.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie argentique

Noter la discussion : Questions pour un premier achat de boitier argentique

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 10/10/2014, 19h42
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 297
38760 Photiz - Faire un don
Mon expérience personnelle : j'ai acheté dernièrement un Moyen Format argentique, que j'ai vite revendu :

- cher (pellicule, développement, scans...)
- qualité des scans - il est vrai bon marché - catastrophique
- pas vraiment d'avantage par rapport à mon matos numérique

... peut-être que cela aurait différent si j'avais pris le temps de faire de beaux tirages sous l'agrandisseur...
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 10/10/2014, 19h57
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 297
38760 Photiz - Faire un don
encore 3 points (je parle bcp ce soir...) :

- j'ai l'impression que les gens qui n'ont fait que du numérique idéalisent l'argentique. C'est vrai que voir apparaître son image apparaître dans le bain du révélateur est très sympa, mais le numérique a bcp d'avantages!

- hormis une certaine nostalgie, notamment au niveau des réflexs argentiques qui peuvent avoir bcp de charme, je ne vois pas beaucoup d'intérêt à faire de la pellicule 24x36 au niveau du rendu...

- cela peut être différent au niveau du Moyen Format (4.5 x 6, 6x6...) et du Grand Format! Un beau tirage argentique fait à la chambre, cela peut déchirer! Avec un virage au sélénium par exemple
Réponse avec citation
  #18  
non lus 10/10/2014, 20h51
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax
 
Messages: 409
2655 Photiz - Faire un don
Merci Kasket pour ton retour et tes conseils, sur certes un autre type d'appareil (plus volumineux en tous points) mais dans le même principe.

Avant tout, j'ai pensé à l'argentique pour des raisons de compacité, le numérique j'adore mais ça pèse quand on s'équipe bien. Et puis au passage l'idée d'essayer me trottait dans la tête depuis un petit moment donc ça tombait bien, et donc dans un premier temps de faire le tirage par quelqu'un. De toute façon (je pense que) ce sera assez occasionnel comme utilisation vu le coût...

Donc moyen format peut être l'étape suivante, si j'apprécie les contraintes et les avantages de l'argentique, plus tard, quand la question de l'encombrement ne sera pas un frein à mon utilisation, quand j'aurai le temps aussi et surtout les moyens!

Après j'imagine bien la joie de faire soi même ses tirages, avoir vraiment l'impression de créer quelque chose, mais bon, encore une fois c'est que la période essai.

Au niveau des avantages je reviens sur l'encombrement car je comte vraiment utiliser des focales légères (>50mm), ça se rapproche peut être de ce que je voudrai retrouver avec un Fuji X100S par exemple, un appareil compact performant avec une focale idéale pour photo de rue/tout venant/paysage, mais je n'ai pas les moyens de me le prendre en conservant tout mon matériel. Par contre, ça dit quoi au niveau du viseur?

Je ne m'égare pas, prendre un argentique est un tout autre choix, seulement, on ne peut pas tout avoir

Dernière modification par Dmcst 23/10/2014 à 23h01.
Réponse avec citation
  #19  
non lus 13/10/2014, 23h53
Avatar de alxgsxr
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon
 
Messages: 339
4995 Photiz - Faire un don
J'ai commencé par le numérique et j'use encore beaucoup mes cartes mémoires mais j'ai glissé vers l’argentique et ce n'est que du bonheur !!!

L'argentique t'oblige à faire bien plus attention à ce que tu fais, que ce soit pour choisir ton sujet, qu'avant de déclencher sous peine de gâcher de la pellicule.

Le matériel est très agréable à manipuler et à utiliser si tu maitrises déjà un peu la photo.

J'ai d'abord acheter un ensemble Canon AE-1 et 50mm peu cher qui fonctionne très bien et j’utilise maintenant un Canon A1 et un moyen format Bronica que j'ai acheté un peu plus cher (mais bien moins cher qu'un reflex amateur récent).

Pour le développement, j'ai tenté les quelques pros autour de chez moi et trouvé personne ne voulant faire du noir et blanc et une seule faisant de la couleur mais en 3 semaines.
Google est ton ami, quelques bonnes dizaines d'heures de lecture, un passage par un site connu pour être au bon endroit et tu trouves un set de matériel d'occasion pas cher.
Pas besoin forcément d'être complétement dans le noir et les chimies se trouvent très facilement (comme les pellicules d'ailleurs) sur internet.

En revanche, pour la numérisation, ça se complique, le 24x36 demande un scanner de bonne qualité (donc cher) pour obtenir de bons résultats. J'utilise un vieux mais bon objectif macro monté sur un tube allonge et sur mon numérique, j'obtiens de bons résultats.
Je ne fais pas encore mes tirages même si je commence à me documenter sérieusement ...
Bref, tu as compris ,ceci est un message d’encouragement !!!
Réponse avec citation
  #20  
non lus 29/10/2014, 13h38
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax
 
Messages: 409
2655 Photiz - Faire un don
Merci pour ton message d'encouragement alxgsxr, j'ai reçu mon MX j'ai commandé des pellicules, y'a plus qu'à!

Je comptais utiliser mon fidèle M 50 f1,7 mais il vient de me lâcher... j'essaie de trouver des solutions pour le sauver, j'en parle dans un autre fil dans le groupe Pentax.

