.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Noter la discussion : Déboires photographiques

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 13/03/2014, 11h52
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 6 294
38745 Photiz - Faire un don

Déboires photographiques


Faire des photos de personnes attendant le bus à un arrêt, même en plan large et depuis l'autre côté de la rue : pas une bonne idée! 2 personnes sur 4 qui me font de grands gestes pour montrer leur mécontentement, 2 autres qui me font des remarques agressives quand je m'approche... Bref, un reportage qui tombe à l'eau en moins de 2 minutes...

Avez-vous aussi connu de telles "remises à l'ordre"? Etes-vous d'accord de les raconter?
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 13/03/2014, 12h06
Avatar de ToulouF
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 6D
 
Messages: 265
1725 Photiz - Faire un don
Bonjour Kasket,

Oui en effet, cela m'est déjà arrivé, lors d'une après midi d'été Salsa à une guinguette. J'étais à une table et faisait des portraits et au bout de 5 min, j'ai vu une personne âgée s'agiter dans tous les sens 20m derrière, sa compagne (Ou maîtresse...) le retenant... Il pensait que je le prenais en photo alors qu'il était noyé dans le bokeh.

Pas simple à gérer la foule ! Et de respecter le droit à l'image. Et je dirais même TROP compliqué !

Ton histoire ne se finit pas mal (pas de bobo), c'est déjà ça !

Bonne continuation !
@+
ToulouF
Réponse avec citation
  #3  
non lus 13/03/2014, 12h59
Avatar de Niccooo
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 378
2295 Photiz - Faire un don
ça m'est arrivé un paquet de fois également. le plus souvent en voulant prendre des bâtiments ou des rues.
La dernière fois, je me suis moitié fait agressé par un marginal avec son chien, heureusement un de ses potes lui à expliqué que l'appareil sur le trépied n'était pas tourné vers lui...
Le plus souvent oui des personnes, souvent des jeunes d'ailleurs, qui gueulent parcequ'ils ne veulent pas, et c'est leur droit, être sur la photo, sauf que 90% du temps ils ne sont pas dans le cadre, et de loin... style je suis au téléobjectif, et la personne est à coté de moi...
C'est usant parceque je ne les prends même pas en photo, mais je comprends qu'ils n'aient pas envie d'être sur les photos d'un inconnu.

En général je réponds de ne pas s'inquiéter, qu'ils ne sont pas dans mon viseur et que je n'ai même pas encore pris la photo, et j'attends qu'ils s'éloignent.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 13/03/2014, 13h27
Avatar de Yann.F
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
 
Messages: 934
7270 Photiz - Faire un don
Bonjour,

Une seule fois en prenant un bâtiment de bureau un homme m'a interpellé à une des fenêtres pour me demander ce que je fabriquais là.
Après une courte explication sur mon but photographique il n'y eu pas de soucis pour continuer ma prise de vue.

Je fais beaucoup de photo d'architecture mais c'est vrai qu'en général les immeubles de bureau je les pratique le week end pour être totalement tranquille.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 14/03/2014, 09h46
Avatar de myrddin13
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: voir signature & +Flash SB800+SB24+transmetteurs radio TTL
 
Messages: 8 411
51580 Photiz - Faire un don
bonjour,
Dans le temps je faisais souvent des photos sur les marchés de villages. Hélas depuis la loi sur le droit à l'image et l'espérance des gens à tirer bénéfice de son application cela devient très compliqué. La signature du formulaire de décharge est un leurre car où est après la spontanéité des expressions !
Depuis plus de photos de rue de ma part.
cordialement
myrddin13
Réponse avec citation
  #6  
non lus 14/03/2014, 10h14
Avatar de tolliv
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: E-M1, 12-40mm f2.8, 35-100mm f2.8
 
Messages: 15 715
100770 Photiz - Faire un don
Idem, je devais prendre une photo d'un panneau à la sorte du métro, en pose longue le soir. Une personne de haute taille et de forte corpulence s'est arrêté et comme l'appareil était sur trépied, je n'y ai pas touché, j'ai regardé ma montre, mis les mains dans les poches et regardé ailleurs. Il est parti mais j'ai eu peur.
Pareil, un soir tard j'étais à une gare routière, une place de 50m x 100m, un homme se dirige vers moi baisse sa braguette et commence à pisser à 2m de moi : il visait la seule grille d'égout de la place !

