.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #61  
non lus 23/01/2013, 15h39
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par petitefonc Voir le message
il me semble que pour se declarer coiffeur, tu n'a besoin de rien. apres pour t'installer et avoir un salon, il te faut un BP de coiffure.
je ne suis pas dans le domaine, c'est à preciser mais mais je connais une fille qui n'a pas son BP et qui fait de la coiffure en tant que AE mais qui n'a pas le droit d'ouvrir son salon

Par contre Ibim a raison sur le fond: en coiffure ainsi que sur une petite série de métiers, le CAP est demandé pour les activités à domicile, le BP pour une activité en local commercial. Sur la totalité de ces métiers, sauf la coiffure, une expérience de 3 ans sur une activité salariée équivalente suffit à remplacer le diplôme. Donc pour la coiffure à domicile, c'est CAP minimum. Ce sera sûrement super passionnant sur VirusCoiffure, un peu moins ici :

Dernière modification par Grebus 23/01/2013 à 15h47.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #62  
non lus 23/01/2013, 17h15
Avatar de boba
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 5DII, 16-35, 24-105, 70-200 2.8 IS II, 85 1.2, 35 1.4
 
Messages: 5 690
29830 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par zIludoIz Voir le message
Il me semble que c'est cet article.
http://www.alohafred.com/blog/?p=2155

Ce n'était pas ce lien mais l'idée est là, avec d'autres chiffres, et en plus détaillé ! Donc merci

J'ajouterais que pour une photographe de mariage, vu la concurrence, il y a également énormément de temps passé à ramer pour faire sa promo, sa com, sa pub, son site, démarcher, démarcher, et encore démarcher. Du temps qui n'est pas chiffré et compté dans l'article mais qui est réel, et qui t’empêche de bosser, mais sans qui tu ne décroches aucun contrat. Sans parler du tarif des annonces pub dans les bottins ou autres, ou encore le prix du stand dans un salon du mariage.
Les chiffres annoncés dans ce lien sont encore à revoir à la baisse (de beaucoup), de mon point de vue.

Je pense que Duanra en sait quelque chose pour en avoir causé avec lui dans un autre post...

Sinon, je ne suis aucunement choqué par les amateurs qui n'ont pas suivi de cursus de photographe, qui ont appris sur le tas, et qui se lancent pro, ce qui compte c'est de savoir s'ils sont bons ou pas.

Enfin, Difool (je crois que c'est toi qui parle de ça mais la flemme de remonter les pages pour vérifier ), je pense que tu fais un raccourci en disant "Les riches prennent des pros, les pauvres des amateurs".
Ça ne me semble pas relever (uniquement) de ça.
Loin de moi l'idée de vouloir prendre mon cas pour une généralité, mais des mariages à 15 000 ou 20 000€ j'en ai vu, et je n'ai pas toujours vu un photographe pro à ces mariages, c'était même en proportion plus ou moins égale que sur des mariages plus "modestes".
Des mariages avec une pièce montée qui a elle seule vaut le prix d'un pro, j'en ai vu, et à ces mêmes mariages, le cousin du frère de la tante avec son beau 550D tout neuf en tant que photographe officiel.

Je pense que le problème vient d'ailleurs, c'est quelque chose qu'on a répété moults fois, mais la photo est quelque chose qui n'a aujourd'hui plus aucune valeur.
Réponse avec citation
  #63  
non lus 23/01/2013, 20h45
Avatar de Forseti
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: A2 + 2 flashs + trépied
 
Messages: 727
3865 Photiz - Faire un don
@Grebus, je voulais rebondir sur ce que disais Matheo mais tu m'as doublé

Par contre j'ai moyen rpouver ce que j'ai énoncé plus tot. Pour le coup du Cast* il suffis de se mettre regulièrement devant les caisses des grandes chaines de magasins de bricolage... Pour l'entreprise en question certaines données risques d'être actuellement confidentielles mais il ne s'agit pas d'une AE mais au moins d'une SA.

M'enfin bon faut pas tout confondre, quelqu'un qui va se faire rémuner un coup comme ça sur quelquechose qu'il a déjà fait ou quelqu'un qui fait la chasse aux commandes et va chercher à toucher un max.