Pour le scanner je compte utiliser au minimum un scanner avec une résolution de 4800 dpi, on trouve ça à un prix dérisoire! Seulement je pense rencontrer quelques problèmes de compatibilité car j'utilise un Mac sous Mavericks et certains scans seraient inutilisables sous ce système, quelques patchs pourraient régler le problème mais rien de rassurant sans avoir essayé...

Autre chose de peut être maladroit que j'aimerai savoir, si je souhaite scanner des négatifs, je dois donc ouvrir une pellicule avec un outil spécifique, et simplement scanner? Ou je me trompe? Quelqu'un peut m'en dire plus??
Je parle de ce procédé car je sais que je vais m'en tirer au moins pour 20€ de développement pour 36 poses couleur
Réponse avec citation
  #21  
non lus 29/10/2014, 18h33
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Bah pour scanner des négas, il faut d'abord les développer . Donc si tu le sous-traites, tu vas récupérer des bandes de négatif déjà sorties de leur capsule.


Sinon, pour ouvrir une pellicule (afin de développer le négatif) il y a deux écoles :
- soit avec un tire-amorce : on sort le négatif sans casser la capsule
- soit en ouvrant la capsule avec un décapsuleur ou un ouvre-boîte.
Evidemment, dans les deux cas, cela se pratique dans le noir TOTAL (et j'insiste sur TOTAL, on ne doit rien, mais alors rien voir).
Réponse avec citation
  #22  
non lus 31/10/2014, 11h41
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax
 
Messages: 409
2655 Photiz - Faire un don
Développer des négatifs... je pense pas tout comprendre, je pensais que le film à l'intérieur de la pellicule était le négatif, et qu'on pouvait le scanner directement? Peux-tu m'expliquer les étapes et l'état de chaque chose s'il te plait? C'est assez confus pour moi
Réponse avec citation
  #23  
non lus 31/10/2014, 11h47
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 297
38760 Photiz - Faire un don
... oulala :

Ton film est sensible à la lumière. Quand tu fais une photo, l'image s'imprime sur ton film, mais ton film reste toujours sensible à la lumière. Si tu ne le développes pas (chez toi avec le bon matos ou en le donnant à un magasin), ton film se voilera dès qu'il serra à nouveau exposé à la lumière, ne serrait-ce qu'avec un peu de lumière. Le développement du film sert donc à fixer définitivement tes photos sur ta pellicule, rendant celle-ci insensible à la lumière...

Est-ce que mon explication est claire?

Dernière modification par Kasket 31/10/2014 à 11h55.
Réponse avec citation
  #24  
non lus 31/10/2014, 11h51
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 297
38760 Photiz - Faire un don
Si tu déroules un film non développé à la lumière, ton film serra foutu!
Réponse avec citation
  #25  
non lus 31/10/2014, 11h54
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 297
38760 Photiz - Faire un don
Donc les étapes :

- tu mets ton film dans ton appareil
- tu fais tes 24 ou 36 photos
- tu rembobines le film (manuellement ou automatiquement)
- tu développes le film chez toi ou dans un magasin, pour fixer définitivement tes photos en rendant le film insensible à la lumière
... et ensuite, 3 possibilités :

- tu fais développer tes photos en magasins
- tu scanne tes négatifs
- tu fais tes tirages sous l'agrandisseur
Réponse avec citation
  #26  
non lus 31/10/2014, 12h20
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
Pas de souci .

Le film dans la pellicule est sensible à la lumière, c'est pour cela qu'on peut prendre des photos avec :-).

Avant de le sortir de son emballage étanche, il faut donc "révéler" le film c'est à dire éliminer les particules de sel d'argent qui n'ont pas réagi à la lumière, puis "fixer" celles qui ont réagi pour éviter qu'elles ne continuent à noircir. C'est l'étape qu'on appelle "développement". Une fois le film fixé, il peut être exposé à la lumière.

Ensuite vient l'étape du tirage, qui consiste à transférer l'image du négatif vers un support plus sympathique : papier ... ou écran d'ordinateur via le scan.
Réponse avec citation
  #27  
non lus 31/10/2014, 16h39
Avatar de alxgsxr
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon
 
Messages: 339
4995 Photiz - Faire un don
Je pense (sans moquerie) que tu devrais t' intéresser un peu à l'histoire de la photographie et son évolution pour avoir les bases nécessaires à la bonne compréhension de la photo argentique;
Tu comprendras mieux comment ça fonctionne et tu cerneras plus facilement les contraintes techniques que tu peux lire ça et là.
Sert toi de Google, il y a pleins de sites dédiés.
Réponse avec citation
  #28  
non lus 01/11/2014, 23h18
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Pentax
 
Messages: 409
2655 Photiz - Faire un don
D'accord j'ai saisi pour le développement du film, est- ce possible de demander au photographe du coin de développer le film uniquement?
Si oui à combien ça revient environ?

Il est clair que je suis débutant en argentique, j'ai un peu cherché sur Google et j'ai du mal chercher. J'avoue aussi que d'avoir directement le contact avec des personnes qui ont des connaissances est bien plus agréable que de lire des fils interminables ou parfois pas tout m'intéresse dans les réponses
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie argentique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Température des bains de développement | Recommend best tripod.. »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.