.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Noter la discussion : Facturation d'un amateur sur un event'

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 19/03/2013, 20h49
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 5
75 Photiz - Faire un don
Question

Facturation d'un amateur sur un event'


Bonjour,

J'ai couvert un événement, un défilé, j'ai eu une démarche qualitative, à savoir me démarquer au maximum des autres photographes présent en apportant ma touche, ma vision, bref, proposer autre chose.
Le but? Me démarquer en apportant mon style et me faire remarquer par l'annonceur, les créateurs, et un peu le public.
L'objectif n'est pas loin. Les prises de vue commence à avoir un petit succès local, certains créateurs lorgnent dessus. Et du coup, l'annonceur aimerais avoir les dîtes photos sur ses supports numérique (site internet) et les utiliser dans des dossiers de presse.

Problème: aucune mention faite à une quelconque rémunération.

Je suis amateur, mais souhaite faire de ce métier qu'est photographe mon métier, je suis prêt à quitter mon travail actuel pour cela. Il est donc hors de question que je cède mes droits gratuitement, cela serait faire du tord à la profession et à mon propre travail. Je ne souhaite pas prendre le statut d'auteur photographe car ce dernier ne permet pas de faire de la photo sociale, hors c'est une activité que je souhaite pratiquer.

Plusieurs questions viennent en tête:
- prendre le statut d’auto-entrepreneur aujourd'hui me supprimera-t-il les aides sociales pour lesquels j'ai cotisé jusqu'à maintenant (chômage) une fois la fin de mon contrat de travail actuel?

- un amateur peut-il facturer en toute légalité une cession de droit sur un certains nombre de clichés pour une exploitation sur une durée donnée, et sur des support limités? Je veux dire tant que cela reste de façon occasionnelle et qu'il ne s'agit pas d'une activité régulière.

- existe-t-il autre chose que l'UPP pour connaitre des grilles tarifaires pratiqués ?
(il faut adhérer et en tant qu'amateur on ne peut pas adhérer)

Tout ça pour dire que je souhaite faire valoir mes droits, mais m'armer au mieux niveau argumentation.

Je pense dans cette démarche prendre rendez-vous à Pôle Emploi ainsi que la CCI afin d'en savoir plus, mais si certains d'entre vous avez des pistes ou connaissance, je suis preneur. Mieux vaut en savoir trop que pas assez.

Pour les personne me disant "tu devrais juste être content qu'on aime ton travail" je répondrais: non. Un loyer ça ne se paye pas avec de la reconnaissance mais avec des euros.

Merci à tout ceux qui prendront la peine de me lire et de me répondre. Bonne journée à vous.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 20/03/2013, 10h25
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: A77II+16-50+100macro + 75-300
 
Messages: 6 536
51802 Photiz - Faire un don
A priori un amateur NE PEUT RIEN FACTURER, ce qui ne veux pas dire qu'il ne puisse pas se faire rémunérer.

A toi de voir si cette absence de facture gêne ton acheteur.

Le fait de prendre Aujourd'hui le statut d'auteur photographe ne t'empêchera pas (je crois, à vérifier) de changer de statut le moment venu.

Pour autant que je le sache le statut d'auto entrepreneur est compatible avec une activité salariée.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 20/03/2013, 12h59
Avatar de N!C0
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: Canon
 
Messages: 105
745 Photiz - Faire un don
Tu peux te tourner vers la chambre des métiers de ta région, des personnes pourront répondre à toutes tes questions. Personnellement, moi j'ai choisi le statut d'auto entrepreneur, afin de garder mon activité salarié à coté, le temps de se lancer, se faire un book... Si un jour, cela fonctionne vraiment, ce que je souhaite de tout coeur, je changerais surement de statut et je quitterais mon taf actuel.
Réponse avec citation
  #4  
non lus 20/03/2013, 15h03
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 5
75 Photiz - Faire un don
Merci.

Informations prises à droite à gauche, on peut cummuler les deux statuts, à savoir auto-entreprenneur pour un service à un particulier (mariage par exemple) et auteur photographe pour une vente de droit sur photo déja existantes par exemple toujours.