Et perso meme si pour le cas de la photo ça ne m'interresse pas mais pour d'autres trucs j'aurais voulu le faire: un taff secondaire posera probleme au principal.

Dernière modification par Forseti 23/01/2013 à 20h51.
Réponse avec citation
  #64  
non lus 23/01/2013, 21h20
Avatar de Crapaud
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: 6D/ 135mm F2 + 35 mm 1.4 DG SIGMA
 
Messages: 335
1980 Photiz - Faire un don
Pour ma part j'ai créé il y a 7 ans une micro entreprise en Auto-entrepreneur ( numéro SIRET etc ... ) à la base pour des prestations musicales :
- Cours de guitares ( Prof )
- Enregistrement Studio où à domicile
- Composition de bande-son pour de la pub où internet

Et c'est très aléatoire !

J'ai donc demandé à la chambre de commerce si je ne pouvais pas bénéficier du statut d' Auteur-photographe en plus de mon statut actuel ( c'est possible ! ), on m'a donc renvoyé le dossier qui au passage coûte 300 euros ... encore et encore payer, tout çà pour être dans la légalité ( par principe ) et surtout pour pouvoir cotiser auprès de l'AGESSA pour certaines prestations.

Pour la photo de mariage ( ce n'est pas trop mon truc ) il y a moyen de choper deux où trois idées sur internet, et j'aimerai m'y essayer en amateur pour voir ce que je pourrais y faire avant de prétendre un dut.

Pour le portrait un 50 mm 1.8 fait toujours son petit effet...

Pour le paysage je pense que l'intérêt est de sublimer un endroit représentatif d'une région précise pour démarcher les mairies, les centres culturels, les Offices de tourisme.

Pour mon domaine de prédilection, la photo de rue! Pas de bol... je ne vois pas où et comment démarcher pour espérer vendre un cliché de ce type.

J'ai commencé ( attention au lynchage ) la photo en septembre dernier, je me suis énormément documenté ( énormément! ) sur les techniques tout en m'exerçant avec mon APN dans différentes situations ( ISO, vitesse, focal, exposition... ) , la mesure spot et pondéré à été le paramètre le plus dur à apprivoiser ( d'ailleurs c'est pas encore çà).

J'avais réussis à décrocher un contrat au mois de Novembre ( et oui je suis un très bon prospecteur ), la personne aimait bien mon style sur ma page Facebook, c'était pour une entreprise ( Locaux+portrait+ photo de groupe dans un théâtre ) mais j'ai dus désister l'offre ayant conscience de la limite de mon matériel, on ne peut pas dire que les iso soient le fort du 7D , je n'avais pas de matériel d'éclairage et je reste anti-flash sauf pour des situations particulières comme déboucher des ombres en contre jour.

( je vends d'ailleurs mon APN 7D avec un 15-85 mm 3.5/5.6 EFS IS pour passer au 6D avec un 24-70 mm 2.8 USM II L )

Bon c'était pas grand chose ... 250 euros mais c'est quand même çà !
J'avais même fais un devis en bonne et due forme...
Réponse avec citation
  #65  
non lus 23/01/2013, 21h56
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Nikon D700 + 50mm f/1.8G + 16-35mm f/4
 
Messages: 314
2540 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par roro 51 Voir le message
ce n'est pas contradictoire si les choses était bien a leur place.
un Amateur il n'est pas question d'argent tout au plus de service rendu.
un pro égal un métier donc argent.
de tout temps ce débat a existé , mais moins de personne avait la possibilité de se prétendre photographe et les photographe qui avait pignon sur rue cela permettait de voir le travail et de vendre des photos il menait la chasse a ces pseudo photographe qui travaillaient au noir.
aujourd'hui beaucoup trop de personnes essai de tirer profit d'une passion ou d'un léger savoir faire.

Je suis d'accord qu'entre un amateur et un pro il y a un monde, sauf qu'aujourd'hui les amateurs ont à le disposition de quoi (en terme de qualité d'image) faire presque aussi bien que certains pros. Je suis également d'accord sur le fait qu'un amateur reste un amateur et ne fait pas de photo pour payer ses factures et pouvoir manger à sa faim tous les jours.

