.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Noter la discussion : COUP DE GUEULE !!! "ma pratique de la photo" Statut erroné

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 30/10/2013, 08h36
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 572
3525 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par stevenrix8 Voir le message
Etre pro je pense, c'est avoir fait 5 ans d'etude en photographie, passe le diplome aussi (le diplome americain par exemple est tellement dur qu'il y a meme pas 10.000 photographeurs diplomes ici) et avoir beaucoup d'experience sur le terrain, et vivre que de cela.
J'ai mes periodes photographie, mais j'aime bien faire d'autres choses aussi en dehors de mon travail.
Tiens faut que j'update mon status en passant, je ne suis plus debutant lol.

J'espère que vous plaisantez.. ) la photographie est un des rares métiers en France ou tout le monde peut pratiquer et exercer sans avoir de diplômes et c'est tant mieux..Tout le monde n'a pas la chance de disposer de 10 000 à 30 000 Euros par an pour payer des études à leurs enfants dans des écoles hors de prix. Les photographes ont un portfolio, a vous de voir si ca vous intéresse ou non ..vous êtes adulte.
En France, on confond beaucoup de choses.., les études et le talent par exemple..
De grands photographes et de grands cinéastes ont appris leur métier sur le tas..parce que sortis de familles trop pauvres pour les aider. Stanley Kubrick en est un exemple fameux et ce n'est pas le seul..
Aujourd'hui, s'il était né en France, il n'aurait eu aucune chance de s'en sortir dans un pays ou le diplôme est vu comme le saint graal. .Et pourquoi prendre le diplôme américain comme exemple ? de quel diplôme parlez -vous ? E France des écoles supérieures comme Louis Lumière ou la Fémis sont réputées. On oublie juste une chose..le talent ça ne s'achète pas.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #32  
non lus 30/10/2013, 10h05
Avatar de duanra
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: N I K O N
 
Messages: 2 989
19430 Photiz - Faire un don
Le problème des études , c'est que vous trouverez toujours un gars (voire plusieurs) qui sans avoir passé de diplôme ni avoir fait d'etude spécifique est super balaise dans un ou plusieurs domaine, l'informatique a grandement facilité ceci.

Il va y avoir le retoucheur qui rend une photo hors du commun, le bon photographe qui saisi l'instant T comme personne et une multitude de personne au milieu qui sont soit diplômé soit autodidacte. Pour moi l'école fourni les bases d'un apprentissage mais toutes personnes motivées et volontaire est capable d'apprendre n'importe quel métier sans passer par une case école (et encore moins celle a 7000 € l'année).

Je suis vraiment cloué de ce que dit stevenrix, ca veut dire qu'au fameux pays ou tous est permis et ou on peut réussir en 2 temps 3 mouvements on ne peut pas être photographe sans avoir fait d'etudes spécifiques.

Je suis aussi en parti d'accord avec Amarante , un bon photographe , son CV c'est son book, on se fout de savoir si il a fait une école qui a ruiné ses parents, je connais d'ailleurs quelques personnes qui sans avoir fait d'etude spécifique en photographie ont réussi a trouver du travail dans des milieux extrêmement fermé (photo de mode)
Réponse avec citation
  #33  
non lus 30/10/2013, 10h27
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par duanra Voir le message
Le problème des études , c'est que vous trouverez toujours un gars (voire plusieurs) qui sans avoir passé de diplôme ni avoir fait d'etude spécifique est super balaise dans un ou plusieurs domaine, l'informatique a grandement facilité ceci.

Il va y avoir le retoucheur qui rend une photo hors du commun, le bon photographe qui saisi l'instant T comme personne et une multitude de personne au milieu qui sont soit diplômé soit autodidacte. Pour moi l'école fourni les bases d'un apprentissage mais toutes personnes motivées et volontaire est capable d'apprendre n'importe quel métier sans passer par une case école (et encore moins celle a 7000 € l'année).

Je suis vraiment cloué de ce que dit stevenrix, ca veut dire qu'au fameux pays ou tous est permis et ou on peut réussir en 2 temps 3 mouvements on ne peut pas être photographe sans avoir fait d'etudes spécifiques.

Je suis aussi en parti d'accord avec Amarante , un bon photographe , son CV c'est son book, on se fout de savoir si il a fait une école qui a ruiné ses parents, je connais d'ailleurs quelques personnes qui sans avoir fait d'etude spécifique en photographie ont réussi a trouver du travail dans des milieux extrêmement fermé (photo de mode)

C'est faux, j'ai des amis, américains (j'y ai vécu un moment), qui sont photographes, professionnels, et qui n'ont aucun diplômes là-dedans...

