.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Noter la discussion : Vendre ses photos studio en activité secondaire

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 10/10/2014, 14h52
Avatar de grobs
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D800 et D90 + 16-85 + 50 f/1.4 G + 70-200 VRII f/2.8
 
Messages: 127
2350 Photiz - Faire un don
Thumbs down

Vendre ses photos studio en activité secondaire


Bonjour à toutes et à tous

Je suis dans une situation qui, j'imagine, est tout à fait commune.
Cependant après lecture de 12545 articles, 24586 posts contradictoires sur des forums divers et variés etc, j'aimerais poser ma question ici pour éclaircir un peu tout ça dans mon esprit et, au mieux, obtenir quelques pistes pour bien commencer.

Je fais de la photo "studio" depuis quelques années maintenant (des portraits féminins, de la mode et de la lingerie principalement) et je commence à avoir des propositions de contrats pour des photos studio personnelles (shooting habituel) et même pour des sociétés vestimentaire qui commencent (Ô joie !).

Le souci, c'est que je suis complètement perdu dans les statuts existants. Auteur, affiliés/assujettis MDA, AGESSA... Je ne comprends pas du tout comment faire.
Comme cette activité est très clairement secondaire par rapport à mon revenu principal (je suis informaticien), est-ce qu'il y a des simplifications, des limitations ?

En résumé, voici ce que j'ai compris :
  • Photos personnelles (famille, grossesse, mariage...) : URSSAF
  • Photos pour de magasins (magazine, muraux...) : AGESSA

Bref, vous l'aurez compris, j'ai besoin d'aide
Merci d'avance !

Dernière modification par grobs 10/10/2014 à 15h12.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 10/10/2014, 15h28
Avatar de grobs
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D800 et D90 + 16-85 + 50 f/1.4 G + 70-200 VRII f/2.8
 
Messages: 127
2350 Photiz - Faire un don
Bonjour Arnaud,

Merci pour votre réponse
Donc si je comprends bien, la solution qui s'offre à moi serait par exemple de me mettre en Auto-entrepreneur. J'ai vu à cette page http://vosdroits.service-public.fr/p...s/F23999.xhtml que si les revenus étaient inférieurs à 10 000€ par an, le plafond de la CFE était de 500€. Autrement dit, si je veux être rentable à partir de la seconde année, il faut que j'ai gagné au moins 500€ dans l'année, c'est bien ça ?

Et puis dans la page que je cite, il est dit "En revanche, restent exonérés de CFE de façon permanente les professionnels suivants : ... Photographes auteurs ...". Qu'est-ce que signifie exactement Photographe Auteur ? Est-ce que cela ne concerne que les photographies artistiques "originales" au sens de la loi (vente de photos en très petite quantité etc.) ?

Cela dit, je ne comprends toujours pas trop le rapport que j'aurais avec l'URSAFF/AGESSA. Est-il possible de cumuler les deux ? Imaginons que je fasse et des photos personnelles et des photos pour des entreprises, comment faire ?

Dernière modification par grobs 10/10/2014 à 15h31.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 10/10/2014, 16h49
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: D610 - Nikkor(20+85+300) - Sigma(35+50+150)
 
Messages: 5 713
82190 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par grobs Voir le message
que si les revenus étaient inférieurs à 10 000€ par an, le plafond de la CFE était de 500€. Autrement dit, si je veux être rentable à partir de la seconde année, il faut que j'ai gagné au moins 500€ dans l'année, c'est bien ça ?

Mais non, ça veut dire que si tu touches moins de 10 000€, tu ne pourras pas être imposer à plus de 500€. Mais les impôts sur le revenu, quelque soit l'activité, sont progressifs, si tu gagnes 15€ tu ne vas devoir payer 500...
Réponse avec citation
  #4  
non lus 10/10/2014, 18h43
Avatar de Boa
Boa Boa est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DmkIII
 
Messages: 85
590 Photiz - Faire un don
Encore et toujours ce sujet, de nombreux posts en parlent déjà.

Pour faire bref, voici les 2 statuts les plus courants (il en existe d'autres mais la n'est pas la question):

photographe auteur : tu dépends de l'AGESSA. Tu es un artiste. Donc tu ne vends que des tirages dits artistiques dans un nombre limité (à l'issue d'une exposition par exemple), signés et numérotés. Tu ne peux pas faire de photos dites "sociales2 (mariage baptême, portraits personnels, coule, naissance etc.). Tu n'as pas non plus le droit de vendre tes photos tirées sur cartes postales, porte clé et divers autres support car c'est assimilés à de commerce, puisque tu ne vend plus ici l'oeuvre dite originale.
En revanche, un photographe auteur vend les droits de ces photos à un diffuseur (professionel, entreprise, collectivité locale, presse etc..). C'est donc très limité. En contre-partie, tu es exonéré du CFE et tu peux opter pour la TVA.

