.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Photo sport et action

Noter la discussion : lads chevaux de courses

Aller au premier non-lu
  #16  
non lus 08/04/2014, 19h05
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon D500 + Tamron 70-300 + Tamron 17-50 F2.8 Nikkor 18-200
 
Messages: 124
945 Photiz - Faire un don
Bonjour, je prends énormément de photo de chevaux, et je suis "professionnelle" dans les chevaux.

Le plus dur quand on photographie des chevaux, c'est d'arriver a faire une photo qui soit esthétiquement belle d'un point de vue technique mais aussi belle d'un point de vue équestre. On peut faire des très beaux clichés mais avec une position ou une situation horrible. Les bons photographe équin ont généralement une bonne connaissance de la motricité des chevaux.

La "mode" photographique dans l'équitation, c'est pour les disciplines "olympiques" (CSO dressage complet etc...) c'est le plus net possible afin de figer l'instant et le geste. Et pour les courses, c'est le cheval si possible net quasi jusqu'au bout des sabots, avec un effet de filé en arrière plan pour la vitesse, autant te dire que pour avoir LA photo, il vaut mieux passer par photoshop

Sur ces deux dernières photos, hormis les critiques techniques qu'on t'a déjà faite, j'aurais tendance a préférer la seconde :
- La position du cheval, ou il est en train de reprendre sa foulée après le "plané", c'est un geste beaucoup plus dynamique. En course on va préférer cependant la foulée la plus étendue et donc la plus dynamique comme celle la : http://larentehippique.unblog.fr/fil...1798229151.jpg .
- On voit bien les muscles du cheval il y a un bel effet de reflet.
- La position de la nuque, plus en avant que sur la première, sur la première le cheval semble regarder quelque chose et se redresser pour observer, il n'a pas l'air de tirer son cavalier.

La seule chose dommage c'est que le cheval ait les oreilles en arrières, ce qui montre un inconfort ou une contradiction.

Mes réglages en général, c'est une vitesse rarement en dessous de 400 (même a 400 si le cheval va trop vite c'est pas beau) et une ouverture jamais en dessous de 6 (parce que le cheval est long et quand tu le prends de face ou de trois quart, tu auras la tête nette, mais pas le cavalier ou inversement), tu peux y aller au flash en plein jour, si tu en as un bon, et que le cavalier/jockey te l'autorise et il faut surtout éviter les flash sans diffuseurs sinon tu as un cheval extra terrestre.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #17  
non lus 09/04/2014, 20h27
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 42
500 Photiz - Faire un don
Bonjour, je prends énormément de photo de chevaux, et je suis "professionnelle" dans les chevaux.

Professionnelle en équitation ?.

Le plus dur quand on photographie des chevaux, c'est d'arriver a faire une photo qui soit esthétiquement belle d'un point de vue technique mais aussi belle d'un point de vue équestre. On peut faire des très beaux clichés mais avec une position ou une situation horrible. Les bons photographe équin ont généralement une bonne connaissance de la motricité des chevaux.

Je ne suis pas sur que ces photographes sachent faire la différence dans les allures au galop lors d’entrainements et de la position du cavalier en adéquation avec le cheval.
Donc pour la motricité dont vous parlez c'est un terme d’équitation et pas employé pour les gens des courses on distingue plus par mot allures dans ce milieu

La "mode" photographique dans l'équitation, c'est pour les disciplines "olympiques" (CSO dressage complet etc...) c'est le plus net possible afin de figer l'instant et le geste. Et pour les courses, c'est le cheval si possible net quasi jusqu'au bout des sabots, avec un effet de filé en arrière plan pour la vitesse, autant te dire que pour avoir LA photo, il vaut mieux passer par photoshop

L'effet de filé comme vous le décrivez est une mode artistique permettant de le réaliser avec un logiciel n'est pas important aux yeux des personnels des écuries de courses dans leur majorité.
Seul l'image et le souvenir du cheval (voir les jockey)est gardé en souvenir.

Sur ces deux dernières photos, hormis les critiques techniques qu'on t'a déjà faite, j'aurais tendance a préférer la seconde :
- La position du cheval, ou il est en train de reprendre sa foulée après le "plané", c'est un geste beaucoup plus dynamique. En course on va préférer cependant la foulée la plus étendue et donc la plus dynamique comme celle la : http://larentehippique.unblog.fr/fil...1798229151.jpg .

Mes photos sont destinées à ma collection personnelle, aux personnels des centres d'entrainement pas du tout en exploitation journalistique.
De plus ces clichés sont faits aussi pour une évaluation personnelle des attitudes des chevaux et des lads au cours des entrainements.
Certains clichés sont révélateurs de la position du cavalier et de l'équilibre du cheval.
En général avec les professionnels que je visionne il y a un dialogue et remise en cause des leurs attitudes et de la manière de travailler ces chevaux.

- On voit bien les muscles du cheval il y a un bel effet de reflet.
- La position de la nuque, plus en avant que sur la première, sur la première le cheval semble regarder quelque chose et se redresser pour observer, il n'a pas l'air de tirer son cavalier.

