.
virusphoto virusphoto

Identifiant

Mot de passe

Derniers messages Messages du jour Sujets sans réponse S'inscrire

Rejoignez-nous !

VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Aller au premier non-lu
  #31  
non lus 08/01/2008, 11h26
Jeff
 
Messages: n/a
Photiz - Faire un don
Arrow

Le Portage salarial où comment être rémunéré en toute légalité


POURQUOI ?

Comme tout bon photographe, vous faites des photos, pas des simples photos, mais de belles...

Dernière modification par napo7 11/02/2008 à 15h35.
Réponse avec citation

Pour participer aux discussions et avoir accès à tous les outils
proposés sur VirusPhoto, inscrivez-vous en quelques secondes : cliquez ici.

Outils de la discussion Chercher dans ce sujet
Rechercher dans la discussion:

Recherche avancée

Noter la discussion
Evaluez cette discussion :
  #30  
non lus 10/01/2008, 12h05
Avatar de bbrismo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: numérique
 
Messages: 14
125 Photiz
precision

Bonjour,

j'ai lu l'article sur le portage et aimerai apporter qques précisions :

1) la plupart des stés de portage demande un engagement de CA minimum sur l'année (ex: 5000€) afin justement d'éviter d'être submerger de travailleurs occasionnnels comme l'exemple que vous citez.
2) pour un CA faible, la commission du cabinet de portage peut atteindre 18% du CA ce qui n'est pas négligeable.
3) Cette solution se prête beaucoup plus au travail avec des entreprises qu'avec des particuliers car la gestion de commande et de facturation est difficile à comprendre pour un particulier (voir même succite la méfiance auprès des entreprises). En effet, il faut expliquer à votre client qu'il doit passer une commande auprès de la sté de portage puis payer la facture à cette société qui elle même se chargera de vous verser un salaire correspondant aux conditions que vous citez.

Enfin, il faut savoir qu'il existe un statut d' auteur-photographe (code naf : 923A) qui vous permet de faire ce genre de prestation occasionnelle ou plus, qui ne nécessite que quelques formalités très simples et vous donne l'assurance d'agir en toute légalité. Voir site : edelamarre.com

Cordialement

Bruno
Réponse avec citation
  #31  
non lus 10/01/2008, 12h21
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz
Bruno,

"1) la plupart des stés de portage demande un engagement de CA minimum sur l'année (ex: 5000€) afin justement d'éviter d'être submerger de travailleurs occasionnnels comme l'exemple que vous citez."

Oui, c'est vrai. C'est un point qui n'a pas été soulevé dans l'article initial.

"Enfin, il faut savoir qu'il existe un statut d' auteur-photographe (code naf : 923A) qui vous permet de faire ce genre de prestation occasionnelle"

Oui mais pas pour du "mariage".

A+

Gil

Dernière modification par Gil 10/01/2008 à 12h23.
Réponse avec citation
  #32  
non lus 10/01/2008, 14h22
Avatar de bbrismo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: numérique
 
Messages: 14
125 Photiz
Oui mais pas pour du "mariage".

Exact en effet, je parlais d'opérations auprès d'entreprises. Merci d'avoir précisé.

Bruno
Réponse avec citation
  #33  
non lus 10/01/2008, 19h46
Avatar de sv34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax k10Det K20D+18/55 et 50/200 pent
 
Messages: 194
1700 Photiz
très interressant ce fil........Bon, ça n'éclaircit pas vraiment ma lanterne, et quand j'ai l'impression que ça le fait, ça ne va pas dans le bon sens pour moi.....Je suis fonctionnaire, et je fais de la photo...Dans le cadre de mon loisir-passion, j'ai fait à plusieurs reprises des photos de groupes de musique, et j'ai donné les fichiers....Pas de problème là.maintenant, j'aimerais être rémunérée quand c'est possible...(vendre les fichiers photos pour un site web par exemple).Donc, je souhaitais me référencer comme photographe auteur.....Si je fais une paire de mariages....normalement pas de problème non plus, si je paye la taxe professionnelle au prorata de mes travaux qui restent très ponctuels....Enfin, c'est ce que je suppose à cause de ceci (pêché dans un autre fil sur virus photo il me semble)
http://alize.finances.gouv.fr/dgiboi...e305/6e305.pdf