Quand à la formation de l'EMI-CFD en photojournalisme en France, elle est ouvert à tous, et elle dure... 8 mois.
Réponse avec citation
  #34  
non lus 30/10/2013, 14h52
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par flodelabioteam Voir le message
#jeveuxmaceinturerosedephotographie

Je te la remet en personne si on se boit un godet cette semaine ou semaine pro
Réponse avec citation
  #35  
non lus 30/10/2013, 18h06
PBK PBK est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 6 333
33600 Photiz - Faire un don
Ouais enfin je connais des mec qui on fait un CAP photo et qui finalement font totalement autre chose et sans les diplomes equivalent.
Honnetement je connais au final tres peu de gens qui ont un metier en adéquation avec leur études.
Réponse avec citation
  #36  
non lus 30/10/2013, 18h08
Avatar de Lumac
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony A77 - A290/14 f2.8/17-50 f2.8/50 f1.8
 
Messages: 1 675
10400 Photiz - Faire un don
Pour avoir vu le coup de gueule de spécial la semaine dernière et les réactions de boba, on en revient toujours au même: manque de modo ou manque d'auto-gestion; au delà du membre qui poste dans la mauvaise catégorie, combien de nouveau arrive, poste une photo et s'en vont?
Expérience avec Spécial de cette "modèle plutôt ouverte" qui avait mis comme avatar une photo d'une actrice russe. Après nos remarques, elle a posté un com, puis.... ba puis plus rien.

Je suis d'accord avec boba sur la multiplication des "coups de gueule" des membres. Et lorsque l'on croise le tout, on se rend compte que ce "noyau" de VP énonce les mêmes problèmes avec des points de vue différents!

Maintenant, des "amateurs" qui vont pratiquer des tarifs, je pense que ce n'est pas avec ce forum que l'on changera les choses. Quoi que. Comme beaucoup, j'ai espéré faire un peu d'argent avec mon reflexe en me disant: je ne suis pas pro, je ne peux pas faire la même qualité que lui, je vais donc proposer un tarif moins chère, non pas pour faire une concurrence déloyale, mais pour avoir un prix correspondant à un qualité moindre.... J'ai fait quelques recherches ici (pour savoir les prix pratiqué) pour tomber sur les messages des pros agacés par ces pratiques... du coup, je me suis ravisé et lorsque je fais une séance, c'est pour des amis et ça se fini par un gros apéro (mais pas d'argent!).

Maintenant, j'ai vu des pros faire des daubes incommensurables tout comme des amateurs sortir des photos aux petits oignons.

Pour les status, il faudrait amateur/AE/Pro... ou sinon, comme à l'école, faire un conseil de classe pour savoir si un tel peut avoir tel statut... on est quoi? quelques milliers (75000 environs) d'inscrits... s'y on commence maintenant, on devrait avoir fini 2014 !

ps: Personnellement, je suis en train d’apprendre le kata "mise au point manu" pour le passage de ma ceinture jaune!
Réponse avec citation
  #37  
non lus 30/10/2013, 18h36
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Sony Alpha 100 (APN) et Canon AE-1 (argentique)
 
Messages: 274
1760 Photiz - Faire un don
Quelques millers d'inscrit, avec un noyau dur bien moindre qui est actif ... Je vais en oublier, mais ceux que je vois souvent, et les premiers auxquels je pense, c est Steve, PBK, Ernst, Boba, Lumac bien et qqes autres.

Les autres sont soit treeees loin, soit de simples visiteurs finalement peu actifs.
Réponse avec citation
  #38  
non lus 31/10/2013, 00h50
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon#Leica
 
Messages: 971
5815 Photiz - Faire un don
Apres tout, dépend de la qualité du produit Lumac, si le boulot est bien réalisé, rien ne t'empêche de facturer par ci par la pour te rembourser une partie de ton investissement sur matériel.
Ce qui me gave c'est les amateurs qui produisent de la me*** en barre et qui se permettent de facturer un boulot qui dénature le métier de photographe, les mecs réalisant des prestations payantes alors qu'ils ne savent même pas utiliser leur appareil.
Alors que nous, notre exigence d'un travail bien fait, nous fait hésiter à facturer nos prestations car nous exigeons la perfection pour pouvoir le faire …. là est toute la différence.
Je suis très pointilleux, très exigent envers moi même pour produire du qualitatif, c'est comme pour tout, il y a des opportunistes et des amoureux du travail bien fait (des artisans photographe).