Pour le premier cheval c'est son attitude due surtout par des rênes trop courtes dans ce galop.
Pour le second il regarde bien devant lui dans une montée en fait plus en équilibre que le premier.

La seule chose dommage c'est que le cheval ait les oreilles en arrières, ce qui montre un inconfort ou une contradiction.

Les oreilles en arrière dans ce cas est une réaction à la mauvaise mesure du train, lors de la montée il aurait mieux valu laisser le cheval souffler et le laisser s'étendre.
Là il faut bien connaitre la manière de régler un cheval afin d’obtenir une amélioration des ses aptitudes dans l'effort.
Hors peu de cavaliers d'entrainements ont les réflexes et les sensations pour aider un cheval à soutenir son action sans puiser dans ses réserves.

Les réglages en général, c'est une vitesse rarement en dessous de 400 (même a 400 si le cheval va trop vite c'est pas beau) et une ouverture jamais en dessous de 6 (parce que le cheval est long et quand tu le prends de face ou de trois quart, tu auras la tête nette, mais pas le cavalier ou inversement), tu peux y aller au flash en plein jour, si tu en as un bon, et que le cavalier/jockey te l'autorise et il faut surtout éviter les flash sans diffuseurs sinon tu as un cheval extra terrestre.

Pour le flash c'est incongru dans le cas d'entrainements de chevaux de courses car il faut se faire "oublier" (le photographe) pendant ces actions de travail pour une sécurité des chevaux et des personnels.
Si je me "pointe" avec un flash en l'utilisant je risque de provoquer un accident et certainement me faire interdire du centre par l'entraineur...

Désolé de ne pas avoir la même vision je te le redis je fais des photos pour le plaisir et accessoirement pour des pros des courses pour avoir des clichés vers leurs propriétaires et quelques fois régler certaines anomalies dans leur travail.
Réponse avec citation
  #18  
non lus 09/04/2014, 23h56
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Nikon D500 + Tamron 70-300 + Tamron 17-50 F2.8 Nikkor 18-200
 
Messages: 124
945 Photiz - Faire un don
Je suis ne suis pas professionnelle de l équitation meme si j ai mon galop 7, mais je suis éleveuse de chevaux (je n ai aucune légitimité a enseigner l équitation)
J ai essayé de mettre mon vocabulaire au niveau d un profane je ne savais pas que tu t y connaissais. Je ne donne que mon avis sur la photo équestre d un pt de vue artistique je pense que c est ce qu on recherche ici après tu en fais bien ce que tu veux.
Réponse avec citation
  #19  
non lus 10/04/2014, 08h19
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 42
500 Photiz - Faire un don
Bjr Kasmodiah

Effectivement je connais bien les deux milieux disons que je suis un semi professionnel.
Je continue à aller dans des centres d'entrainements quand on m'y invite.
Confronter des points de vues avec des entraineurs est enrichissant des deux cotés, l'avantage que j'ai c'est d'avoir pratiqué les deux disciplines (Équitation,Courses) avec des chevaux à reconditionner ou à rendre utilisable pour les cavaliers de concours, concours complet ou chevaux de courses présentant des difficultés de préparation pour leurs utilisateurs.

Le langage course est différent de celui de l'équitation mais les principes restent les mêmes.
Sauf que dans le milieu de l'équitation en France les effets de modes sont très présents .
Le haut niveau en Équitation côtoie le monde des courses sans problèmes il y a du bon de chaque coté.
Dommage que la partie stages en écuries de courses ne soient plus enseigné ce qui provoque un fossé entre certains professionnels de l’équitation et le milieu des courses avec des incompréhensions préjudiciables dans l'exercice de leurs fonctions à ces enseignants.

Les photos pour moi est un prolongement de ma vision dans la préparation des chevaux de courses on y découvre un certain nombre de paramètres sur l'attitude des préparateurs et des chevaux.

Le coté artistique est intéressant lorsque l'on se conforme à des règles établies malheureusement je n'ai pas cette culture et d'ailleurs cela ne m'intéresse que moyennement.
J'ai eu des contacts en MP et ensuite avec des cavaliers après le visionnement de certains de mes clichés.
Pendant plusieurs années sous un autre pseudo (j'ai perdu mes codes d'accès donc j'ai demandé un autre pseudo) avec une cavalière.
Nous nous sommes jamais vu (éloignement) ce que je sais c'est qu'elle est maintenant vétérinaire.
Elle m'a avoué que mon approche des chevaux lui a permis de mieux appréhender certaines carences des chevaux ou ennuis de santé en connaissant mieux les pratiques d'entrainement.

Surtout ne prenez pas ombrage de mes propos, vous concernant êtes vous éleveur de chevaux d'équitation ou de chevaux de courses ?.
Réponse avec citation
  #20  
non lus 05/05/2014, 12h42
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 42
500 Photiz - Faire un don
Bjr à tous

Une variante avec un copyright intégré.

Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Forum critiques » Critiques photo et vidéo » Photo sport et action

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Course Hyppique | Avalanche cup »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.