Discussion: L'oiseau du jardin
Afficher un message
  #6  
non lus 30/12/2017, 19h16
Avatar de Lucile54
Lucile54 Lucile54 est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon, Tamron
 
Messages: 151
975 Photiz - Faire un don
Bonsoir Nego,
que voilà un bon passe-temps...moi j'adore photographier les oiseaux !
Je remarque d'abord que ton sujet est plein centre et que l'arrière plan ne le met pas en valeur. Ton sujet peut être plein centre s'il s'agit d'un close-up par exemple, mais dans le cas présent il aurait été bien qu'il soit sur un des points de force (1/3 inf droit par exemple puisque il regarde vers la gauche). Il faut toujours faire attention à l'arrière-plan qui ne doit pas être forcément uniforme, mais qui doit être flouté afin de ne pas distraire le regard et de mettre en valeur le sujet (c'est l'écrin en quelque sorte). En dehors du choix judicieux de cet arr-plan, une ouverture autour de f8 et une longue focale entre 300 et 600 mm doivent aider à cette réalisation.
D'autre part, la photo n'est pas nette dans tout son ensemble , ce qui traduit un flou de bougé, et il est bon d'avoir à l'esprit qu' à 60mm on shoote à main levée au minimum à 1/60, à 100 mm à 1/100, à 300mm à 1/300, etc...ou alors il faut utiliser un monopode ou un trépied. Qui dit augmentation de la vitesse, dit aussi augmentation des Iso .
La lumière ici est assez dure et verticale (ombres sous l'oiseau et au pied des pierres / surexposition des cactées derrière l'oiseau) et j'ai tendance à penser qu'on est là en mi-journée. Il est toujours préférable, quand c'est possible évidemment, d'avoir une lumière plus douce et plus rasante et de se poster le dos au soleil.
Par contre, la prise de vue au niveau de l'oiseau est un bon point. Toujours s'efforcer de focusser sur l'oeil. Pour les oiseaux on peut utiliser le collimateur central si l'oiseau est assez
gros, bouge peu, a un vol lent; par contre si l'oiseau est petit, bouge beaucoup ou a un vol rapide, il vaut mieux utiliser le groupe de 9 collimateurs centraux.
Côté identification, c'est en effet un merle noir juvénile.
Bonne soirée :-)
Réponse avec citation