artisan-photographe : tu dépends de l'URSAFF. Tu peut-être auto-entrepreneur (AE). Tu fais de la prestations de service, donc tout ce qui touche à la photo dite sociale. A priori j'ai lu hier que tu pouvais vendre des œuvres originales, signées et numérotées. En gros tu peux presque tout faire sous ce statut (et donc payer!). Le truc c'est que tu ne peux pas récupérer la TVA sur tes achats (pas glop si tu comptes investir dans du matos de studio), tu as une couverture sociale pas terrible (tu t'en fous si t'as un autre boulot, m'enfin ca mérite d'être dit quand même) et tu est imposé sur 23% de ton CA (les cotisations.) C'est de l'ordre de 8% pour un photograhe-auteur. De plus, tu n'es exonéré du CFE que la première année de création de ton entreprise et des taxes aux différentes chambres sont à inclure (nouveau à partir de 2015). Nouveau aussi à partir de 2015: une formation pour tout AE qui se déclare de 5 jours (payante, vous imaginez bien!). Si vous voulez je retrouverais les sources.

Sinon pour ce qui est du CFE, cela n'a RIEN a voir avec les impôts sur le revenu!
Quelque soit ton CA, tu paieras ce montant, tel que le tableau ci après le décrit :

http://vosdroits.service-public.fr/p...s/F23547.xhtml



Barème de la base minimale de CFE en fonction du chiffre d'affaires ou des recettes (en vigueur pour la CFE due en 2015 pour 2014)

CA Cotisation Mini

Jusqu'à 10*000*€ entre 210*€ et 500*€
Entre 10*001*€ et 32*600*€ entre 210*€ et 1*000*€
Entre 32*601*€ et 100*000*€ entre 210*€ et 2*100*€
Entre 100*001*€ et 250*000*€ entre 210*€ et 3*500*€
Entre 250*000*€ et 500*000*€ entre 210*€ et 5*000*€
À partir de 500*001*€ entre 210*€ et 6*500*€

Source : http://vosdroits.service-public.fr/p...s/F23547.xhtml

Donc malheureusement, si tu dégages un CA de 1€, tu paieras entre 250 ou 500€ (selon la commune ou tu habites, car cette taxe est gérée au niveau de la commune).

Beaucoup de choses qui changent pour les AE à partir de 2015 et à mon avis le gouvernement réserve encore des surprises!

Les changements pour 2015 en AE :

Ce qui change

Paiement de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) pour tous les auto entrepreneurs, sauf l'année de création de l'auto entreprise, et de manière forfaitaire (le montant est fixé par la communauté de communes)
Immatriculation obligatoire pour les commerçants et les artisans auto-entrepreneurs au Répertoire des Métiers (RM) ou Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), y compris pour ceux déjà inscrits qui ont une année complète pour le faire
Paiement de la taxe pour frais de Chambre de Commerce et d'Industrie ou Chambre des Métiers (pourcentage fixe sur chiffre d'affaires selon le type d'activité)
Suivi d'un SPI (Stage Préalable à l'Installation) obligatoire pour un artisan auto entrepreneur qui se lance (pas obligatoire pour les artisans déjà inscrits avant le 01/01/2015)
Mise en place d'un dispositif d'accompagnement facultatif pour les auto entrepreneurs atteignant le seuil de 50% des plafonds de chiffre d'affaires annuels
Obligation pour certains métiers artisanaux de mentionner sur leur facture et devis leur assurance, dont l'assurance décennale pour un artisan du bâtiment auto-entrepreneur
Création d'un nouveau statut d'entreprise individuelle unique (rassemblant auto-entreprise, micro-entreprise et régime réel)


Source : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/node/11440
Réponse avec citation
  #5  
non lus 10/10/2014, 18h57
Avatar de Boa
Boa Boa est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DmkIII
 
Messages: 85
590 Photiz - Faire un don
Ah oui et puis à priori, il n'est pas possible de cumuler les deux statuts d'artisan photographe et photographe auteur.
En tous les cas j'ai lu dans le livre que Duanra cite que l'URSAFF voit cela d'un très mauvais oeil. Un conseil : renseigne toi auprès des impôts pour éviter tout désagrément.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 10/10/2014, 21h39
Avatar de grobs
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Nikon D800 et D90 + 16-85 + 50 f/1.4 G + 70-200 VRII f/2.8
 
Messages: 127
2350 Photiz - Faire un don
Ok, merci beaucoup à vous deux, c'est beaucoup plus clair maintenant.
Je pense acheter le livre de Joëlle Verbrugges histoire d'asseoir tout ça.

Merci encore.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 10/10/2014, 23h47
Avatar de Boa
Boa Boa est déconnecté
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DmkIII
 
Messages: 85
590 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par duanra Voir le message
J'ai aussi lu dans un livre photo que pour 2015 il fallait un logiciel de comptabilité agrée par le ministère des finances (appelé aussi ministère de la tonsure) en gros tu n'as plus le droit a un tableau excel même si celui ci est ultra élaboré

Sérieux ? C'est une mauvaise blague j'espère! Le but de l'AE c'était pas justement une compta simplifiée ?