Maintenant je vois la mauvaise nouvelle sur le site d'arno paul: fonctionnaire et photographe ne fonctionne pas car il faut prouver que c'est tout le temps artistique.........Au fait, Arno paul: le mariage c'est commercial, ce qui serait artistique serait de prendre en photo des mariés avec ton univers particulier et pas l'église, la mairie, les invités......
Pour l'histoire du possible "commandes d'entreprise" citée par GIL, est-ce que ça peut fonctionner si je fais les flyers, affiche d'un groupe de musique avec les photos que j'ai réalisées avec mon matériel photo?
Faut rester dans l'ombre alors?
Bon, je démarre un bilan de compétences à la fin du mois, je vais tenter d'éclaircir le sujet......Le portage me semble être disproportionné par rapport aux "ventes possibles" que je risque de réaliser....

Dernière modification par sv34 10/01/2008 à 19h52. Motif: incomplet
Réponse avec citation
  #34  
non lus 11/01/2008, 00h06
Membre
Ma pratique de la photo: Expert
 
Messages: 40
365 Photiz
Pour les ventes de tirage, je suis d'accord (comme spécifié dans le classeur de l'UPC) mais pour les commandes d'entreprise là je le suis moins
Réponse avec citation
  #35  
non lus 11/01/2008, 11h31
Avatar de Arno Paul
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 374
3755 Photiz
Citation:
Posté par sv34 Voir le message
très interressant ce fil........Bon, ça n'éclaircit pas vraiment ma lanterne, et quand j'ai l'impression que ça le fait, ça ne va pas dans le bon sens pour moi.....Je suis fonctionnaire, et je fais de la photo...Dans le cadre de mon loisir-passion, j'ai fait à plusieurs reprises des photos de groupes de musique, et j'ai donné les fichiers....Pas de problème là.maintenant, j'aimerais être rémunérée quand c'est possible...(vendre les fichiers photos pour un site web par exemple).Donc, je souhaitais me référencer comme photographe auteur.....Si je fais une paire de mariages....normalement pas de problème non plus, si je paye la taxe professionnelle au prorata de mes travaux qui restent très ponctuels....Enfin, c'est ce que je suppose à cause de ceci (pêché dans un autre fil sur virus photo il me semble)
http://alize.finances.gouv.fr/dgiboi...e305/6e305.pdf

Maintenant je vois la mauvaise nouvelle sur le site d'arno paul: fonctionnaire et photographe ne fonctionne pas car il faut prouver que c'est tout le temps artistique.........Au fait, Arno paul: le mariage c'est commercial, ce qui serait artistique serait de prendre en photo des mariés avec ton univers particulier et pas l'église, la mairie, les invités......
Pour l'histoire du possible "commandes d'entreprise" citée par GIL, est-ce que ça peut fonctionner si je fais les flyers, affiche d'un groupe de musique avec les photos que j'ai réalisées avec mon matériel photo?
Faut rester dans l'ombre alors?
Bon, je démarre un bilan de compétences à la fin du mois, je vais tenter d'éclaircir le sujet......Le portage me semble être disproportionné par rapport aux "ventes possibles" que je risque de réaliser....

Bienvenue au club de ceux qui ne cherchent pas à vivre à 100% de la photo mais qui serait content de temps en temps à vendre quelques travaux pour se payer du matos ou rembourser celui déjà acheté, tout en restant dans la légalité. Et c'est là que ça devient compliqué car on se retrouve face à un Everest administratif, qui au final nous prendra 50% de la maigre somme perçue, et même pire si on se gourre et qu'on se fait redresser.......

Pour en revenir à ton cas, moi c'est pareil : je suis en contact avec des artistes et ça m'arrive qu'on me demande des photos. Au début, c'est pour les potes, donc c'est gratos (surtout que ça permet de s'auto-former). Mais après c'est pour les potes des potes, puis les potes des potes des potes, etc. Et vu le temps qu'on passe à faire les photos et les traiter, et le matériel investi qui s'use, une compensation me semble normale.
Après une compensation n'est pas forcement financière : si tu créés l'affiche d'un petit groupe local et que ce groupe devient régionalement, nationalement voire mondialement connu, tu bénéficieras d'une retombée publicitaire tout aussi importante.
Quant aux photos de mariés, pour moi c'est du même ordre que les photos pour flyer et affiches : c'est commercial et non artistique, quelque soit la touche qu'on y apporte, car c'est des travaux de commande.
La véritable photo artistique qui convient vis à vis du cumul d'emploi pour les fonctionnaires, c'est par exemple des photos de paysage ou des portraits que tu fais pour toi, issus de ta démarche photo et à ta propre initiative. Et tu as le droit de vendre quelques tirages.
Réponse avec citation
  #36  
non lus 11/01/2008, 12h06
Avatar de bbrismo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: numérique
 