Citation:
Posté par Luke SF Voir le message
Quelques millers d'inscrit, avec un noyau dur bien moindre qui est actif ... Je vais en oublier, mais ceux que je vois souvent, et les premiers auxquels je pense, c est Steve, PBK, Ernst, Boba, Lumac bien et qqes autres.
Les autres sont soit treeees loin, soit de simples visiteurs finalement peu actifs.

…. et moi, et moi, tu m'as oublié l'ami virussiens, j'suis souvent sur l'podium

Dernière modification par spécial 31/10/2013 à 00h55.
Réponse avec citation
  #39  
non lus 31/10/2013, 03h53
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 229
30533 Photiz - Faire un don
J’habite aux USA et je suis completement deconnecte avec la culture francaise depuis plus de 15 ans.

Si tu es vraiment serieux en photographie, tu as plusieurs choix en fait, pour realiser tes projets, mais un photographe qui apprend doit faire 200 photos par jour sur un theme different tous les jours avant de voir des resultats concrets au bout de quelques mois, voire quelques annees. Je dis 5 ans d’etude parce-que la photographie n’est pas seulement un travail ou tu dois faire des photos, il y a beaucoup d’autres choses qui se branchent a l’amont et a l’aval de ce boulot. Une ecole en photographie est conseillee (comme l’Institut des Arts de New York) mais il va y avoir beaucoup de travail personnel a accomplir aussi. Apprendre n’est pas un probleme, tout le monde peut apprendre, mais ce qui fait un bon photographe d’un photographe ordinnaire c’est sa capacite a se focaliser sur ce boulot uniquement: la photographie n’est pas un don, et il a ete demontre que ceux qui arrivent a faire de belles photos s’entrainent plus que les autres, et repetent ce procede plus vite et c’est en le repetant qu’ils arrivent a former un savoir en photographie. C’est une regle qui s’applique a tout dans la vie. Evidemment il y a une part de jugeote et de cartesianisme la-dedans, mais ca ne fait pas tout. Apprendre est une competence sociale certes, mais la societe francaise a mon avis est elitiste et trop compliquee pour donner les moyens d’apprendre aux gens; ils sont trop souvent deroutes par la censure educative de notre systeme scolaire et universitaire, et c’est meme valable dans les ecoles de beaux-arts ou ils sont censes etre un peu moins jugemental. C’est pour cela que je n’encourage pas toujours de poursuivre des etudes, meme si les credentiels d’apprentissage apportent indeniablement un plus, mais plutot de suivre son inspiration avant tout. Ayant ete professeur en France j’ai souvent ete confrontes a des gens qui etaient intelligents mais qui avaient ete reformates par le systeme francais (le formatage des esprits) et ils avaient perdu confiance en eux. Donc ce que je faisais, a chaque examen, je donnais des 20/20 a tout le monde, et cela les incitait/motivait a apprendre. Tu comprendras aussi pourquoi je ne suis plus professeur.
Personnellement, n’ayant rien connu a la photographie, et devenant plus sensible au fil des ages a la creativite artistique, j’ai decide d’acheter une camera il y a quelques annees et je me suis mis a etudier la photographie avec des tutoriels que je telechargeais en ligne (les lyndas par exemple) et en surfant le web. Manquant de moyens financiers a l’epoque, et ayant peur que la photographie ne mettrait rien a manger sur la table, j’ai etudie en IT et passe des diplomes pour me trouver un boulot. Et je ne le regrette pas. Maintenant je peux utiliser mes moyens financiers et investir dans la photographie; j’aurai aime pouvoir conjuguer ces 2 derniers or ce n’est absolument pas le cas.

