.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #106  
non lus 25/01/2013, 17h21
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 1100D, 50 f1.8, sigma 17-50 f2.8
 
Messages: 95
595 Photiz - Faire un don
Aîe!!!!
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #107  
non lus 25/01/2013, 18h01
Avatar de zygomatique
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: EOS full frame
 
Messages: 1 633
9230 Photiz - Faire un don
Eh bien !!!
ce fil est très intéressant.

je pourrais reprendre pas mal de ce qui est dit ici pour le confirmer ou le réfuter, mais je vais me contenter de répondre à la question initiale.

Je gagne de l'argent, mais pas de quoi rouler en Audi ! (je n'ai même pas besoin d'exagérer avec ferrari ou porsche !)
peut être qu'un jour, mon travail sera récompensé mais pour l'instant, les frais sont tel que les bénéfices sont anecdotiques.

On se lance dans la photographie par passion... pas dans un but lucratif.

(Exception faite des paparazzis qui s’achètent pour 20 000 euros de matos et vont traquer les peoples pour obtenir des photos (peut on appeler ça photos ?) "croustillantes a revendre à la presse à sensation.)

Si tu cherches à te lancer dans la photo en te disant "je fait ça pour gagner de l'argent !" tu n'y arrivera pas"

Je pense que tout ceux qui sont ici sur ce forum sont passionnés de photos.

je pense que de nombreux amateurs réalisent des clichés qui valent ceux des pro. qu'ils ont l'oeil, la technique et la sensibilité qui leur permet de faire de belles photos.

Je pense qu'un amateur averti qui couvre un mariage, s'il est bien préparé ferra sans doute des photos de qualités digne de nombreux pro.

Mais je pense aussi que justement, l'amateur qui réalisera un reportage photo de mariage (restons sur cet exemple, je connais le sujet) s'il le fait proprement réalisera l'étendu du travail que cela représente.

Venir à un mariage en temps qu'invité et faire des photos léchés c'est à la portée de beaucoup d'entre vous !
En faire 12 dans l'année et tenir des délais sur un reportage complet en triant plus de 1000 photos et en les retravaillant une à une... c'est une autre paire de manche (surtout qu'en générale les mariages sont regroupés sur 3 ou 4 mois). Il ne faut pas compter ses heures. Il n'y a pas de mystère : du travail, du travail et du travail !!!

Pour ma part je suis un amateur depuis plus de 20 ans qui un jour à décidé de faire le pas en me lançant professionnellement. mais le bilan est celui ci : amené à l'heure, je suis loin du smic (en dessous). Peut être que cela changera, alors j'aurais gagné mon pari !

Mais... je fais un boulot qui me plait. et ça, ça vaux tout les salaires !
Réponse avec citation
  #108  
non lus 26/01/2013, 10h44
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 1100D, 50 f1.8, sigma 17-50 f2.8
 
Messages: 95
595 Photiz - Faire un don
je ne suis pas sûr que faire un métier professionnel sans regarder le coté financier soit une bonne chose.
Le but de tout entreprise est de faire de l'argent, la passion n'a rien voir la dedans.
A mon idée faire de la photo par passion c'est une chose, en faire sa profession parce qu'on aime bien la photo ( sans même parler de qualité du travail) est une idiotie si on ne fait pas d'étude de marché correcte.
Combien y a t-il sur le marché des pros passionnés par la photo (en macro par exemple) et qui se retrouve a faire des reportages mariage pour faire bouillir la marmite, ces pros sont ils heureux de vivre de leur passion, bafouée par une obligation de rentabilité, n'auraient ils pas mieux fait de garder la macro (tjs pour l'exemple) comme hobby et de faire un autre métier? Peut on dire, dans cet exemple, que ce pro vie de sa passion, moi j'en suis pas sur.

Depuis hier je n'ai toujours pas essayé de vendre mes photos, toujours pas là d'en tirer profit.

Max
Réponse avec citation
  #109  
non lus 26/01/2013, 11h29
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Hum hum.

Il y a ceux qui raisonnement uniquement sur l'économie et l'argent.