Mais en proposant ses services à titre gracieux, il pourra finalement prendre le travail des pros (mariage, photos d'entreprise et j'en passe...), même si le résultat est moins bon qu'un "vrai" pro il peut en tout cas être suffisant pour beaucoup. On se trouve donc dans une situation de concurrence déloyale. Alors que si tout le monde faisait payer sa prestation sur une base commune, les mauvais seraient vite écartés, et les bons garderaient leur place.

C'est relativement utopiste comme réflexion, mais ça montre bien que finalement c'est parce qu'un amateur ne fait pas payer ses prestations ou moins cher qu'on a des pros qui galèrent encore plus.

Conclusion: les amateurs, faites payer vos prestas, l'écrémage se fera de lui même
Réponse avec citation
  #66  
non lus 23/01/2013, 22h21
Avatar de Sylvain.F
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: On s'en fiche
 
Messages: 489
3335 Photiz - Faire un don
Joamuz => je ne comprend pas pourquoi tu as refusé le contrat. Quelle est la vraie raison ? Manque de confiance en toi ? Ethique ? La peur de se lancer ? Ce que tu décris ressemble surtout à une excuse parce que c'est pas le 7d qui te limite, c'est certain. A la limite le manque de flash, mais le 7d a cet avantage de pouvoir les piloter, dons il ne reste que le/les flashs à acheter. 1 flash, c'est pas la mort, surtout si l'on sait qu'on a un contrat derrière. 2 flashs, en occase, c'est donné. Et les flash s’empruntent aussi facilement. Je connais des tas de pro qui font ce genre de reportage: mariages, entreprise etc... et aussi du studio pour particuliers, et ce avec de 40d et 50d dont la montée en ISO est plus que limite comparé aux boîtiers actuels. Evidemment pas mal de 7d également, la commande flash à distance est un gros plus de ce boitier, même si parfois cela ne remplace pas totalement un module dédié. Le travail de ces gens, tout au moins de certain, est excellent. Sincèrement, je ne comprend pas la photographie actuelle: ISO ISO ISO ISO... les gens n'ont que ce mot là à la bouche. Avec un minimum de compétence en post prod, même un vieil appareil fait son taff, je dirai que c'est plutôt à la prise de vue que cela risque d'être un peu compliqué. Il ne faut pas confondre confort et limites !

Avec le 7d je fais de la photo en studio radio, mais aussi concert, donc la lumière... c'est limite (et je l faisais avant au 50d ). Et pourtant je possède un FF à côté ! Sincèrement les ISO sont loin d'être mon principal soucis: jusqu'a 1600, pas de problème, avec avec les objectifs qui vont bien, un peu de pratique et de connaissance de son matos, ca passe très bien. Si, pour une raison extrême, je shoot à 3200, un peu de post-prod fait l'affaire. D'autant plus que le grain à haut ISO, si bien travaillé, apporte un charme qui plait aussi à pas mal de monde (et le 7d sait rester sharp). Idem au passage N&B. Je tenais à te témoigner cet exemple, celui d'une personne qui, comme beaucoup, fait ce genre de photo en APS-C. A la différence c'est que je ne suis pas pro au sens strict du terme, je fais du photo-reportage et photojournalisme surtout bénévolement pour des associations (ONG, journaux, radio...). J'ai la chance d’exercer un autre métier, qui est aussi une passion, et quoi que mal payé reste relativement plus facile à vivre question salaire. mais bon, si tu hésites à te lancer sur de vrais contrat, tu peux toujours te lancer bénévolement, histoire de découvrir, progresser, et ce sans faire concurrence aux pro (le tout étant de faire ça pour de vraies assoc sans grande ressource financière, et non des demandes commerciales camouflées en bénévolat).