Aux USA il y a beaucoup de personnes qui se lancent dans la photographie, et il y aura beaucoup de personnes qui arreteront la photographie car les 5 premieres annees sont extremement dures. Par pure coincidence c'est aussi le cap de toute startup americaine, ou plus de 75% ferment la premiere annee (car manque de capitaux en general), la 2ieme annee etant un manque de competence ou d'offre a l'economie de marche, la 3ieme annee se situant a la periode de rodage du moteur et ainsi de suite. Au final c'est plus de 95% des gens qui s'arreteront au bout de 5 ans. Lorque ces gens-la y arriveront, la plupart du temps, les benefices passeront dans les investissements photographiques, les gens commencent par une camera et un objectif, puis ils se rendent compte que l’objectif ne va plus, puis ils se rendent compte qu’ils leur faut un studio, puis il faut acheter les ordinateurs, puis les logiciels et ainsi de suite, ca deviant un cercle vicieux. En plus pour faire un book en debutant, les gens vont devoir sacrifier leur tarif. En revanche si la plupart des gens arrivent a passer le cap des 5 ans, ils peuvent vivre largement sur les revenus que leur apporte la photographie, mais ce n’est pas valable pour tout le monde: il y aura des gens qui font a peine $7.80 de l’heure et d’autres qui feront $45 de l’heure. Pour vous donner une idee le salaire median en photographie est de $47,000 ici. C’est valide surtout pour les arts ici, par contre la pub et la stock photography vont donneront des salaires au dessus de $100,000 allant meme jusqu’a $250,000. A present les meilleurs salaires dans le domaine de la photographie ne sont pas ceux qui ont un talent mais ceux qui ont su exploiter le talent d'une autre personne pour le mettre a profit (shuttershock par exemple).

Je pense aujourd'hui, etant donne que les moyens technologiques sont depasses au bout de 3 a 5 ans, il faut s'orienter sur une facon d'approcher le monde du travail completement differente de ce que le cursus universitaire ou parascolaire peut nous apporter. Il faut donner les moyens aux gens de s'adapter au monde du travail. Une sortie universitaire par exemple est une porte de sortie pour un monde ou vous changerez 10 a 15 boulots dans votre vie, et il va falloir se remettre en questions tout le temps, et penser en dehors de notre culture (c['est notre propre culture et nos propres institutions qui sont la cause de notre modele d'enseignement mais je ne vais pas developper ce sujet-la). Car l'education a la francaise, ou l'on enseigne tout ce qui est theorique, pour subsister mediocrement dans la pratique m'a toujours deplu; il y a tout le temps des contraintes dans la societe francaise: trop de lois, trop de regles rigides, trop d'attachements aux diplomes, et ainsi de suite. Maintenant je ne dis pas qu'aux USA on detient la solution, loin de la, mais disons en gros que nous nous prenons pas du tout la tete comme le modele francais lorsqu'il faut creer une entreprise ou bien se lancer dans la photographie. Donc a ce moment-la le modele autodidacte semple etre celui qui peut tout changer, et ma fois il semblerait que la societe francaise se soit modifiee progressivement pour accepter ce changement-la, sans politiser la situation svp. Il faut donc apprendre a apprendre pour s'adapter. C'est deja fait aux USA, ici on n'a pas vraiment le choix, puisqu'il y a peu d'allocations chomages ($450 maximum par mois sur quelques mois), et que en fait si vous ne travaillez pas et bien vous vivrez certainement dehors pendant quelques temps, et 33% des Americains ont deja goutte a cette experience amere, y compris moi-meme. Alors oui, en resume pour faire vite, pousser les gens a raisonner differemment oui, savoir que la photographie comme tout autre travail ne reside pas dans les diplomes mais dans sa maniere a gerer son avenir en permanence, je suis aussi d'accord sur ces points.




