …
Donc ne vous sentez pas bloqués par la partie légale.

La seconde question qui revient souvent, c'est comment oser prendre les gens en photos. Pour ma part, soit j'essaie d'être le plus discret et rapide possible (ce qui nécessite une bonne connaissance de son matériel, j'y reviendrai), soit au contraire je me prépare à l'avance de manière à ce que tout le monde voit bien que je suis en train de prendre une photo. Si les gens s'avancent dans le cadre que j'ai préparé, c'est en connaissance de cause.

Exemple de photo "discrète" :


Exemple de photo "visible" :


J'avais lu un conseil qui consistait à commencer par prendre des gens de dos, puis de profil, et enfin de face. Je n'ai pas essayé, mais cela me semble une approche progressive intéressante.


Parlons un peu technique maintenant.
Déjà, le matériel.
Certes, la photo de rue est probablement le style de photo nécessitant le moins d'investissement, ce qui est appréciable et le rend accessible à tous. Pour autant, je ne crois pas que le matériel n'ait aucune importance, bien au contraire.
Comme déjà mentionné, la discrétion est primordiale. Pour démarrer, un 5D grippé avec un 24-70/2.8 me semble donc beaucoup moins adapté qu'un Fuji X20 par exemple. Personnellement, j'utilise un Leica M8 pour son ratio qualité/encombrement. D'autres appareils rentrent évidemment dans cette catégorie : les Fuji X, Sony Alpha7, Compacts experts, smartphones, etc. Même les reflex, moyennant quelques conditions. J'y reviendrai, mais l'essentiel est d'être à l'aise avec son matériel pour ne rien avoir à penser au moment du déclenchement.
Ce qui m'amène au second point critique : la réactivité. Quand j'ai commencé, je croyais que les grands photographes de rue faisaient leurs réglages à toute vitesse. Je ne sais pas si c'est le cas (pour être honnête je ne le crois absolument pas), mais en tous cas, moi, je n'y arrive pas. Il est tout bonnement impossible d'être assez rapide quand une scène peut changer du tout au tout quand un personnage tourne la tête ou cligne des yeux.
Alors comment je fais ? Tout simplement en débrayant autant d'automatismes que possible, et en commençant par l'exposition. Il suffit que l'exposition soit correcte, sans plus. On peut facilement rattraper 2 IL en post-prod, mais on ne rattrapera jamais ce regard qui n'est pas dirigé comme il faut. Je me mets en mode manuel, je fais la mesure d'expo sur votre main et je reste avec ces réglages tant que je ne rentre pas dans un bâtiment ou que la lumière ne change radicalement. Essayez, vous verrez qu'on s'en sort relativement bien.
Ensuite, il ne faut évidemment pas passer son temps à régler la bague de son zoom ! Avantage à ce moment aux focales fixes : en pratiquant la même (ou à la limite deux) focales, l'oeil finit par connaître le cadre avant même de porter l'appareil à l'oeil. Gain de temps assuré ! Autre "truc" souvent utilisé : préparer son cadre à l'avance, et attendre que des passants "intéressants" s'y présentent. C'est comme ça que j'ai commencé à "oser" prendre des photos dans la rue, et je n'ai encore jamais eu de souci .
Tenez, en parlant de focales : j'ai tendance à penser que si on veut de bonnes photos de rue, il faut être prêt de ses sujets. Certes, une longue focale est rassurante pour le photographe, mais outre le fait qu'elles sont généralement encombrantes (paf ! la discrétion !), l'éloignement se ressent et le lecteur rentre moins dans la photo. A chacun de choisir ses focales préférées, mais 50 mm en format 24x36 me semble être un maximum. J'utilise avec bonheur mon 50 mm en argentique, mais sur le M8 (facteur 1,33), il devient un 65 mm et je m'aperçois clairement que ça fonctionne moins bien. Si je cadre "pile", ça peut encore le faire mais je trouve que le moindre recadrage donne un résultat décevant.

Bon, la technique c'est bien, mais tout ce que j'ai indiqué au-dessus sert avant tout à l'oublier au moment de la prise de vue .
Alors, que prendre en photo ? C'est une question qui revient aussi régulièrement. Là, je n'ai pas de réponse : certains vont avoir l'oeil pour détecter les scènes cocasses ou émouvantes, d'autres vont jouer sur la symétrie des lignes, d'autres encore vont préférer mettre en valeur les jeux de lumière, bref, à chacun de trouver son truc. Le tout à mon point de vue est de le travailler, et d'éviter de trop se disperser - au moins dans un premier temps.


En gros, ma pratique consiste surtout à préparer le maximum de choses à l'avance (exposition, éventuellement mise au point ou voire même cadre) de manière à déclencher immédiatement dès que l'occasion se présente.