Je pense passer par la CCI effectivement, je ne tiens vraiment pas prendre le statut d'auto-entrepreneur avant ma fin d'activité, sinon je vais me retrouver le lemain de ma fin de travail sans ressources et ce n'est pas terrible (il faut un temps pour commencer à avoir sa clientel et bien tourner).

A voir si le statut d'auteur photographe n'amputerais pas cela.
Réponse avec citation
  #5  
non lus 20/03/2013, 17h25
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Si tu démissionnes tu n'auras pas droit aux ASSEDIC.
Si tous les créateurs d'entreprises passaient par les ASSEDIC pour financer les débuts de leurs entreprises le système serait encore plus déficitaire qu'il ne l'est actuellement.

Rien ne t'empêche d'avoir ton statut AE, de commencer à te faire une clientèle, et d'abandonner définitivement ton boulot une fois que ça commence à décoller.
Réponse avec citation
  #6  
non lus 20/03/2013, 20h44
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 5
75 Photiz - Faire un don
Certes, mais ce n'est pas mon cas. Je ne te parle pas de passer par les assedic pour financer une entreprise...
Mon cas c'est comme dit plus haut:
la fin de mon contrat de travail actuel = la fin de mon contrat qui a une durée déterminée.

En d'autres termes, ce n'est pas un départ volontaire, c'est une fin programmée. Cette fin programmée donne droit à des allocations chômage. On me prend une partie de mon salaire sur le principe de solidarité, il est logique que cela ne marche pas que dans un sens. Sinon qu'on me rende ce que l'on m'a prit cela me servira pour manger quand je n'aurais pas de clients...

Renseignements pris: cette activité n'empêche pas une indemnisation semblerait-il. Mais si mon activité en tant qu'auto-entrepreneur est fleurissante et me permet de vivre, les allocations seront nulles.
Si mon activité ne me permet pas de subvenir à mes besoins, dans ce cas un calcul d'agent habilité servira afin d'estimer au mieux mes droits.
Réponse avec citation
  #7  
non lus 21/03/2013, 10h10
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
Contrairement à ce que dit Henri05, un amateur peut, de facon exceptionnelle, vendre ses photos (pas ses services!). Il y a une case spécialement prévue pour ca sur la déclaration d'impôts.

Encore une fois, je conseille le livre "vendre ses photo" de Joelle Verbrugge (ISBN 2355640785), qui aborde toute les questions de statuts (de l'amateur à l'auteur-photographe en passant par l'artisan-photographe) et ce qui peut être cumulé ou non.

Et oui, le statut d'auto-entrepreneur est compatible avec une autre activité salariée, du moment que ton contrat de travail ne l'exclut pas.
Réponse avec citation
  #8  
non lus 21/03/2013, 10h18
Nouveau membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 5
75 Photiz - Faire un don
Très intéressant, j'étais passé à coté de ce topic dans mes recherches.

Merci Grebus.
Réponse avec citation
  #9  
non lus 23/03/2013, 11h38
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: A77II+16-50+100macro + 75-300
 
Messages: 6 536
51802 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Grebus Voir le message
Contrairement à ce que dit Henri05, un amateur peut, de facon exceptionnelle, vendre ses photos (pas ses services!). Il y a une case spécialement prévue pour ca sur la déclaration d'impôts.

Encore une fois, je conseille le livre "vendre ses photo" de Joelle Verbrugge (ISBN 2355640785), qui aborde toute les questions de statuts (de l'amateur à l'auteur-photographe en passant par l'artisan-photographe) et ce qui peut être cumulé ou non.

Et oui, le statut d'auto-entrepreneur est compatible avec une autre activité salariée, du moment que ton contrat de travail ne l'exclut pas.

Je n'ai jamais dit qu'un amateur ne pouvait pas VENDRE, j'ai seulement dit qu'un amateur ne pouvait pas FACTURER (une facture doit mentionner un numéro SIRET/SIREN)
Réponse avec citation
  #10  
non lus 23/03/2013, 15h52
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
C'est juste, lecture hâtive de ma part, désolé.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Le coin des professionnels » Les démarches professionnelles » Le marché de la photo

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Combien facturer 6 photos ?? | Photographie de pompiers pour calendriers »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Noter la discussion

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.