.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Noter la discussion : Devenir pro : où ? quand ? comment ?

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 22/02/2015, 22h24
Avatar de frm.fouchard
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 5DIII, 600D, 24-105L, 70-200L f/2.8, 100-400L, 50
 
Messages: 47
470 Photiz - Faire un don

Devenir pro : où ? quand ? comment ?


Bonjour à tous,
je me pose de plus en plus la question de devenir photographe pro en seconde activité et il y a plusieurs points sur lesquels j'aimerais avoir l'avis de ce qui ont sauté le pas. J'ai déjà un peu déblayer le terrain au niveau de l'AGESSA grâce au sujet de Jeff. (http://www.virusphoto.com/1904-comme...essa-etc.html) (Comment devenir photographe professionnel à son compte ? (AGESSA, etc...)). Un peu plus de précisions sur mon cas : je souhaite fair en peu de tout que ce soit du mariage, du reportage, de la mode etc ... J'ai déjà une grande partie du matos nécessaire (boitier, cailloux, fond de studio, éclairage ...)

- Quelles statut choisir : auto-entrepreneur ? EIRL ?
- Est-ce que ça dépend du genre de photo que je vais faire, que ce soit du mariage ou du reporter ou de la mode ?
- Est-ce que ça vaut le coup de louer un local pour faire un studio ou mieux vaut-il commencer sans structure ?
- Quelles sont les charges à prendre en compte ? comment se calculent-elles ?
- Comment calculer correctement ses tarifs ?
- Quel capital faut-il investir ?
- Quels sont les risques ?
- Ca vaut le coup ?

Voilà c'est encore très flou dans ma tête donc je suis désolé si certaines questions paraissent un peu idiotes...
Merci beaucoup pour vos réponses
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 23/02/2015, 01h06
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Salut,

Citation:
Posté par frm.fouchard Voir le message
- Ca vaut le coup ?

Financièrement ? Carrément pas, à moins d'être un cador ET d'avoir su se vendre. Mais être artiste en général ça paye pas.

Mais sinon, sur un plan personnel, vivre de sa passion (ou essayer) c'est génial, et il faut le faire si on peut.

Citation:
Posté par frm.fouchard Voir le message
- Comment calculer correctement ses tarifs ?

Là t’arrives dans une profession où c'est le far west. Où t'as des mecs qui bossent moins cher qu'en Roumanie parce que justement ils sont en complément d'activité. La faute à plein de monde mais aussi des photographes pro eux même qui n'ont pas été capables d'organiser la profession. Quand tu demandes des exemples de tarifs t'en aura aucun qui te répondra (comme si c'était tabou ou secret, j'en sais rien) alors que justement ces tarifs devraient être communiqués et respectés. Ou plus ou moins. Mais après faut pas s'étonner qu'ensuite tu aies des mecs qui déboulent à 150€ le mariage.

Je pense que c'est important, même si on est en AE, même si c'est du complément d'activité, de respecter un certain niveau de tarif, ne serait-ce que par respect pour le métier.

Comment tarifer justement ?
Tu sais compter le nombre d'heures sur une presta. Le nombre d'heure de post traitement.
En fonction de si t'es novice ou expert et de la vitesse à laquelle tu travailles, de tes dispos et de la demande, t'as ton taux horaire (ou plutôt journalier), voilà.

Genre dans le graphisme, un novice qui bosse pas très vite et qui a du mal à trouver du client, c'est dans les 200€/j, un expert dans les 400€/j.
Un développeur web junior ou expert c'est idem, ou un peu plus.
Puis ça peut monter très haut ensuite. Faut voir la concurrence locale aussi.
Je pense que les photographes ça doit être un peu pareil.

Ensuite à rajouter les frais annexes, si y'a de l'amortissement de matériel, de la location, de déplacement, etc.

Après les photographes de mariage ça tarifie différemment, c'est plus en fonction du type de presta (cérémonie civile seule ou cérémonie civile + religieuse, ou photos de groupe ou vin d'honneur, les tirages et livres sont à inclure dans le tarif) mais globalement je pense qu'on s'y retrouve à peu près.
Genre le photographe expert qui va couvrir la prépa, les cérémonies et le vin d'honneur, une séance couple un autre jour, ça va faire 1.5j donc 600€ + 1j de retouche 400€ + les livres prestige / tirages / mises en page / impression DVD ça je ne connais les tarifs mais ça peut vite chiffrer, + les frais de déplacement + amortissement de matériel, t'arrives vite aux 1500€ assez tranquillement je pense.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 23/02/2015, 02h34
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
25% du CA et sans récupération de TVA, c'est vraiment une arnaque !
Perso ça ne me viendrais pas à l'idée de prendre un statut imposé sur le CA.
Jette un œil sur les statuts d'une S.A.S.U
Si tu a besoin d'un studio, commence par le louer à l'heure tout équipé => tu paye que quand tu t'en sert et tu en tient compte dans les charges pour les tarifs.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 23/02/2015, 09h16
Avatar de sowlow
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5d3 / 24-85 + 35 + 85 + 100-300
 