Dernière modification par Sylvain.F 23/01/2013 à 22h31.
Réponse avec citation
  #67  
non lus 23/01/2013, 23h33
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
Attention Joamuz, pour ce que j'en ai lu, le statut d'auteur photographe (AGESSA) n'autorise que la vente de tirages numérotés (maxi 30 exemplaires) et signés, mais ne permet pas la facturation de prestations comme c'est le cas dans la photo sociale, ou pour ton contrat!
Réponse avec citation
  #68  
non lus 24/01/2013, 02h40
Avatar de Nounourskiwi
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Canon 40D + 50 mm 1.8
 
Messages: 775
5355 Photiz - Faire un don
Pour suivre ...
Réponse avec citation
  #69  
non lus 24/01/2013, 03h36
Avatar de Morefire
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: un boitier, des cailloux et un stylet
 
Messages: 690
10510 Photiz - Faire un don
Un contrat corporate pour une entreprise à 250 euros ... ( elle est ou la corde ??? )

On est complètement sorti du sujet initial, j'ai lu pas mal de choses intéressantes cependant mais également de belles conneries.

Je vais éviter le parallèle pro/amateur/statut/facturation, beaucoup de choses ont étés dites également.

J'ai débuté plus ou moins la photographie sur les forums et majoritairement sur VP, dans le sens ou j'y ai énormément appris au début d'un point de vue technique. De par ma formation et en lisant constamment, en shootant, en échangeant avec les collègues photographes et surtout par passion, j'ai décidé d'en faire mon métier.

J'ai fait ce choix il y'a maintenant 4/5 ans ... et je commence tout juste à en vivre, non sans galère.
Je suis passé par un boulot alimentaire pendant 3 ans et demi qui m'a bousillé la santé, juste pour pouvoir payer un loyer, la bouffe et avoir le temps de faire des images, de progresser en prise de vue, en lumière, en traitement et tout simplement de monter un book pour ensuite pouvoir démarcher.
Ce qui va compter ce sont les images et encore plus la communication.

C'est donc un travail éprouvant sur le long terme. Il faut pouvoir et encore plus dans la structure actuelle des choses, se conditionner à remuer la ***** pendant une période indéfinie.
Le risque ? Etre dégouté de la photo ! On peut vite se démoraliser par l'étendue de l'entreprise, par les foutages de gueules constants, par le fait de photographier des choses qui ne vont pas nous plaire, nous faire " band.. ". La passion et le plaisir peuvent donc en prendre un sérieux coup si l'on est pas préparé.

Je shoote pour des clients ou je shoote des choses qui vont me permettre de plus ou moins bouffer, et les photos que je veux vraiment faire, celle qui me botte vraiment, je les laisse de coté et cela depuis longtemps. C'est un cap à passer, vivre de sa passion est déja plaisant. s'y retrouver pécunièrement et artistisquement parlant est l'étape suprême.

Je m'efforce aujourd'hui à toucher cela du doigt. La photo de portrait et de mode mais surtout la retouche me font vivre aujourd'hui.
Je shoote des particuliers, des mannequins pour des tests, pour divers clients, des artistes, du corporate parfois, vente de tirage également, de la formation retouche, des contrats de retouche...
Au début, avant d'arriver au fait de réellement vivre de ce que l'on aime faire, il faut je pense et c'est surtout nécessaire pour pas se retrouver à la rue, pouvoir être polyvalent.

Demain sera mieux qu'aujourd'hui.
Les choses évoluent; il suffit de se donner les moyens.
Il suffit d'un rien, de contact, d'etre la au bon moment, de beaucoup de travail et énormément d'organisation et de communication ( ce sur quoi je pêche ) Et oui en tant que photographe sauf très gros en agence, nous sommes aussi secrétaire, comptable, retoucheur, assitante sociale , commercial ... alors que ce n'est pas dans les cordes de quiconque veut vivre de la photo.

Donc faire de l'argent avec la photo / pro, ( c'est possible et d'une multitude de manière différentes, c n'est que ma maigre expérience et il y'en a autant qu'il ya de photographes ), et prendre son pied / amateur, les deux ne sont pas opposés mais au contraire intimement liés pour moi.

my 2 cents

Faites vous plaisir ou mettez tout en oeuvre pour que cela arrive un jour et Vive la France ( Sorry il se fait tard )

Dernière modification par Morefire 24/01/2013 à 03h43.
Réponse avec citation
  #70  
non lus 24/01/2013, 10h31
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon 30D
 
Messages: 1 522
10125 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Franckydenantes Voir le message
Je suis d'accord qu'entre un amateur et un pro il y a un monde, sauf qu'aujourd'hui les amateurs ont à le disposition de quoi (en terme de qualité d'image) faire presque aussi bien que certains pros. Je suis également d'accord sur le fait qu'un amateur reste un amateur et ne fait pas de photo pour payer ses factures et pouvoir manger à sa faim tous les jours.

