.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 09/09/2014, 14h55
Avatar de ocelius
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon EOS 600D + 18-55mm IS II
 
Messages: 578
3865 Photiz - Faire un don
Arrow

L'esprit des photos / Partie 2


La suitede la première partie (L'esprit de la photo / Partie 1)!

L'article est visible en meilleure présentation sur mon site web à cette adresse: http://apaoc.fr/lesprit-des-photos-2/

L’esprit des photos 2

Et voici enfin la seconde et dernière partie de mon article sur l’esprit des photos, qui concerne plus la mise en pratique. C’est un article que j’ai rédigé en grande partie à l’aide d’un livre du National Géographique (Bibliographie), comportant de nombreux témoignages de photographes de voyage. Donc l’article est plus tourné vers la photographie de voyage, même si j’ai essayé de globaliser. Tenter d’écrire un article sur ce vaste sujet est particulièrement difficile, et cela aurait prit des années pour parvenir à généraliser les points de vue de nombreux photographes. Donc cet article est très modeste quant au contenu, et est un peu restreint au champ des photographes reporters.
C’est au cours de l’écriture de l’articule que j’ai découvert un bouquin très intéressant, expliquant sans doute mieux que moi, cet esprit de la photo: Le langage du photographe de David Duchemin.

Ce qui fait la différence entre les bonnes et les mauvaises photos.



Voici ce que David Griffin expliquait dans sa conférence : « […] La qualité de ces photos d’amateurs peut parfois être incroyable. Et cela n’a fait que conforter en moi l’idée que chacun de nous a au moins une ou deux magnifiques photos en lui. Mais pour devenir un grand journaliste photo, vous devez avoir plus d’une ou deux grandes photos en vous. Vous devez être capables d’en produire tout le temps. Mais encore plus important, vous devez savoir créer une histoire derrière l’image. Vous devez savoir raconter l’histoire. »

Comme vu dans la partie 1 de cet article, l’important, ce qui fait une bonne photo, et un bon photographe, c’est qu’il sait raconter les histoires au travers de ses images, au delà de la pure connaissance documentaire que permet l’outil photographique. Des histoires, on en trouve partout, tant dans les grands espaces que dans les petits espaces. Je reprends l’exemple des enfants qui sont très doués dans le domaine de l’imagination d’histoires : ils savent en imaginer dans un espace de quelques cm², avec 3 Playmobils. Il y en a partout ; on peut même raconter l’histoire d’un vaste sujet dans un petit endroit, avec un exemple qui va illustrer cette histoire.

Pour que des photos soient réussies, il faut qu’elles soient humaines, qu’elles impliquent le lecteur. Elles doivent fondamentalement interpeller le lecteur, l’émouvoir en donnant sens aux choses, en allant au delà de la réalité immédiate. Il s’agit de montrer les choses sous un angle intériorisé par le photographe. Tout est dans l’impact visuel. Par exemple, quand on se rend dans un pays pour le photographier, c’est l’âme du pays que le photographe doit saisir, en lui donnant une valeur intemporelle comme parvient à le faire David Alan Harvey en travaillant essentiellement sur les symboliques :





De nombreux photographes recommandent d’avoir une problématique de départ, de toujours savoir ce que l’on cherche et ce que l’on fait. Mais ceci en sachant se laisser étonner, car rien n’est jamais totalement prévisible… !


Que photographier, entre le projet et l’instant

Beaucoup de photographes ont un projet, une ligne directrice, et recommandent d’en choisir un/une que ce soit sur toute une vie, ou pendant une période donnée. Jodi Cobbs par exemple réalise pour le National Geographic des photos des us et coutumes des différents pays. Bien entendu, lorsque l’on a un projet, on ne peut pas forcément tout représenter; c’est pour cela qu’il peut-être utile de faire une liste de mots clé à représenter, ou d’essayer de tirer des symboles.
Au delà de ce projet, de cette ligne directrice, beaucoup de chemins s’offrent à nous: on peut très bien n’avoir que certaines images en tête et les réaliser; mais l’on peut se retrouver bloqué par les imprévus, ou ne faire que confiance à l’imprévu en gardant en tête son projet… ou les deux! Il n’y a de toute manière pas de règle fixe…

Mais il faut photographier ce qui nous intéresse vraiment: un photographe du National Geographic conseillait de se demander à chaque fois que l’on prend une photo, ce que l’on éprouve, ce que l’on veut transmettre. Bien entendu, ce n’est pas possible dans toutes les situations, mais l’idée est là!

