.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Aller au premier non-lu
  #1  
non lus 15/01/2013, 12h30
Avatar de Fisher24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: cf. signature
 
Messages: 1 028
6525 Photiz - Faire un don

Certificat de cession + conseils achat d'occasion


Bonjour à tous,

Je suis sur le point de faire mon premier achat d'occasion : un objectif canon 300 f4 IS que je compte aller chercher sur place. Je me suis énormément renseigné pour ne pas me faire arnaquer (conseils sur divers sites internet et forum, ainsi que sur le magazine Image & nature n°58) mais tout conseil supplémentaire sera bon à prendre car j'avoue que j'appréhende un peu. Par exemple, je lis souvent qu'il faut vérifier qu'il n'y ait pas de poussière ou de champignons sur/dans l'objectif. Mais est-ce que ces poussières / champignons se voient bien ? Je compte également prendre quelques photos que je téléchargerait sur un ordinateur portable pour voir s'il n'y a aucun soucis.

Bref, si j'ouvre ce sujet c'est aussi pour vous demander si un certificat de cession est nécessaire dans le cas où le vendeur fourni la facture d'origine ? A quoi sert exactement ce certificat ? Avez-vous des modèles intéressant ?

Merci d'avance à tous ceux qui m'aideront.

Lolo.

P.S. : L'objectif aurait été acheté au Canada en 1998. Est-ce que cela est risqué d'acheter un objectif aussi ancien (usure de certaines pièces, ...etc) ?

Dernière modification par Fisher24 15/01/2013 à 12h33.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #2  
non lus 15/01/2013, 15h32
Avatar de BZHades
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
Matériel: Aps-h/FF, du 17 au 500
 
Messages: 2 640
13595 Photiz - Faire un don
Le certificat de cession ne sert pas à grand chose juridiquement parlant : il ne peut même pas prouver ta bonne foi en cas d'accusation de recel ! (j'ai pu demander à un avocat lors du procès qui m'a opposé à une personne m'ayant volé un objectif).
- Un objet acheté de toute évidence largement en dessous du prix, même avec lettre de cession, ne peut qu'être suspicieux, et c'est à l'acheteur de vérifier que le vendeur est bien le propriétaire légitime, il ne peut se dédouaner derrière une lettre de cession. C'est à l'appréciation du juge.

Cependant, ça reste un bon moyen de voir la bonne foi de l'acheteur : il y note tout de même son adresse, son nom/prénom, et des informations personnelles qui permettent de le retrouver.
Je le demande systématiquement principalement pour cette raison, mais car cela permet de tracer l'historique de l'objectif (première, deuxième, troisième main etc.), savoir quand je l'ai acheté et à combien, ce jusqu'à la facture d'origine qui est la seule preuve d'achat, c'est à dire
- preuve de la propriété légitime
- preuve que la TVA a bien été payée !

Dans ton cas, si l'objectif vient du canada, il est fort probable que ce ne soit pas le cas = en cas de contrôle de douane, tu es potentiellement amené à devoir payer celle-ci. Pour les achats d'occasion, je ne sais pas exactement ce qu'il en est. Mais les contrôle de douane sont rare, et pour ce genre de matériel, ça va vraiment dépendre du douanier en face.

Au niveau des précautions à prendre :
- Poussière derrière la lentille : oui et non. Tous mes objectifs (y compris les objectifs tropicalisés, ce qui n'est pas le cas du 300 f/4 IS, donc à plus forte raison touché par ce problème) se sont retrouvé avec quelques poussière dans les lentilles. C'est normal et fait partie de la vie d'un objectif. Cela n'impacte généralement en rien les photos ou les performances. Il faut juste faire attention à ce que ça ne soit pas non plus un nid à poussière, mais quelques grains derrière des lentilles n'ont jamais causé de préjudice.
- Champignons : c'est le plus "dangereux", car ils se propagent, et sont très difficiles à supprimer, sinon impossibles. Ca se présente sous forme de filament, ou de tache type buée résiduelle. Certains peuvent être très discrets. Pas grand chose à faire : bien vérifier à l'achat, mais faut pas psychoter non plus.

Modèle de 98 : pas de souci particulier sur cet objectif. La plupart des objectif tiennent très longtemps. Certains sont connus pour avoir des pièces qui s'usent plus rapidement (rampe héllicoïdale des 24-70 L par exemple), mais globalement, ca reste de la mécanique "simple", avec relativement peu d'usure (moteur AF, rampes = jeux qui peuvent apparaitre...) j'ai des optiques assez anciennes qui tiennent nickel.

Quand j'achète une optique je regarde :
- état extérieur : un objectif peu avoir la peinture écaillée, ça ne présage en rien son état mécanique (les arrêtes sont sensibles à l’abrasion notamment). En revanche, une déformation du filetage avant, ou partout ailleurs laisse à penser qu'il y a eût un choc important, et donc potentiellement une fragilisation mécanique interne.
- fonctionnement : j'emmène un boitier, et si possible un ordinateur : je monte l'objectif, je regarde si le focus se fait bien et rapidement (sujet proche, puis l'infini etc.) je regarde les images pour vérifier qu'il n'y a pas de défaut de focus (à la louche, je n'emmène pas une mire non plus, mais ça se voit rapidement s'il y a un gros défaut), ou de décentrement de lentilles.
- relation avec le vendeur : s'il peut facilement parler de son usage, et des potentiels défauts. Un vendeur franc avec un objectif cosmétiquement en sale état me donne beaucoup plus confiance qu'un vendeur qui n'a pas l'ai super transparent avec un objectif en bon état.

Bref, c'est comme tout achat d'occasion : faut vérifier que ça fonctionne bien, et avoir un bon relationnel avec le vendeur.
Réponse avec citation
  #3  
non lus 15/01/2013, 17h42
Avatar de Fisher24
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: cf. signature
 
Messages: 1 028
6525 Photiz - Faire un don
Merci pour cette longue et très intéressante réponse BZHades.

Sur un autre forum (j'avoue avoir posé la question aussi ailleurs) on m'a aussi parlé de ces histoires de douanes. Il faudrait apparemment que le vendeur ait en sa possession un document des douanes qui :
- dans le cas où le vendeur a acheté l'objectif à l'étranger parce qu'il y habitait, atteste de l'exonération des taxes suite à un transfert de ses bien en France. Encore faut-il que l'objet ait été acheté au moins 6 mois avant le transfert en France.
- dans le cas où le vendeur réside en France mais à acheté à l'étranger (suite à un voyage par exemple), atteste que le vendeur a réglé la TVA, de même que les 6% (environ) de taxes de douane sur cette catégorie de matériel.

Sans ce document, au contrôle des douanes, c'est l'acheteur qui devra payer ces taxes (en plus d'une éventuelle amende).

Bref je vais me renseigner là-dessus auprès du vendeur mais je doûte qu'il ait ce document ... .

Lolo.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Discussions sur la photo » La photographie numérique

Réponse

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Probleme Piles flash cobra | Débutante, Besoin d'aide dans le choix d'un objectif »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de la discussion Rechercher dans la discussion Note: Note de la discussion : 1 vote(s), moyenne 2,00.

Outils de la discussion Rechercher dans la discussion
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.