VirusPhoto, apprendre la photo ensemble

VirusPhoto, apprendre la photo ensemble (http://www.virusphoto.com/forum-photo.php)
-   HDRi (http://www.virusphoto.com/hdri/)
-   -   Le père de Photomatix (http://www.virusphoto.com/282260-le-pere-de-photomatix.html)

21/03/2014 11h49

Le père de Photomatix
 
Bonjour,

J'ai trouvé un article intéressant. Bien qu'il soit en anglais, c'est écrit par le papa de photomatix donc ça pourrait intéresser ceux qui aiment le HDR.

http://www.outbackphoto.net/news/201...drinstant.html

ipswi

Nijinska 09/04/2014 06h47

Ah impec! Je comptais me relancer dans le HDR (que je n'ai jamais vraiment maitrisé^^). Autant reprendre à la source :D
Merci^^

celestyx 09/04/2014 10h04

Citation:

Posté par Ernst (Message 2675334)
Ceci dit, cela ne mérite pas l'appellation HDR. Aujourd'hui les capteurs s'en rapprochent à l'état natif - avec ce genre de technique on dépasse allègrement les 10 EV utilisables - mais ici, ni les zones surexposées ni les ombres bouchées ne reviendront informatives. On optimise la plage dynamique du capteur, on ne la surpasse pas.


C'est vrai qu'on utilise l'appellation HDR pour beaucoup de choses différentes. En même temps HDR cela veut dire grande plage dynamique et lorsque l'on mesure la plage dynamique d'un capteur, la valeur utilisée pour le point noir est le point à partir duquel le bruit dépasse l'information (en tout cas dans les mesures à la DxO par exemple), pas le point à partir duquel il n'y a plus d'information. Il y a donc encore de l'information sous ce point et réduire le bruit dans les ombres, par exemple par ces techniques que vous décrivez, permet bien d'abaisser ce point et donc d'étendre la plage dynamique.

totographe 09/04/2014 16h06

???
Si ton capteur a 10EV d'amplitude, que tu prends une pose basse lumière de -5IL à +5IL et une pose hautes lumières de +5IL à +15IL (plus les poses intermédiaires pour effectivement réduire le bruit et améliorer la qualité), tu te retrouves avec une image d'amplitude 20EV.
Donc c HDR.

Je pense que tu devrais te renseigner sur ce qu'est le HDR lol

Nijinska 09/04/2014 17h51

Ah je comprends mieux en lisant vos messages... Je pense que mes precedents échecs viennent du fait que je me limite à3 prises (enfin, mon appareil me limite...).
Pour faire plus de prises, je dois toucher aux reglages, donc à lappareil, donc au cadrage. Quel genre de tetélécommande permet de modifier les reglages d'une façon assez complète? (Mas trop cher...^^)
Et il y a trop d'écarts d'expo entre mes 3 prises..!

patzy 11/04/2014 09h06

Citation:

Posté par Ernst (Message 2675940)
Puisque j'ai commencé, allez hop, montrons ce qui se passe quand on ajoute + 5 EV au raw d'origine :

Avec la montée des ombres, on note l'effondrement des verts dans les parties sombres (décalage vers la gauche de ceux-ci sur l'histogramme), qui deviennent carrément magenta.

On peut bien sûr corriger dans Camera Raw :

Avec ça, faisons maintenant la moyenne des cinq photos :

Alors qu'un vrai HDR aurait révélé murs et objets, ici on n'a obtenu que des ombres voilées.

Cette méthode permet quand même des traitements tout à fait potables :


Bon, perso je ne partage pas cette volonté actuelle d'éclaircir les zones sombres, je trouve que les photos perdent tout réalisme et elles ont beau être détaillées jusqu'au pénible, cela les rend paradoxalement peu lisibles. Par ailleurs si c'est facile de faire claquer une image, ce dernier réglage n'est là que pour montrer le potentiel des prises multiples. Ici je préfère ma première mouture, un intérieur plus sombre et plus doux...

(la rafale, une vieille habitude chez moi, tout le monde l'aura compris)


Merci Ernst pour ces explications intéressantes , oui le numérique nous offre de tels possibilités qu'on en perd l'essence même de la photo, l'émotion. Comme disait une certaine personne il vaut mieux passer du temps à la prise dans la nature que devant son pc en post traitement.

mala04 11/04/2014 12h33

Citation:

Posté par Ernst (Message 2675429)
Oui, mais uniquement parce qu'avec la multiplication des prises, on réduit le bruit, c'est tout.

(tant qu'on y est, le sur-échantillonnage permet également d'augmenter la sensibilité et la résolution - pratiques largement utilisées en astronomie)

Toute réduction de bruit constitue en soit une augmentation de la dynamique. C'est donc bien du HDR.

Les soucis que tu illustres ensuite sont inhérents au matériel utilisé et pas à la technique logicielle.

En ce qui concerne l'astronomie, c'est justement ce qu'on fait tout le temps en ciel profond: bracketing de temps...