Dernière modification par tolliv 14/03/2014 à 12h55.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 14/03/2014, 11h00
nirfosca
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Et du coup, t'as déclenché ?
Réponse avec citation
  #8  
non lus 14/03/2014, 12h16
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: CANON EOS 650D 50mm F1.8
 
Messages: 1 557
8155 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par nirfosca Voir le message
Et du coup, t'as déclenché ?

En espérant qu'il ai fait une pose longue
Réponse avec citation
  #9  
non lus 14/03/2014, 12h56
Avatar de tolliv
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: E-M1, 12-40mm f2.8, 35-100mm f2.8
 
Messages: 15 715
100770 Photiz - Faire un don
C'était un black, ça ne rentrait pas sur la photo même avec mon UGA
Réponse avec citation
  #10  
non lus 14/03/2014, 15h18
Avatar de zygomatique
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: EOS full frame
 
Messages: 1 633
9230 Photiz - Faire un don
c'est un vrai problème cette histoire de droit à l'image.
a l'époque Doisneau se posait pas de question.

Je suis justement en train de me mettre à ce style de photo.

je n'ai pas encore réussi a prendre réellement des gens en photos dans un environnement donc pas encore eu de problème. mais pour le peu que j'ai tenté des cadrage, les gens me regarde d'un oeil interrogatif et parfois inquisiteur...

pas évident.

Doisneau racontais que quand il faisait de la photo de rue, il se plantait la pour plusieurs heures et pas quelques minutes. Je pense qu'il faut rester suffisamment longtemps à un endroit pour être intégré au "paysage" et que les gens ne fassent plus attention à nous...

problème épineux...
Réponse avec citation
  #11  
non lus 14/03/2014, 15h28
Avatar de Willeon
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Canon 450d + 18-55 IS,55-250 IS, 50mm1.8, 17-55mm
 
Messages: 868
8335 Photiz - Faire un don
Une fois sur la place de la Madeleine à Verneuil sur Avre (assez grande pour ceux qui connaissent), je prends des photos de mes miniatures sur le toit de ma voiture quand un vieux mec traversent plusieurs allées pour venir me crier dessus : soi disant j'attendais que les gens passent pour les prendre à leur insu, je lui dit "non, je prends des photos de mes minis" (la mini étant encore bien visible sur le toit)

- "espèce d'hypocrite", tout ça c'est qu'un pretexte !! Range tout ça ou je te frappe !" Voilà la réponse j'ai beau vouloir lui montrer les photos que je fais, pas possible. Il va à sa voiture et revient en continuant ses menaces.

N'étant pas taillé comme un roc, j'ai préféré tout remballé et éviter la casse de ma Bugatti à 200€ (je parle de la mini, là hein )

J'avoue que ça m' refroidi un peu des photos de rue !
Réponse avec citation
  #12  
non lus 14/03/2014, 15h53
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: M7/M8 + 28/2.8 + 50/2, 40D + 17-50/2.8 + 70-200/4
 
Messages: 2 823
16680 Photiz - Faire un don
J'avoue au contraire avoir assez peu eu de déboire de ce genre.
Cela tient beaucoup au type d'appareil photo utilisé : un reflex avec un gros télé ouvrant à 2.8 sera nettement moins bien perçu qu'un hybride avec une focale fixe. Je vois clairement une différence entre le 40D+Tamron, d'une part, et le M7 ou le M8 d'autre part.
Doisneau utilisait un Rolleiflex il me semble, et étant donné qu'avec ce genre d'appareil on vise par le haut en mettant l'appareil à hauteur de poitrine et en baissant la tête. Je suis quasiment sûr qu'on peut utiliser un Rolleiflex en photo de rue aujourd'hui sans que cela ne pose de souci.

Ceci dit, j'ai pu noter plusieurs comportement qui ne me semblent pas tous liés au droit à l'image :
- la peur de l'usage qui peut être fait de ces photos, notamment en cas de diffusion sur internet.
- la volonté de se voir rémunérer en cas d'utilisation commerciale. Là, on est clairement dans la problématique du droit à l'image, qui par ailleurs est souvent mal interprétée. Rappelons que la prise de vue est libre, seul l'usage des photos peut/doit donner droit à une rémunération.
- dans certains quartiers ou villes "sensible" (cela m'est arrivé à Créteil), le photographe est plus ou moins assimilé au journaliste, profession très mal perçue et quelques fois à raison. Il s'agit donc là d'un réflexe de défense, y compris lorsqu'on prend des bâtiments en photo sans personne sur les clichés .
Généralement, un mot, un sourire, une explication suffisent pour désamorcer tout conflit.