Du coup quel intérêt tu as aujourd'hui de te déclarer AE plutôt que EURL voire EIRL? (ok les démarches sont plus lourdes lors des création et suppression des entreprises mais franchement, c'est à se demander!).
Réponse avec citation
  #8  
non lus 11/10/2014, 12h19
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 1100D, 50 f1.8, sigma 17-50 f2.8
 
Messages: 95
595 Photiz - Faire un don
tu peux peut etre visiter le site de f1/4, il y avait eu une interview de Joelle Verbrugge

http://www.funquatre.fr/episode/f1-4...professionnel/
Réponse avec citation
  #9  
non lus 12/10/2014, 02h37
Avatar de caeruleus
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D7200 | 10-24mm | 18-55mm | 55-300mm
 
Messages: 8 503
45771 Photiz - Faire un don
Tout est fait en France pour décourager la création d'entreprises.
Complication de la multitude des statuts disponibles, et record mondial de l'imposition.
Tout est fait pour décourager la création ou pour inciter à bosser au black.

Le plus simple ça reste encore la S.A.S.U, mais difficile à mettre en place pour une activité secondaire ou occasionnelle.
Réponse avec citation
  #10  
non lus 12/10/2014, 11h51
PBK PBK est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 6 327
33570 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Boa Voir le message
Sérieux ? C'est une mauvaise blague j'espère! Le but de l'AE c'était pas justement une compta simplifiée ?

Du coup quel intérêt tu as aujourd'hui de te déclarer AE plutôt que EURL voire EIRL? (ok les démarches sont plus lourdes lors des création et suppression des entreprises mais franchement, c'est à se demander!).

Aucun, car en plus tu recupere pas la tva, les nouvelles lois vont tuer le statut mis en place pour eviter le travail au noir, la resultante sera une augmentation du travail au noir, la plus part des gens ayant pris la solution de l AE étant pour ces procédure simplifié qui permet une activité secondaire sereine.
Réponse avec citation
  #11  
non lus 12/10/2014, 12h01
Avatar de Arnouch
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 1 846
15371 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par duanra Voir le message
Pour commencer Autoentrepreneur a aprtir du 2 janvier de facon a ne pas apyer la CFE en 2015 et de voir si ton activité peut te rapporter assez d'argent pour payer cette taxe et les cotisation Urssaf.

A savoir que si tu es fonctionnaire , tu ne peux plus avoir d'activité secondaire de type photographe artisan (du moins an AE)

Je ne pense pas que tu puisses vendre des prestation de ce type en etant affilié a l' AGESSA , quand tu es auteur/artiste , tu ne peux faire que des prises de vue limité a un certain nombre d'impression, tu n'as aps le droit de vendre un produit fini (DVD , Dibond, toile ect...) donc pour des photos studio telle que tu en parle je pense que c'ets pas bon

Si c'est viable aprés à toi de voir pour évoluer dasn le systeme législatif pour pouvoir récuperer la TVA et faire de l'investissement .

il esxite un trés bon bouquin ecrit pas joelle verbbrugge (désolé pour l'orthographe) qui recense en grande parti tous les moyens de vendre ses photos, tu peux aussi ecrire un mail a cette dame qui normalement dervait te répondre (c'est quand meme mieux d'acheter son bouquin)

Ou tu as vu qu'on ne pouvait plus être auto entrepreneur photographe et fonctionnaire, ça fait partie des domaines autorisés nan ?
Réponse avec citation
  #12  
non lus 12/10/2014, 12h06
Avatar de Nicolas D
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 700D
 
Messages: 544
2855 Photiz - Faire un don
J'ai l'impression que l'on ne parle plus que de ça sur Vp...
Réponse avec citation
  #13  
non lus 12/10/2014, 12h09
PBK PBK est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 6 327
33570 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Arnouch Voir le message
Ou tu as vu qu'on ne pouvait plus être auto entrepreneur photographe et fonctionnaire, ça fait partie des domaines autorisés nan ?

Une grande majorité des contrats de travail a temps plein ont une clause d'exclusivité t interdisant de travailler pour un autre employeur, toi moi même y compris, dans ce cas faut demander une dérogation au DRH.
Je te raconte même pas les magouilles que je vois dans ma boite pour les gens qui ont une activité a coté.
Réponse avec citation
  #14  
non lus 12/10/2014, 12h52
Avatar de Arnouch
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 1 846
15371 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Nicolas D Voir le message
J'ai l'impression que l'on ne parle plus que de ça sur Vp...

C'est la crise, tout le monde veut faire de l'argent
Réponse avec citation
  #15  
non lus 12/10/2014, 14h53
Avatar de Nicolas D
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 700D
 
Messages: 544
2855 Photiz - Faire un don
Ce que je peux comprendre
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Les démarches administratives

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Photographe AE quelle convention collective? | Le meilleur statut pour devenir pro »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.