Cette technique est d'ailleurs souvent mixée avec du "Lucky imaging" (sélection à postériori des meilleurs clichés du bracketing pour limiter les effets indésirables physiques: turbulence atmosphérique, passage de satellites, etc...) et avec du suréchantillonnage (drizzling) si la résolution de prise de vue le permet. Cette dernière technique joue sur le fait que la finesse des détails est supérieure à la résolution du capteur. Les clichés étant très légèrement décalés les uns par rapport aux autres, on peut alors reconstruire une image réelle d'une résolution supérieure. Un peu de lecture pour les intéressés...
http://www.astrosurf.com/buil/us/spe9/lrgb22.htm

:hi:

patzy 12/04/2014 09h54

[quote=Ernst;2676432]Ici pour moi l'émotion, c'était de restituer un truc sombre .

Faut dire aussi que c'était la visite d'une fonderie de cloches, dehors déjà il pleuvait, et à l'intérieur on n'y voyait que pouic. Même ouvert à F1.7 ça ne suffisait pas. J'ai donc calé une vitesse mini (1/60 s, en dessous ça craint, saleté de pancake même pas stabilisé), j'ai mis - 2 EV en compensation, et j'ai pris en rafale en ayant déjà dans la tête l'idée de superposer les photos pour limiter les dégâts si ça partait trop fort dans les ISO.

À noter qu'une compensation allant dans le même sens que la luminosité, genre -2 EV quand la scène est foncée, c'est la base, mais faut bien reconnaître que ce n'est pas du tout intuitif, au départ on aurait tendance à faire l'inverse, alors que pourtant, c'est le top pour garder les ambiances :

En effet j'aurais tendance à faire l'inverse ? je prends note c'est vrai qu'il y a du détail dans ce bordel :) on ressent bien l'ambiance atelier.

patzy 13/04/2014 16h03

Citation:

Posté par Ernst (Message 2676650)
C'est normal, parce qu'on pense « correction ». Genre en pleine neige, hou là c'est trop lumineux, faut que je mette -1 ou -2, et au contraire dans une église, hou là on n'y voit rien, faut que je corrige avec +1 ou +2...

Ce qu'on oublie, c'est que la cellule fait la même chose, et qu'elle corrige automatiquement. Pour l'appareil, que la scène soit claire ou qu'elle soit sombre, ce n'est pas un problème, il compense toujours pour faire du moyen. On se retrouve donc avec des photos très sombres sur la neige et très claires dans les églises, et on doit les bricoler en post-prod. Et là, on s'aperçoit en éclaircissant que les sapins deviennent cra-cra, ou en fonçant que les vitraux restent tout blancs.

Oups.

Une fois qu'on s'est bien loupé sur ce genre de scène - et pas qu'une fois, hein - on commence à réfléchir. Et on finit par s'en préoccuper dès la prise de vue, en compensant cette fois non pas la lumière de la scène, mais les corrections de l'appareil. Résultat, neige très claire et sapins corrects, église très sombre et vitraux corrects.

Yé !

Pour conclure, je dirais que dans ce genre de situation, on n'a pas vraiment besoin de HDR. Par exemple ici, l'atelier est sombre, donc la photo est sombre, je ne vois pas pourquoi il faudrait un plugin ou des manip' pour changer cet état de chose.

(vouloir à tout prix éclaircir les ombres, c'est devenue le fléau de la photographie amateur, moi je dis)


c'est simple la photo :laughing: :good:
ba oui je pense que l'on a tendance à oublier de réfléchir sur la prise de vue, on déclenche et on se dit bas de toute façon on corrigera ça en post prod , les logiciels actuels font des miracles , ça c'est ce qu'on se dit! car je me rend compte que plus on bricole un original plus ça devient compliqué d'avoir une photo final correct . il faut garder une ligne de conduite raisonnable donc. tiens un exemple sur une de mes photos pas bien réfléchie!
Brut;

apres :


difficile d'avoir quelque chose de propre mais la c'est de ma faute. @+

mala04 13/04/2014 20h06

Citation:

Posté par Ernst (Message 2676438)
Ça se discute. Gratter quelques pouièmes dans les ombres, je ne dis pas, mais ce n'est pas pour autant que la photo devient ipso facto HDR. Suffit d'ailleurs d'aller sur leur site pour comprendre qu'ils sont prudents sur leur façon de présenter les choses.

Non, il n'y a rien à discuter. Mais bon, comme d'habitude… conforte toi dans ton égo… :whistling:

Citation:

Posté par Ernst (Message 2676438)
Euh, je répète qu'il n'y a aucun bracketing, il s'agit d'une exploitation à partir de vidéo ou de rafale à expo constante.

C'est quoi la traduction de bracketing en Français déjà? A oui "une fourchette". De facto la réalisation d'une série de prise de vue fait intervenir la variable temps. Ne t'en déplaise, c'est en soit un bracketing. J'ai d'ailleurs bien écrit: bracketing de temps et non d'expo, d'ouverture ou encore d'Iso.