Le modele autodidacte (sommes nous vraiment autodidacte en fait?) est

Citation:
Posté par amarante Voir le message
J'espère que vous plaisantez.. ) la photographie est un des rares métiers en France ou tout le monde peut pratiquer et exercer sans avoir de diplômes et c'est tant mieux..Tout le monde n'a pas la chance de disposer de 10 000 à 30 000 Euros par an pour payer des études à leurs enfants dans des écoles hors de prix. Les photographes ont un portfolio, a vous de voir si ca vous intéresse ou non ..vous êtes adulte.
En France, on confond beaucoup de choses.., les études et le talent par exemple..
De grands photographes et de grands cinéastes ont appris leur métier sur le tas..parce que sortis de familles trop pauvres pour les aider. Stanley Kubrick en est un exemple fameux et ce n'est pas le seul..
Aujourd'hui, s'il était né en France, il n'aurait eu aucune chance de s'en sortir dans un pays ou le diplôme est vu comme le saint graal. .Et pourquoi prendre le diplôme américain comme exemple ? de quel diplôme parlez -vous ? E France des écoles supérieures comme Louis Lumière ou la Fémis sont réputées. On oublie juste une chose..le talent ça ne s'achète pas.
Réponse avec citation
  #40  
non lus 31/10/2013, 04h08
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 229
30533 Photiz - Faire un don
Non la societe americaine au contraire est ou serait bien differente de la France (car aux USA il y a l'Est et l'Ouest puis le Nord et le Sud, et ce sont encore des cultures differentes). Disons que je pars plus du principe ou un encadrement scolaire/universitaire est une bonne base pour affirmer sa propre creation photographique. Je vois cela en tant qu'une arme supplementaire dans le monde photographique, apres tout est question d'experience. Le modele autodidacte est bon aussi, seulement un vrai autodidacte ne peut pas apprendre tout seul en si peu de temps, c'est impossible, et en plus tu peux apprendre quelque-chose qui te parait vrai or ce sera faux; d'ou l'utilite d'avoir un mentor, et qui dit mentor, dit encadrement, dit "ecole", dit 'eleve' pour s'elever l'esprit. D'ailleurs si je me retrouve aux USA et que je ne suis pas encore parti autant d'annees c'est bien la preuve que le modele americain me convient bien. D'ailleurs sur ce sujet, l'etre humain est le seul animal ou il transfere un savoir, donc l'utilite de l'ecole, meme si il y a d'autres solutions, est parfaitement adaptee a ce domaine-la. J'ai p-e du m'exprimer differemment dans l'ancien billet.
Errar humanum este. Mais bon, faire de la photographie, ca ne s'improvise pas c'est certain et comme on dit chez nous aux USA, "the sky is the limit". En France ca sera bon aussi de savoir preserver les aspirations de toute personne avant de les deconstruire ou les detruire meme.





Citation:
Posté par duanra Voir le message
Le problème des études , c'est que vous trouverez toujours un gars (voire plusieurs) qui sans avoir passé de diplôme ni avoir fait d'etude spécifique est super balaise dans un ou plusieurs domaine, l'informatique a grandement facilité ceci.

Il va y avoir le retoucheur qui rend une photo hors du commun, le bon photographe qui saisi l'instant T comme personne et une multitude de personne au milieu qui sont soit diplômé soit autodidacte. Pour moi l'école fourni les bases d'un apprentissage mais toutes personnes motivées et volontaire est capable d'apprendre n'importe quel métier sans passer par une case école (et encore moins celle a 7000 € l'année).

Je suis vraiment cloué de ce que dit stevenrix, ca veut dire qu'au fameux pays ou tous est permis et ou on peut réussir en 2 temps 3 mouvements on ne peut pas être photographe sans avoir fait d'etudes spécifiques.

Je suis aussi en parti d'accord avec Amarante , un bon photographe , son CV c'est son book, on se fout de savoir si il a fait une école qui a ruiné ses parents, je connais d'ailleurs quelques personnes qui sans avoir fait d'etude spécifique en photographie ont réussi a trouver du travail dans des milieux extrêmement fermé (photo de mode)

Dernière modification par stevenrix8 31/10/2013 à 04h12.
Réponse avec citation
  #41  
non lus 31/10/2013, 04h23
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 229
30533 Photiz - Faire un don
Sur le 2ieme com en partant du bas, j'avais ecrit quelques propos sur le modele autodidacte. Alors etre vraiment auto-didacte est impossible, mais enseigner a des "autodidacte" est un peu plus realiste en fait. Le monde du travail est en constante revolution: aujourd'hui vous achetez des produits qui viennent de Chine, demain par exemple vous produirez vous-meme ces produits sans les importer (d'ici 50 ans je pense). De meme que l'Internet a modifie le cerveau humain: si vous avez oublie de memoriser quelque-chose par exemple, qu'importe puisque vous avez google pour vous aider. Que va t'il donc rester demain de nous dans ce monde du travail? Pas grand-chose, il y aura juste la capacite a s'auto-instruire pour changer de boulot, et ca devrait se faire tres tres vite.
Le mode americain, je ne sais pas si vous connaissez ce mode, est un monde ou l'on apprend ce qu'il nous faut seulement dans notre vie: par exemple les Americains sont nuls en geographie ou en histoire car ils pensent que ca n'aura aucune repercussion dans leur vie. En fait, on ne peut pas leur en vouloir, c'est les changements de leurs habitudes de vie qui les contraint a penser de cette maniere, donc eux ils ont commence depuis tres tres longtemps leur but dans les metaconnaissances (apprendre a apprendre, gerer, critiquer, analyser, pratiquer). Dans la societe francaise, on met l'aspect sur la culture, la connaissance approfondie des choses mais on oublie completement le facteur temps. J'ai discute avec des collegues, on riait que nos boulot etaient tres techniques et seraient depasses dans quelques annees si nous nous ressourcions pas, d'ou l'utilite de trouver des boulots plus dans les finances que la technologie. Aux USA en fait meme avec un boulot on continue d'apprendre encore, c'est tous les jours ou ce que l'on a appris est mise a l'epreuve avec la realite du travail et ce qui sera appris se fera encore sur les lieux du travail ou bien en formation sur le lieu de travail .... etc bref je me suis eloigne de la photographie, mes excuses, mais vous pouvez applique cette methode a la photo aussi (aux USA on a maintenant un photographe, un eclairagiste, une personne pour photoshop et ainsi de suite, c'est la specialisation de la division du travail).