Et puis il y en a d'autres, qui se satisfont d'autre chose.

Certains se satisfont de ne rien gagner, ou tout juste de quoi vivre, et sont très heureux comme ça pourvu que cela leur permette de vivre leur passion. Maintenant, il s'agit pour chacun de leur choix de vie, il n'y a pas a juger de ce genre de chose lorsque c'est fait dans le respect des autres et la légalité (tout ça tout ça).

Je suis à peu près certain que la photo de mariage n'est pas une passion pour beaucoup de photographe, tout comme je suis à peu près certain qu'elle suffit à en rendre d'autres heureux de ce qu'ils font.

Dernière modification par Sylvain.F 26/01/2013 à 11h31.
Réponse avec citation
  #110  
non lus 26/01/2013, 11h46
Avatar de keup77
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: Nikon D3100, 17-50mm f 2.8, Canon AV-1 , 50mm, 28mm
 
Messages: 32
245 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par maxaudomarois Voir le message
je ne suis pas sûr que faire un métier professionnel sans regarder le coté financier soit une bonne chose.
Le but de tout entreprise est de faire de l'argent, la passion n'a rien voir la dedans.
A mon idée faire de la photo par passion c'est une chose, en faire sa profession parce qu'on aime bien la photo ( sans même parler de qualité du travail) est une idiotie si on ne fait pas d'étude de marché correcte.
Combien y a t-il sur le marché des pros passionnés par la photo (en macro par exemple) et qui se retrouve a faire des reportages mariage pour faire bouillir la marmite, ces pros sont ils heureux de vivre de leur passion, bafouée par une obligation de rentabilité, n'auraient ils pas mieux fait de garder la macro (tjs pour l'exemple) comme hobby et de faire un autre métier? Peut on dire, dans cet exemple, que ce pro vie de sa passion, moi j'en suis pas sur.

Depuis hier je n'ai toujours pas essayé de vendre mes photos, toujours pas là d'en tirer profit.

Max

Donc d'après toi, on ne peut pas s'épanouir dans son travail ?
Dans ce cas la bon nombre de chercheurs devraient arrêter tout de suite leurs recherches.
Si tu fais de la recherche c'est que t'es passionné par cela. Sinon tu restes pas très longtemps, parce que c'est pareil, entre les heures payées et les heures travaillées, il y a une belle différence.
Si chaque matin ça te fait chier de faire un boulot qui ne te plait pas, qui est juste alimentaire, désolé mais c'est un peu triste comme vie.
Alors autant profiter de celle-ci et se lancer. Ok tu ne feras pas toujours ce qui te plairas, mais au moins tu évolues dans un milieu déjà plus favorable à ton propre épanouissement. Et si il n'est pas présent dès le début, il viendra au fur et à mesure des expériences.
Et au final, si ça échoue, ça échoue. Mais au moins, tu auras tenté de vivre de ta passion.
Réponse avec citation
  #111  
non lus 26/01/2013, 12h56
Avatar de lain
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 35 + 50
 
Messages: 485
3255 Photiz - Faire un don
C'est amusant de remarquer à quel point le mot "mariage" revient dans cette conversation...
Argent + photo = meringue ?
Réponse avec citation
  #112  
non lus 26/01/2013, 16h05
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 1100D, 50 f1.8, sigma 17-50 f2.8
 
Messages: 95
595 Photiz - Faire un don
j'essayais simplement de faire comprendre que vivre de sa passion n'est pas une bonne idée pour ma part. cela risque de dénaturée cette même passion, j'aime bcp faire de la photo, mais si je deviens pro je devrais faire des photos qui ne me plairont pas je serai alors frustré et ma passion se transformera en fardeau. ( faire des photos de groupe pour une socièté par exemple ne me fera jamais vibrer pour changer de l'exemple du mariage)
n'étant pas pro j'ai donc le loisir de choisir ce que je photographie.
Si certain arrive a allier les 2, j'en suis ravi pour eux mais j'ai de sérieux doute sur le fait que cela concerne la majorité.
Réponse avec citation
  #113  
non lus 26/01/2013, 16h25
Avatar de zygomatique
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: EOS full frame
 
Messages: 1 633
9230 Photiz - Faire un don
ben tant pis si j'en "choc" certain.