Messages: 1 667
11535 Photiz - Faire un don
L'avantage aussi de ce statut d'AE, c'est qu'il n'y a aucune charge quand il n'y pas de chiffre d'affaire.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 23/02/2015, 10h27
Avatar de frm.fouchard
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 5DIII, 600D, 24-105L, 70-200L f/2.8, 100-400L, 50
 
Messages: 47
470 Photiz - Faire un don
Merci beaucoup pour vos réponse.
Oui Boba, j'entendais valoir le coup sur le plan personnel pas sur le plan financier merci beaucoup pour le calcul des tarifs !
Je vais comparer AE et SASU, les 25% d'imposition ne me dérangent pas étant donné que je veux juste pouvoir faire ça dans les règles et ne compte pas gagner ma vie avec ça.
Je vais me pencher un peu sur les statuts et tarifs des pro de ma région pour pouvoir murir ça doucement savoir sur quelle gamme de prix je dois me situer.
Merci encore pour vos réponse, ça retire pas mal de flou
Réponse avec citation
  #6  
non lus 23/02/2015, 12h27
Avatar de Skelarh
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: EOS 6D, EOS1000D, 50mm F1.8, 24-105mm F4, 70-300 F3.5-5.6
 
Messages: 262
1615 Photiz - Faire un don
Pas de charges certes... en revanche, toujours une CFE a payer dès la seconde année avec des calculs très particulier. Faut faire attention à ca, car tu payes même avec un CA à 0 (et c'est bien dommage).
Réponse avec citation
  #7  
non lus 23/02/2015, 15h15
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Heureusement que le but n'est pas d'en vivre, car à 25% sur le CA ça va être difficile.
Trop de gens confondent CA, marge, et bénéfices.

Une entreprise imposée sur les bénéfices ne paye pas forcément beaucoup d'impôts, il suffit d'investir (dépenser) les bénéfices (achat du boitier dernier cri, ou d'une grosse voiture) pour ne plus être imposable (tout en payant HT).
Réponse avec citation
  #8  
non lus 23/02/2015, 17h36
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par duanra Voir le message
Parce que les gens ne connaissent pas, aprés c'est pas avec un boitier et des objectifs que tu fais à manger, il faut quand meme déclarer des bénéfices, à moins que le but en France soit de payer le moins d'impots mais de profiter de tout (ca c'est une autre histoire)
Nous sommes d'accord sur le fond, on ne mange pas du matériel.
Les bénéfices c'est après payement des charges donc après versement du ou des salaires (c'est avec ça qu'on mange) car les salaires font partie des charges de l'entreprise.

Une fois toutes les charges payées, factures fournisseurs, factures de fonctionnement (edf, téléphone, adsl, etc.) différentiel de TVA, salaires, frais de comptable, et autres joyeusetés comme timbres postaux et fournitures de bureau et consommables. Ce qui reste ce sont les bénéfices et c'est la dessus que les entreprises sont imposées. Donc oui il est préférable de déclarer des bénéfices MAIS LE MOINS POSSIBLE !!!

Si en fin d'année comptable (voir 1 trimestre avant) il y a 30.000€ de bénéfices qui seront taxés à X% tu achète pour 20.000€ de matériel (informatique, photo, ou autre) et au final tu sera taxé de X% mais sur 10K€ au lieu de 30K€, et en prime tu récupère 20% de TVA sur les 20K€ ET C'EST PARFAITEMENT LÉGAL !
Demande à Amazone, Mc Do, Total, Loréal, etc.... comment ils font pour faire des millions d'€ de CA tout en payant moins d'impôts que l'artisan du coin.

PS : Au fait sinon pour manger, il y a les restaurants avec notes de frais passés en comptabilité.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 23/02/2015, 18h43
Avatar de frm.fouchard
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 5DIII, 600D, 24-105L, 70-200L f/2.8, 100-400L, 50
 
Messages: 47
470 Photiz - Faire un don
Du coup dans le cas de l'AE déclaré chez moi, les charges type ADSL, EDF etc... passent en charges de l'AE ou je dois faire un pro-rata ?
J'imagine que ce n'est pas important puisque soit ça passe en charge soit je les paie avec le salaire (sauf que en charge je ne serai pas imposé dessus c'est ça ?)
Réponse avec citation
  #10  
non lus 23/02/2015, 18h47
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par caeruleus Voir le message
Si en fin d'année comptable (voir 1 trimestre avant) il y a 30.000€ de bénéfices qui seront taxés à X% tu achète pour 20.000€ de matériel (informatique, photo, ou autre) et au final tu sera taxé de X% mais sur 10K€ au lieu de 30K€, et en prime tu récupère 20% de TVA sur les 20K€ ET C'EST PARFAITEMENT LÉGAL !

Et tu te retrouves donc avec du stock de matériel dont tu n'as pas l'usage ... ch'suis pas convaincu que le calcul soit très bon .