Messages: 14
125 Photiz
mariages et flyers

Quant aux photos de mariés, pour moi c'est du même ordre que les photos pour flyer et affiches : c'est commercial et non artistique, quelque soit la touche qu'on y apporte, car c'est des travaux de commande.

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec cette affirmation, en effet, dans le cas mariage on VEND DES PHOTOS donc on est artisant (chambre des métiers), dans l'autre cas, on VEND DES DROITS de diffusion et donc on est AUTEUR (AGESSA). Là est, me semble-t-il, toute la différence. (si j'ai bien compris)

D'une manière générale et toujours sous réserve, s'il y a production de matière alors on est considéré comme artisan, s'il y a droits d'exploitation alors on est considéré comme auteur photographe, bien que dans ce dernier statut on puisse quand même vendre des tirages soit oeuvre d'art répondant au texte légal définissant ce terme (30 tirages tout format confondu, signé de l'auteur fait par lui ou sous son contrôle........) soit de manière exeptionnelle et minoritaire en terme de CA.

Bruno
Réponse avec citation
  #37  
non lus 11/01/2008, 12h48
Avatar de Arno Paul
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 374
3755 Photiz
Citation:
Posté par bbrismo Voir le message
Quant aux photos de mariés, pour moi c'est du même ordre que les photos pour flyer et affiches : c'est commercial et non artistique, quelque soit la touche qu'on y apporte, car c'est des travaux de commande.

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec cette affirmation, en effet, dans le cas mariage on VEND DES PHOTOS donc on est artisant (chambre des métiers), dans l'autre cas, on VEND DES DROITS de diffusion et donc on est AUTEUR (AGESSA). Là est, me semble-t-il, toute la différence. (si j'ai bien compris)

Ce que je veux dire, c'est qu'à notre niveau non professionnel et à l'air du numérique, c'est qu'on va procéder de la même manière dans les deux cas, mariage ou affiche de musique.
On n'est pas dans le cas de l'artisan photographe de mariage, qui shoote en argentique pendant la cérémonie, et se ramène pendant le repas avec des photos tirées sur papier, avec un cahier sur lequel les gens notent leurs commandes de tirage papier.
Ainsi par exemple, on prend des photos, on les donne sur CD, on a une compensation ou pas, et les mariés ou le groupe de musique fait l'usage de ses photos comme bon lui semble. Pour faire proprement les choses, on établit un contrat spécifiant les limites d'utilisations et droits de diffusions, etc. Mais en pratique on se moque de savoir si l'affiche va être tirée en 50 ou 5000 exemplaires, en 10x15 ou 2mx3m.

Encore une fois, le but n'est pas de faire du business ni n'en vivre. Généralement on est sollicité par un entourage pour faire des photos pour un mariage, ou tout autre évenements, ou pour la jaquette de CD du frère du cousin de son pote. Et le demandeur, tout naturellement, peut proposer une petite compensation financière, une enveloppe à ce stade dite "au black". Et dans le cas où on veut être honnête, comment déclarer cette enveloppe, sans que ce soit trop compliqué et qu'au final il nous reste de l'argent (et non qu'on en doivent plus qu'on en a ramassé).

Je ne crois pas être le seul dans cette situation.

Pour l'instant, soit je bosse gratos, soit j'ai une compensation non financière, soit je refuse le boulot...
Réponse avec citation
  #38  
non lus 11/01/2008, 13h02
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz
Citation:
Posté par Arno Paul Voir le message
Encore une fois, le but n'est pas de faire du business ni n'en vivre.
----> tant mieux, parce que beaucoup de photographes dont c'est le metier ne parviennent déjà pas à en vivre...