J'adore faire des photos de mariage dans un style reportage !

Ce jour là, les gens sont heureux, souriant, mais il y a aussi un challenge. Etre présent sans être trop visible, réussir à capter les émotions des mariés et des invités, sauvegarder chaque moment clé pour que les souvenirs reviennent à chaque fois que l'on regarde les photos.
Aprés, la séance photo de couple doit être Fun !
c'est clair que si c'est pour faire que des photos en pieds de grue avec tata simone tout ça pour gratter 500 euros au black, je vois pas l'intêret.

La photo de mariage c'est un métier, tout comme la photo sportive. Mais c'est une branche de la photographie qui souffre d'une mauvaise image auprés du reste de la profession. C'est évident que ceux qui font ça pour de l'argent uniquement et sans passion ne redors pas le blason de ce métier.

Pour moi la photo de mariage c'est une variante du photojournalisme et de la photo de portrait. Je dis cela en toute humilité ! Je suis loin de me comparer a des grands photoreporters !

Je ne mettrais pas ici de lien vers les photographe qui ne rendent pas à mes yeux un travail que l'on peux qualifier de photographie et moi même je reconnais ne pas être le meilleur !
Par contre voila à quoi la photographie de mariage devrait toujours ressembler :

voici un site d'un photographe de mariage qui à mon avis ne c'est pas lancé dans la photo de mariage en se disant "tient... ça à l'air d'être un boulot lucratif"

Et puis je gagne ma vie convenablement, j'ai juste dis :"amené à l'heure je ne gagne même pas le smic"
ça veux juste dire que je suis pas au 35 heures (enfin si... plusieurs fois par semaine )
j'ai aussi dis "je roule pas en Audi" parce qu'une audi vaut environ 30000 euros ! (et encore je suis gentil) et 30000 euros dans une bagnole c'est trop cher pour moi.

Bon j'espère ne pas être sorti trop du débat.

C'est vrai, le mot mariage revient beaucoup dans cette conversation. Sans doute parce que les photographes avertis mais non pro pense sans doute que c'est facile et rapide en voyant des photographes qui font des photos de leurs niveaux et se disent :
"ben franchement 1000 euros pour ça ! Il se fait pas chier le photographe !" (en oubliant maladroitement l'ensemble des charges et le temps de travail que ça représente réellement)

petit exemple : Le matin j'arrive à 9h00 pour les préparatifs de la mariée et je repars vers 2 ou 3h00 du matin = ça fait 18 heures de travail CONTINU et ça ne représente que 25% du travail sur un seul mariage
Et là franchement, si t'aimes pas ton travail, tu décroches très vite !
Réponse avec citation
  #114  
non lus 26/01/2013, 18h57
Membre
Ma pratique de la photo: Je débute
Matériel: 1100D, 50 f1.8, sigma 17-50 f2.8
 
Messages: 95
595 Photiz - Faire un don
je ne suis pas choqué d'autant plus que je te rejoins complétement.
le mariage n'était qu'une base d'exemple comme j'aurais pu prendre l'exemple des photos d'identités ou n'importe quoi d'autre.

max
Réponse avec citation
  #115  
non lus 26/01/2013, 20h19
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Super ton lien Zygomatique, je le connaissait pas. En voilà un quoi doit pas se laisser marcher dessus par des amateurs au black, pas même un troupeau
Réponse avec citation
  #116  
non lus 28/01/2013, 17h52
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
Mini déterrage du sujet, et redressement (productif je l'espère)

Ayant fait l'acquisition du livre "Vendre ses photo" de maitre Verbrugge (je précise avant que l'on ne tente de me contrer à coup de "pas légal, faut pendre l'auteur"), j'en commencé doucement la lecture ce we.

Or, ca tombe plutôt bien, le livre s'ouvre sur les différentes facon de faire de l'argent ou non en photo lorsque l'on n'a pas de numéro siret (donc amateur).