Allez, inversement, il m'est arrivé de préparer un cadrage du côté de Notre Dame à Paris, lorsqu'un homme avec un chien est venu se placer pile-poil dans mon cadre, ce qui m'a permis de sortir une photo bien meilleure que celle que j'avais prévu de prendre .
Réponse avec citation
  #13  
non lus 14/03/2014, 16h37
Avatar de slajoie
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D5100, Canon AE-1
 
Messages: 188
1425 Photiz - Faire un don
Moi en général je demande avant et je photographie ensuite, ça évite les problème. Sinon je me dis que si je suis trop loin pour demander, ils sont trop loin pour me faire chier :P. C'est sur que parfois il y en a qui pose un peu, mais ça fait peut quand même des photos sympas.



Sinon une autre technique consiste à se mettre en priorité vitesse, prendre une vitesse élevée (au moins 1/500s) et faire un shoot and run .
Réponse avec citation
  #14  
non lus 14/03/2014, 17h42
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 149
935 Photiz - Faire un don
Personnellement, je n'ai eu que très rarement des problèmes pour la photo de rue même si je suis à 100% du temps avec un 28mm.

Dans l'ensemble, les gens comprennent pour peu que l'on explique bien le pourquoi de la photo prise à ce moment là particulier. Les retours sont généralement même très positifs.

Par contre être gêné de ce que l'on fait, ou ne pas savoir pourquoi on le fait (et les explications "philosophiques" en font clairement partie d'après moi), est assez mal perçu.

On y voit la gratuité d'un geste et la gratuité est plutôt mal perçue en général. Ca n'est pas propre à la photographie. On attend de tous un comportement normé, et lorsqu'on s'en échappe, il faut renvoyer des signaux positifs.

Ajouter la gratuité d'un geste avec des situations difficiles (SDF par exemple), et vous avez une situation explosive.

L'erreur première est d'après moi de pointer les sujets comme principaux responsables de la situation. Dans l'immense majorité des cas, le malaise provient d'abord du photographe lui-même qui exhale le malaise par tous les ports, parait de facto louche et ne sert aux personnes qui les interpellent que des explications oiseuses.

Etre franc, droit dans ses bottes (ce qui ne signifie pas de ne pas passer inaperçu au moment du déclenchement) est la toute première règle à respecter si on veut éviter les ennuis.
Réponse avec citation
  #15  
non lus 14/03/2014, 18h24
Avatar de slajoie
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D5100, Canon AE-1
 
Messages: 188
1425 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par FredBME Voir le message
Personnellement, je n'ai eu que très rarement des problèmes pour la photo de rue même si je suis à 100% du temps avec un 28mm.

Dans l'ensemble, les gens comprennent pour peu que l'on explique bien le pourquoi de la photo prise à ce moment là particulier. Les retours sont généralement même très positifs.

Par contre être gêné de ce que l'on fait, ou ne pas savoir pourquoi on le fait (et les explications "philosophiques" en font clairement partie d'après moi), est assez mal perçu.

On y voit la gratuité d'un geste et la gratuité est plutôt mal perçue en général. Ca n'est pas propre à la photographie. On attend de tous un comportement normé, et lorsqu'on s'en échappe, il faut renvoyer des signaux positifs.

Ajouter la gratuité d'un geste avec des situations difficiles (SDF par exemple), et vous avez une situation explosive.

L'erreur première est d'après moi de pointer les sujets comme principaux responsables de la situation. Dans l'immense majorité des cas, le malaise provient d'abord du photographe lui-même qui exhale le malaise par tous les ports, parait de facto louche et ne sert aux personnes qui les interpellent que des explications oiseuses.

Etre franc, droit dans ses bottes (ce qui ne signifie pas de ne pas passer inaperçu au moment du déclenchement) est la toute première règle à respecter si on veut éviter les ennuis.

Bien résumé, un photographe à son affaire aura moins l'air du pervers qui cherche à photographier le dessous des jupes des passantes. Comme le dit FredBME, la longueur de focale y est pour beaucoup vous êtes moins louche à proximité qu'avec un gros téléobjectif de loin.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Que Pensez Vous De "fotolia" | Yongnuo 560 II universel ou plusieurs versions ??? »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.