Pour l'instant, soit je bosse gratos, soit j'ai une compensation non financière, soit je refuse le boulot...
--->tu peux peut être aussi choisir de te rapprocher d'un photographe pro pour voir comment vous pourriez travailler ensemble (interim, salariat, vacation) ?

A+

Gil

Dernière modification par Gil 11/01/2008 à 13h07.
Réponse avec citation
  #39  
non lus 11/01/2008, 14h20
Avatar de sv34
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
Matériel: pentax k10Det K20D+18/55 et 50/200 pent
 
Messages: 194
1700 Photiz
tout ça est bien complexe........il m'est arrivé de shooter lors d'un festival et de donner les fichiers pour les artistes......ou les archives du festival.......Et si, parce que l'on a aimé mon travail, on me propose une rémunération, il faudra donc que je produise une facture...Le n° de siret du photographe auteur est-il valide? puis je faire une facture pour un tel travail sans être déclarée nulle part (c'est à dire en tant que personne, à rajouter bien évidemment à ma feuille d'impôt)
Si c'est une activité plus qu'occasionnelle, je ne vois pas où est le lézard pour les artisans photographes...9a demande énormément de temps de présence pour une rémunération plus que symbolique au tarif horaire....ça m'étonnerait qu'il y ait foule!
Réponse avec citation
  #40  
non lus 11/01/2008, 14h38
Avatar de bbrismo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: numérique
 
Messages: 14
125 Photiz
Black is black

Le mot est laché, dans ce cas il s'agit bien de black et je ne vois pas d'autre moyen pour toi d'avoir une compensation. Il me semble en fait normal que, dans un système comme le notre (d'accord ou pas avec peu importe) que les photographes pro qui doivent investir, payer des charges, des frais de tout poil etc... soient protégés des opérations amateurs à des prix qui, à pratiquement 100%, ne respectent pas les prix du marché et contribuent fortement à l'idée que la photo pro c'est hors de prix alors que comme le dit GIL, c'est très dur d'en vivre malgré les milliers de photos éditées chaque semaine dans la presse et sur le web.
Je pense que, si ça te fait plaisir de le faire, il faut se limiter au cercle des amis proches et le faire gratos puisque c'est du plaisir hormis qques compensations en nature qui je pense ne te seront jamais reprochées.

Bruno
Réponse avec citation
  #41  
non lus 11/01/2008, 15h08
Avatar de Arno Paul
Membre
Ma pratique de la photo: Pratique régulière
 
Messages: 374
3755 Photiz
Exact Gil et Bruno : je ne veux absolument pas prendre la place d'un pro ! Et je suis contre le fait de travailler gratuitement là où un pro pourrait le faire, car j'ai bien conscience que certaines entreprises ou autres profitent à mort des photographes amateurs, et cela nuit au métier et à la reconnaissance de métier de photographe.

De même, je n'ai pas l'intention de travailler pour un pro.

J'aurais juste voulu trouver une solution légale aux sollicitations que je peux recevoir, en complément des 3 solutions cités en conclusion de mon précédent post. C'est quand même bien malheureux qu'en dessous d'un certain plafond (genre 2000€ par an maxi), on ne puisse pas simplement déclarer ses sommes perçues pour des petits boulots pour qui les pros ne sont pas intéressés et/ou trop chers.
Réponse avec citation
  #42  
non lus 11/01/2008, 15h31
Avatar de bbrismo
Membre
Ma pratique de la photo: La photo est mon métier
Matériel: numérique
 
Messages: 14
125 Photiz
reponse a SV34

On peut apparemment facturer sans être enregistré au titre des BNC (Bénéfice non commerciaux) "cf : Profession auteur photographe de E. Delamarre" et a concurence de 27000€/an de CA, il faut faire figurer sur la ligne TVA la mention "TVA non applicable, article 293 B du CGI" et bien sûr comme tu le dis porter ces sommes comme revenus sur la déclaration du même nom. Il faut parallèlement que le diffuseur fasse une déclaration à l'AGESSA (voir le site) et paie ensuite les cotisations légales pour la protection sociale des artistes auteurs. Au moins ton travail servira à financer leur protection sociale (sans que tu puisses en bénéficier tant que tu n'as pas un certain CA / an) mais dans ton cas je suppose que ta protectin sociale est assurée par ton job régulier.