En gros, il est possible de:
- vendre des tirages d'arts numérotés
- vendre ses droits à des magazines/ sites web
- faire de la pige pour les journaux

Le tout, du moment que cela reste épisodique, sans démarchage de client. Et les bénéfices sont à déclarer sur votre déclaration d’impôts habituelle au chapitre des "Bénéfices non-professionnels non commerciaux".

Par contre ce qu'on ne peut PAS faire, pour toutes les raisons évoquées plus haut dans ce sujet:

- couvrir un mariage ou autre évènement social
- réaliser des photos scolaires
- vendre des posters et cartes postales (car il s'agit de tirages quelconques, non numérotés).

Cela dit, pour le peu que j'en ai lu, je trouve l'ouvrage très intéressant, rédigé de facon accessible tout en allant de temps en temps un peu plus loin dans le côté législatif au travers de petits encadrés. Ces mêmes encadrés reviennent aussi sur des questions particulières (par exemple: "puis-je couvrir un mariage en étant uniquement affilié à l'AGESSA")

Le sommaire annonce aussi de gros chapitres sur le passage au statut de pro, que ce soit en auto-entreprise, ou en tant qu'auteur-photographe via l'agessa, pour ceux qui ont envie de se lancer en restant dans les clous.
Réponse avec citation
  #117  
non lus 28/01/2013, 17h59
Avatar de Crapaud
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 6D/ 135mm F2 + 35 mm 1.4 DG SIGMA
 
Messages: 335
1980 Photiz - Faire un don
Super Grebus !

Donc en tant qu'auteur Photographe ( avec un numéro SIRET ) je peux faire quoi concrètement ?
Réponse avec citation
  #118  
non lus 28/01/2013, 18h00
Avatar de petitefonc
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: 50d+ 50 f1.8 +70-200 f2.8 +28-135 IS +105macro
 
Messages: 2 169
14901 Photiz - Faire un don
j'hesitais entre ce bouquin et celui là : "Profession photographe indépendant"
de E. Delamarre.

j'ai pris "Profession..." ça sera l'occasion de comparer
Réponse avec citation
  #119  
non lus 28/01/2013, 18h31
Avatar de zygomatique
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: EOS full frame
 
Messages: 1 633
9230 Photiz - Faire un don

A posséder.


J'ai les deux bouquins ! Ce sont des ouvrages qui me semblent incontournables.
Réponse avec citation
  #120  
non lus 28/01/2013, 19h33
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
J'ai maintenant les deux aussi.

"Profession photographe indépendant" me semblait super complet quand aux différences entre les statuts possibles, les choses a réfléchir avant de se lancer.

Pour le peu que j'en ai lu, "vendre ses photos" me parait plus didactique, plus simple d'abord. Beaucoup de paragraphes sont formulés sous forme de question réponse. Et l'auteur y aborde aussi la facturation et la déclaration des revenus pour les différents statuts, avec documents-types à l'appui. En bonus, le cas de l'amateur est traité aussi, là où le premier livre s'adresse uniquement aux pros ou à ceux qui souhaitent le devenir.

Les deux livres me semblent relativement complémentaires pour le moment.


Et pour répondre à ta question Joamuz, pour le moment je n'en sais rien C'est l'objet du chapitre suivant. Donc je t'enjoins à te procurer le livre. Mais en survolant vite fait, j'ai l'impression que les restrictions sont les mêmes que pour un amateur (pas de mariage en tant qu'auteur-photographe, c'est l'apanage des artisans-photographes, tout comme les cartes postales et les photos de classe). La différence entre amateur et auteur-photographe semble (je le redis, je n'ai pas encore avancé dans ma lecture) tenir au fait que l'auteur-photographe puisse en faire une source de revenus réguliers. Dans les deux cas, il s'agit d'une activité artistique et non d'un service commercial.

Ah, en plus du choix du statut, "vendre ses photos" comporte un chapitre sur la détermination du prix des photos, et sur le choix du support de vente.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Stocker ses photos | Difference entre Objo " macro " et normal »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 2,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.