Afficher un message
  #1  
non lus 25/04/2019, 19h24
Avatar de gilus
gilus gilus est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Rolleicord-Nikon F2 - F100 - D700 - Nikkormat EL
 
Messages: 113
985 Photiz - Faire un don

Van Dyke Brown - Les Tournesols


Tirage en procédé alternatif Argento-Ferrique "Van Dyke"
Après préparation d'une solution à base de composés chimiques, on couche sur un papier le produit et on laisse sécher.
Puis on place sur le papier côté sensibilisé un film négatif au format du papier, ici un format A4, on met le tout sous châssis vitré et on expose aux UVA pendant quelques minutes, le temps dépendant de l'indice UV, cela peut-être au soleil ou sous banc UV (plus pratique en hiver)
Le tirage est alors plongé dans de l'eau pour rinçage, puis passage dans un fixateur maison, rinçage à nouveau à l'eau et séchage.
Le papier lors de l'exposition prend une teinte orange assez "flashie" on ne peut pas dire que le côté artistique soit là sur cette étape, après le premier rinçage la teinte orange d’assombrie mais trop peu pour être agréable, c'est lors du passage dans le fixateur que le orange va virer au sépia, et c'est au séchage après 48h que l'action de l'oxygène va finir de foncer la teinte pour atteindre le brun Van Dyke une sorte de sépia plus ou moins foncé de brun havane, de terre d'ombre naturelle ou brulée : c'est un peu la surprise!
Toutes ces étapes font que le procédé n'est pas strictement reproductible ce qui peut-être un handicap se transforme souvent en une surprise agréable, mais pas toujours!
Tirage du négatif est réalisé sur film transparent Micro Application, après retouche des courbes de contraste et niveaux car le procédé n'a pas la même dynamique que l'impression sur papier argentique...

Merci pour vos retours
 
Réponse avec citation