Bruno
Réponse avec citation
  #43  
non lus 11/01/2008, 23h57
--
 
Messages: n/a
Photiz
très intéressant ça!!
Ca existe en Belgique?

[edit] NON www.Droit-Fiscalite-Belge.com - Contrat de travail


-------------------------

Pour ce qui est des "pro" qui ne savent pas vivre de leur photos, c'est que le talent et la qualité ne suivent pas!!
Quand on vois combien ils facturent un reportage de mariage de qualité médiocre, fait à la "va vite" et sans passion autre que celle pour l'argent , c'est honteux!!
Quand on vois aussi la manière dont ils prennent les gens pour des c.. du haut de leur statut en leur vendant de la m... pour un prix exorbitant, qu'il ne s'étonne pas!
Si on sème du pissenlit, on ne récolte pas de tomates!

Les photographes pro qui ont du talent ont du boulot tout les jours, les râleurs sont les photographes médiocres qui n'avaient de toute facon pas plus de travail du temps de l'argentique que maintenant., mais qui maintenant ont trouvé une excuse pour raler et rejeter la faute sur les autres!(fierté oblige)

Pour ma part, je ne vais certainement pas me priver de finir joliment mes fins de mois pour que d'autres se remplissent les poches à ma place, pro ou pas pro!!
Ils n'ont qu'a s'adapter au marché actuel (ou disparaitre ce que je ne leur souhaite bien entendu pas! ) mais si je peux prendre leur place, je le ferai sans hésiter, sans scrupules et pour moins cher! (chacun son tour après tout)

Dernière modification par -- 12/01/2008 à 00h22.
Réponse avec citation
  #44  
non lus 12/01/2008, 00h20
Avatar de Gil
Gil Gil est déconnecté
Membre
Ma pratique de la photo: Passionné de photo
 
Messages: 343
2715 Photiz
Citation:
Posté par Macropixels Voir le message
très intéressant ça!!
Ca existe en Belgique?

[edit] NON www.Droit-Fiscalite-Belge.com - Contrat de travail


-------------------------

Pour ce qui est des "pro" qui ne savent pas vivre de leur photos, c'est que le talent et la qualité ne suivent pas!!

Pour ma part, je ne vais certainement pas me priver de finir joliment mes fins de mois pour que d'autres se remplissent les poches à ma place, pro ou pas pro!!
Ils n'ont qu'a s'adapter au marché actuel (ou disparaitre ce que je ne leur souhaite bien entendu pas! )

Macropixels,

J'imagine que tu connais bien, voire fort bien, le marché de l'image pour affirmer cela. Les bons photographes de talent qui ne gagnent pas un smic mensuel apprécieront. Mais, après tout, tu n'as peut être pas tort : tous les entrepreneurs individuels qui crévent la dalle n'ont qu'à s'adapter. C'est pourtant simple l'économie de marché ! J'espère pour toi que tu as un bon job salarié pérenne et que de penser comme cela te rassure.

Mais je ne peux pas résister à l'envie de te lancer un petit défi : puisque tu sembles posséder les bonnes recettes du métier, pourquoi ne pas te mettre à ton compte dés lundi matin ? Lâche ton job et fonce. La fortune me semble à ta porte. Si dans quelques mois tu écris un bouquin pour expliquer ta réussite en tant que photographe amateur devenu professionnel pour manger les "médiocres" et les "sans talent", je promets d'être un de tes premiers lecteurs.

Je te souhaite un bon week-end en attendant.

Gil

Dernière modification par Gil 12/01/2008 à 00h28.
Réponse avec citation
VirusPhoto » Forum » Les articles VirusPhoto » Conseils pratiques

Commentaire

Discussion précédente / suivante dans cette rubrique :
« Dossier : revendre son matériel photo | La vraie et la fausse stabilisation optique »

Non-lu Non-lu  
Bloguer ceci Outils de l'article Rechercher dans cet article Note: Note de l'article : 3 votes - moyenne : 4,33.

Outils de l'article Rechercher dans cet article
Rechercher dans cet article:

Recherche avancée
Noter la discussion
Noter la discussion:

 


LinkBacks Enabled by vBSEO © 2011, Crawlability, Inc.
Powered by vBulletin® Version 3.8.2 - Copyright ©2000 - 2013, Jelsoft Enterprises Ltd.
2006 - 2017 © ® VirusPhoto. Tous droits réservés.