Je pense au final qu’il faut avoir un esprit ouvert, être disponible à toute éventualité, en gardant en tête un projet. Une image se présente par chance au bon moment; l’idée d’une image peut aussi se concrétiser au fur et à mesure que l’on se déplace autour du sujet… les possibilités sont multiples!


La manière de photographier, entre la technique et l’esprit de la photo

Comment photographier? En étant très technique pour transmettre exactement ce que l’on souhaite? En oubliant la technique pour ne transmettre que l’émotion?
Il n’y a pas de réponse juste ou mauvaise! Certains photographes se refusent à tout artifice extérieur, pour avoir des photos « honnêtes », d’autres travaillent chaque photo en profondeur pour aller au delà du sujet…
Mais ce que je retiens surtout est que la photo ne se borne pas qu’à un ensemble de percepts techniques. Qu’une fois appris, il faut surtout s’attacher aux ombres, aux formes aux lumières, aux couleurs et briser les règles si besoin, tant que ce que l’on veut transmettre est là.


Le matériel et l’image

Une chose qui me fait souvent sourire, c’est le nombre de personnes (amatrices ou non de photo) qui sont persuadées que plus on a de matériel photo et que plus il est haut de gamme, meilleures seront les photos. Ca, c’est ce dont j’étais aussi persuadée avant. Mais non en fait.
Certains photographes diront qu’ils ne préfèrent utiliser aucun artifice (flash, diffuseur, retouche photo, etc…) dans leur photo afin de traduire l’exacte réalité. C’est un point de vue.


D’autres ont besoin de tout ce matériel pour réaliser les photos qu’ils souhaitent; je pense par exemple aux photographes studio, ou encore à ceux qui photographient dans des conditions extrêmement difficiles (animaux sauvages dans la jungle avec un climat non adéquat; photographies dans l’océan, etc…). Bref, pour réaliser les images qu’ils souhaitent, c’est une nécessité.
Il faut garder en tête que tout ce matériel n’est qu’un outil, et qu’il n’est utile que si il permet de participer à l’image finale que le photographe a en tête.
L’image finale est ce qui compte.
Peu importe les moyens utilisés, c’est l’image finale qui compte. Beaucoup considèrent le traitement d’images à l’aide de logiciels comme étant de la « triche ». Non! Si une photo est mauvaise, elle ne peut l’être qu’un peu moins en la retouchant, mais elle restera mauvaise. Une très bonne photo ne peut-être qu’améliorée. Il faut savoir qu’en photo argentique (avec pellicule), on peut tout à fait corriger les images lors du développement. En photographie numérique, c’est quasiment la même chose, à l’exception du fait que les manipulations sont plus simples et les possibilités plus nombreuses. C’est tout.
Frank Doorhof fait dans sa conférence une image très intéressante: vous prenez un clou et un marteau. Vous plantez le clou avec le marteau dans un mur. Et vous accrochez un tableau à ce clou. Une personne qui verra le tableau ne verra donc pas le clou ni le marteau. Eh bien assimilons maintenant le clou et le marteau à l’appareil photo et à l’ordinateur, et le tableau à la photo finale. Il en est de même: la personne qui va voir la photo ne voit ni l’ordinateur, ni l’appareil utilisé, qu’il s’agisse d’un Iphone, ou d’un canon 5DMk III.

C’est l’intention du photographe qui compte, c’est ce qu’il y a dans l’image au final qui compte.
Donc investir dans du matériel ultra cher et performant ne fera pas forcément des photos excellentes. Elles seront de meilleure qualité visuelle certes, mais pas de meilleure qualité en elles même forcément.
Il faut garder en tête que l’appareil n’est qu’un outil, c’est le photographe qui fait les choix.


L’environnement

Quelque soit le sujet que le photographe choisit, la lumière est primordiale. L’appareil ne photographie pas un sujet, mais de la lumière. Si elle est mauvaise, la photo sera mauvaise. C’est l’élément fondamental de la photographie, qu’il s’agisse de lumière naturelle et/ou artificielle. Il faut savoir tourner autour du sujet, voir comment la lumière l’affecte en fonction des angles, etc…. Notamment en lumière naturelle.

Le mieux pour un photographe est de s’être familiarisé avec un endroit inconnu avant de prendre ses photos, justement pour comprendre comment la lumière interagit avec l’environnement. Donc ne pas hésiter à revenir à un endroit pour refaire une même photo, avec une autre lumière!