Voilà, n'hésitez surtout pas à partager également vos expériences, vos trucs, ou simplement vos questions !
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 20/07/2015, 22h23
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Ce que j'en pense c'est que certains grands photographes de rue oublient de mentionner qu'ils travaillent avec des modèles de façon à refaire le cliché jusqu'à obtenir exactement ce qui était recherché (pose, gestuelle, émotion, etc) et oublient de mentionner cette pratique lors des expos et vernissages.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 20/07/2015, 23h08
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
L'objectif n'est pas de lancer un débat sur les pratique supposées frauduleuses de certains, mais de partager des expériences ...
Réponse avec citation
  #4  
non lus 21/07/2015, 00h23
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 228
30528 Photiz - Faire un don
L'ecran amovible du sony A5100 par exemple aide a prendre des photos sans que la personne sache qu'elle est prise en photo: en deplacant l'ecran vers le haut, votre oeil ne se focusse plus sur la personne en question et evite a votre sujet un crispement sur le visage, lui donnant un pose plus naturelle pendant le declenchement photographique.
Je ne conseille pas les DSLRs pour la photographie de rue. Le but de la street photographie tout de meme c'est de se rendre transparent aussi souvent que possible pour saisir ce que votre oeil semble justifier.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 21/07/2015, 17h49
Avatar de Chipie95
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7100
 
Messages: 44
350 Photiz - Faire un don
Merci pour ce post fift (qui répondait à une de mes questions :-) )

Personnellement, ce que j'aime c'est justement de saisir un instant de vie.
J'aime évidemment les photos de Robert Doisneau, et j'avais été hyper déçue en fait, en apprenant que LA photo qui l'a fait connaître (le baise de l'hôtel de ville) c'était 2 comédiens qu'il avait payé.

J'ai plus envie de saisir un instant sans que la personne sache qu'elle est photographiée.
Tout comme les portraits, je préfère quand la personne ne regarde pas l'objectif par exemple, ça fait plus naturel, moins posé.
Je m'y suis seulement essayée en prenant les gens de dos justement.

J'avais commencé à faire une série "banc public" (déjà fait par d'autres certes, mais ça donne un thème)

J'ai plusieurs photos faites avec mon bridge, l'année dernière. Du coup, quand je compare à la qualité de mes photos aujourd'hui, je n'ai plus envie de montrer mes premières faites l'année dernière !

Bon, eh bien ça me donne envie de m'y remettre en tout cas !

D'ailleurs qu'est-ce que je fous derrière mon ordi de ce beau temps, au lieu d'être dehors à prendre des photos, hein ?!!

Question idiote aussi. Pour la photo de rue, (d'autres aussi, mais principalement celles-là) je préfère le noir et blanc.
Comme beaucoup.

Mais pourquoi ? (Oui c'est une auto-question ! lol)

La couleur apporte pourtant quelque chose en PLUS.

Hors je trouve qu'il se dégage quelque chose de moins...

Le noir et blanc apporte une âme, semble plus vivante en fait...

Mais je ne sais pas expliquer pourquoi... Juste une affaire de goût ?
Réponse avec citation
  #6  
non lus 21/07/2015, 19h04
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Bonjour Chipie,
C'est effectivement ton post qui a déclenché le mien.

En ce qui concerne ta question noir et blanc vs couleur, je vois deux raisons. Sans doute y en a-t-il d'autres.

La première est que, surtout en France, les maîtres du genre (HCB, Doisneau, Marc Riboud, Sabine Weiss, Harry Callahan et plus récemment Viviane Maier, etc) ont essentiellement pris des photos en noir et blanc. Le genre n'était plus forcément très en vogue au moment de la diffusion des pellicules couleur dans les années 70, plutôt utilisées par les photographes de mode ou de publicité.
L'inconscient collectif s'est donc construit sur des références en noir et blanc.

La seconde raison est plus prosaïque : la couleur est une variable supplémentaire à gérer. Or, en photo de rue où on ne maîtrise pas l'environnement, je crois que l'usage du noir et blanc facilite un peu la tâche en éliminant justement cette variable.
En revanche, je trouve que lorsque la couleur est maîtrisée, les photos de rue en couleur sont plus percutantes, plus graphiques qu'en noir et blanc. Personnellement, je n'y arrive pas, mais j'ai beaucoup de respect pour ceux qui y parviennent.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 21/07/2015, 21h12
Avatar de Chipie95
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7100
 