Mais en proposant ses services à titre gracieux, il pourra finalement prendre le travail des pros (mariage, photos d'entreprise et j'en passe...), même si le résultat est moins bon qu'un "vrai" pro il peut en tout cas être suffisant pour beaucoup. On se trouve donc dans une situation de concurrence déloyale. Alors que si tout le monde faisait payer sa prestation sur une base commune, les mauvais seraient vite écartés, et les bons garderaient leur place.

C'est relativement utopiste comme réflexion, mais ça montre bien que finalement c'est parce qu'un amateur ne fait pas payer ses prestations ou moins cher qu'on a des pros qui galèrent encore plus.

Conclusion: les amateurs, faites payer vos prestas, l'écrémage se fera de lui même

si un amateur fait payer ses prestas il n'est plus amateurs.il est soit pro soit travailleur au noir.

faire une prestation gratuitement cela limite beaucoup le nombre de prestation on ne rend pas service à tous le monde. je ne connais pas beaucoup de véritable amateur qui réalise beaucoup de reportage dans l'année. si ils en réalises plusieurs c''est tout le temps du travail au noir.

il y a plus de quarante ans je connaissais des amateur qui avait du matériel de pro.Ce débat existe depuis des années .
conclusion :
Amateur laissez l'argent aux pros. Amateur mettez vos talents au service des associations sportive ou culturelle. amateur faite simplement plaisir a vos amis.

Dernière modification par roro 51 24/01/2013 à 10h42.
Réponse avec citation
  #71  
non lus 24/01/2013, 11h14
Avatar de Caramel
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 7 410
58120 Photiz - Faire un don
Merci Morefire..... de remettre les bon mots sur les bonnes préoccupations... et de redonner au débat le bons sens qui lui manquait....

je n'intervenait pas, tellement on y lisait un tas de conneries irréfléchies....

au plaisir
Réponse avec citation
  #72  
non lus 24/01/2013, 11h30
Avatar de Tchi
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: X-PRO 1, X100, M6
 
Messages: 2 780
15622 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Caramel Voir le message
Merci Morefire..... de remettre les bon mots sur les bonnes préoccupations... et de redonner au débat le bons sens qui lui manquait....

je n'intervenait pas, tellement on y lisait un tas de conneries irréfléchies....

au plaisir

+1
Réponse avec citation
  #73  
non lus 24/01/2013, 13h31
PBK PBK est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Aucune connaissance
 
Messages: 6 321
33540 Photiz - Faire un don
Merci de Morefire pour son retour d experience qui me conforte dans mes positions.
J ai un metier ou 65% des choses que je fait me casse les **** mais j arrive par la a avoir suffisament de temps a coté pour faire ce que j aime et ce que j ai envie (tout en couvrant relativement facilement les besoins du quotidien que sont loyer et nourriture).
Le coté amateur nous laisse libre de nos projets, quand a en vivre il faut au final un peu s asseoir sur sa liberté et ses envie.
Réponse avec citation
  #74  
non lus 24/01/2013, 13h53
Avatar de Grebus
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique occasionnelle
Matériel: Canon Eos 600D + 17-55mm/f:2,8 IS USM + 430 EX II et chinois
 
Messages: 182
1120 Photiz - Faire un don
Après il y a une grosse nuance entre "en vivre" et "chercher à tirer occasionnellement quelques deniers de notre loisir". Je pense que c'était plus la deuxième version qui était ciblée ici.
Réponse avec citation
  #75  
non lus 24/01/2013, 14h05
Blackboulé
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: canon 30D
 
Messages: 1 522
10125 Photiz - Faire un don
Citation:
Posté par Grebus Voir le message
Après il y a une grosse nuance entre "en vivre" et "chercher à tirer occasionnellement quelques deniers de notre loisir". Je pense que c'était plus la deuxième version qui était ciblée ici.

+1
pourquoi vouloir tirer quelques deniers d'un loisir sinon courir après l'argent.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Stocker ses photos | Difference entre Objo " macro " et normal »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 2,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.