Photographier les autres

J’ai remarqué principalement deux approches complètement différentes selon les photographes pour photographier les autres: certains optent pour la photographie à l’insu des gens comme Jodi Cobbs: « Il m’est plus facile de faire pardonner une photo que de demander l’autorisation ».
Il est vrai que cette méthode peut-être utile et pratique, mais je ne l’affectionne pas particulièrement. Après, tout dépend le style du photographe et ce qu’il veut montrer! Thomas Leuthard en donne une vision très intéressante dans ses ebook gratuits (lien dans la bibliographie). Et sa manière de photographier les autres est assez amusante à voir:


La seconde méthode consiste à dialoguer avec les autres avant de les prendre en photo. Le photographe et le sujet ont un échange beaucoup plus riche et humain. Il s’agit juste de les approcher, avec ou sans interprète; leur faire signe avec un sourire, voire dialoguer avec eux avec les rudiments de la langue ou avec des croquis!

On peut facilement avoir peur de les déranger mais il ne faut pas s’imaginer cela, prêter attention à ces personnes qui ne sont pas poursuivies par les médias les valorise et c’est une belle façon de les reconnaître. L’autre avantage de cette approche est que l’on peut plus facilement utiliser une courte focale, qui permet au photographe de se rapprocher du sujet, ce qui rend les photos finales plus humaines, que celles prises avec un téléobjectif, qui font plus « paparazzi ».
Certains photographes conseillent même -et je partage leur avis- de se lier avec une famille, partager leur quotidien même pendant plusieurs semaines. Les photos viendront d’elles-mêmes, gagneront en naturel les personnes étant habituées à l’appareil. Et toute une histoire pourra découler au fil des photos…

Après, on ne peut pas non plus partager le quotidien de tout le monde, mais même une simple discussion avec le sujet prit en photo participe à la richesse de l’échange. Frank Doorhof l’explique très bien dans sa conférence: même si ce que la personne raconte n’est pas intéressant, au moins on aura prit le temps de l’écouter. Cette personne nous a offert une image, autant lui offrir en retour de l’écoute, même son adresse mail pour lui envoyer les photos. Cela ne coûte rien!


Références:

Conférence de Franck Doorhof (B&H): être créatif

Conférence de David Griffin (TED) : Comment la photographie nous connecte

Guide pratique de la photo ; Robert Caputo et Peter Burian ; National Geographic

Conseils d’un photographe Voyageur : Olivier Föllmi ; Editions de la Martinière

Ebooks gratuits de http://thomas.leuthard.photography/ebooks/Thomas Leuthard
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 09/09/2014, 18h27
Avatar de bucheron
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon 600D objectif 18/135 et sigma 120/400
 
Messages: 2 617
13705 Photiz - Faire un don
merci pour ton partage , intéressant
Réponse avec citation
  #3  
non lus 09/09/2014, 20h42
Avatar de sowlow
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 5d3 / 24-85 + 35 + 85 + 100-300
 
Messages: 1 667
11535 Photiz - Faire un don
très interessant ! merci
Réponse avec citation
  #4  
non lus 10/09/2014, 18h00
Avatar de tolliv
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: E-M1, 12-40mm f2.8, 35-100mm f2.8
 
Messages: 15 715
100770 Photiz - Faire un don
Merci pour ce travail.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 14/09/2014, 16h55
Avatar de ocelius
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon EOS 600D + 18-55mm IS II
 
Messages: 578
3865 Photiz - Faire un don
Merci pour vos retours! Je suis heureuse d'avoir des retours positifs sur cette longue et passionnante recherche!
Si il y en a qui ont des remarques, des critiques, n'hésitez pas, les débats sont ouverts .
Réponse avec citation
  #6  
non lus 14/09/2014, 17h20
Avatar de jacky24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: reflex
 
Messages: 3 901
20130 Photiz - Faire un don
moi,j'aurais envie de dire que la différence entre une bonne et une mauvaise photo et dans le regard du spectateur car,comme pour la peinture,il y a des photos qui sont encensées que je trouve banals et d'autre qui sont décriées qui ont du potentiel mais souvent,comme en peinture,la signature a plus d'importance que la photo elle même
Réponse avec citation
  #7  
non lus 13/10/2014, 22h36
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: Nikon D5100, 18-55, 55-300, 35mm, 40mm Micro
 
Messages: 13
190 Photiz - Faire un don
C'est pas mal !!!! Il y aura-t-il une suite ?
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Abbération chromatique | Question à propos de la profondeur de champs »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 3,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.