Bref. :laughing:

mala04 14/04/2014 00h26

L'abus de langage n'as jamais fait les règles. bracketing = fourchette. Si je shoote dans un intervale de temps, je fais donc…
Après qu'on préfère parler de shoot en rafale ou autre je l'entends. Cela n'enlève rien à mes propos.

Et non, on aura pas la même dynamique au final quoi que puissent en dire tes lectures. Et cela est tout à fait logique puisque le bruit est une notion en grande partie aléatoire. Si on réduit le bruit, on augmente alors la dynamique par les basses lumières comme cela a déjà été dit. Après qu'ils prennent des pincettes, parce qu'ils font ça avec de la vidéo (compression, aliasing, anti ghost, etc) et que cela a ses limites, ça on peut tout à fait l'entendre et apprécier leur réserve.

En ce qui concerne la "simulation de poses longues", il est inutile d'additionner les images. Une pile moyenne, médianne, ou sigma-kappa est bien plus avantageuse car elle évite d'écrêter les hautes lumières si on reste dans une résolution d'encodage bornée. A cela il faut ajouter qu'une image 16 bits d'un APN atteint déjà bien difficilement les 8 bits d'encodage utiles par canal (pour le reste on encode malheureusement essentiellement du bruit avec nos reflex à l'heure actuelle). Il suffit d'avoir déjà utilisé une caméra CCD refroidie en astronomie amateur pour en être conscient.

Pour finir sur ton égo, ne me dis pas que tu ne te relis pas? La condescendance assassine de tes petites phrases en apparté sont souvent du premier choix depuis le temps que je te lis sur le forum… :laughing:
Si tu ne t'en rends pas compte, abstiens-toi. Si tu t'en rends compte, assumes-le mais ne rejètes pas la faute sur ceux qui ne l'apprécie pas. Et comme beaucoup ici, je ne l'apprécie pas. Tu vois, moi aussi je le dis comme je pense… ;)

Yann.F 14/04/2014 09h03

C'est d'autant plus dommage que cela vient parasiter un sujet qui me parait fort intéressant et que je suivrais avec plus grand plaisir s'il n'était entrecoupé d'attaque plus ou moins personnelle et de petites phrases assassine.

Je m'en vais relire tout cela en essayant de faire abstraction.

Merci pour le partage de vos connaissances en tout les cas.

mala04 15/04/2014 10h58

Citation:

Posté par Ernst (Message 2677551)
... ou que réduire le bruit permet toujours d'augmenter la dynamique et qu'il n'y a pas à discuter, je suis désolé de le dire, mais c'est faux.

M**** alors! Je dois être un âne! Je vois que ça comme explication! :hysterical:

Mieux vaut te laisser faire des généralités de tes photos et laisser les mathématiques à leur place. C'est tellement surfait de toute façon. Comme tu dis, on s'en fiche…

Bonne continuation. ;)

Lita_Rulez 04/05/2014 13h02

Citation:

Posté par mala04 (Message 2677155)
cela est tout à fait logique puisque le bruit est une notion en grande partie aléatoire. Si on réduit le bruit, on augmente alors la dynamique par les basses lumières comme cela a déjà été dit.


J'aimerais bien que tu m'explique ce bout là quand même.

Parce qu'autant je suis d'accord avec la première partie de ta phrase qui nous amène l'aléatoire dans la discussion, autant je ne vois pas en quoi se débarasser de ce bruit aléatoire va augmenter la dynamique.

Pour paraphraser Coluche, moi, perso, noir, je vois bien ce que c'est. Moins noir que noir, je vois à peu près, ça fait du gris très très très foncé. Mais plus noir que noir ? :blink:

mala04 04/05/2014 22h32

Citation:

Posté par Lita_Rulez (Message 2684773)
Parce qu'autant je suis d'accord avec la première partie de ta phrase qui nous amène l'aléatoire dans la discussion, autant je ne vois pas en quoi se débarasser de ce bruit aléatoire va augmenter la dynamique.

La plage dynamique se mesure entre deux intervalles:
- un max caractérisé pour simplifier par la quantité maximale de photons que les photosites du capteur peuvent emmagasiner.
- un min caractérisé par le fait d'être capable de distinguer le signal du bruit.

Pour ce fameux, minima il est d'usage de se baser sur le théorème de Nyquist-Shannon qui veut qu'on considère que le signal échantillonné doit être au moins le double du bruit pour être significatif. Donc si on réduit le bruit…

C'est d'ailleurs sur ce point que les derniers Nikon font très fort en gagnant plus de 2EV par rapport au derniers Canon. Et 2 EV c'est quoi? Et bien c'est une plage de lumière juste 4 fois plus grande...

Bisous au passage Ernst, je vais passer mon tour. Je suis un âne, j'ai bien compris. ;)


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h44.

Editeur : VirusPhoto SRL. Plateforme : Jelsoft Enterprises Ltd.


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.