Investir quand il y a besoin, oui, bien sûr et encore heureux que ça ne rentre pas dans le calcul de l'impôt ! Mais de là à investir inutilement ...
Réponse avec citation
  #11  
non lus 23/02/2015, 19h25
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par fift Voir le message
Et tu te retrouves donc avec du stock de matériel dont tu n'as pas l'usage ... ch'suis pas convaincu que le calcul soit très bon .
Investir quand il y a besoin, oui, bien sûr et encore heureux que ça ne rentre pas dans le calcul de l'impôt ! Mais de là à investir inutilement ...
Evidemment il ne faut pas acheter n'importe quoi, mais entre l'informatique à upgrader et le matos photo qui évolue + les accessoires, il y a toujours moyen d'investir dans de l'utile, et quand les bénéfices sont conséquents une belle voiture allemande même si c'est inutile c'est toujours intéressant qu'elle soit déduite des impôts puisque payée avec les bénéfices avant imposition, non ? A moins de préférer payer des impôts et rouler en Twingo.
Tu t'es jamais posé la question de savoir pourquoi tous les patrons même de très petites entreprises ont toujours des grosses voitures neuves alors qu'ils ne font pas beaucoup de bénéfices et n'ont pas forcément un gros salaire ?
Tout simplement parce qu'en France il faut faire le choix entre rouler en grosse voiture ou payer des impôts, c'est nul mais c'est comme ça.

Citation:
Posté par duanra Voir le message
non tu ne declares aucun frais , essence, ADSL , Assurance, pressing , restauration, prostitué ... Aucun frais...
En AE tous les frais et toutes les charges sont à payer avec les 75% restants du CA déclaré, et tu paye plein pot TTC sans récupérer la TVA.

Petite précision pour le listing des frais (essence, ADSL , Assurance, pressing , restauration, prostitué) en sté tout cela passe sauf le dernier, à moins d'en trouver une qui tienne également un restaurant et qui pratique cette activité pour rembourser son crédit, et qu'elle te fasse des notes de frais au nom du restau, mais bon ça deviens illégal (fausses factures).

Citation:
Posté par duanra Voir le message
... Aucun frais... Tu ne peux le faire qu'avec une EIRL
Ou avec toute autre forme de sté (SA, SARL, SAS, SASU, EURL, EIRL, etc. etc.)
Réponse avec citation
  #12  
non lus 23/02/2015, 19h32
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par duanra Voir le message
Je pense que l'AE peut etre trés intéressant quand tu veux te lancer en seconde activité et que tu as déjà le matériel, au bout de 2 ou 3 ans quand tu es bien en place avec une clientèle fixe , a ce moment tu changes de statut
Oui on peut le voir comme ça, mais il est rare qu'une sté fasse des bénéfices les 2 ou 3 premières années, et donc elle ne payera pas d'impôt non plus puisque imposée sur les bénéfices.
Réponse avec citation
  #13  
non lus 23/02/2015, 19h47
Avatar de frm.fouchard
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 5DIII, 600D, 24-105L, 70-200L f/2.8, 100-400L, 50
 
Messages: 47
470 Photiz - Faire un don
Ah OK je croyais que c'était pour l'AE.
Tant pis pour les prostituées, je les ferai passer en note de frais sur mon activité principale
Du coup, l'idéal ce serait de commencer en AE et de passer après en SASU, par exemple, une fois que je suis installé et que je dégage vraiment du CA ?
Réponse avec citation
  #14  
non lus 23/02/2015, 20h06
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par frm.fouchard Voir le message
Tant pis pour les prostituées, je les ferai passer en note de frais sur mon activité principale
J'espère que ton employeur ne viens pas sur VP, car c'est ce qu'on appelle un motif de licenciement sans indemnités.


Citation:
Posté par frm.fouchard Voir le message
Du coup, l'idéal ce serait de commencer en AE et de passer après en SASU, par exemple, une fois que je suis installé et que je dégage vraiment du CA ?
Oui, éventuellement.
Ensuite un statut ça se choisie aussi (et surtout) individuellement en fonction de chacun, ça dépend si tu a besoin d'une couverture sociale ou pas, si tu a des biens personnels ou pas, si tu à besoin d'un financement ou pas, et de pleins d'autres choses.

Par exemple en AE tu travaillera principalement avec des particuliers qui seront intéressés par tes prix 20% inférieurs à une entreprise qui facture la TVA, mais si tu vise une clientèle d'entreprises alors l'AE est une très mauvaise idée.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 23/02/2015, 20h36
Avatar de frm.fouchard
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 5DIII, 600D, 24-105L, 70-200L f/2.8, 100-400L, 50
 
Messages: 47
470 Photiz - Faire un don
Je te rassure, je n'ai pas plus l'habitude de fréquenter des prostituée que l'occasion de faire passer des notes de frais.
En fait, pour l'instant, je fais de l'intérim en attendant de trouver une thèse pour bosser par la suite un peu dans la recherche, un peu dans la production, un peu de développement et un peu de conseil en fonction des opportunités.
La couverture sociale normalement elle sera assurée par mon activité principale donc non. Pour les biens personnels, c'est mon matos perso. Et pour le financement, ma fois je ne sais pas ça dépend combien ça coute de passer pro.
Du coup, il faut que je compare entre AE, SASU et EURL en fonction de la clientèle que je cherche et des frais que j'ai ?
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Auto entrepreneur en 2015 | Formation Photographe »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.