Dernière modification par stevenrix8 31/10/2013 à 04h36.
Réponse avec citation
  #42  
non lus 31/10/2013, 04h41
Avatar de stevenrix8
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 7DMK2-6D-70D-A6000-EOSM
 
Messages: 4 229
30533 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Lumac Voir le message
Expérience avec Spécial de cette "modèle plutôt ouverte" qui avait mis comme avatar une photo d'une actrice russe. Après nos remarques, elle a posté un com, puis.... ba puis plus rien.

J'avais lu cela aussi, je me demandais tout simplement qu'est-ce-qu'elle voulait dire par 'ouverte'
Réponse avec citation
  #43  
non lus 31/10/2013, 10h56
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
J'ai pleins d'amis auto didactes sur l'Utah, le Wyoming et le Colorado, spécialisé dans les sports outdoors (énormément de ski / snowboard l'hiver, VTT / Escalade l'été). Ils n'ont fait aucune école, ont appris sur le tard et gagnent on ne peut bien leur vie. Et ils n'ont rien étudié en photo

J'ai un pote originaire de Floride photographe de surf qui sillone le globe en suivant l'ASP aussi

La formation importe peu, la sensibilité ça ne s'apprend pas.
Réponse avec citation
  #44  
non lus 31/10/2013, 12h49
Avatar de Ancianto
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Mes deux yeux, pour bien voir.
 
Messages: 168
1300 Photiz - Faire un don
Il y a des photographes pros avec 30 années de métier qui font du boulot limite acceptable (voire dégueulasse, et j'ai plein d'exemples en tête), et des photographes amateurs avec 2 années de photo qui me fascinent par leur technique. Et puis, entre photographes pros, il y a tellement de différences entre le grand photographe qui fait des portraits de stars, et le photographe qui fait du reportage pour un journal. Au sein même donc de l'appellation « pro », il devrait, je pense, y avoir des nuances. Mettre tous les pros dans le même sachet, c'est, à mes yeux, pas sein.

Plus je connais les photographes, plus sont nombreux ceux qui me dégoûtent. Je suis pour le partage, mais les gens ont peur qu'on prenne leur pain. Alors que justement, partager permet d'acquérir de l'expérience, de la technique, et de se démarquer de cette masse homogène qui n'invente plus rien.

Je prône le parrainage actif, le partage de connaissance et de savoir-faire. Mais est-ce réellement possible de le faire avec une ouverture d'esprit correcte ? Difficile à dire !
Réponse avec citation
  #45  
non lus 06/11/2013, 12h20
Avatar de tolliv
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: E-M1, 12-40mm f2.8, 35-100mm f2.8
 
Messages: 15 715
100770 Photiz - Faire un don
Zygo, cela prouve une fois de plus que la perception des mots n'est pas la même pour tout le monde.
Que veut dire pratique occasionnelle, régulière, pro ? Il n'y a pas de texte précis et la compréhension est laissée libre à chacun.
Par exemple, un pro pour moi, c'est quelqu'un qui ne vit que de la photographie. Un bureaucrate qui fait quelques prestations de mariage par an, je ne le considère pas comme un pro.
Alors que toi si.
Qui a raison ?

Après, je suis d'accord sur le principe qu'il faut essayer d'être honnête et ne pas laisser le statut "débutant" pendant 5 ans.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » Le café VirusPhoto

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Choix d'objectifs | L'origine de la photo »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.