Messages: 44
350 Photiz - Faire un don
Oui c'est vrai.
On est tous des moutons quelque part ! Du coup, aujourd'hui, une photo en noir et blanc fait plus "pro".
Enfin un ressenti. Parce que justement, les gens qui font des photos tous les jours, de leur gamin, de leurs vacances, ça ne leur traverserait pas l'esprit de faire du noir et blanc.
Bien que je trouve que l'aspect couleur du noir et blanc joue beaucoup aussi. Il y a plusieurs manière de contraster qui change tout parfois.
Mais c'est vrai que parfois ça arrange aussi ! Quand les couleurs ne plaisent pas, c'est la facilité aussi de passer en noir et blanc.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 21/07/2015, 23h09
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 608
4710 Photiz - Faire un don
Discussion intéressante, ça vaut bien quelques étoiles.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 21/07/2015, 23h16
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Merci Corcis .
Réponse avec citation
  #10  
non lus 22/07/2015, 01h21
Avatar de Chipie95
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7100
 
Messages: 44
350 Photiz - Faire un don
Je poursuis cette discussion "intéressante" alors !

Une des photos que j'avais faite l'année dernière. J'avais commencé une série "bancs publics".

Bon, sauf que je l'ai améliorée un peu, mais c'était pris avec un bridge, en Jpeg donc.
Je vois quand même la différence de mes photos d'aujourd'hui avec le Nikon et les possibilités plus étendues de traitement quand on shoote en Raw.

Bon, ce n'est pas inachevé, je comptais montrer la série quand j'en aurais plein.
Mais du coup, je n'ai plus envie de montrer mes premières photos, donc je sais pas.

Je vais sans doute recommencer la série.

Vous la trouver comment ? (enfin je l'aime bien quand même cette photo, mais bon, je me dis que j'aurais eu mieux en qualité aujourd'hui)...

Bon enfin ma série, on s'en fout, c'était pour dire autre chose au sujet de la photo de rue.
J'ai donc pris que des gens de dos, car pas osé leur demander, et pas osé être vue.

Mais... ceci dit, ça a aussi un côté plaisant. Presque excitant, de se cacher, et d'avoir l'impression de faire une photo volée !

Car bizarrement, on sent quand on a quelqu'un derrière son dos, et les gens se retournaient, et là, je fais genre, je cadre autre chose, et dès qu'il avait le dos tourné : clic-clac ! LOL

Bref, je ne leur porte pas préjudice puisqu'en plus on ne peut pas les reconnaître, mais une sensation quand même d'avoir voler d'image de ces personnes...

et.... c'était plaisant !

Bon j'ai peut-être une vocation de paparazzi !


Réponse avec citation
  #11  
non lus 22/07/2015, 16h04
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Eh bien Chipie, ne t'arrêtes surtout pas !
Il y a certes quelques petits points à perfectionner : éviter le poteau qui "coupe" la tête du personnage (eh oui, faut avoir l'oeil partout ) et affiner un peu le traitement (trop de contraste sur l'arrière-plan, et pas assez clair sur le premier plan), par exemple.
Mais l'essentiel est là, la démarche est bonne. Personnellement, cette sensation de jouer les paparazzi m'a toujours mis mal à l'aise, mais elle a disparu au fil du temps car je me suis rendu compte que la plupart des gens s'en fichent.
Il manque juste un truc sur ta photo : je trouve qu'on ne rentre pas assez dedans, il manque un petit quelque chose.
Petite question : as-tu la focale utilisée et/ou as-tu fait un recadrage ? Les plans me semblent assez écrasés, alors que c'est une scène qu'on peut facilement prendre au 35 mm (éq. 24x36).
Réponse avec citation
  #12  
non lus 23/07/2015, 03h28
Avatar de Chipie95
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D7100
 
Messages: 44
350 Photiz - Faire un don
Merci beaucoup fift.
Oui en la revoyant, elle est trop sombre.
En fait, j'ai laissé mes anciennes photos en l'état. J'ai seulement Lightroom et cet appareil photo que depuis 6 mois.
Donc je reprends quelques anciennes photos pour les refaire en mieux. Mais c'est vrai que là, je me suis pas appliquée. Oui le poteau au milieu de la tête, c'est pas terrible, mais je ne pouvais pas bouger le poteau ou dire au Monsieur de bouger ! Ah, *****, c'était à moi de bouger, je suis con !
Pour te répondre : Oui elle est recadrée.
Focale 18 mm
Mais j'avoue qu'à l'époque ou je l'ai prise avec mon bridge, je n'avais pas tout compris, justement sur la focale. En plus pas d'objectif sur le bridge, ce n'est pas changeable. Par contre plus d'amplitude de zoom du coup.
Je crois que celle-ci, j'étais loin, parce que ça m'énervait que les gens se retourne en me mettant derrière eux, donc je suis allée sur le trottoir d'en face ! lol
Bon, je vais améliorer mon rapport avec les gens, avant tout, si je veux photographier des gens, ce serait pas mal !
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Faire de belles photographies ou photographier de belles choses? | idées lieux de shooting 06 »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 2 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.